Ils m’envoient même des pubs pour le coran sur ma tablette, alors que je fais des mots croisés !


Ils m’envoient même des pubs pour le coran sur ma tablette, alors que je fais des mots croisés !

Illustration : Est-ce normal de voir un tel spectacle dans nos rues, en France ?

.

Plus moyen de se tenir à l’écart de cette chose qui vient d’une certaine partie du monde, l’Arabie. Pas possible de vivre sa vie sans entendre parler ou être atteint par une certaine peste que l’on nomme religion. Pas possible !!!

C’est islam, islam toute la sainte journée, matin midi et soir, et à toutes les sauces svp.

Au boulot, dans la rue, chez soi, tout vraiment tout ramène en permanence vers cette immonde idéologie.

Pourtant, j’aurais eu besoin urgemment d’une pause car les derniers plombs viables de mon pauvre cerveau sont en passe de sauter, de lâcher !!! Si ce n’est pas déjà fait !

L’overdose est atteinte, que dis-je largement entamée, dépassée depuis longtemps. En effet, on me rebat les oreilles depuis ma plus tendre enfance avec les bienfaits de cette pseudo religion. On me bassine avec les interdits, on me saoule avec la grandeur du prophète depuis que j’ai mis les pieds sur Terre.

Pas moyen de faire ou de penser, d’envisager quelques choses sans qu’allah n’ait son mot à dire.

Pendant mon adolescence, mes nerfs étaient régulièrement en pelote. Je ne pouvais pas supporter l’ambiance musulmane, elle m’insupportait au plus haut point, j’y étouffais allègrement. Tout mais vraiment tout devait passer sous le rouleau compresseur de l’islam. Mahomet a dit cela, a dit ceci, l’imam a rappelé cela.

Cela m’énervait tellement que je n’avais pas le choix pour survivre, d’éviter les gens particulièrement « mahométisés ». J’avais donc la réputation d’être quelqu’un de particulier, de sauvage. Ma mère était agacée par mon comportement et m’accusait régulièrement de lui rendre la vie impossible, surtout je donnais une mauvaise image d’elle-même. Malheureusement pour elle, ce genre d’arguments me passait largement au-dessus de la tête. Au contraire, cela me confortait dans mon rejet de cette fumisterie. Ne pas avoir le droit d’être soi, de posséder ses propres opinions, de pouvoir cultiver son particularisme me motivait d’autant plus à prendre de la distance.

.

Je ne sais pas pourquoi, je n’ai jamais eu la fibre oummiste. Le qu’en-dira-t-on venant de la part des adeptes du chamelier ne m’a jamais intéressée, ni touchée un tant soit peu. La dictature mahométane n’a eu, en effet, aucune prise sur moi, mais à quel prix. Au prix d’une résistance permanente, à toujours devoir refuser les explications bidon sous le prisme exclusif de l’islam. Cela m’a valu des oppositions continuelles avec mon entourage, et plus précisément ma mère.

Pour cette raison, je n’ai pas vraiment eu de relation digne de ce nom avec celle qui m’a donné la vie. L’incompréhension, la distorsion relationnelle se sont installées à jamais entre nous, quoi que je fasse pour passer outre, pour tenter de maintenir des liens avec elle. Jusqu’au jour où j’ai dû jeter l’éponge car il en allait de ma santé mentale, même de ma santé tout court. Eh oui ! L’épuisement moral carabiné était bien là dans toute sa splendeur !

.

Alors, l’islam que puis-je dire de lui ? C’est que bien souvent, bien trop souvent, pour ne pas dire toujours, il a eu tendance à tout me prendre, à m’empêcher de vivre sereinement. Pour cela, il a fallu donc que j’aille à la rupture franche, nette, totale. Je n’ai pas eu le choix. Et je peux vous dire que je ne regrette rien car le poids qui m’oppressait s’en est quelque peu allé. Cependant, pas assez à mon goût, les nuages qui assombrissaient mon horizon ne se sont pas totalement évaporés, car l’ambiance mahométane rôde toujours autour de nous ici et là.

Eh oui ! J’avais espéré qu’un jour je pourrais vivre sans entendre parler de l’islam en permanence. J’avais espéré trouver un havre de paix sans rappel continuel à cette horreur qui m’a fait tant souffrir.

J’aurais aimé un peu de relâchement, une petite bouffée d’oxygène, un peu de recul. Vain souhait dans notre monde qui s’islamise à la vitesse grand V. Vaine attente, merci à tous nos gouvernants pour leurs renoncements.

La saturation, l’overdose ont été donc, comme je l’ai déjà dit, atteintes depuis belle lurette.

