La ndyayéyé et ses hauts talents !

Publié le 7 août 2020 - par - 3 commentaires

Dès que sortie devant elle revient par l’arrière.

C’est que foutre le souk, c’est un plan de carrière…

Elle portera des hauts talents,

qui visent au delà de l’avant,

au plus haut, où maKron a fiché ses bannières…

PACO. Talons hauts, mais talent plat !

06/08/2020.

 

nous manque déjà. Il faut reconnaître que ses comptes rendus de fin de Conseil des ministres étaient, à chaque fois, une promesse renouvelée de bonheur éditorial. Gabriel Attal, à l’évidence, n’arrive pas à la cheville de sa « prédécesseuse » pour apporter ce je-ne-sais-quoi de fantaisie et d’imprévisibilité. Le talent, on l’a ou on l’a pas, c’est comme ça.

Et ça, à La République en marche, ils l’ont tout de suite compris, qu’elle avait du talent à revendre, Sibeth Ndiaye. Quand on a un oiseau rare, on ne le laisse pas s’envoler. , rappelons-le pour ceux qui n’auraient pas suivi, Sibeth Ndiaye a fait un « choix personnel » : celui de ne plus siéger au gouvernement, de « retourner à la vie civile », comme on dit, aujourd’hui que le service militaire n’existe plus. Traduire : elle aurait pu rester ministre mais c’est elle qui n’a pas voulu. Alors, le parti présidentiel l’a vite rattrapée aux basques. Te sauve pas comme ça, Sibeth ! La France a besoin de ton incroyable talent. Et ça tombe bien, justement, on vient de créer un nouveau machin au sein du mouvement. Ça s’appelle – accroche-toi bien – la Commission nationale des talents. Waouh ! Tu y as forcément toute ta place. Et ça consiste en quoi, la CNT (appelons-là par son petit nom) ? À désigner les futurs « référents » du mouvement. Où ça ? Je vous le donne en mille : « sur les territoires ». Le nouveau mot magique, passe-partout, qui doit permettre au parti présidentiel de passer les ronds-points de ces fameux « territoires » sans trop d’encombres aux environs de 2022. Vingt-cinq fois, il l’a prononcé, ce mot « territoire », le nouveau Premier ministre, dans son discours de politique générale. C’est pour dire. Mais on s’éloigne du sujet.

Donc, attention, ces futurs référents, incroyables talents, devront répondre à certains critères : « parité »« absolue », cette parité, s’il vous plaît, on ne transige pas sur ce sujet -, « diversité », cela va sans dire. Jean-Marc Borello, président de cette nouvelle instance, précise bien qu’il faudra « repérer des nouveaux talents dont des jeunes impliqués dans leur quartier [autres mots magiques et obligatoires : « jeunes » et « quartier »] qui n’ont pas eu l’opportunité de faire Science Po [c’est vrai, ça, il n’y a pas que Sciences Po, dans la vie] ou d’être attaché parlementaire ». Bref, ne « pas être dans l’entre-soi ». Est-ce à dire que, jusqu’à présent, La République en marche avait pratiqué l’entre-soi ?

À l’évidence, nul n’est plus qualifié que Sibeth Ndiaye pour rejoindre ce jury, découvreur de pépites.

https://www.bvoltaire.fr/lincroyable-talent-de-sibeth-ndiaye/

Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “La ndyayéyé et ses hauts talents !”

  1. Avatar R.E.D. dit :

    Un nouveau comité théodule? placard doré? en attendant une retraite a vie . financé comment? pas avec mes contributions je l’espère .UN truc interne a LREM , Sibete me manque ,j’aimais regarder cette chance pour la France faire son one Women show . la francafrique dans toute sa splendeur Yes la meuf is coming back . toi happy?

  2. Avatar Des Abusés dit :

    Un ramassis de « chances pour la France » Donc une concentration de délinquants voleurs, violeurs, assassins, et autres dealers)

    Ça va relever le niveau de ce parti de peigne-cul béni-oui-oui à Macronette

  3. Avatar bm77 dit :

    Ce ne pouvait qu’être une femme d’origine Africaine hyper intelligente et qualifiée Es banlieues pour s’occuper des « djeunes » des territoires (occupés?) et dénicher ces incroyables talents ignorés. Il y a dans ces endroits , entre autres, d’adroits lanceurs de mortiers, et autres feux d’artifices improvisés. Les FDO en savent quelque chose!!!
    La démago en marche !

Lire Aussi