Histoire presque sans parole en Islafrance


Histoire presque sans parole en Islafrance

.

Histoire presque sans parole…

 Il y a des histoires qui peuvent être sans parole, et qu’il est donc inutile de raconter. Cependant, j’ai l’effroyable défaut de me répéter. Donc, une histoire qui n’a pas besoin d’être racontée et que l’on répète, fait qu’en fait, on ne la raconte qu’une seule fois.

C’était une belle journée ensoleillée sur la Côte d’Azur (où j’ai le privilège d’habiter) le lundi 27/07/2020, sur une des plages de Hyères. Le soleil réchauffait paisiblement toutes les carcasses allongées sur le sable fin, les gamins jouaient aux traditionnels châteaux de sable qui dégagent en quelques secondes à la première vague, la vie de vacances, quoi.

Évidemment, ton serviteur faisait quelques photos de son petit-fils avec son téléphone (car, tu as dû le remarquer, les téléphones sont faits pour prendre des photos. Les appareils photo téléphonent-ils, je ne le sais pas).

Alors, évidemment, quand on sort d’une baignade dans la Grande Bleue, on est tout mouillé. Les seules mains essuyées, le portable dans les mains, et quelques photos qui démarrent.

Drame : mon maillot de bain trop grand, sous le poids de l’eau, a légèrement glissé de l’arrière seulement, et les trois premiers centimètres du haut de mon remarquable postérieur sont offerts gratuitement à la vue de tout quidam que cela intéresse.

Ayant les mains sèches et tout le reste complètement trempé, mon appareil n’étant pas conçu pour être mouillé, je décide de ne pas procéder à la remontée postérieure de mon maillot afin de prendre quelques photos malgré cet état temporairement érotiquement inacceptable.

L’ambiance est bonne, j’étais entouré de vacanciers occupés par les jeux de plage, leurs baignades, et tout simplement leurs détentes. Étant sur place depuis un moment déjà, j’avais entendu parler autour de moi le français dans différents groupes, et un autre, juste à côté de moi, dont je ne comprenais pas la langue qui me paraissait être une famille de pays de l’Est, ainsi qu’une famille espagnole.

Mon érotisme minimal et très temporaire n’avait pas l’air de fortement traumatiser tous ces braves gens d’autant plus qu’ils avaient probablement compris que le remède allait être vite trouvé et mis en application de ma part. Donc, ils s’en foutaient royalement.

J’étais ainsi entouré de différentes personnes : des Français, des habitants de l’Est, des Espagnols. Ah, j’oubliais, également une famille de « Chances pour la France ».

À ton avis, quel est le connard qui est venu me faire chier au bout de 15 secondes pour me dire de remettre mon maillot normalement pour supprimer ces 3 cm apparents durant 30 secondes ? La réponse est tellement difficile, que je t’accorde 24 heures pour la trouver. Mais pas davantage.

Quand tu auras trouvé la réponse, sache que je lui ai demandé s’il était flic. Ne s’attendant pas cette question il me répond que non. Je lui donc informé qu’il existait des pays où les injonctions étaient faites par les forces de l’ordre. La « chance pour la France » étant en maillot, je lui ai demandé sa carte de policier. Mon petit-fils étant présent, j’ai dû arrêter là ce cordial échange du vivre ensemble. S’il n’était pas là (le petit-fils), qu’aurais-je fais ???

En conclusion : les choses sont logiques. Les Français, les pays de l’Est, les Espagnols, sont des étrangers dans l’Hexagone. Ils se taisent, respectent les lois locales et surtout foute la paix aux autres.

Mais les autochtones du nouveau pays Islafrance sont chez eux ! Libre à eux d’exercer leurs droits les plus stricts, dans leur propre nouveau pays conquis désormais, de faire respecter la charia pour les autres, et ce, bien entendu puisqu’on nous le répète depuis 45 ans, dans la plus grande liberté ou non de le faire, avec des demandes remplies d’amour et d’affection.

Finalement, je vis dans un nouveau pays, sans avoir à payer un tour-opérateur pour me faire voyager et me loger. Elle est pas belle, la vie ?

Je te le disais au début, une histoire banale, ordinaire, allant tellement de soi désormais qu’elle ne mérite même pas d’être racontée… une histoire sans parole.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




18 thoughts on “Histoire presque sans parole en Islafrance

  1. Avatardurandurand

    Bonjour Cachou , je pense que sans ton petit fils , ta main ou ton poing serait parti pour atterrir brutalement sur sa gueule !

    Reply
  2. AvatarChristian Jour

    Et oui partout ou il y a des muzzs,c’est la merde, il faut qu’ils fassent chier quelqu’un, c’est plus fort qu’eux, surtout si c’est une femme.

    Reply
  3. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Ils observent leur saloperie de Coran :

    « Ils (nous) ordonnent le convenable et ils (nous) interdisent le blâmable » …

    Reply
  4. AvatarHellen

    Cette « Chance pour la France » a eu vraiment beaucoup de chance, sans le savoir, malheureusement… et cela, grâce au petit fils…
    Décidément ces gens-là, on ne pourra jamais les refaire…
    De toute façon, on a bien d’autres choses de très loin plus intéressantes à
    faire… s’occuper des siens…
    Ils se mêlent toujours de ce qui ne les regardent pas!!!

    Reply
  5. AvatarOrange

    Votre maillot avait pris des petites libertés sur votre corps qui n’a pas honte de son derrière pacifique.

    Pour l’islam le derrière est une arme masculine qui a tout de l’offensif, un moyen de domination par le viol conjugal et le viol des non-musulmanes et un lieu d’interdits sexuels qui font des hommes musulmans des bombes embulantes pour cause de frustration sexuelle extrême calculée par leur prophète pour faire des hommes musulmans des dangers publics maléables pour imposer violemment le dogme islamique dans les guerres et nourrir les pires instincts chez eux pour exister socialement: domination, extorsion, abus, violence, oppression. Pour les musulmans le coprs est un lieu de mensonges et d’extorsions sexuels perpétuels car lieu d’interdits punis par le crime « d’honneur », la lapidation. Encore une fois, l’islam a une approche du corps comme de la société, une approche arriérée, violente, moyen d’abus multiples. L’innocence de votre situation était par contraste révélatrice de et en infraction avec la tyrannie islamique. Il fallait pour le musulman de la plage absolument cacher le révélateur par contraste de l’oppression islamique afin de perpétuer cette oppression.

    L’Occident raisonné, constructif est en paix avec son corps. La liberté d’être et l’inocuité d’un corps au soleil insupportables pour le musulman.

    Lorsque je vivais au Québec, je jouissais chaque jour du privilège de cotoyer des citoyens libres. Lorsque je me suis mise à croiser des immigrants musulmans le contraste était indiscutable. Animosité (cracher par terre avec mépris lorsqu’ils me croisaient), hyper vigilance agressive (l’oumma policier implacable gravée dans leurs gênes), regards noirs. Ils et elles sont allergiques au « vivre et laisser vivre » québécois et mettent tout en oeuvre pour le combattre. J’avais lu un spécialiste qui disait que l’endoctrinement islamique est tellement violent et traumatisant, avec la honte terminale comme menace, pour le musulman que pour lui, intégrer une société occidentale est fortement susceptible de lui causer une psychose. Il résiste de toutes ses forces.
    Un portrait de l’islam: https://www.thereligionofpeace.com/ traduction menu droit de la souris ou icône à droite sur la barre d’adresse.
    Une vidéo sur mahomet, modèle de l’homme parfait en l’islam: https://vimeo.com/150939872

    Reply
    1. Avatarcachou

      Longue, parfaite et très intéressante analyse.
      Tu démontres avec pertinence que les musulmans sont en contradiction totale avec leurs éducation et façon d’être chez nous.
      Qu’ils restent donc chez eux et nous foutent la paix.
      Mais c’est sans compter avec tous les traîtres de la France qui les invitent et leurs expliquent qu’ils sont chez eux en France.
      Ces traîtres français méritent la peine de mort.