J’en ai plus qu’assez de tout ce qui se rapporte à l’islam de près ou de loin, car ce n’est pas, à mon humble avis, déraisonnable de vouloir une vie simple sans arrière-pensée, une vie où les gens s’apprécient pour ce qu’ils sont et non pas pour ce en quoi ils croient.

La France, même le monde, sont entachés fortement par l’imposante doctrine mahométane. Où que vous alliez, vous ne pouvez échapper aux sempiternelles tenues islamiques. Tourner à droite, à gauche, aller tout droit, peu importe, vous aurez droit quoi qu’il arrive à votre dose de voilées et barbus, c’est un pack indissociable.

A l’heure actuelle, la saturation est telle que la vue du moindre voile, du plus petit début de voile me rend dingue. Cet accoutrement, plus qu’autre chose, par sa fréquence, son côté ultra visible, frappant, nous ramène l’air de rien continuellement vers l’islam. Pas une once du territoire français n’est épargnée par la présence d’un islam prégnant, visible, imposé à la vue de tous.

Il n’est pas anormal de vouloir autre chose, de vouloir un monde sans rien qui vous rappelle sans arrêt l’objet de votre haine, l’objet de votre dégoût le plus total. Apparemment, on est un mauvais bougre si on réclame une vie sans islam, un espace sans zèbres islamiques, voilées, barbus, tous à leur manière rappelant les règles honnies de la charia. Pas moyen d’aller et venir sans ces rappels incessants à la pudibonderie, la ségrégation hommes-femmes, la haine de tout ce qui n’est pas musulman. Faut pas rêver nos chers gouvernants sont là pour veiller aux grains.

Peine perdue, c’est de pire en pire, la contamination islamique prend de l’ampleur, plus aucun espace n’est épargné même pas votre domicile.

.

Un matin allongée dans mon lit, j’étais là tranquillement à jouer sur ma tablette quand sans crier gare est apparue une publicité pas franchement catholique.

Comme à mon habitude, avant de démarrer ma journée, je jouais sur mon application de jeux de mots croisés, et là boum en pleine partie déboule un écran tout vert avec écrit au milieu : Le saint coran, sagesse du prophète. Coran.

Bachibouzouk de bachibouzouk comme dirait le capitaine Haddock, pas moyen d’être tranquille, même au moment où on est censé se détendre. Ce moment du matin est important, pas d’enfants ni de mari qui m’appellent au secours perpétuellement, pas de frère et sœur qui se crêpent le chignon, non juste moi et mes neurones qui se détendent gentiment. Mais voilà-ti pas que cette fumisterie se permet de faire effraction dans mon espace privé, intime.

Le prosélytisme islamique n’a plus de limite. Il vient jusque chez vous alors que cela n’a pas lieu d’être. Que vient faire une pub de ce type dans une application de jeu ? Je comprends que l’on veuille nous vendre du matériel, des objets, des vêtements, peu importe, mais que l’on veuille nous imposer, dans un pays comme la France, une sinistre idéologie, de surcroît en la présentant sous un jour favorable, cela me fait bondir.

C’est la première fois que cela se produit. Je suis restée un bon moment dubitative. J’ai rêvé ou non ? Non ! Non cela est bien réel, la capture d’écran est là pour en attester.

Couverture de Coran

Mais alors jusqu’où va-t-on encore aller comme ça ? Jusqu’à ce que tout le monde ait fait allégeance de gré ou de force à cette pourriture. C’est ce que je me suis dit au premier abord puis j’ai cherché à savoir pourquoi j’ai reçu cette daube.

A priori, parce qu’il y a des publicitaires qui nous tracent, et c’est vrai que pour écrire mes articles, je fais des recherches avec le mot islam. Et voilà, pourquoi ils ont estimé qu’il fallait m’envoyer cette publicité. On tape le mot islam sur sa tablette ou autre, et voilà c’est une raison pour vous mettre dans le filet islamique. Si tel avait été mon souhait, je n’ai besoin de personne pour me proposer des contenus en lien avec l’islam.

https://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/03/11/32001-20140311ARTFIG00142-le-mobile-nouveau-terrain-de-jeu-pour-le-ciblage-publicitaire.php

Je maintiens donc que cela n’est pas acceptable que l’on envoie de telles choses à qui que ce soit. Je suis choquée que cela puisse être, la croyance n’est pas ou ne devrait pas être un produit comme un autre à vendre.

Mais, en France, de nos jours, l’islam fait recette peu importe ces crimes, son incidence néfaste pour la société.

