La folie du masque gagne les Français… 72% pour qu’il soit imposé partout !!!!

Publié le 8 août 2020 - par - 23 commentaires
.
Une sorte de folie naît autour du thème du masque : ils sont en train de créer une tension supplémentaire…
Les gens se déchirent entre pro-masque et anti-masque. Les premiers traitant les seconds d’irresponsables à qui on devrait faire payer les soins en cas de COVID ou de les laisser crever. Comme si la vie des gens dépendait uniquement du masque (que certains ont fabriqué de leurs mains – c’est dire le haut pouvoir de protection !)
.
Forcément, tous les médias sont du côté des pro-masque… avec mise à l’index des réfractaires accusés de complotisme voire de faire partie de l’extrême-droite. Quand on lit les commentaires des gens, ça fait peur… la haine des pro-masque contre les anti-masque ! La même que celle des bobos contre les gilets jaunes en 2018.

Conspirationnisme, défiance… Les anti-masque français refusent «la muselière»

TÉMOIGNAGES – Alors que le port du masque devient obligatoire dans de nombreuses villes, certains Français s’effarouchent devant cette mesure qui, selon eux, entrave leur liberté.

Par Océane Herrero

Certains fabriquent des masques dans des tissus non filtrants, pour contourner la réglementation.

«Hier j’ai réussi à entrer dans deux magasins sans masque, j’étais trop contente. La semaine dernière j’ai retiré les 12 affichettes que la gardienne avait mises dans le hall d’entrée.» Depuis que le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos, Françoise (prénom modifié) comptabilise ses «petites victoires» et les partage sur un groupe Facebook «anti-masque». Il en existe une dizaine en France ; ils constituent, pour les quelques milliers de personnes qui en sont membres, un espace de soutien mutuel. Mais aussi de combat. «Je reviens de courses chez Leclerc, j’ai réussi à ne pas de porter de masque jusqu’à la caisse, où un vigile est venu me stopper m’indiquant qu’il fallait mettre un masque sinon je passerai… Neuf collabos ont appelé la sécurité putain, j’étais le seul sans masque dans ce fichu magasin», peste un autre.

 

Se prendre en selfie sans masque dans un magasin, se coudre un masque en maille transparente pour qu’il soit délibérément inutile… Toutes les formes de résistance contre «la muselière» sont envisagées. Que reprochent-ils donc à ce dispositif? Pour certains, cette fine «couche de papier» n’est pas une protection suffisante face au virus. Pour d’autres au contraire, le masque entraînerait un étouffement difficilement supportable. Mais pour tous, le fait que le port du masque soit devenu obligatoire «pose question».

Conspirationnismes

Les revirements du gouvernement concernant l’importance, ou non, des masques pour lutter contre le virus a émoussé la confiance des Français dans leur ensemble: selon un sondage Odoxa pour Le Figaro, publié début avril, 76% d’entre eux estimaient que le gouvernement leur avait «menti». Pour autant, ils ne s’opposaient pas farouchement au masque: 72% demandent qu’il soit rendu obligatoire dans toutes les communes.

Ce n’est pas le cas des «anti» les plus radicaux, pour qui le port obligatoire du masque n’a rien d’une mesure honnête de santé publique. Nicolas, 44 ans et actif sur le groupe «Non au masque», explique: «J’étais plutôt pour au début de l’épidémie, mais nous n’en avions pas. Puis le gouvernement nous a dit que le masque était inutile, avant de nous l’imposer…» Depuis, il n’a plus confiance et voit le gouvernement comme «un pion de l’OMS». «Quand vous mettez le masque vous devenez intellectuellement vulnérable, vous perdez votre identité, vous devenez la proie idéale pour les puissances transhumanistes et occultes qui veulent vous détruire au nom du Nouvel Ordre Mondial», s’alarme une autre. Certains voient dans le masque un cheval de Troie visant à rendre la population docile. «C’est notre dernier combat avant le vaccin obligatoire», s’étrangle François, membre actif de ces groupes.

 

Pour Pascal Wagner-Egger, enseignant-chercheur en psychologie sociale à l’Université de Fribourg, rien d’étonnant à ce que le masque ait aimanté les conspirationnistes. Dynamisées par les réseaux sociaux, les théories du complot pullulent en effet sur un terreau de défiance envers les autorités tant politiques que sanitaires. «Ce sont des théories qui séduisent généralement à l’extrême gauche et à l’extrême droite et chez les anti-vaccins, les antisystèmes, les  »gilets jaunes », explique le chercheur. C’est-à-dire, souvent, ceux qui se sentent défavorisés par le système, en raison de leurs revenus ou de leur niveau d’éducation». Le masque, en tant qu’objet, pose un problème supplémentaire: «les études que nous avons pu mener montrent qu’il y a, chez les personnes complotistes, un besoin d’unicité, c’est-à-dire de se sentir différent des autres, et un petit problème de narcissisme», détaille le chercheur. Rien de plus révoltant, dès lors, que de devoir cacher son visage derrière un masque uniformisant.

