Christopher Caldwell, journaliste américain : la France va payer très cher son politiquement correct

Publié le 15 juillet 2020 - par - 14 commentaires

.

Christopher CALDWELL : « La France va payer très cher son « politiquement correct » » (« politiquement correct » entre guillemets, voulant dire la bêtise et surtout la lâcheté de sa classe dirigeante). – 

Voici un livre qui frappe fort en France et en Europe et qui est d’actualité, avec ce qui vient de se passer. De quoi réfléchir.

Pour ceux qui ne veulent pas y croire, le Figaro a interviewé Christopher Caldwell, journaliste américain, dont le livre « Une révolution sous nos yeux, comment l’islam va changer la France et l’Europe » est disponible en France.
  

Extraits de l’interview du 17 janvier 2015 :

http://miledeux.over-blog.com/2015/01/la-france-va-payer-tres-cher-son-politiquement-correct.html
(Depuis 2015, les choses n’ont fait que s’aggraver en Europe et particulièrement en Belgique et surtout France).

 

Christopher Caldwell :

« L’immigration, quelles que soient les circonstances historiques, produit toujours des conflits économiques, sociaux ou culturels. La diversité n’est pas une richesse comme le proclament certains politiques de gauche comme de droite lorsqu’elle est subie. »

Christopher Caldwell :

« Aux États-Unis, nous connaissons aussi le phénomène de l’immigration. La grande vague migratoire, au cours des dernières décennies, est surgie du Mexique, d’Amérique centrale ou d’Amérique du Sud. Or cette culture n’est pas étrangère aux États-Unis, pays qui compte depuis l’origine une forte minorité catholique.

Les gens qui viennent d’Amérique du Sud sont très pauvres mais leurs références et leurs façons de vivre sont à peu près similaires à celles des Siciliens, dont descendent la grande majorité des citoyens italo-américains.

Avec nos immigrés, nous n’avons donc pas un problème culturel comme vous car ce sont des judéo-chrétiens et nous aussi. » 

 

Christopher Caldwell :

« L’islam est une culture religieuse qui veut structurer la société. Est-ce compatible avec la tradition européenne ? Non.

La France va imploser dans 15 ou 20 ans dans le sang et les larmes.

C’est maintenant irréversible.

 

Sauf…. Tous vos dirigeants, hormis De Gaulle, n’ont pas été responsables et visionnaires.

Aujourd’hui, ceux qui gouvernent la France n’ont pas la capacité à réagir face à ce drame programmé. D’autres, demain, vont se plier aux exigences des islamiques et vont collaborer.

Vous subirez la Charia. »

Christopher Caldwell :

« Vous me demandez en quoi l’immigration en Europe concerne les Américains. Ce n’est pas pour en tirer des leçons pour les États-Unis car la situation est très différente.

En fait, les Américains s’y intéressent pour des raisons géostratégiques : leur interrogation porte sur les populations non assimilées de l’Europe, vues comme des sources potentielles de terrorisme ou d’antiaméricanisme. »
  
Christopher Caldwell :

« Dans une démocratie, il faut partager des règles. Or deux cultures incarnant des visions différentes du monde ont du mal à s’accorder sur de telles règles.

Cela ne veut pas dire qu’il est impossible d’y parvenir, mais que c’est difficile. »
   
Christopher Caldwell :

« Verrons-nous un jour un féminisme musulman ? Je ne sais pas. Ce que je sais, aujourd’hui, c’est que la conception occidentale de la femme ne s’accorde pas avec la conception arabo-musulmane de la femme. »
   
Christopher Caldwell :

« Ce sont les mêmes problèmes qui reviennent d’une manière ou d’une autre (partout en Europe).

Pour commencer, l’intégration des immigrés s’apparente globalement à un échec.

Et les mêmes questions sont posées partout : les taux de chômage et de délinquance supérieurs à la moyenne dans les quartiers peuplés de migrants, les revendications concernant les prescriptions alimentaires islamiques, les demandes de séparation des sexes à l’hôpital ou dans les activités sportives, la recherche d’interlocuteurs musulmans modérés…

Quand on voyage d’un pays européen à l’autre, comme je l’ai fait pendant plusieurs années, on entend les mêmes préoccupations, les mêmes mots, et jusqu’aux mêmes blagues…

Quand vous allez vous réveiller, il sera trop tard. »
   
Christopher Caldwell :

« Si l’on cherche une différence entre pays européens quant au traitement de l’immigration, elle est précisément là : en France, la parole est verrouillée, contrairement à la Grande-Bretagne, à l’Italie ou à l’Allemagne.

