La fabrique du héros : ça t’enrage de ne pas pouvoir te promener la nuit ? Inscris-toi à un cours de karaté !


La fabrique du héros : ça t’enrage de ne pas pouvoir te promener la nuit ? Inscris-toi à un cours de karaté !

Illustration : Cincinnatus. Lucius Quinctius Cincinnatus [lysjys kɛ̃tjys sɛ̃sinatys]1 (en latin : [ˈluːkius ˈkʷiːnktius kɪŋkɪnˈnaːtʊs]2), né c. 519 et mort c. 430 av. J.-C.3, est un homme politique romain du ve siècle av. J.-C., consul en 460 av. J.-C. et dictateur à deux reprises en 458 et en 439 av. J.-C. Il est considéré par les Romains, notamment les patriciens, comme un des héros du premier siècle de la République et comme un modèle de vertu et d’humilité. Il est une figure historique, avec un rôle semi-légendaire, la réalité de ses actions ayant pu être amplifiée par les historiens romains, tels Diodore de Sicile, Tite Live ou Denys d’Halicarnasse, qui ont décrit ses faits et gestes. Wikipedia

                                     La fabrique des héros

Tout d’abord je veux éliminer une fausse compréhension du mot héros. Nous avons été abreuvés voire submergés dans notre enfance, de figures héroïques, la plupart du temps tragiques, ce qui n’incite certes pas à les imiter: Vercingetorix, Barras, le chevalier Bayard, Roland de Roncevaux, les quatre fils Aymont, Siegfried et le dragon, Buffalo Bill…etc…etc…Morts tragiquement ou finissant leur vie dans un cirque.

Plus tard nous avons eu Superman: Le problème est que nous ne pouvons pas voler et n’avons pas de superforces, donc Superman non plus ne pouvait nous servire de modèle.

Bref, nous avons la vie de tous les jours, pas très flamboyante, (disons pas flamboyante du tout) et des héros qui ne peuvent nous servir de modèle.

.

Première remarque: Ce qui n’est pas exercé s’atrophie… Ainsi les muscles non utilisés deviennent flasques. Si vous avez fait un séjour dans un hôpital vous avez probablement pesté contre ces infirmières „sergent-major“ qui vous obligeaient à faire des exercices alors que vous ne souhaitiez qu’une chose : Qu’on vous foute la paix! Ce sont les infirmières qui avaient raison!

De même il existe une espèce de poisson, Astyanax Mexicanus, qui vit dans l’obscurité totale de grottes souterraines. Ils n’ont plus de yeux. Ceux -ci ne servant plus à rien se sont peuà peu atrophiés, jusqu’à disparaitre.

Or notre cerveau est comme un muscle peu utilisé en ce qui  concerne l’héroïsme.

Je dois d’abord mettre les points sur les „i“ en ce qui concerne le mot „heroïsme“: Il ne s’agit pas de galoper seul contre mille ou de tuer des dragons.

Le Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) définit le héros ainsi: „Homme de grande valeur, digne d’estime“

Dans le film „Les 7 Mercenaires“ il y a une scène mémorable qui changea ma vision du héros: Un des enfants des paysans, que les 7 mercenaires sont venus protéger, admire ces derniers et dévalorise son père „qui ne fait que gratter la terre“. Charles Bronson l’empoigne et lui dit de ne plus jamais dire cela, car son père travaille dur chaque jour pour nourrir sa famille et ses enfants, que c’est son père qui est le vrai héros, chaque jour que Dieu fait, et que lui Charles Bronson et les autres soi-disant „héros“ n’ont fait que fuir leurs responsabilités.

1ère constatation: Notre éducation a fait que nous avons rejeté toute notion d’héroÏsme tant par l’existence de modèles inatteignables voire tragiques que par la dévalorisation d’un héroisme quotidien que nous n’exercons plus car „sans valeur“. 

2ème constatation: N’étant pas exercé, nos qualités héroïques (nos valeurs, notre estime de nous-mêmes) se desagrègent, se ratatinent, s’atrophient, deviennent flasques commes des muscles inutilisées, comme les yeux des poissons, Astyanax Mexicanus, qui ont perdu la faculté de voir car inutilisée.

3ème constatation: Plus nous subissons cette atrophie mentale et moins nous sommes enclins à agir, à lutter pour nos valeurs et plus nous tendrons à nous plaindre, à gémir et à espérer  la venue d’un homme (d’une femme?) providentiel/le.