 

Mobilisation balbutiante

Les manifestations contre les mesures sanitaires qui ont pu être observées ces dernières semaines aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Allemagne ont galvanisé les quelques milliers d’anti-masques français, qui ont eux aussi tenté d’organiser un rassemblement. 8 août, 15 août, début septembre… Plusieurs dates circulent, mais aucune ne fait consensus pour le moment.

«Les anti-masque représentent un mouvement ultra-minoritaire en France, estime un médecin de nuit du Finistère. C’est le mouvement des anti-tout.» Il y a quelques jours, il est appelé au domicile d’une patiente d’une soixantaine d’années souffrant de douleurs abdominales bénignes. Alors qu’il demande aux membres de la famille de porter un masque, ces derniers refusent: «on est contre le port du masque». «Moi, quand je viens voir des patients, je suis pressé, s’agace-t-il. Donc je ne leur ai pas laissé le temps de s’expliquer, et je suis parti. J’ai décidé de ne rien laisser passer».

 

Il s’agit des seuls anti-masque que le médecin ait croisés dans l’exercice de sa profession. «Depuis que le masque est obligatoire, quand les gens n’en ont pas, c’est simplement parce qu’ils l’ont oublié. Quant à ceux qui refusent par principe…» La famille récalcitrante a finalement rappelé le 15 plus tard dans la soirée. Une ambulance a été envoyée et ils l’ont accueillie, cette fois, en portant un masque.

 https://www.lefigaro.fr/actualite-france/c-est-notre-dernier-combat-avant-le-vaccin-obligatoire-en-france-les-anti-masque-refusent-la-museliere-20200805

.
Avant-hier, TF1 nous prenait vraiment pour des débiles en pointant du doigt ceux qui mettaient mal leur masque… (sur la tête, sur le cou… houuuu !)
Le pire, c’est que la plupart des maires prennent le devant : 1200 communes ont déjà rendu le masque obligatoire (rues, marchés, parc…)
De plus en plus de préfets et de maires ont pris ces derniers jours des mesures pour rendre obligatoire le port du masque en extérieur afin d’endiguer l’épidémie de coronavirus. Cela peut être dans des contextes précis, marchés ou animations, ou dans des zones définies de l’espace public.

Nice, Lille, Toulouse… de plus en plus de grandes villes imposent le port du masque dans leur espace public. En attendant un vaccin contre le Covid-19, celui-ci est, avec les gestes barrières, un des principaux moyens de lutte contre l’épidémie.

Depuis le 20 juillet, le masque est obligatoire dans les lieux publics clos. Les maires et les préfets ont désormais la possibilité de l’imposer également en extérieur, que ce soit dans tout l’espace public ou pour des zones ou des occasions précises.

En Mayenne, département classé en vulnérabilité élevée avec une dizaine de clusters, le préfet a pris un arrêté imposant le masque dans tout l’espace public pour 69 communes. En Haute-Savoie, le masque est obligatoire sur les marchés et lors de rassemblements de plus de dix personnes. De la même façon, la Haute-Garonne demande le port du masque dans tous les marchés de son territoire.

De nombreuses communes ont d’ores et déjà pris des arrêtés pour des lieux précis où la distanciation physique d’un mètre n’est pas possible : marchés, rues très fréquentées, lieux de rassemblements festifs…

Vous trouverez sur la carte ci-dessous les villes ayant pris des arrêtés rendant le port du masque obligatoire en extérieur, que ce soit dans tout l’espace public (en rouge), ou dans des lieux, horaires ou circonstances définis (en orange). Cette liste, non exhaustive, a été mise à jour le 5 août à 17 h :

Moyen de protection le plus efficace

Depuis le 20 juillet et au niveau national, ce geste barrière était obligatoire dans les lieux publics clos. Le risque d’infection y est vingt fois supérieur et le masque s’avère essentiel. Mais dans les centres-villes, sur les marchés et dans les rues commerçantes, le virus circule aussi. D’autant qu’il reste des incertitudes sur la circulation du virus dans l’air.

Bien porté, couvrant la bouche et le nez, le masque est pour l’instant le moyen de protection le plus efficace.

