Le lourd tribut de l’iSSlam


Le lourd tribut de l’iSSlam

.

Ça se passe, de mon côté, de tout autre commentaire. Je vous les laisse…

PACO. 12/07/2020.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


6 thoughts on “Le lourd tribut de l’iSSlam

  1. AvatarMachinchose

    y a tellement de mômes totalement inutiles dans ces régions que tu peux leur donner une kalache avec laquelle ils finiront bien par tuer un soldat français

    ces mômes n’ interseent personne, ils n’ appartiennent a personne, ce sont des appuyeurs sur la détente , qui pourront crever par centaines, personne n’ en a rien a foutre

    de vrais « mineurs tueurs non accompagnés » qu un jour on nous infligera en France occupée

    nous, nos enfants nous les elevons, nous les cherissons, nous les accompagnons, alors que « eux » qu est ce qu ils en ont a cirer quand ils ont 17 enfants (Famille Tra aux raies du cul) et le triple de petits enfants
    j’ ai connu a N’Gor, proche de Dakar, aux Almadies un filou de 80 balais qui se flattait d’ avoir plus de 80 petits enfants et arrière petits enfants….dont il ne savait pas les noms

    je ne vois pas en quoi ce dechet serait affligé par la mort d’ une douzaine d’ entre eux

    le respect et la considération dont il disposait , assurait a ce vieux queutard, une vieillesse heureuse, entouré de ses 8 femmes, dont la drnièreavait l’ age de son arrière petite fille

    non! nous ne sommes ni semblables ni égaux !!

    sachant celà, il est normal que ces tarés reproduisent leurs cutumes chez nous
    chez nous ou tu recois du pognon pour chaque cafard que tu ponds machinalement

    voilà l’ avenir des enfants africains

    Machines a tuer
    rente assurée pour les parents quand ils naissent en France
    Magasins d’organes humains sur pattes
    futurs peuplement de laboratoires ( les chats, chiens,singes,souris,cobayes,rats, étant trop lents a réagir aux expériences, rien de tel que de l’ humain …)

    en 2050 l’ afrique comptera deux milliards d’ habitants……………….

    qui devront etre nourris par du « SOYLENT BLACK »

    le soylent black est le produit obtenu en torréfiant la viande les os, le sang des « prelevés en organes » quand on finit par le coeur…

    trés riche en protéines, il renferme des restes de la végétation quasi disparue de la brousse et de la foret vierge

    seuls les trés riches disposeront des relicats de « viande de brousse »

  2. AvatarMachinchose

    le monticule de cranes remonte a 1560, lorsque les Turcs vainquirent la flotte espagnole victime d une erreur tragique de navigation sur les hauts fonds de l’ ile

    prés de 2000 soldats et marins chrétiens furent decapités, et leurs corps couverts de ces cranes (retenus entre eux par du platre)
    ce monument macabre fut detruit par un Bey tunisien au milieu du 19 eme siècle

    https://www.facebook.com/djerba.insolite/posts/434125213386131/
    un monument obelisque en marque le souvenir

    sinistre tradition , ces pyramides de cranes, qui fut inventée par Tamerlan qui reservait ce sort aux villes qui ne se soumettaient pas

    elles etaient ausi prisées en cas de victoire navale sur d’ éventuels envahisseurs venus par la mer……….

    «  » » tiens! tiens!! ça pourrait donner des idées…………tu imagine l’ embarcation de migrateurs accueillis par cette « delikatessen »………..

  3. Avatarbm77

    Je suis entièrement d’accord avec vous Machin Chose. Tous ces enfants ils s’en foutent , ils doivent juste servir à quelque chose comme des animaux pour la chasse ou pour la viande!

  4. AvatarDorylée

    Il faut juste que chacun assume ses coups de bites ! Ils pondent des petits comme les rats, qu’ils se démerdent avec ; ce n’est pas à moi de les nourrir, les habiller, loger, distraire, etc… Pas les éduquer, ils ne veulent pas de mon éducation. Les poissons dans l’eau, les oiseaux dans l’air et les taupes sous la terre ; chacun à sa place et tout va bien tant que chacun y reste.

Comments are closed.