Parfois je suis exaspéré par cette attitutde attentiste, cette apathie et cela donne ceci:

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/30/lettre-ouverte-aux-lecteurs-de-resistance-republicaine/ (voir en fin d’article une proposition(1)

4ème constatation: Ceci est encore renforcé par l’idéologie de l’État providence. Attention je ne plaide pas ici pour la loi de la jungle où seuls les plus forts survivent (Entre nous soit dit Darwin n’a jamais dit cela: „Survival of the fittest“ n’a jamais signifié la survivance des plus forts ou des plus sportifs, mais la survivance de ceux qui sont le plus adaptés (to fit) à leur environnement)

Mais autant il est juste et justifié d’aider ceux qui ne pourront plus seuls s’en sortir, autant c’est une aberration que d’en faire un principe de gouvernement. On a pu voir dans les négociations de l’Union Européenne pour l’aide financière aux États suite à la crise du COVID-19, les réactions incroyables des médias francais face aux exigences des pays frugaux (Pays-bas, Danemark, Suede et  Autriche) qui disaient: „ Si vous voulez des aides, OK! A condition que vous fassiez des réformes pour cesser de dilapider l’argent de vos citoyens“ Les médias francais, outrés, les qualifièrent de pays radins.

Cela dit tout sur notre mentalité d’assistés sous perfusion!

                                         

                                  ——————————————-

 https://www.dreuz.info/2020/06/02/la-soumission-volontaire-est-le-fait-saillant-du-drame-du-covid-19/comment-page-1/

Ce que je veux proposer ici, c’est un entraînement mental pour reconquérir nos capacités à agir, nos valeurs d’action, nos tendances actives actuellement atrophiées et ce, sans avoir à risquer nos vies, sans nous transformer en Achille, le héros grec ou Hercule et ses douze travaux. Je propose un début d’entraînement mental et physique sans danger  pour redevenir des hommes et des femmes  fiers et courageux.

1ère mesure: Inscris-toi dans un club d’art martial, d’auto-défense, d’Aiki-Do, de Wing-Tsu ou de Krav Maga. Lors d’un séminaire que je dirigeais une jeune femme s’exclama: „Moi, ce qui m’enrage, c’est de ne pas pouvoir me balader à minuit dans les rues d’Heidelberg, vu le risque d’être importunée, voire agressée par des hommes“ Cette plainte victimaire (moi, pôvre femme, victime des méchants hommes) m’énerva au point que je répliquai lapidairement: “Alors fais du Karaté“.

Elle ne répondit pas.

Deux ans plus tard je recois un coup de téléphone: „C‘est moi, Rebecca, Tu te souviens de ce que tu m’avais dit lors d’un séminaire? De faire du Karaté? Et bien, j’en fais depuis deux ans et personne n’ose m’importuner à une heure du matin dans les rues de Heidelberg. Merci!!!“

Je l’ai félicité abondamment et ne cachai pas ma joie de me sentir compris: Cette jeune femme s’était transformée de victime en héroine…

2ème mesure: Ne reste pas seul, parles-en autour de toi, fais lire ce texte, déclare que tu veux créer un petit groupe d’encouragement, d’émulation, de partage d’ experiences, et d’ idées

3ème mesure: Voici un exercice excellent qui changera positivement ton attitude mentale: „La retrospective positive du soir“ Avant de te coucher prends un carnet de notes pour inscrire les évènements positifs  (et seulement ceux-là) de la journée. Aussi minimes soient-ils!

Exemples: Une enfant m’a souri et fait un gentil signe de la main

                  J’ai enfin dit à mon chef que je voudrais revoir mon contrat de travail.

                  J’ai aidé une vieille dame à porter ses paquets.

                  J’ai fait un compliment à notre secrétaire. Elle rayonnait…

                  Un collègue ‘a dit que je savais écouter et que c’est une qualité!

                  Etc…etc…etc…

Trois remarques suffisent et après: Bonne nuit…

(Pour inscrire ces évènement positifs commence par le plus récent  et remonte graduellement jusqu’au matin.)

Si tu fais cet exercice durant au moins trois semaines tu remarqueras plusieurs choses:

1) Qu’il y a eu beaucoup plus d’évenements positifs dans ta journée que tu ne le pensais et qu’ils auraient été presqu’oubliés si tu n’avais pas fait ton exercice.

2) Ton regard se modifie car tu sais que le soir tu inscriras des évenements  positifs; Aussi, inconsciemment, tu les recherches dans la journée. Ton regard devient un moteur de recherches d’évènement positifs

3) Alors que je peux garantir les deux premiers résultats, le troisième m’est personnel: J’ai commencé à rêver autrement (en mieux) et ma démarche devint plus légère.

4ème mesure:  Je te propose ici un exercice que j’ai inventé et appliqué personnellement. Je le recommande car il est excellent.

– Commence par faire une liste de 20-30 choses que tu n’a jamais faites. Elles n’ont pas besoin d’être grandioses et doivent être réalisables sans gros sacrifices de temps, d’argent ou d’énergie.

