Le dhimmi, trimmi, quadrimi… « monseigneur » Dubost

 

Le dhimmi, trimmi, quadrimi…

 

Il me donne envie de« bouffer du monseigneur »

Ce défenseur de la religion des saigneurs…

Qu’il retourne à son catéchisme !

Qu’il laisse l’iSSlam à ses shismes.

Nous on n’aura besoin que de bons castagneurs…

PACO. Monseigneur… Mon cul ouais !

15/08/2020.

https://oumma.com/mgr-michel-dubost-nous-nacceptons-pas-nous-ne-nous-habituerons-pas-une-fois-encore-on-a-mis-le-feu-a-une-mosquee/

 106 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Bonjour @GAVIVA

    – » n’ayant rien d’une féministe enragée j’aurais détesté ce « show » même sortant de la bouche d’un blanc. « –

    C’est exactement çà ; Idem pour moi, à 100% d’accord avec vous.

    Mon commentaire précédent a été rédigé précipitamment rien qu’après avoir vu à peine quelques secondes de la vidéo (tellement ça m’a fait bondir). Par ailleurs j’avais cliqué sur le lien que vous fournissez avant d’entreprendre la lecture de votre commentaire , ce que j’ai fait après avoir posté le mien.

    Cette vidéo est insoutenable ! On ne pourrait pas dire, en France, le centième de ce que dit ce gars. Et quelle grossièreté ; chaque phrase ponctuée d’obscénité. Elle en dit long aussi sur la mentalité de son public.

  2. Ha ouais… Quand même ! Et toutes ces meufes qui se pissent dessus, quand le gros n..ro déballe son truc. Au sens figuré bien sur !

  3. c’est surtout le DEUX POIDS DEUX MESURES que je souligne, et pourtant n’ayant rien d’une féministe enragée j’aurais détesté ce « show » même sortant de la bouche d’un blanc.

  4. Bonjour @Gaviva ;

    Oui, tout simplement incroyable, on croirait un gag ! Mais il s’agit d’un show , il me semble : « All Star Comedy ».
    Alors ?!

    Je retiens quand même qu’aujourd’hui, même un gag est hyper filtré par la censure, tout mot décortiqué approuvé ou rejeté, censuré attaqué donc ce sketch s’il en est un devrait l’être pour être conforme à « au courant social ambiant ».

    Quasi on ne peut plus n rien dire ni faire à se demander s’il ne vont pas décider de qui a le droit de vivre ou non et on en prend le chemin.

  5. “ Eh ! Bien, non ! Depuis quand la France accepte-t-elle
    De veiller, sentinelle inquiète et fidèle,
    Sur la trace de ses affronts ?
    N’aurons-nous donc chassé la bête carnassière
    Que pour garder, après l’atteinte meurtrière,
    La marque imprimée à nos fronts ? ”
    ****
    POUR la CATHÉDRALE de REIMS

    Rimes tragiques / Camille Le Senne

    A Mme Caristie Martel, de la Comédie-Française.

    – Camille Le Senne : https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Le_Senne

    – Cathédrale de REIMS : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9drale_Notre-Dame_de_Reims

    – Caristie Martel : https://tinyurl.com/GALL-Car-Mart

  6. – » Nous n’acceptons pas nous ne nous habituerons pas une fois encore on a mis le feu a une mosquée « –

    Mon ennemi ami des saigneurs oublie totalement que sa Maison, ses maisons en France et dans le monde, elles, elles brûlent tout les jours et apparemment ça le « laisse sans voix ».

    C’est curieux ce regard de borgne qu’a toute la sphère bienpensante et philanthrope à charité dés(ordonnée) !

Les commentaires sont fermés.