Niger : de quoi se mêle L’A.F.V.T, association de victimes du terrorisme qui pactise avec l’islam ?

Publié le 15 août 2020 - par - 10 commentaires

 Le sort tragique des six jeunes Français partis naïvement en mission humanitaire cet été au Niger, portés par cette propagande gauchiste et islamophile, nous confirme de nouveau la méprise dans laquelle se fourvoient tous les adeptes de cette dictature du vivre-ensemble qui semblent totalement aveuglés et fascinés par l’islam. 

L’actualité nous rappelle chaque jour le danger que représente l’islam pour notre civilisation occidentale eu égard à la violence et à la barbarie qui sont inhérentes et intrinsèques à cette idéologique islamique à la fois arriérée, totalitaire, liberticide et meurtrière.

L’islam est en effet totalement incompatible avec nos valeurs occidentales, notre vision du monde et le respect de la vie humaine. Car pour les musulmans, la vie terrestre n’est qu’un passage sans grande importance, la seule chose essentielle et fondamentale étant de rejoindre le paradis d’Allah après la mort. La vie présente, tangible et matérielle sur cette terre ne représente pas grand-chose pour la religion de l’islam puisque le véritable sens de l’existence ne commence qu’auprès d’Allah. Chaque musulman prie intimement dans l’objectif d’obtenir cette récompense de la part de son Dieu, une récompense qui peut notamment être obtenue en tuant des mécréants comme le confirment de nombreux versets sanglants du Coran.

On comprend mieux pourquoi les musulmans accordent si peu d’importance à l’humanité dans ce bas-monde et pourquoi nombre d’entre eux sont capables de commettre de tels massacres sanguinaires. Ils  n’octroient aucune considération à la loi des hommes ni à la morale humaine puisque seul le jugement d’Allah est légitime à leurs yeux. C’est pour cette raison que les terroristes affirment souvent qu’ils n’ont pas peur de mourir puisqu’un au-de-là merveilleux les attend après la mort.

Face à la montée de l’islam, on pourrait espérer une attitude inflexible de la part de nos élites pour condamner sévèrement tous ces actes monstrueux et faire barrage à cette secte islamique qui sème le malheur et la mort en France, en Europe et dans le monde entier. Les murs d’une « Forteresse Europe » devraient se dresser sur notre continent pour préserver notre sécurité, nos libertés et notre civilisation européenne.

Or, le drame du Niger nous rappelle à quel point, hélas, nos dirigeants sont dans un comportement de soumission et de dhimmitude face à l’islam. Soit par aveuglement, soit par trahison, soit par la crainte d’affrontements éthnico-religieux qui pourraient survenir demain entre le peuple français autochtone et la communauté musulmane.

En témoigne la réaction de l’A.F.V.T, Association Française des Victimes du Terrorisme, qui s’est indignée suite à la diffusion, sur les réseaux sociaux, par des mouvements identitaires, de photographies montrant les visages mutilés, les crânes brisés et les cous égorgés des six victimes françaises du Niger. Des images qui confirment toute la cruauté et la bestialité de l’islamisme et dont la réalité ne doit plus être cachée au grand public. Or, par un processus d’inversion accusatoire malhonnête et indécent, au lendemain de chaque attentat islamique, l’A.F.V.T désigne systématiquement comme seul ennemi l’extrême droite et les milieux patriotes nationalistes en France au lieu de s’insurger face à la recrudescence des offensives de l’islam dont cette association a la charge de centaines de victimes.

En réalité, l’A.F.V.T, comme la majorité des associations de victimes des attentats terroristes en France, est totalement acquise à la dictature mondialiste et soumise aux ordres des élites. Les dirigeants de ces associations ont pour mission de préserver les intérêts des puissants et de censurer la parole des victimes afin de s’assurer qu’aucune critique de l’islam ni réaction dissidente ne soit possible au lendemain de chaque attaque. Il est par exemple tout à fait interdit, au sein de ces associations, de rappeler la responsabilité de l’islam dans ces nombreux attentats, sous peine d’être immédiatement taxé d’islamophobie ou de fascisme. Les membres de ces associations font un véritable lavage de cerveau, ils inondent leurs discours avec cette logorrhée en faveur du système dans le seul objectif de maintenir les victimes sous leur contrôle idéologique. 

Ces associations se transforment ainsi en officines islamiques pouvant aller jusqu’à choisir des psychologues de confession musulmane pour animer les groupes de paroles des victimes. Ces associations prennent également la défense de nombreuses familles musulmanes radicalisées et confrontées à des perquisitions (soi-disant abusives) au lendemain des attentats sur notre sol français, ces familles musulmanes étant considérées aux yeux de ces associations comme de véritables victimes au même titre que les victimes des attentats terroristes.

On peut ainsi considérer que le fait de confier le sort des victimes, des rescapés et des témoins d’attentats terroristes à ces structures qui pactisent avec l’ennemi est profondément malsain, nuisible et inconciliable avec le parcours de deuil, de guérison, de résilience et de vérité auquel a légitiment droit toute personne atteinte par le traumatisme d’un attentat.

Témoignage sur la réalité de la censure au sein des associations de victimes du terrorisme :

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Niger : de quoi se mêle L’A.F.V.T, association de victimes du terrorisme qui pactise avec l’islam ?”

  1. Avatar GAVIVA dit :

    C’est très simple. Petite devinette.
    Quelle est la différence entre les officines avt compagnie et les victimes des attentats en question???
    Suspens…
    Les premiers en VIVENT, les seconds en MEURENT.
    Ca rapporte!

  2. Avatar Hollender dit :

    Avec des  » esprits sains  » éclairés et lucides comme on en trouve encore en France, pourquoi ne regroupent ils pas une force de frappe médiatique pour tenter d’ôter le voile noir……. Que les citoyens on hérité de la gauche bien pensante, détentrice du  » monopole du coeur », moralisatrice et j’en passe.
    E.Zemmour, Jean Messiha, et maintenant Caroline Christa Bernard son pratiquement inconnus du grand public et leurs idées encore moins alors qu’une grande partie des français pense comme eux.
    C NIOUZ à montré la voie, alors suivez là !!!

  3. Avatar Christian Jour dit :

    Nos gouvernements lèchent le cul de l’islam. Les musulmans sont pliés de rire, de voir autant de lâche, autant de dhimmis.

  4. Avatar Pierre-Jean dit :

    Madame Christa-Bernard,
    J’ai écouté votre communication. Votre témoignage à la télévision dans une émission animée, je crois, par David Pujadas, m’avait beaucoup impressionné aussi. Votre courage et votre fermeté d’âme sont un exemple et un modèle pour nous tous.

  5. Laurent P Laurent P dit :

    Faites savoir concrètement à l’Association française des Victimes du Terrorisme (AfVT), que vous partagez pleinement l’opinion exprimée dans cet article à leur sujet :
    IMPRIMER l’article et L’ENVOYER par La Poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE de l’AfVT que vous trouverez sur la page
    https://www.afvt.org/form-contact/
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/ELVaq3 )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 120% et la taille d’image 100%.
    Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur (ou bien cliquer sur Imprimer, et choisir Destination = Enregistrer au format PDF).
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 4 pages, en deux feuilles : la première feuille imprimée recto-verso avec les pages 1 & 2 et la deuxième feuille imprimée recto-verso avec les pages 3 & 4.
    Signer au bas de la dernière page, dans l’espace resté blanc, avec votre prénom et ville (inutile de bêtement donner vos coordonnées complètes à des collabos…) et poster.
    Voilà, faire acte CONCRET de résistance ça commence en investissant un timbre.

  6. frejusien frejusien dit :

    Ce témoignage est terrifiant et sidérant tout à la fois.
    Cette femme courageuse a été confrontée à tout ce notre société compte de traîtres et de collabos.

    Il s’agit bien de tout un ensemble qui marche main dans la main pour œuvrer à l’islamisation du pays.
    Et les victimes n’ont même pas droit au respect dû aux victimes( cela rappelle le mur des cons).

    Nous sommes pris dans un engrenage de plus en plus perfectionné, de mieux en mieux organisé, un maillage aux filets de plus en plus serrés.
    Et beaucoup de nos compatriotes sont aveuglés par la puissance de la propagande médiatique

  7. Avatar myrtille dit :

    La plupart des associations et de leurs dirigeants vivent de l’argent public. Pour se maintenir elles se transforment donc exécutantes zélées de la politique mondialiste du gouvernement, au lieu de s’occuper de leurs adhérents.

  8. Avatar GAVIVA dit :

    Quand vous avez tout un business monté autour d’un problème pensez-vous qu’ils ont quelque intérêt à sa RÉSOLUTION ou bien à son MAINTIENT?
    Ils l’alimentent parce qu’eux -mêmes s’en NOURRISSENT.
    Pour être un tant soit peu crédibles dans leur « lutte, combat etc » il faudrait que ce soit l’inverse.
    Dans le monde visqueux de la plupart des assoc’s et autres ONG ce n’est JAMAIS le cas. Et ça se voit.

  9. Avatar Bien le bonjour, d'Alfred. dit :

    En fait, ceux qui donnent de leur temps ou parfois leur vie comme cela vient d’arriver au Niger ce 9 août, ne sont que la piétaille des nomenklaturas qui dirigent les ONG qui sont les émanations de groupe financiers tentaculaires œuvrant masqués, pour promouvoir leurs intérêts aux dépens des peuples qu’ils veulent cantonner au rôle de consommateurs insatiables, hédonistes et dépourvus d’ambition existentielle corrélée avec la soif de connaissances dans un maximum de domaines sélectionnés selon les inclinaisons personnelles, héritées de leur Culture, éducation et philosophie sociétale, etc. Bref, le contraire de ce qui caractérise des consommateurs décérébrés; Des individus libres, autonomes, capables de se connaître et de tirer une philosophie de leur propre existence avant le temps venu du premier pied dans la tombe…
    En écoutant le témoignage bouleversant de C. Christa Bernard on suppute la perfide et gigantesque machination de mise en esclavage programmé des peuples occidentaux avec la collaboration de la terreur islamiste issue du réservoir de musulmans, installés en notre continent, réservoir qui ne demande qu’à toujours grossir, outre d’ailleurs l’apport migratoire incessant et donc voulu par l’oligarchie financière et ses suppôts politiques (dont la Commission de Bruxelles et ses valets aux manettes des différents états).
    Pourvu, pourvu que « la Marseillaise » et les hymnes patriotiques des 26 ne soient pas devenus que des chants de ralliement de supporters de foot !!!

Lire Aussi