.
Prochainement, ce sera toute la France. Cela me rend dingue !
Tout ça, j’imagine, pour forcer les Français à accepter le vaccin qui vient (et qui sera vécu comme une délivrance).
Print Friendly, PDF & Email

23 réponses à “La folie du masque gagne les Français… 72% pour qu’il soit imposé partout !!!!”

  1. Avatar Gloup la grenouille dit :

    Le fait que les moutons décérébrés portent fièrement leurs masques partout offre un avantage : ça nous évite de voir leurs tronches d’abrutis soumis.

  2. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    « C’est le mouvement des anti-tout.»  » non monsieur le médecin, outre les mensonges véhiculés pour nous imposer à terme le vaccin, on s’y étouffe, on n’entend pas distinctement les paroles, on salit le masque avec notre morve qui arrive plus vite que le mouchoir à notre nez, outre la salive, tous ingrédients organiques dans lesquels on fermente allègrement, en sus que nous ré-inhalons notre propre gaz carbonique… Où est l’hygiène dans ces conditions ? Et pis je n’ai pas envie de porter un masque inutilement. Vous êtes fort naïf pour un médecin…

  3. Avatar Christian Jour dit :

    Leur but, c’est de foutre la trouille aux Français pour pouvoir leur imposer un vaccin qui bien sur ne marchera pas. Mais cela ne fait rien, les labos s’en foutent, ils vont s’enrichir grâce aux veaux, docile et trouillard, il n’y a que ça qui compte pour les labos. Il y a déjà 30000 morts, alors un peu plus pour eu, c’est pas grave, pourvu que le fric rentre.

  4. Avatar durandurand dit :

    Ben ce n’est pas anti-constitutionnel et illégal les arrêtés pris par les préfets lêche-cul et les mairdeux imposant le port du masque obligatoire ,sachant que l’état d’urgence sanitaire est levé ? Donc nous sommes bien en DICTATURE , à travers les masques se que nous respirons ce n’est de l’oxygène mais bien notre CO2 que nous rejetons à chaque expiration , donc nous nous asphyxions à chaque fois que nous respirons , ces assassins font tout pour nous faire crever !

  5. Avatar JEAN dit :

    Tout est dans votre conclusion

    Prochainement, ce sera toute la France. Cela me rend dingue !
    Tout ça, j’imagine, pour forcer les Français à accepter le vaccin qui vient (et qui sera vécu comme une délivrance).

    Les gens étant bien conditionnés, ils se précipiteront pour se faire vacciner, ils seront fiers de dire, « OUF,Je suis vacciné », sans savoir ce qu’il y a dans le vaccin, ils vous diront même, pourquoi je devrais me méfier, ce sont des médecins qui l’ont mis au point j’ai confiance
    Et après ça on dit que l’être humain est intelligent

    • Avatar Victoire de Tourtour dit :

      Mais aime-t-il la liberté ?
      Voir Etienne de la Boétie, « Discours de la servitude volontaire ».

  6. Avatar Jean-Paul Bourdin dit :

    Des veaux !
    Il avait raison, le Grand Charles.
    Mais à l’époque leur esprit moutonnier malgré leur apparence râleuse (des « gaulois réfractaires ») ne consistait tout de même pas à réclamer volontairement leur esclavage comme aujourd’hui.
    Des manifs contre le masque en Grande-Bretagne et en Allemagne.
    Mais en France : l’anesthésie totale.
    Des veaux, oui…

  7. Avatar Alexcendre62 dit :

    Ce médecin traitant les gens d’anti tout, devrait écouter ses confrères qui ne sont pas pour le masque ou les chercheurs qui nous ont démontré que le remède était pire que le mal voir dangereux pour certaines personnes. Arrêtez de faire passer les gens qui ne sont pas d’accords avec vous pour des tarés, avant de prendre position contre le masque nous avons écouté beaucoup d’avis éclairés mais beaucoup moins les politiques notoirement incompétents aux objectifs souvent invisibles mais a mon avis pas moins désintéressés .

  8. Avatar zoé dit :

    J’ai écouté une célèbre généticienne qui dit que le masque ne sert à rien, que le virus est tellement petit qu’il passe au travers des masques. Malgré tout, elle conseille quand même de le porter dans les endroits clôts comme les supermarchés. Personnellement j’étouffe là-dessous, je suis claustrophobe alors ce que je fais, c’est que je libère mon nez pour respirer. Une chose à faire, est d’imprégner le masque de quelques gouttes d’huile essentielle de Ravintsara par exemple qui est un anti-virus redoutable. A vous de voir.