Pierre-André Taguieff a raison quand il évoque l’idéologie de l’« immigrationnisme ».

Chez vous, il est presque illégal d’avoir une réflexion négative sur un phénomène qui, comme tout fait de société, ne devrait pas échapper à l’esprit critique. La France va payer très cher son « politiquement correct ». »
  
Christopher Caldwell :

« Ce qui m’inquiète pour vous, c’est que la situation européenne commence à ressembler au problème racial qui a longtemps empoisonné la vie américaine.

Cela ne veut pas dire qu’il n’existe aucune solution pour l’Europe, ni que deux groupes ethniques ne peuvent pas travailler ensemble pour bâtir quelque chose qui soit mutuellement satisfaisant.

Mais il faut avoir conscience que l’Europe fait désormais face à un problème durable.

Chez nous, il a duré trois cent cinquante ans… Je pense que les enjeux de ce problème sont encore plus grands que ne le pensent les Européens. »   

Christopher Caldwell :

« Une culture religieuse forte et un système contractuel basé sur la tolérance sont difficiles à concilier parce que, dans une telle rencontre, c’est toujours le côté qui ne veut pas négocier qui a l’avantage. Une religion qui ne doute pas de soi et qui prétend structurer toute l’organisation sociale mondiale, comme l’islam, n’est pas prête à transiger. »
   
Christopher Caldwell :

« En Belgique, la communauté belgo-marocaine, relativement bien intégrée, affiche un indicateur conjoncturel de fécondité deux fois et demie plus élevé que celui des Belges autochtones.

A Bruxelles, où le quart des habitants sont des citoyens étrangers et où plus de la moitié des enfants nés en 2006 sont nés de musulmans (56 %), les sept prénoms de garçons les plus courants parmi ces nouveau-nés étaient Mohamed, Adam, Rayan, Ayoub, Mehdi, Amine et Hamza.»

Boumédienne (Président d’Algérie de 1965 à son décès en 1978) avait bien dit en 1974 à la tribune de l’Onu que les ventres des femmes musulmanes remplaceront les fusils et les canons pour conquérir l’Europe. »
  
Christopher Caldwell :

« Le problème fondamental de l’Europe avec l’islam, et avec l’immigration en général, c’est qu’en Europe, les communautés les plus fortes ne sont, culturellement parlant, pas du tout européennes.

Malgré la grande variété de mesures prises pour le résoudre : multiculturalisme en Hollande, laïcité en France, laisser-faire en Grande-Bretagne, pointillisme constitutionnel en Allemagne, ce problème existe dans tous les pays européens.

C’est avec l’islam et l’immigration que l’Europe a un problème et non avec l’usage impropre de certains moyens mis en place pour le traiter. »
  
Christopher Caldwell :

« Il est sûr que l’Europe sortira changée de sa confrontation avec l’islam.

Il est bien moins sûr que ce dernier se révèle assimilable.

Pour l’heure, l’islam est en meilleure position pour l’emporter à la fois démographiquement, c’est une évidence, et philosophiquement, même si cet avantage paraît moins net. »

Christopher Caldwell :

« Quand une culture peu sûre d’elle, malléable et relativiste, rencontre une culture ancrée, confiante et renforcée par des doctrines communes et surtout religieuses, c’est généralement la première qui change pour s’adapter à la seconde car elle a perdu les moyens de réagir. 
Il n’y a que le nationalisme qui pourra vous sauver. La guerre en ex-Yougoslavie en est un exemple. Les musulmans, craintifs et soumis lorsqu’une autorité les domine, n’imposeront pas leur manière de vivre à celle-ci, à l’instar de chez vous.

Allez visiter la Croatie, la Serbie ou bien plus près de chez vous la Corse.

Pourtant, dans cette île, ils représentent 10% de la population autochtone et n’inquiètent pas outre mesure les Corses.

N’oubliez pas que ces trois peuples, comme par hasard, ont été les seuls en Europe à se libérer du joug nazi sans l’aide de personne.

