Blanches en adoration devant le phallus noir (2) : hystériques pour un Noir sans talent, indifférentes au virtuose asiatique

Publié le 24 juin 2020 - par - 14 commentaires

Pour mémoire : https://resistancerepublicaine.com/2020/06/23/les-blanches-en-adoration-devant-le-phallus-noir-1-de-black-lives-matter-a-la-derniere-serie-netflix/

.

Musique : les Blanches seraient-elles  plutôt « tam-tam », en groupe, que « piano » dans le calme  d’une église ?

Il existe pourtant un modèle de piano  « à queue »… mais pas assez sexy, apparemment.

En plus de déboulonner les statues, ils veulent brûler les classiques et l’Opéra Garnier.

C’est que la musique classique est trop blanche, voyez-vous…

Article du Figaro…cliquer ici pour le voir en plus grand.

 

La musique classique, école de discipline, est la quintessence de la culture occidentale.

L’Asiatique surdoué fait moins rêver avec ses petits doigts que l’Africain nonchalant et son gros tam-tam.

 

Là aussi : le phénomène est perceptible jusqu’en Seine-et-Marne !

On a pu y voir des « blouses blanches »   se donner en spectacle en se  trémoussant lors d’une étrange danse (cérémonie ?) rituelle.

https://actu.fr/ile-de-france/melun_77288/fete-de-la-musique-tete-offre-un-concert-aux-soignants-a-l-hopital-de-melun_34433894.html

Quelques photos de ces « blouses blanches » rendues hystériques par l’envie de goûter au phallus noir.

Le journal nous apprend un des secrets de ce chanteur (au demeurant franchement ordinaire sur le plan musical) : « la semelle de sa chaussure est équipée d’un grelot qu’il agite en rythme ».

 

 

 

Dans un tout autre registre,  Kit Armstrong, la grande classe…

Passionné de culture française, le virtuose  réécrit et fait  revivre la musique médiévale du Champenois Guillaume de Machaut,  le plus célèbre compositeur et écrivain français du XIV ème siècle.

 

Théâtre des Champs-Elysées, programme de son concert en 2021 :

https://www.theatrechampselysees.fr/saison/recital-piano/kit-armstrong

 

Coronavirus : confiné dans son église, le pianiste Kit Armstrong a diffusé un concert en ligne chaque jour (seul, sans groupies hystériques !).

 

Le pianiste anglo-taïwanais Kit Armstrong est resté confiné dans une (son) ancienne église. En pleine épidémie de Covid-19, le virtuose, habitué à donner des concerts aux quatre coins du monde, est venu habiter dans l’église Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus située à Hirson, dans l’Aisne, qu’il avait achetée en 2013.

 

J’y ai aménagé mon appartement avec plusieurs chambres, et j’y joue du piano tous les jours.

Wikipedia :

Dès l’âge de 10 ans, il avait déjà composé plus de 15 œuvres, était diplômé de l’école secondaire Los Alamitos High School, et étudiait les sciences à l’université d’État de l’Utah.

À 12 ans, il étudia au Curtis Institute of Music, à la Royal Academy of Music et à l’Imperial College de Londres. Il étudia également à l’université Chapman (Californie).

Depuis 2005, Kit Armstrong compose de la musique de chambre chaque année pour le festival international de musique de chambre de La Haye.

Il termine en 2012 un master de mathématiques fondamentales à l’Université Pierre-et-Marie-Curie.

Une relation maître-élève lie Kit Armstrong à Alfred Brendel. Le cinéaste Mark Kidel (en) a illustré en 2010 cette transmission des savoirs par un documentaire de 70 minutes, tourné au domicile londonien du pianiste autrichien : Set the Piano Stool on Fire

En septembre 2012, Kit Armstrong acquiert l’Église Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus de Hirson, ville des Hauts-de-France, afin d’y répéter et d’y faire venir des artistes. Avec le soutien de la municipalité, il réhabilite le bâtiment. Le concert d’inauguration a lieu le 3 juin 2014.

Trois ans plus tard, après y avoir donné de nombreux concerts, Kit Armstrong confirme la nouvelle vocation de cet édifice art-déco en créant le premier Printemps Musical de Kit Armstrong. Un premier concert de cet évènement musical réunit le pianiste, Renaud Capuçon et Mozart, le 24 avril 2017.

Pendant le confinement du Covid-19, il enregistre et poste sur Youtube une interprétation par jour, assortie d’un court commentaire explicatif, dans un répertoire s’étendant de Guillaume de Machaut à nos jours.