  9. Avatar cachou dit :

    Le français est fidèle à lui-même : con, imbécile, débile, une sous-merde, avec moins de valeur que mon pécu rempli de ma merde, soumis et trouvant formidable le génocide de 30 000 mort organisé par ses élus contre lui-même.
    Quand je vois tous ces connards avec leurs masques, j’ai l’impression d’être transporté dans un autre monde : celui des zombis à la marche saccadée, au teint pâle, manipulés par les ficelles des mondialistes, et voulant bouffer de la chair humaine. A la seule différence, est que cette impression est maintenant réalité.
    Comme le dit Gloup la grenouille « Le fait que les moutons décérébrés portent fièrement leurs masques partout offre un avantage : ça nous évite de voir leurs tronches d’abrutis soumis. »
    La finalité de tout cela, nous la connaissons tous, et JEAN l’a parfaitement résumée : « Les gens étant bien conditionnés, ils se précipiteront pour se faire vacciner, ils seront fiers de dire, « OUF,Je suis vacciné », sans savoir ce qu’il y a dans le vaccin, ils vous diront même, pourquoi je devrais me méfier, ce sont des médecins qui l’ont mis au point j’ai confiance.

  10. Laurent P Laurent P dit :

    > Une sorte de folie
    Cela s’appelle une psychose collective et c’est la conséquence voulue d’une hallucination collective sciemment créée de toute pièce par les médias à la botte des politiciens : les français voient le virus partout parce qu’on leur dit qu’il est partout et on leur dit qu’il est partout parce que les politiciens VEULENT détourner l’attention des français des véritables problèmes qu’ils sont incapables de résoudre. Et de cette manière ces politiciens font en plus d’une pierre deux lapidations : ils détournent l’attention des véritables problèmes ET ils se préparent un parachute par « corruption préventive » pour quand leur carrière politique va s’arrêter : ils seront embauchés par l’industrie pharmaceutique à la fin de leur mandat pour s’assurer de leur silence.

  11. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Aujourd’hui jour de marché hebdomadaire d’une ville dans le vaucluse – la mairesse soumise a imposé le masque à tout le monde. Je n’étais pas au courant mais j’ai dit aux flics – sans masques eux-mêmes pour la majorité- qui m’ont contrôlée que je refuserai de payer d’amende, qu’il est illégal d’imposer le port du masque, que j’ai des textes de loi dans ce sens, et que le cas échéant je ferai appel à un avocat. Je suis très déçue de l’attitude de l’édile de ma ville.

    Est’il possible à RR ou à RL de nous donner les liens vers lesquels nous pouvons aller et télécharger les textes légaux qui contredisent les arrêtés préfectoraux imposant le masque ?

  12. Avatar Marinette dit :

    Je n’ai pas les connaissances médicales/scientifiques suffisantes pour avoir un avis déterminé sur le port ou le non-port du masque dans les lieux à très forte densité de population. Par contre, je suis sûre que la qualité de 90 % des masques vendus c’est du niveau filtration moustiquaire.

    Je fais donc partie des « moutons décérébrés » qui mettent le masque (mais pas fièrement) là où je le juge utile ou obligatoire. Attitude de trouillards vu l’âge et l’état de santé ? Peut-être mais je laisse tranquille ceux qui ne le portent pas si ils ne viennent pas m’éternuer dans la figure ou se coller à moi.
    Par contre, je refuserai catégoriquement le vaccin.

    Puisque le masque devient de plus en plus obligatoire pourquoi ne le rendrions-nous pas « parlant » ? A chacun, d’après ses convictions, le dessin de croix, croix de Lorraine, drapeau tricolore, bébé-foetus….. Que pourrait-on nous reprocher ?

    Puisque le masque de

    • François des Groux François des Groux dit :

      @Marinette

      A la base, cet article est tiré d’un de mes commentaires, mais je ne n’insulte pas ceux qui en portent ou ne les traite de « moutons décérébrés ».

      Je comprends que les personnes âgées tentent de se protéger. C’est d’ailleurs les plus de 70 ans qui souffrent le plus et en premier. Donc d’accord pour une protection adaptée et des précautions dans les hôpitaux et les Ehpad.

      Mais je suis stupéfait de lire certains commentaires dans le Figaro des pro-masque contre les anti-masque : « il faudrait leur faire payer les soins », « qu’ils crèvent ! », ces gens-là ne respectent rien, il faudrait les foutre en prison » etc.