– Chaque matin tu prends un dé à jouer et tu le lances. Si tu obtiens un nombre pair (2, 4, 6) tu peux souffler car tu n’as rien à faire. Si, par contre, ton dé montre un chiffre impair (1, 3, 5) alors tu dois choisir un exercice de ta liste et le faire durant la journée. Si à cette pensée ton coeur bat un peu plus vite, bravo! Tu sais que tu es en vie…

Liste d’exemples:

– Proposer des tracts dans une rue piétonnière (au moins 15 minutes)

– Commencer un dialogue avec un inconnu (au moins 10 minutes)

– Offrir une rose à une inconnue dans la zone piétonnière

– Vouloir acheter le journal le moins cher ou un croissant avec un billet de 500 Euros. Si le vendeur dit qu’il n’a pas de monnaie, le remercier avec un grand sourire et lui souhaiter une excellente journée.

– S’asseoir sur le trottoir

– Chanter à mi-voix tout en marchant

– Faire un petit saut tous les dix pas

– Aider à porter des paquets,

– Demander où est la gare quand on est juste devant

– Entrer dans un restaurant grec et demander s’ils font aussi de la cuisine thai

A toi de jouer , de faire ta liste et de commencer par les plus faciles.

Dans une phase ultérieure tu pourras, si tu le veux, passer à une vitesse supérieure:

* Faire un blasphème à l’encontre de Mahomet, du Coran ou d’Allah (ne te mets pas en danger!)

* Envoie un mail de soutien à Mila

* Achète „L’islam mis à nu par les siens“ et prête- le après l’avoir lu

* Commence une liste d’adresses mail afin de leur envoyer de temps en temps des articles de RR ou de RL (j’ai commencé avec 5 adresses-mail, j’en ai 355 maintenant)

* Collectionne des blagues et des dessins humoristiques sur l’islam et partage-les

* Reproduis des caricatures de Mahomet et place-les anonymement

A toi de jouer, de faire ta liste  et de commencer par les plus faciles sans te mettre en danger:

Un héros mort ne sert à rien.  

5ème mesure:

 Partage tes experiences vécues précédentes sur RR, RL

6ème mesure:

À propos des commentaires sur RR et RL

(1)  „…continuez vos commentaires négatifs (Liberté d’expression oblige…) mais montrez un peu à quel point vous êtes intelligents, astucieux, perspicaces, doués, capables, inventifs, géniaux, créatifs…et ajoutez systématiquement à vos complaintes UNE PROPOSITION CONCRÈTE D’ACTION.

Oh, je ne demande pas grand’chose: Une petite, une toute petite, une minuscule, même une microscopique proposition d’action concrète“

Bienvenue dans „la Fabrique des héros“

Je vous souhaite bien des battements de coeur et beaucoup de plaisir.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

6 thoughts on “La fabrique du héros : ça t’enrage de ne pas pouvoir te promener la nuit ? Inscris-toi à un cours de karaté !

  1. AvatarEridan

    Que des bonnes idees. Je ne commente pas souvent. Mais la, c’est parfait.
    Je recommende le krav maga ( combat au contact en hebreu), pas besoin d’ etre un athlete ni un surdoue de kung fu.

    Reply
    1. AvatarBobbyFR94

      Eridan, je confirme !! La philosophie du KRAV MAGA est de survivre, et pour ça, toute technique efficace est enseignée, du moins dans la version KAPAP :-)))

      Reply
  2. AvatarLuc Pharand

    Parlez! À vos enfants, à vos voisins, à des inconnus avec lesquel vous paratgez une micro-action commune dans l’espace public. Osez lancer une phrase courte et choc avec humour. Au Québec nous avons cessé de parler souveraineté – et politique en général – après le Référendum volé de 1995. Les forces vives se sont tues. Et nous en payons le prix : dans 16 ans nous serons minoritaires au Québec. Ce sera fini. On cesse de parler quand on est mort. Parlez souveraineté. Parlez de la France. Des allusions comme des clins d’oeils, en blagues. Et vous serez étonnés de la rétroaction positive. Votre parole sera reçue. Vous n’êtes pas seuls.

    Reply
  3. AvatarPhotine

    Enfin quelqu’un de très positif sur ce site !
    Bravo !
    Il y en a assez de lire « la France est foutue ! »
    Déprimant et démotivant !!!!

    Reply
  4. Edmond RichterEdmond Richter

    Merci Photine, tout a fait d^accord avec toi et j^espere bien continuer dans la meme veine . Dire que la France est foutue mene a l^apathie, la deprime, voire la depression!!!

    Reply
  5. Avatarraslebol

    Mais non, la France n’est pas foutue !
    Y a quand même pas mal de
    Français qui seraient fin prêts
    pour détruire cette
    merde islamique par n’importe
    quel moyen, lors de battues
    aux nuisibles .
    Chez macron, faut adopter les
    gestes barrières.
    Nous on adoptera les
    gestes barbares !!!
    Ces pourritures sont heureux de
    faire peur aux Français.
    Ils se sentent forts d’être
    défendus par un traître au
    pouvoir !
    Ça ne durera pas aussi longtemps
    que les contributions.
    Il y aura renversement de
    situation.
    Que leur sang impur n’abreuve pas
    nos sillons tout de suite,
    car une fois traité,
    il pourrait nous servir
    de carburant !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *