La France est envahie, quasi-conquise, mais Macron-Parly préparent la guerre de l’espace contre les Russes !

Publié le 26 juillet 2020 - par - 14 commentaires

.

Ils n’en loupent pas une, les salopards ! L’armée de terre fait la guerre au Mali, garde les mosquées et est mobilisée au cas où quand les Gilets jaunes manifestent mais est soigneusement priée de regarder ailleurs pendant que des millions d’étrangers pénètrent chez nous, clandestinement ou pas, s’y installent, et y font même carrément la loi dans les territoires perdus de la République. Ce n’est pas un scoop, Collomb, alors Ministre de l’Intérieur avait révélé que l’exécutif était au courant et se gardait bien d’intervenir. L’armée de terre n’est pas plus utilisée pour ramener l’ordre quand ça tire, caillasse, brûle… dans les mêmes territoires perdus de la République dès qu’une racaille se tue à scooter ou est arrêtée par des policiers. Pendant ce temps encore, nos frontières n’existent pas, pas plus que notre intégrité territoriale, pas plus que notre indépendance militaire (merci Sarkozy de nous avoir à nouveau soumis au grand machin), pas plus que notre souveraineté mise à mal par Bruxelles…

.

Pendant ce temps, Macron-Parly découvrent – incroyable ! – que nos satellites seraient fragiles et pourraient être détruits, arraisonnés, piratés… et leurs informations volées. Quel scoop ! 

Et ils le découvrent quand les Russes approchent avec l’un des leurs l’un des nôtres. La preuve par 9 que depuis des années qu’ils causent, parlent de paix, d’amour de l’autre, de société multiculturelle… les salopards qui nous dirigent n’ont qu’un ennemi, les Russes, ou plus exactement, la Russie de Poutine. Trop patriote, trop nationaliste, pas assez « progressiste »… le voilà l’ennemi identifié !

Ennemi non pas de la France seule mais de l’UE et de l’OTAN ! Bref, ils sont en train de reproduire dans l’espace la guerre froide des années 60… Ce n’est plus le bloc « libre » occidental contre le bloc communiste de l’URSS, mais le bloc des dégénérés auto-programmés « progressistes-mondialistes » contre le bloc des patriotes nationalistes. Clairement. Il s’agit de dépenser des milliards non pas pour l’indépendance de la France mais pour défendre « le ciel européen », le ciel français n’existant plus pour Macron-Parly : Outre une commande d’une vingtaine Rafale supplémentaires [pour environ 2 milliards d’euros], MM. Griveaux et Thiériot évoquent l’acquisition de 12 hélicoptères Caracal neufs [en plus des 8 figurant dans le plan de soutien à la filière aéronautique], de 25 boules optroniques FLIR, de moyens de lutte anti-drones ou encore des équipements nécessaires pour l’entrée en vigueur du « ciel unique européen » en 2024.

 

Dans un entretien donné au quotidien La Provence, Mme Parly a ainsi expliqué que l’espace est désormais devenu un « milieu de confrontation éventuelle », avec des puissances qui s’y disputent « la suprématie mondiale ». Et un nouvel exemple vient d’en être donné avec les accusations portées contre la Russie par le général John Raymond, le commandant de l’US Space Force.

Ainsi, ce dernier a confié à l’hebdomadaire Time que la Russie avait « conduit un test non-destructeur d’une arme anti-satellite depuis l’espace » le 15 juillet. D’après lui, l’engin Kosmos-2543, libéré par le satellite Kosmos-2542 dix jours après son lancement depuis le cosmodrome de Plessetsk, en novembre 2019, aurait « tiré un projectile », désigné « Objet 45915 », alors qu’il manoeuvrait autour du satellite Kosmos-2535.

En février dernier, les États-Unis avait accusé déjà les engins Kosmos-2542 et Kosmos-2543 de s’intéresser d’un peu trop près au satellite USA-245, exploité depuis 2013 par le National Reconnaissance Office [NRO].

« Le test de la semaine dernière est un nouvel exemple que les menaces contre les installations spatiales des États-Unis et de ses alliés sont réelles, sérieuses et croissantes » a fait valoir l’US Space Command, via un communiqué.

En 2018, la France a également dénoncé l’activité de l’engin russe LUCH-OLYMP autour du satellite franco-italien de communications militaires Athena-Fidus. Un incident qui a servi de fil rouge à l’élaboration de la stratégie spatiale militaire dévoilée l’an dernier. Cela étant d’autres pays développent – ou ont déjà développé – des capacités anti-satellites, comme les États-Unis, la Chine et, plus récemment, l’Inde.

« Le constat était que des satellites pouvaient désormais s’approcher des nôtres pour les brouiller ou les endommager, voire les détruire. Ceci a évidemment une importance très grande pour nos activités civiles et militaires car nos armées utilisent de plus en plus l’espace pour leurs propres opérations », a rappelé Mme Parly dans les colonnes de La Provence. Et d’ajouter : « Nous ne sommes en aucun cas engagés dans une course aux armements » mais « il est également de ma responsabilité d’être certaine d’avoir parfaitement identifié les menaces auxquelles notre pays est potentiellement confronté. »

La stratégie spatiale française repose sur la création d’un Commandement de l’Espace, basé à Toulouse, ainsi que sur l’amélioration des capacités d’observation de la situation en orbite. Il est aussi question d’équiper les satellites de petites caméras afin d’identifier les engins suspects qui s’approcheraient trop près d’eux et de développer de nano-satellites patrouilleurs pour caractériser et atribuer les manoeuvres inamicales. En outre, et comme la France n’exclut pas de répondre à un acte hostile dans le cadre de la légitime défense, Paris songe aussi à doter ses engins spatiaux de « moyens » d’auto-défense, comme des lasers de puissance.

http://www.opex360.com/2020/07/24/un-programme-de-drone-spatial-pour-larmee-de-lair-et-de-lespace-sera-t-il-retenu-par-le-plan-de-relance/

.

Alors les milliards se déversent sur la défense de l’air et de l’espace. Notre armée de l’air est rebaptisée « de l’air et de l’espace »…  et celui qui fut « monsieur Trottinette et cannabis » avant de devenir le « branleur » se retrouve à nouveau commis aux basses oeuvres. Rapporteur d’une mission sur l’armement le lâche Griveaux ( qui fuyait devant les gilets jaunes, qui a fui devant le ridicule des videos qu’il envoyait à ses conquises, à qui  Macron continue de lui donner responsabilités – et le fric qui va avec) de conseiller la  multiplication de commandes d’hélicoptères, de Rafale, de moyens anti-drone…

Mais il se pourrait que cet effort soit de nouveau revu à la hausse à l’occasion d’un éventuel plan de relance en faveur de la Base industrielle et technologique de défense [BITD], laquelle risque de connaître une rentrée difficile, à cause de la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19. C’est en effet le constat dressé par les députés Benjamin Griveaux et Jean-Louis Thiériot dans un rapport qu’ils viennent de remettre à l’issue d’une « mission flash » portant sur l’industrie de l’armement.

Pour éviter un « effet de falaise » à la BITD française, les deux parlementaires plaident en faveur d’une mobilisation de la commande publique dans le cadre du plan de relance qui sera précisé d’ici septembre prochain. Et dans la liste des équipements qu’ils préconisent de financer à ce titre, l’armée de l’Air [et de l’Espace] en obtiendrait une part non négligeable. .

Outre une commande d’une vingtaine Rafale supplémentaires [pour environ 2 milliards d’euros], MM. Griveaux et Thiériot évoquent l’acquisition de 12 hélicoptères Caracal neufs [en plus des 8 figurant dans le plan de soutien à la filière aéronautique], de 25 boules optroniques FLIR, de moyens de lutte anti-drones ou encore des équipements nécessaires pour l’entrée en vigueur du « ciel unique européen » en 2024.

Mais les rapporteurs se sont fait l’écho de priorités du Commandement de l’Espace [qui relève de l’armée de l’Air]. Ainsi, un éventuel plan de relance pour la BITD pourrait permettre d’accélérer la mise en place des segments sol du système de télécommunications Syracuse IV [dont « les livraisons ont été rééchelonnées à des fins d’économies », précisent-ils]… mais aussi le développement d’une constellation de nano [ou de mini] satellites en orbite basse, en lien avec les « acteurs émergents du secteur spatial ».

.

La France et la majeure partie de l’Europe sont en train d’être conquises par des hordes barbares, sont en train de s’islamiser… mais l’ennemi c’est la Russie, c’est les nationalistes. Aucune peur d’intervention dans l’espace de l’Arabie saoudite qui pourrait, par exemple, pirater certains de nos satellites pour remplacer nos émissions de télé par celles d’Al-Jazeera. Il est vrai que Al-Jazeera ou Hanouna, Al-Jazeera ou netflix, Al-Jazeera ou BFM-TV… c’est déjà la même chose !

Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “La France est envahie, quasi-conquise, mais Macron-Parly préparent la guerre de l’espace contre les Russes !”

  1. Avatar Robertr dit :

    Ne pas oublié que dans l’histoire, tous ceux qui on voulu réveillé l’ours russe l’on payez cash ,le peuple russe à une grandeur d’âme qui nous fait défaut à nous Français.

  2. Avatar Raslebol dit :

    Macron n’est pas Français pour
    un rond.
    Il est Européen islamisé et veut
    en devenir le chef suprême.
    S’il cherche des noises à la Russie
    il va tous nous foutre dans la merde, ce con !

    • Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

      @ Raslebol
      macron nous foutra dans la merde mais c’est lui, cet Européen islamisé, donc un danger potentiel, que Poutine ira chercher jusque dans les chiottes !

  3. Avatar Joël dit :

    Parly s’y connaît en guerre comme moi en taille de soutif.

    • Avatar Ilona dit :

      Excellente comparaison mais vous allez vous attirer les foudres des féministes bobo-gaucho-islamo compatibles.

  4. Avatar Vladimir M. Genève dit :

    Quel minable la grande Russie ma patrie l’aura neutralisé avant toutes attaques , la France n’a aucune chance face a notre pays, je vous compati chers amis Français qui devez subir la présence de ce minable président ,qui est la risée chez nous après ces Selfies avec ces amies colorées .

    • Avatar patito dit :

      à Vladimir

      nous ne le verrons pas de notre vivant mais un jour les entorchonnés gouverneront la France et seront assez cons pour attaquer la Russie ce qui fait que la mosquée Notre Dame de Paris disparaîtra ; on se console comme on peut .

  5. Richard Richard dit :

    CT : « Ce n’est plus le bloc « libre » occidental contre le bloc communiste de l’URSS, mais le bloc des dégénérés autoprogrammés « progressistes-MONDIALISTES » contre le bloc des patriotes nationalistes. Clairement »

    Je m’aligne à 110% sur votre anti-islamité mais pour ce qui est du volet russe, y’aurait comme qui dirait de l’eau dans le gaz russe. En principe, la mondialisation désigne l’accélération des mouvements et échanges « d’êtres humains, de biens et de services, de capitaux, de technologies ou de pratiques culturelles » sur l’ensemble de la planète.

    Alors, de quel type de mondialisation parlez-vous, svp ? Poutine accélérera les échanges humains (même muzz) s’il le juge nécessaire à son économie. Les muzz sont devenus une puissance spirituelle en Russie, Poutine en tient compte. Et là-bas, je ne vous conseille pas d’exposer quelque haine que ce soit de l’islam institutionnalisé sur la voie publique ou sur Internet ou alors bonjour les tracasseries façon Macronie !

    En soi, la Russie n’est pas plus un « bloc de patriotes nationalistes » que ne l’est l’Allemagne. Et ne dites surtout pas du mal de cette dernière aux Germains, vous seriez surprise de leur réaction…

  6. Avatar sitting bull dit :

    chaque muzz qui vient au monde nait avec un baton de dynamite dans le cul , maman leur apprend 2 choses , comment lire le coran et comment allumer le baton de dynamite qu’il ont dans le cul , quand la Nasa voit une étoile filante c est un arabe qui décolle , c est pour sa qu’ ils y a des cratères sur la lune , quand vous avez de la neige sur votre téléviseur , c est a cause des satellites qui doivent éviter les musulmans , chaque comète s appelle Mohamed , chaque arabe qui vient au monde est un bombardier , pas besoin d acheter des rafales

  7. Richard Richard dit :

    « Ciel unique européen en 2024 ». Ce n’est pas une mauvaise chose en soi Christine, parce que cela ne couvre toujours que 3 fuseaux horaires, à comparer aux 11 fuseaux sous la responsabilité du haut-commandement russe. Je suis très fier du Rafale !!! + !

    Achtung, Popov…
    https://www.dassault-aviation.com/en/defense/rafale/introduction/

    • Avatar Dorylée dit :

      Le RAFALE est assurément le meilleur avion du monde. Mais la France ne fabrique quasiment aucune de ses munitions, de la cartouche de pistolet 9mmPara à la bombe à guidage laser. La France est donc une grande puissance militaire dans la mesure ou l’Étranger nous fournit en temps et en heure. Sinon, les pilotes de Rafale ne pourront que jeter des cailloux….

  8. Avatar Anne Lauwaert dit :

    Quand l’armée va-t-elle se décider à défendre la patrie au lieu de faire du camping à l’étranger (et hélas de s’y faire tuer)
    nous avons besoin de nos militaires chez nous!

    • Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

      Ils sont sous surveillance aussi. Des salopards de gochos ont fait leur sale besogne d’espions ANTI-FRANCE et FRANÇAIS contre nos propres troupes et certains « radicalisés » entendez patriotes dénoncés.

      La France est vraiment minée ; on dirait que tous les gochos, libéraux… se sont passé le mot et se donnent la main pour BOSSER pour l’ennemi.

      Je ne sais pas comment on va s’en sortir ! De l’extérieur ! Les nations étrangères patriotes qui se ligueront pour libérer le monde de cette idéologie globaliste qui tue plus qu’elle ne fait de bien ; comme le communisme ; mais bon ! eux, ils ont de belles et bonnes âmes ; alors ça passe !

  9. Avatar Descartes dit :

    Un clodo qui veut s’attaquer à 1 superpuissance… Il est aussi con que ceux qu’il importe à la gigatonne pour nous génocider.

Lire Aussi