      Il y a une nouvelle forme de partition, de haine entre deux catégories de Français : ceux conditionnés par le gouvernement, les médias, la peur du COVID-19 et de la mort et les autres, qui doutent ou veulent passer à autre chose.
      Et je me pose la question : est-ce calculé ou tout ça part-il en roue libre ?

      • Avatar Marinette dit :

        Merci pour votre réponse. J’aurais dû mentionner le commentateur des « moutons décérébrés ».
        Cette volonté d’affoler les populations au niveau presque mondial est-il « calculé ou part-il en roue libre »? Peut-être les deux : calculé pour nous faire accepter le vaccin déjà financé aux différents labos et ne pas se retrouver avec quelques millions de doses « Bachelot » inutilisées dans les tiroirs.

        Cette gestion des masques devrait être traitée avec logique et bon sens suivant les lieux et les âges. Ce n’est pas évident. Pourquoi masquer les jeunes qui ont besoin de vivre pleinement leur jeunesse ? Je comprends leur refus.
        Certains contamineront leurs parents qui ne risquent pratiquement rien mais qui contamineront les grands parents qui auront statistiquement un grand risque de passer l’arme à gauche. Problème des retraites en partie résolu. Pourquoi pas. Qui sait si parmi les ayatollas extrêmes du « sans masque » il n’y a pas ce but ?

        Quant à la famille faisant venir un toubib à domicile portant un masque et qui refuse d’en porter ignorant tout de la fragilité de cet homme (un toubib est un malade comme un autre !), bravo à ce médecin qui a pris ses clics et ses clacs devant la muflerie et la connerie de cette famille « tête à claques ».

        Tout part en vrilles effectivement parce que cette saloperie chinoise (rappelons déjà son origine) sort du cadre des grippes habituelles et que nous sommes dirigés par une bande d’incapables et de nuisibles.

  13. Avatar exocet dit :

    Avec le vaccin faudra s’attendre que des femmes mettent au monde des anticipés physiques et mental, sachant très bien que le vaccin va avoir des répercussions sur les embryon, ils ont fait voté une loi sur l’avortement a 9 mois, a mon avis cette loi a été prévu pour ça, cela sera comme les élevages de poussins , le mal foutu et exterminer.

  14. Avatar Mountain dit :

    Macron à la pizzeria avec sa Brigitte,pas de masques,la même Brigitte faisant du vélo avec ses gardes du corps pas de masques,le ducon moretti avec sa isabelle pas de masques et nous on devrait le porter partout tout le temps ,on se fout de notre g…depuis longtemps ,et le vaccin ils peuvent se le carrer ou je pense.

  15. frejusien frejusien dit :

    Maintenant dans la rue, on peut repérer les personnes rebelles au diktat, ce sont celles qui enlèvent leur masque dès qu’elles sortent des magasins,

    et puis , il y a les autres, les plus nombreux , qui défilent , fièrement muselés , par 35 ° à l’ombre, à s’étouffer dans leur CO2,

    les dé-masqués, on se fait des signes de reconnaissance

    • Avatar bm77 dit :

      Je trouve que c’est une bonne idée Frejus, Il faut le faire pour se démarquer des autres , les moutons !!! Les démasqués doivent se faire des signes de reconnaissance.
      On voit bien toute cette génération passée entre les mains de l’EN gauchiste qui aurait du leur apprendre le libre arbitre et le sens de la critique mais à passé son temps à faire de la propagande pro immigration multicul et métissage .Rapport à ça tous ces veaux sont vautrés devant BFMacron et avalent sans sourciller tout ce que disent les gourous qui se disent spécialistes ou expert au choix mais on surtout la particularité d’être proches du système et de bien ne vivre!!

  16. Avatar Michel dit :

    72% de cons qui veulent ignorer qu’un masque ne filtre rien du tout mais qu’il empoisonne celui qui le porte (inspiration : oxygène / expiration : oxyde de carbone en circuit quasi fermé). Il faudrait qu’un masque filtre à 0.0005 microns pour bloquer un virus mais sans certitude. Donc, 72 % de cons, candidats au suicide. La macrotte (et son gouvernement de bandits) doit se frotter les mains.

  17. Paco Paco dit :

    En dehors, ou plutôt à côté de tous les complotismes, la question essentielle me semble celle ci. La taille du virus et celle de la barrière supposée l’arrêter !
    https://resistancerepublicaine.com/2020/08/06/une-infirmiere-le-masque-cest-dangereux-et-inutile/

  18. Avatar Dubus dit :

    Habituellement ce n est qu un petit groupe qui nous casse les couilles mais la 70% c est vraiment grave ….

Lire Aussi