Macron va-t-il nous imposer la fin des forfaits Internet illimités au nom de l’écologie ?

Publié le 10 août 2020 - par - 17 commentaires

.

Simple comme bonjour. Ecolos dingos et dictateur Macron n’ont qu’une obsession, réduire nos libertés, nous contraindre, nous limiter, nous obliger à lever la main pour demander aux politiques l’autorisation de faire pipi.

Il faut lire et relire l’article du professeur Samuele Furfari sur l’analyse très complète du processus intellectuel des écolos, et notamment le passage ci-dessous  :

[…]

Jonas théorise ainsi les peurs apocalyptiques, la réduction au silence des opinions contraires à l’écologisme, le recours aux mensonges, et la nécessité d’imposer des changements profonds de société.

On comprend pourquoi l’écologisme n’est rien d’autre qu’une résurgence plus sympathique ― pour l’instant ― de l’horrible dictature soviétique. De plus, selon la thèse de ce père spirituel de l’écologisme, évidemment inconnu des sympathisants de l’écologisme, il convient, dans une « tyrannie bienveillante », de mentir aux citoyens pour leur faire accepter les renoncements, la dégradation de leur qualité de vie, et le retour au bucolique.

Des gourous écologistes français y font régulièrement appel. Dans Contrepoints de mars 2019, le philosophe Drieu Godefridi a rappelé que cette tromperie de Jonas est ce que Platon appelait le « noble mensonge ». Cohn Bendit lui-même a reconnu ce danger dans les méthodes écologistes dans son récent article « La République écologique de Platon ? Non merci ! » en précisant :

Une tyrannie, c’est une tyrannie. « Tyrannie bienveillante », c’est un oxymore. […] si vous vous convainquez que, pour sauver la planète, il faut sacrifier la démocratie, il y a toutes les chances que vous ne sauviez ni l’une ni l’autre. On explique aujourd’hui qu’il faut contraindre les gens à la décroissance. C’est absurde ! Si vous obligez les gens à changer de vie sans qu’ils l’aient accepté au préalable, ils se révoltent.

D’autres écologistes de longue date comme lui commencent à s’en rendre compte. Ainsi, l’écologiste Michael Shellenberger, après avoir été un fervent écologiste pendant 30 ans et milité pour le climat pendant 20 ans, vient de publier Apocalypse Never. Il s’agit d’un livre confession où il présente ses excuses pour la façon « dont nous les écologistes avons trompé le public ».

[…]

https://resistancerepublicaine.com/2020/08/10/pour-vivre-longtemps-et-content-il-faut-consommer-de-lenergie-et-produire-du-co2/

.

Il paraît que le Conseil du Numérique a cherché à nous rassurer en affirmant doctement qu’il ne s’agirait que de sensibiliser les « quelques pour cent de clients raisonnables ». Qui sont-ils pour décider de ce qui est raisonnable, de ce qui est juste ? Qui sont-ils pour décider à ma place du nombre d’heures que je dois passer sur Internet et du nombre de courriels que je dois envoyer ? Qui sont-ils pour décider du nombre de degrés qu’il doit faire chez moi ? Qui sont-ils pour décider du nombre de litre d’eau que je dois utiliser pour ma douche ? 

Christine Tasin

 

Deux rapports officiels préconisent de supprimer les forfaits Internet illimités pour des raisons écologiques. Des mesures visant aussi bien les forfaits mobiles que les forfaits fixes.

Le Sénat et le Conseil national du numérique (CNNum) se sont penchés sur la question des forfaits Internet illimités en France, invitant à des restrictions dans ce domaine pour des raisons écologiques.

Un récent rapport du Sénat sur l’empreinte environnementale du numérique rappelle en effet que 3,7 % des émissions totales de gaz à effet de serre dans le monde étaient liées au numérique en 2018.

Pour pallier la situation, le rapport du Sénat préconise de s’attaquer notamment aux forfaits illimités mobiles, accusés d’affaiblir les «incitations à utiliser le réseau fixe» pour se connecter à Internet. L’une des propositions préconise d’«interdire à titre préventif les forfaits mobiles avec un accès aux données illimitées» et prévoit de mettre en place une tarification proportionnelle aux volumes de données utilisées.                                                  

Pour l’Internet fixe aussi?

Une autre feuille de route, élaborée par le Conseil national du numérique (CNNum), envisage des mesures similaires à l’encontre de l’Internet fixe. 

S’ils ne prônent pas directement de restrictions, les auteurs du rapport invitent à «encourager les forfaits à consommation limitée, y compris sur le fixe».

Cette proposition a d’ailleurs provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux, provoquant notamment l’indignation de Sébastien Soriano, directeur de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse).

Suite à cette levée de boucliers, le Conseil national du numérique a donné de plus amples explications sur cette mesure, précisant qu’il s’agissait de «sensibiliser les quelques pour cents de clients avec des usages déraisonnables», et non de pénaliser tous les internautes.

En juillet, le secrétaire d’État chargé du Numérique, Cédric O, avait déjà mentionné la question de la pollution numérique, sur le plateau de CNews.           