On laisse proliférer les produits halal de partout, les grandes surfaces, les boulangeries… En période de ramadan, les rayons à connotation musulmane prennent des dimensions démesurées. On y voit même des panneaux souhaitant un bon ramadan aux sinistres de la religion d’amour, de tolérance et de paix. Et maintenant, bienvenue au coran sur le site des livres audibles, apparemment cette lecture serait au même niveau que les autres !!!

L’islam, c’est ici et maintenant car beaucoup de couillons sur le territoire national en ont décidé ainsi !

Alors, je crois malheureusement les fusibles qui grillent pour cause de surtension islamique, pas demain la veille que cela cesse. L’indigestion pour cause d’excès d’islam kif kif bourricot !

Aïe ! Aïe ! Aïe !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Samia

Apostate de l'islam, islamophobe et fière de l'être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l'envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l'épée mais par les mots que l'on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.


20 thoughts on “Ils m’envoient même des pubs pour le coran sur ma tablette, alors que je fais des mots croisés !

  1. PacoPaco

    Ma chère Samia. Chère Dihya.
    Ta présence et ton existence au sein de ce groupe humain que nous formons, ici à R.R., est vitale et vivifiante. Les seules choses que je sais de toi, c’est au travers de tes billets que je les ai découvertes. Et imaginées. La réciproque est bien évidemment valable. Comme tu le dis, c’est par la magie des mots bien choisis que nous parvenons à nous exprimer, nous comprendre, nous entendre, nous estimer. Nous passons tous pour des raisons diverses et différentes, par des moments de doute de fatigue, de désarroi et le renoncement nous n’en sommes pas à l’abri. Mais il y a une chose dont je suis sur qu’elle est un baume pour les cœurs blessés, les âmes harassées et les consciences meurtries, endolories, au bord de la rupture. Cette chose porte deux noms. Amour. Amitié. De ces deux mots, l’un est le prénom de l’autre. Mais les circonstances peuvent en changer la place, le statut et le rôle. Fais moi l’honneur, chère Samia, de recevoir, au moyen de ces mots, le gage de mon amitié sincère et loyale. Afin que je puisse penser et croire et me réjouir, qu’un regain d’énergie, de force et de vitalité créatrice, te reviennent, ainsi qu’après l’hiver, comme c’est le cas ces jours ci, nous pouvons assister au retour de nos belles hirondelles.

    1. AvatarSamia

      Mon cher Paco, tout d’abord je te remercie de ton soutien précieux, ô combien apprécié et appréciable. Le sentiment d’amitié est partagé, il est aussi sincère et loyal de mon côté.
      C’est avec des amis comme toi que mon combat prend tout son sens et surtout que je reprends des forces.
      Merci, merci mille fois

  2. AvatarMachinchose

    irréductible Kahina !

     » vous aurez droit quoi qu’il arrive à votre dose de voilées et barbus, c’est un pack indissociable. »

    et le plus cocasse, c’ est que durant toute mon enfance et ma jeunesse, ces connards et ces belphégor n’ existaient pas dans un pays musulman

    mon village qui comptait trois mosquées, se disputant les quelques vieillards, rares fideles, ne connaissait ni qamiss, ni jupes pour mecs, ni pyjamas, ni barbes, et les trois barbiers avaient bien de la clientèle

    les femmes musulmanes s’ enveloppaient dans un joli voile blanc, dit « sefssari », qui decouvrait largement le visage des friponnes, souvent jolies

    il a fallu qu elles decouvrent, commeles mecs,le port de ces oripeaux enFRANCE

    SI IL Y A « à ans on l’ avait interdit, on n’ en serait pas là

    des grands gosses! si tu ne donne pas une grosse baffe vigoureuse dans la gueule c’est foutu

  3. AvatarFomalo

    Et encore, Samia, je suppose que le son n’était pas mis sur votre tablette, sinon… aïe aïe aïe au centuple! Je dis ça parce qu’il y a trois ans j’ai sursauté devant mon PC à l’audition d’une pub tout à fait sonore et sans équivoque (Je pense que ça venait de you**be et Ch***me, ou Ya****?)

    1. AvatarSamia

      Oui heureusement car je sursaute moi aussi par exemple dans le métro, dans la rue quand les portables de certains muzz qui sont mis à fond et qui ont pour sonnerie des allah wakbar.

      1. AntiislamAntiislam

        Bonjour,

        Oui, moi cela m’est arrivé dans un train de banlieue.

        J’ai protesté, le mec à voulu me casser la figure.

        C’est là aussi que j’ai compris que l’antisémitisme des banlieues était généralisé quand un Noir, paisible d’aspect, m’a sorti à ce moment : « Vous êtes comme ça à cause du 11 septembre, mais le 11 septembre c’est les sionistes ».

        Cette Gauche bobo de trahison, (hier encore une socialiste sur LCI: « à la manif on a monté en épingle deux antisémites ») qui fait mine d’ignorer les graves problèmes me dégoûte.

  4. AvatarJeanVal

    Sur FB, tout critique (meme ironique) de l’islam vaut une fermeture de compte immédiate et sans appel. Les dhimmis nous surveillent et les musulmans nous insultent et nous punissent dans l’indifférence générale !

  5. Jean-Paul Saint-MarcJean-Paul Saint-Marc

    Moi je ne reçois pas de pub pour le coran !
    Je reçois de liens pour twetter !
    S’ils lisent mes réponses, ils sont en forme pour la journée !

  6. AvatarGérard M. ( Menton)

    Bonjour , moi aussi j’ai été concerné par de la pub coranique a bordiguera Italie, je l’ai tellement appréciée que j’en ai ramené Hier 6 rouleaux du papier WC avec le CORAN imprimé dessus ,quel bonheur de pourvoir…………., Cette fois cet sur vu usage que j’en fait , a mon trépas en bon mécréant ,j’irai en Enfer cet super au moins là , je ne verrais pas des Musulmans vu qu’ils vont tous au paradis a côté de leur dieu.

  7. AvatarBobbyFR94

    Samia, merci pour ce témoignage, voici donc quelques conseils, efficace pour effacer tes traces après toute recherche (je tape assez régulièrement « islam » aussi)… :

    J’utilise :

    – Mozilla ou OPERA comme navigateur – et JAMAIS internet explorer ! ( BRAVE semble très sécurisé aussi..)
    – J’ai coché la case Les cookies sont supprimés  » Dès la fermeture de firefox  » ou opéra, dans les paramètres
    – Je garde l’historique cependant..

    Nettoyage avec CCLEANER de temps en temps…

    Je n’ai pas de smartphone avec carte SIM à l’intérieur, et, pour la « petite histoire » j’en utilise un sans carte SIM, uniquement pour prendre des photos ou faire des enregistrements vidéos ou audio.

    Eh bien, accroche-toi, l’application COVID s’est quand même pré-installée, ce qui est logique, le téléphone pouvant quand même communiquer en 4G (pour les appels d’urgence uniquement, enfin soit disant !!)

    Si tu veux encore plus sécuriser tes recherches anonymes, utilise le VPN intégré de OPERA (mode  » Nouvelle recherche privée) – ATTENTION, là, quand tu fermes la fenêtre, l’historique, les cookies, TOUT est effacé…

    Et si tu es, comme je l’écris plus haut, passée au travers du VPN, il est tout simplement impossible de savoir quelle adresse IP a fait les recherches sur tel ou tel sujet …

    Je crains que dans un avenir très proche, il faille passer par un VPN PRO, genre « perfect privacy  » ou encore celui de PROTON (que je vais prendre, car à un prix abordable…)

    Ah oui, PROSCRIRE l’antivirus AVAST ou AVG (même moteur logiciel pour information) : il a été prouvé que la société revendait les les informations de ses clients en 2018…

    Entre la loi scélérate AVIA, et le vaccin du bill gates, il semble que le gouvernement n’hésite plus à nous trahir… OUVERTEMENT !!!

    Tout cela appuie, et très très fortement, la thèse que je ne cesse de crier à qui veut l’entendre, à savoir que le macron n’est ni un incompétent, ni un ignorant, ni un lâche, mais qu’il ne fait que suivre l’agenda que ses maîtres, les MONDIALISTES, lui ont communiquées…

    Comme je l’ai démontré dans un article paru sur le présent site, le NAZISLAM n’est que l’outil « pratique » pour faire exploser le pays, par le poison inoculé depuis plusieurs décennies (le NAZISLAM), avec un autre poison, encore plus vicieux celui-là, l’importation de la guerre raciale des USA …

    Tous ces connards de muzzs et de noirs ne sont que des outils, outils qui seront jetés quand ils auront rempli leur missions… D’ailleurs, ces outils sont auto-effaçables, si je puis l’écrire ainsi …

  8. AvatarDominic Gillet

    Samia est une extraordinaire résistante, patriote que je respecte infiniment… Et je partage systématiquement ses excellentes publications sur nos groupes et pages… Merci à cette grande dame d’exister🇫🇷❤️

  9. AvatarLouis

    Facebook montre aussi de la publicité coranique. Normalement on a le droit de commenter.

    « Si je ne crois plus en la religion catholique, qui est la seule et véritable foi, je crois encore moins aux conneries du Coran. »

    Voilà ce que je réponds à chaque fois.

Comments are closed.