Il en est ou sera de même avec l’occupation musulmane car le patriotisme est leur ciment. »

Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Christopher Caldwell, journaliste américain : la France va payer très cher son politiquement correct”

  1. Avatar jojo dit :

    le jour ou les gaulois se reveilleront…………………..

  2. Avatar Alexcendre62 dit :

    Très intéressant et tout est vrai a mon sens , mais qu’attendre d’un peuple trahi ,chloroformé et couché , tous les voyants sont rouges concernant l’avenir de nos enfants et personne ne bouge . Nos politiques sont prêts a tout pour une risette de Macron et une place dans son gouvernement d’aplatis ,le peuple prêt a tout casser pour un feu d’artifices mais couché pour tout le reste . Face a ce déboussolent climat généralisé vu de façon plus clair de l’étranger cet Américain voit jute , mais dans nos magasins de patriotes les rayons sont vides personne ne veut plus en fabriquer mieux ceux qui essaient finissent au tribunal . L’histoire notera notre époque de pire trahison qu’il puisse arriver a un peuple dans notre cas ce qui est assez voisin du suicide collectif , ce 14 juillet a fait croire aux français qu’ils sont défendus c’est grotesque face aux menaces internes qui pèsent sur nous et que personne ne prend en compte . Mas qu’attend t-on pour déchirer ces putains d’accords de 1973 de la première crise du pétrole , c’est la chose la plus facile qu’il soit car
    ils n’ont pas été approuvés par le peuple , pour les représailles rien a craindre nous avons un réservoir immense de gens a renvoyer chez eux . Mais pour ça il faut des couilles oui les couilles a Poutines mais ça ce n’est pas facile a trouver en ce moment chez nous ?

  3. Avatar Bouillot dit :

    Attendons ke mois de septembre. Macron a du soucis a se faire….

  4. Avatar Lambert Jacques dit :

    Tout est vrai, étayé et validé, sauf une seul chose…
    Ce n’est pas dans 15 à 20 ans que ce pays de baltringues qui est surtout désormais la risée mondiale, finira dans le sang et les larmes, mais à une échéance de quelques dizaines de mois, tout au plus.
    Tout s’accélère, et de pire en pire comme on a pu le voir avec le covid par exemple et récemment. Ses jours sont désormais comptés, et puis bien sûr cette fois plus d’oncle Sam pour venir à la rescousse chez les pleureuses suicidaires.

  5. Avatar Le sacristain dit :

    « Boumédienne (Président d’Algérie de 1965 à son décès en 1978) avait bien dit en 1974 à la tribune de l’ONU que les ventres des femmes musulmanes remplaceront les fusils et les canons pour conquérir l’Europe. »..
    Quand on me parle de cette pseudo citation attribuée à Houari Boumedienne, tout le reste de l’article perd sérieusement de sa valeur à mes yeux. Désolé mais H. Boumedienne n’a jamais prononcé cette phrase à la Tribune de l’ONU en 1974. En revanche un certain Goebbels avait dit : « Plus le mensonge est gros, plus les gens y croient « .
    Une autre citation plus ancienne: « Errare humanum est, perseverare diabolicum » est une locution latine qui signifie « L’erreur est humaine, persévérer [dans son erreur] est diabolique » (Wiki).

    • Avatar Alexcendre62 dit :

      Boumédienne : Vrai ou faux c’est pourtant ce qui se passe actuellement sur le terrain et payés par nos alloc et soignés par notre sécu , certains d’ailleurs ne discutent plus de l’objectif don nous nous rapprochons dangereusement dans une insouciance généralisée voir entretenue , mais aussi avec toutes critiques étouffées par nos politiques .

      • Avatar Boronlub dit :

        Bonjour, et bravo, bien envoyé !
        Quelles que soient les explications de la situation, c’est du réalisme, qu’il faut, voir les choses comme elles sont, maintenant, et non pas comme on voudrait qu’elles soient, et avoir le courage nécessaire pour faire face et faire ce qu’il faut. On sait ce qu’il faut faire, globalement, à RR, mais qui va le faire ? …
        Bien sûr, individuellement, chacun à son niveau, et selon ses moyens, on fait déjà des actions, mais on a besoin de beaucoup plus …

  6. Avatar bm77 dit :

    Un tour d’horizon bien fait qui ne nous apprend pas grand chose de plus de ce que RR dénonce de la situation en France à longueur d’articles. Sinon que celui -ci à la particularité d’être fait de l’extérieur et donc d’en donner une dimension particulière . C’est une confortation de ce qui est dit et redit sur RR et RL en y apportant une touche géostratégique et la vision américaine du problème. Je comprend parfaitement que les américains puissent être inquiet de la tournure que prennent les évènements.
    Ils n’ont pas envie qu’un jour les têtes nucléaires du plateau d’albion se tournent contre eux ou leurs alliés .
    Le journaliste ne voit comme solution que le recours à un nationalisme et je rajouterais pour ma part , un nationalisme dur !!
    Quand on pense qu’entre les trois quinquennats de Sarkozy , hollande et macron se sera 3 millions d’immigrés majoritairement africano maghrébins , à raison de 200000 par ans et là je suis très raisonnable dans mon analyse , qui seront rentrés sur le sol Français , à qui on aura donné la nationalité Française sans aucune contrepartie sinon d’amener avec eux la charia ou la haine racialiste! Cela fait vraiment peur, surtout pour nos enfants et petits enfants, là je parle en tant que parent retraité. Ils devront payer comme des dhimmis ou risquer les représailles qui se feront sous forme de racket par les principaux intéressés ou leurs soumis.
    Ils ont fait rentrer une véritable armée d’occupation qui commence sérieusement à le faire savoir.!!!!
    C’est pour cela, et je le pense sincèrement, que notre dernière chance d’avoir ne serait-ce qu’une lueur d’espoir de voir les choses s’arranger , c’est le vote pour la seule qui se présente au nom d’un parti nationaliste en 2022 , je dirais presque un parti de libération nationale tellement les populations qui nous envahissent avec l’aide de ces salauds nous font savoir que nous ne sommes plus chez nous !!!
    Les solutions souverainistes sont les bienvenues à partir du moment qu’elles ne remettent pas en cause une victoire de Marine Lepen en émiettant l’électorat potentiel . Philippot et son mouvement de patriotes disent des choses pertinentes sur l’actualité politique et parfois Asselineau aussi sur le fonctionnement délétère de l’UE , mais à mon avis ils sont encore un peu trop tièdes et se donnent un fardeau supplémentaire avec le préalable à la sortie de l’UE . L’urgence d’agir est telle qu’il nous sera impossible de perdre un temps aussi précieux à un Frexit éreintant et vain puisque de toute façon l’UE implosera ,celle ci devenant obsolète, de fait!
    La Hongrie est une nation souveraine et est toujours dans l’UE!
    Il faudra à cette occasion rétablir tout ce qui a été volontairement détruit par les collabos immigrationistes . Le contrôle aux frontières le service militaire le recours à l’armée dans le rétablissement de l’ordre dans les cités, en priorité et la possibilité de pouvoir renvoyer chez eux tous ceux qui se seront rendus coupables de faits qui ont porté atteinte à l’intérêt national . Que soit parles voitures brulées ou les batiments administratifs et ceux qui font passer la religion avant l’intérêt commun républicain.
    Je me revendique comme nationaliste et humaniste, ce qui n’est pas incompatible surtout quand celui ci oppose notre Nation Française , et ses principes Laïcs et Républicain à l’affreuse charia du chaos et du retour à la barbarie. Car si ce retour en arrière se confirmait, toutes les idéologies écolos et gauchos avec leur politiquement correct, leur novlangue et tous ces artifices et gadgets s’effondreront comme un château de carte seule l’idée de la nation avec un grand N pourrait survivrait à ce tsunami barbare.

  7. Avatar peplum dit :

    Vrai certes, sauf partiellement sur 1 point : lors de la libération de la Corse des Allemands, le 1° Bataillon de Choc a prêté la main … se faisant les dents, par la même occase (lire Schlumberger, 1949).

  8. Avatar Celte54 dit :

    Bonjour a tous, au bout d un moment il faut arrêter de se plaindre mais s organiser pour la merde qu il va nous tomber dessus, je cherche des contact ou des liens pour un futur sombre (ancien militaire). Cordialement.

Lire Aussi