«On a appris à éteindre la lumière, à fermer le robinet, il faut aussi qu’on apprenne, en tant que consommateur, à éviter de regarder des vidéos de manière un peu compulsive. Est-ce qu’on a besoin de regarder autant de vidéos, est-ce qu’on a besoin d’envoyer autant d’e-mails?» avait-il lancé sur CNews.

https://sptnkne.ws/Dq2j

Print Friendly, PDF & Email

17 réponses à “Macron va-t-il nous imposer la fin des forfaits Internet illimités au nom de l’écologie ?”

  1. Avatar JJB dit :

    L’escrologie encouragée maintenant pas le petit freluquet n’a pas fini de nous emmerder. Plutôt qu’améliorer notre quotidien, ce ne sont qu’interdictions, contraintes, obligations, privations de liberté qui pleuvent de toutes parts.
    Quand finira cette descente aux enfers ?

  2. Avatar pier dit :

    Et certains s ‘étonnent que l ‘on s ‘expatrie
    plus de diésel sur la route
    plus de fuel pour les chaudières
    plus de bois pour la cheminée
    plus de 130 ou 90 km/h

    par contre toujours plus de taxes ( cabanes de jardin , taxe plus élevée que le coût d ‘achat )

    internet limité , OK remplissez votre déclaration de revenu sur papier
    cela fera du boulot à retranscrire pour les fonctionnaires
    et les cartes grises ….
    les comptes Amélie , ARCO ….etc ….

  3. Avatar durandurand dit :

    Quand est- ce que le peuple va se bouger et d’aller cravater tous ces pseudos éscrolos , tous ces bouffons du sénat et conseil numérique quand est que le peuple va les cravater les juger et leur donner la punition qu’ils méritent tous quand ?

  4. Avatar Pierre JALLAMION dit :

    Quand Cédric « O » déclare que nous avons appris a éteindre la lumière, fermer le robinet et à éviter de regarder des vidéos de manière compulsive … il ferait bien de se taire, cela éviterai une production inutile de CO², qui contribue à la pollution !….
    Avant de prendre ces mesures il faudrait commencer par ce qu’il y a d’urgent et non ce qui pourrait éventuellement être taxé … car c’est le but inavoué !…

    • Armand Lanlignel Armand Lanlignel dit :

      Le CO2 est un gaz neutre non polluant dont l’effet de serre est très faible (avec de l’eau, il devient acide). Par contre, il est indispensable à la croissance des plantes. Pour augmenter les productions vivrières agricoles dont l’humanité a de plus en plus besoin, il en faudrait plutôt davantage dans l’air. Actuellement, dans mille litres d’air (un mètre cube), il n’y a que 0,4 litre de CO2. Il n’y a aucune raison objective de restreindre les émissions de CO2.

      • Avatar Hagdik dit :

        Merci de le rappeler !
        Aujourd’hui, les gens avalent n’importe quelles infaux et les répètent comme des vérités sans se poser la moindre question.
        Difficile de résister contre le courant.

  5. Avatar PHB dit :

    J’ai noté une chose,
    J’ai un petit forfait,
    Et bien des que je ne suis plus dans ma zone WiFi
    Je n’ai plus jamais la connexion par le 4g
    Rien à voir ?
    Peut-être que c’est moi ?

  6. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Macron a besoin de fric et vu sa gestion calamiteuse de la crise du Covid la France va perdre 13 points de PIB. Donc il utilise les bons vieux prétextes tous plus fallacieux les uns que les autres (la sauvegarde de la planète, notre sécurité, notre santé etc ) pour nous tondre et continuer a chouchouter l’engeance mahométane qui est en train de nous envahir

    • Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

      bONSOIR @cHARLES mARTEL àé .

      – » La France va perdre 13 points de PIB « –

      C’est déjà le cas ; j’ai vu passer l’info il y a une semaine ou deux.

  7. Avatar raslebol dit :

    Tout ce qu’il supprime aux
    Français qui n’ont déjà rien,
    il le donne
    aux étrangers le fumier !
    -macron- veut faire de la
    France, le 1er pays d’afrique
    islamisé.
    Notre ras le bol est bien installé, sois en sûr, manu !
    Il ne reste plus que la guerre civile pour
    rendre la France à la France !
    En finir une bonne
    fois pour toute avec ces
    traîtres de Vichy
    qui nous gouvernent.

  8. Avatar zoé dit :

    oui ras le bol c’est ce que je crains, je pense qu’l n’y a pas d’autres alternatives.

  9. Avatar Aardvark dit :

    Pays désormais totalitaire…

  10. Avatar inconnue dit :

    à croire que cela plait aux français, puisqu’ils ne réagissent pas et se soumettent, vous leur donnez une claque sur une joue, ils tendant l’autre pour avoir aussi une claque

  11. Avatar Gilles DP dit :

    Bonjour j’ai des doutes qu’il pourra continuer à imposer quelque chose , la rentrée va être très chaude une grande révolte se prépare , à terme son salut pourra être que la fuite…..

  12. Avatar Patrickk dit :

    Non à internet illimité ! Retour au Minitel.

  13. Avatar sylvestre dit :

    Je pense que mon commentaire , trop violent , a été censuré avec , je le reconnais , juste raison .
    Mais combien , ô combien de vrais Français pensent comme moi ! ! ! hélas impuissants , comme moi !

Lire Aussi