 

La musique classique, c’est la forme d’art idéale pour ce qu’on appelle aujourd’hui ‘l’évasion’. Kit Armstrong

Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Blanches en adoration devant le phallus noir (2) : hystériques pour un Noir sans talent, indifférentes au virtuose asiatique”

  1. Avatar Julie GALLO dit :

    Je préfère cent Kit Armstrong à cent CPF.

  2. Avatar GAVIVA dit :

    tout est dit, la musique peut ou élever l’âme jusqu’aux cieux ou bien vous avilir à rouler dans la merde si c’est ce que vous voulez, ce que vous CHERCHEZ.
    Élévation ou avilissement.
    Les choix sont clairs.
    Pour les virtuoses ou les débiles.
    Il y a longtemps j’avais vu un reportage « faut pas rêver » ou je sais plus quoi entièrement consacré à des noirs dans un bidonville qui faisaient de la batterie avec des bâtons sur le fond de poubelles retournées.
    Hallucinant…….

  3. Avatar Ysengrin dit :

    Tous les Hommes sont égaux !
    Du moins, c’ est ce qu’ on doit dire….

  4. Avatar cachou dit :

    Un grand merci à vous, Jules Ferry, de votre article très intéressant. En tant que très grand amateur de musique classique* je dénonce depuis toujours les succès inouïs que rencontrent tous ces abrutis qui ne font que du bruit, mais qui rentre dans la mouvance de vide culturel actuel français (dans tous les domaines).
    En effet, actuellement, pour « réussir » dans une carrière de bruiteur publique (les médias appellent cela, paraît-il, de la « musique »), il faut être noir, complètement nonchalant, avec un bandeau sur la tête et brandir les doigts en l’air : succès garanti, et argent garanti. C’est désormais la seule chose que l’on essaie de rattacher au mot musique**.
    Alors, vous parlez de Kit Armstrong avec visiblement beaucoup de passion. C’est un pianiste, compositeur et humaniste extraordinaire. Mais le monde de la musique contient tellement d’extraordinaires génies qui nous font vivre bien plus heureux par les œuvres qui jouent.
    Schubert disait : « La seule musique qui dure c’est celle qui parle au cœur ». Et Dieu sait s’il en a écrit de la musique qui parle au cœur, et que l’on écoute encore avec de très fortes émotions !
    Alors, toute ma vie, j’ai vécu fou de rage pour deux raisons : la politique de destruction totale de notre civilisation et notre pays, et l’abandon total de la musique classique ( et tous les autres arts) dans ce pays toujours prompt à faire l’inverse de ce qui doit être fait.
    La seule différence entre ces faiseurs de bruit et la musique classique est que plusieurs siècles après on continue de jouer, d’écouter, d’aimer, et de pleurer d’émotion devant les musiques de Bach, Vivaldi, Pergolèse, Schumann, Schubert, Beethoven, Mozart, Chopin, Tchaïkovski, et des dizaines, des dizaines d’autres. Pour les faiseurs de bruits, leurs « œuvres » comme disent les médias imbéciles ne durent, dans le meilleur des cas, que 24 heures. Puis on passe à autre chose. Les abrutis d’adolescents et jeunes adultes qui se trémoussent devant ces clowns ne sont que le fruit de l’absence totale de culture française actuelle, victime de la destruction de notre civilisation.
    J’ai mis fin à ma colère, non pas politique qui est toujours là, mais concernant celle de ces faiseurs de bruits publiques en me disant que ce sont deux mondes séparés par des années-lumière : celui des têtes vides qui admirent du bruit vide, et celui de l’émotion qui remplit une vie de beautés telle que la musique classique nous les apporte.
    Un très grand merci à vous, Monsieur Jules Ferry, d’avoir rétabli tout cela.
    Très bonne journée, et je vous recommande d’écouter Camille Saint-Saëns compositeur que j’apprécie aussi énormément.
    ==========
    * J’ai failli être violoniste professionnel, mais j’y ai renoncé pour faire une autre carrière. Je compose de la musique classique et j’ai eu une activité très forte de musique classique en amateur éclairé jusqu’à ce que l’arthrose m’a empêché de tenir mon violon.
    ** Je souffre terriblement quand je cite ce mot de « musique » pour désigner ces bruits et ces onomatopées incompréhensibles.

  5. Laurent P Laurent P dit :

    « Tous les Hommes sont égaux ! » EN DROITS. C’est hélas sous-entendu : Ils doivent tous avoir les mêmes droits s’ils appartiennent à la même nation, comme par exemple avoir le droit de vote.
    Par contre ils sont inégaux en caractéristiques physique de naissance (taille, couleur des cheveux, des yeux) talents innés et compétences acquises.
    Il n’y a pas de champions olympiques de natation noir, et il n’y en aura jamais, parce que les africains ont des os et des muscles plus denses que les européens, ce qui fait qu’ils ont un flottabilité très mauvaise. Un africain ne peut pas faire la planche : il ne flotte pas suffisamment car son corps est trop dense et sa bouche se retrouve sous l’eau… Tous les maîtres-nageurs connaissent ce fait, directement lié aux différences entre races « qui-n-existent-pas » !

  6. Edmond Richter Edmond Richter dit :

    CES CONNASSES BLANCHES EN ADORATION DEVANT UN PHALLUS NOIR OU ARABE, jE L’AVAIS PREDIT EN NOVEMBRE 2018!!!
    1) Castration psychique des hommes blancs
    2) De ce fait désir insatisfait de femelle inassouvie
    3) Hurrah! il y a les arabes et les noirs
    4) Elles se mettent à genoux pour mieux sucer
    https://resistancerepublicaine.com/2018/02/11/guerre-du-feminisme-contre-lhomme-blanc-au-benefice-du-migrant-le-suicide-europeen-2/

    • Avatar cachou dit :

      Bien vu et excellent article que tu as publié sur RR et que je viens de lire. Que des vérités, bravo !

  7. Edmond Richter Edmond Richter dit :

    UNE JEUNE NOIRE DIT SA VÉRITÉ AUX CONNARDS DE BLACK LIFE MATTERS, DE LA LIGUE NOIRE AFRICAINE ET DES TRAORE: GÉNIAL!!!
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=RuysC_WMljc&feature=emb_logo

  8. Avatar Jean-Paul Bourdin dit :

    Je ne trouve pas que Tété soit dénué de talent. Et je ne crois pas qu’ici ce soit le « noir » qui soit applaudi. On peut aimer ce qu’il fait, tout simplement. Ce n’est pas ma tasse de thé, mais ça nous change des imprécations haineuses du rap. Et Kit Armstrong en a énormément. Ils ne sont pas sur le même registre, c’est tout. Mais pour le reste, d’accord avec vous, bien des pétasses mouillent pour les africains qui la plupart du temps les méprisent et les considèrent comme des vide-couilles, disons les choses, tout comme les femmes noires qui sortent avec des blancs, dans la majorité des cas, les prennent juste pour des portes-monnaie. Quelles méprisables linottes, ces putanègues. A noter que l’expression est utilisée par ces lascars eux-mêmes.

  9. Avatar Lucomoto dit :

    Les féministes valorisent la transmission des fluides, pas la transmission des savoirs. Le savoir « c’est patriarcal! »

  10. Avatar Anne Lauwaert dit :

    un jour j’ai voulu apprendre la guitare alors le prof m’a dit : « Tu mets tes doigts là, là et là et tu fais bling… » alors j’ai demandé pourquoi et il m’a répondu « parce que c’est comme ça, ça c’est un accord » alors je lui ai demandé pourquoi ça c’est un accord et il m’a répondu « parce que c’est comme ça »… et ce jour-là j’ai arrêté d’apprendre la guitare et j’ai commencé à examinent comment fonctionnait la musique… et c’est là qu’on découvre le génie de la musique occidentale, c’est de la mathématique à l’état pur… mais sans talent cela ne reste que de la mathématique…

  11. Avatar Anne Lauwaert dit :

    C’est dans tous les domaines par exemple les bijoux : rien de plus beau qu’un cordon en cuir avec une simple canine de lion – Mais qu’est-ce qui rend Boucheron aussi exceptionnel ? ce n’est pas tant le prix des matières premières que la connaissance, le talent, la rigueur, l’excellence, le travail, la discipline… Quand je vivais au Congo nous avons assisté à toutes les fêtes indigènes et chaque fois nous avons vu les danses tribales, mais derrière une étoile de danse classique ou des champions de patinage artistique il y a la discipline et le travail qui sont caractéristiques de notre civilisation.

  12. Avatar 🤓 dit :

    Le bon sens est la chose la mieux partagée du monde a dit Descartes. Je pense que c’est plutôt la connerie.
    Nous sommes dans la Société du Spectacle de Debord. Il n’est pas utile de penser…
    Putain, si on pouvait mettre les cons en orbite non seulement ils n’auraient pas fini de tourner comme disait Audiard mais il y aurait des bouchons…et la terre serait bien dépeuplée.
    Ça tourne au vit nègre!

Lire Aussi