      Reply
  6. Avatarzipo

    Bref il y en a qui font du nudisme ,d’autre qui se baignent tout nus et ceci depuis la nuit des temps puisque le maillot de bain n’existait pas !En sortant de l’eau l’on se couvrait ou pas et cela ne choquait personne !
    Maintenant gràce a la religion des ténèbres que je ne ferait pas l’affront de vous citer ,il va falloir revoir nos manières car cela va choquer les cons et les cons c’est connu se reproduisent beaucoup plus vite !
    Cela ne vous tente pas de devenir con! Alors deux solutions retour des cons chez eux ,ou envisager un avenir sous d’autres cieux!!

    Reply
  7. Avatarbm77

    j’ai eu un problème un peu semblable avec un musulman et une histoire de chiens . Ils créent des esclandres lorsqu’ils sont accompagnés de leurs enfants pour leur apprendre ce qu’il faut faire devant un mécréant. Un jour mon chien se détache et se précipite pour aller faire pipi contre un arbre il passe à trois bon mètres d’enfants qui venaient à notre rencontre . Voilà t-y pas qu’un des enfants auquel mon chien ne faisait pas attention se met à pousser des cris stridents. Comme si celui ci jouait une comédie (qu’on lui aurait appris?) . Comme si tout ceci était spontané un peu comme le phénomène du voile.
    Le père attendait au bord du trottoir sa fratrie , et se met à m’engueuler vertement en me disant que je devais tenir mon chien en laisse . Pareil que Cachou je lui dit qu’il n’est pas flic et que si il voulait s’adresser à moi, il commençait pas ne pas m’invectiver ni m’ordonner quoique ce soit , on n’est pas chez les sauvages lui ai-je dis .
    Il me met tellement en colère que je précipite sur lui, à ce moment un promeneur avec un chien qui avait vu la scène lui fait remarquer que mon chien ne s’était jamais dirigé vers ses enfants dont il avait complètement zappé la présence et ne les avaient encore moins agressé , ce que le trublion essayait de me faire croire !! Du coup le gars a été quelque peu décontenancé! De vraies pourritures ces gens! Ils vont jusqu’à provoquer des bagarres devant leurs enfants pour des choses qui nous paraissent anodines , c »est à dire un chien qui passe ou une partie de notre anatomie que nous aurions dévoilé par mégarde.
    Quand je me suis rendu en Tunisie en vacance dans les années 80 , les types du coin passaient et repassaient sur les plages des clubs et hôtels si bien que les femmes se rhabillaient pour ne pas s’exposer à leur regards insistants et libidineux . Certaines s’en sont plaints auprès hôteliers il leur a été répondu qu’ils ne pouvaient maitriser complètement ce phénomène et qu’après tout , ils étaient chez eux! Nous les avons désormais en France!!!

    Reply
  8. Avatarbm77

    Ah oui j’oubliais , pendant que l’on nous impose ces gens de culture, non pas différente mais contraire aux notres sinon hostiles aux nôtres et nous les imposent dans notre quotidien , des élites politiques complètement hors sol , hors réalité font des partouzes dans des palaces Marocains à 8000 euros la suite par nuit passée !!!
    He oui c’est populiste et si le populisme ce n’était que dire ce qui se passe dans la réalité vraie et non celle des propagandes et idéologies voulues par des politiques clientélistes et corrompus?
    https://www.lepoint.fr/economie/les-secrets-de-la-mamounia-14-07-2011-1357279_28.php

    Reply
  9. Avatarcachou

    Très intéressants témoignages bm 77.
    Mais les responsables ? Les muzzs qui veulent imposer l’islam en France qu’ils ont fuit chez eux ? Ou les français qui ne cessent de les faire venir par bateaux, qui claquent des centaines de milliards pour eux au détriment des français, lesquels français remettent en place depuis 45 ans les pourritures qui veulent faire disparaître la France ?
    La réponse n’est pas bien compliquée.
    Je hais peut-être encore plus un traître qu’un envahisseur ???

    Reply
  10. Avatarbm77

    Oui, moi aussi j’aurais tendance à considérer ceux qui ont facilité cela comme pires que les opportunistes qui en profitent

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *