La distanciation sociale, c’est la logique de mort qui remplace la logique de vie

Publié le 3 juin 2020 - par - 8 commentaires

.

La vie, cette maladie mortelle sexuellement transmissible…

« Nul ne naît de soi, ni ne peut vivre seul, sans l’aide qu’il reçoit et qu’il donne, sans l’amour qu’il reçoit et qu’il donne »

Denis de Rougemont

 

La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible. Si cette affirmation prête à sourire, elle n’en est pas moins profondément vraie.

Nous sortons progressivement de la phase aiguë de la pandémie du virus chinois qui a frappé le monde, paralysé son activité économique et produit d’immenses dégâts encore incalculables et qu’il va nous falloir affronter. Les relations normales de convivialité humaine en sortent profondément bouleversées et meurtries.

 Le prochain, parent, ami, collègue, voisin, avec lesquels nous partagions nos vies sociales sont, pour beaucoup, devenus un danger, une menace potentielle. La peur de l’autre, savamment entretenue par nos gouvernements servis par leurs médias complices, a provoqué une psychose dévastatrice alimentée par les chiffres quotidiens de morts recensés. Auparavant, nous vivions tous en ayant « oublié » que nous devons tous mourir. Pourtant, rien n’a fondamentalement changé, la vie est une maladie mortelle …

Et nous devons maintenant chacun nous appliquer à vivre le monde d’après. Des personnes que nous croyions fortes nous apparaissent subitement faibles et inversement. La peur de l’autre a réveillé de vilains penchants. La dénonciation, la délation, la méfiance, le contrôle, le jugement, l’interdit, la moquerie, le mépris, la distance. Certains individus, des « petits chefs » frustrés se sont soudain sentis investis d’un pouvoir supérieur, coercitif. Applaudis par les uns, méprisés par les autres, il nous reste maintenant à nous réconcilier avec nous mêmes et avec les autres.

Certains nous décrivent par le menu, l’absurdité des mesures coercitives imposées et leurs fâcheuses conséquences :

https://resistancerepublicaine.com/2020/06/02/porter-un-masque-chez-le-fleuriste-le-dentiste-ou-en-vacances-en-touriste-ca-va-pas-non/

D’autre nous révèlent magistralement toute leur dangerosité, horreur et cortège de fâcheuses conséquences :

https://www.dreuz.info/2020/06/02/la-soumission-volontaire-est-le-fait-saillant-du-drame-du-covid-19/comment-page-1/?et_monarch_popup=true

.

Fondamentalement, la distanciation sociale, c’est la logique de mort qui remplace la logique de vie.

Pour que la vie soit possible et transmissible, il faut que deux corps se fondent entre eux pour ne former plus qu’un seul et produire la vie. La distanciation sociale est un avant-goût de la mort qui elle nous sépare définitivement et irrémédiablement de ceux que nous aimons.

.

Diviser pour régner est la tactique favorite du malin qui ouvre un boulevard aux plus graves dérives.

Un échange entre deux internautes sur une vidéo de Pierre Cassen illustre toute la gravité du problème :

Internaute1 :

« Pierre, j’apprécie généralement tes petits commentaires sur les situations que les Français doivent supporter et je les approuve généralement sans aucune réserve car j’apprécie ta clairvoyance et ta façon de voir les choses. Mais sur ce post je crois que tu te plantes allègrement dans ta petite révolte gauloise qui démontre que tu n’as rien compris à ce qu’est une épidémie et j’ai la nette impression que tu confonds deux choses : d’une part les incompétences du pouvoir à travers les dérèglements vitaux qu’il nous impose et qui n’a aucune excuse (raison pour laquelle nous réglerons bientôt les comptes) et d’autre part les précautions élémentaires et sanitaires que nous devons prendre quels que soient les lieux, la politique et les conditions de vie dans une telle situation. Je crois que si tu es bien documenté sur la politique de tous ces pourris, par contre en matière d’exigence sanitaire désolé de te le dire mais sur ce point ton éducation fait défaut. En effet demander à un individu de bien vouloir mettre un masque pour le protéger lui-même et aussi les autres ce n’est plus de la politique ni de l’autoritarisme, mais de la bienveillance sanitaire et collective. Je te rappelle les chiffres de pointe en France du covid-19 c’est plus de 500 décès par jour qui totalisent 29000 morts aujourd’hui. Que tu ne craignes pas la mort pour toi-même en connaissance de cause est une chose mais que tu t’autorises à la communiquer à d’autres personnes c’est de la pure inconscience et même criminel. Je pense honnêtement que sur ce coup ton caractère un peu rebelle a submergé ta conscience qui t’a emporté un peu trop loin dans tes pensées. C’est un problème de discernement qu’il eût fallu gérer.
Amicalement ».

Internaute2 :

@ Internaute1. Tout d’abord, merci pour le ton respectueux de votre commentaire. Celui-ci reflète du reste l’opinion d’une large part de la population et soulève à mes yeux un problème gravissime. Ceux qui partagent votre opinion considèrent que ceux qui ne la partagent pas sont des criminels et ceux qui partagent l’opinion de Pierre et la mienne, identique à la sienne, considèrent ceux qui pensent comme vous comme des malades (ici, je n’engage que moi, Pierre je ne sais pas?).
Ceci révèle la gravité des conséquences sur les esprits des mesures de distanciation sociale physiques et mentales qui nous sont imposées et qui fracturent et divisent la société en deux camps pratiquement irréconciliables. Les personnes étant ainsi isolées et divisées, elles ont été rendues incapables de s’unir pour pouvoir résister à des mesures coercitives. Situation idéale et rêvée pour instaurer une dictature impitoyable presque sans douleur. Les douleurs ce sera pour après … En attendant et jusqu’ici, les mesures de déconfinement imposées sont loin, très loin de nous restituer les libertés fondamentales confisquées. Donc Christine à raison de souligner que Pierre et vous avez des divergences de point de vue.
Que dire de plus si ce n’est vous souhaiter, ainsi qu’aux millions de gens rendus malades de peur par des autorités irresponsables, un prompt et complet rétablissement!.

https://resistancerepublicaine.com/2020/06/01/pierre-cassen-je-refuse-de-mettre-un-masque-pour-aller-au-marche-ou-au-resto-video/

.

Notre société se trouve ainsi profondément divisée, affaiblie, soumise à l’esclavage de la peur et d’une panique, mère de toutes les folies et de tous les dangers.

Pour relever ce défi, voici probablement l’une des phrases les plus géniales qui ai jamais été prononcée ici-bas, la seule force capable de nous réconcilier avec nous-mêmes et avec les autres : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Conseil sage, assorti d’une sérieuse mise en garde :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 

15 Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres. » Galates 5 : 14-15

Gianni Inglese, professeur et aumônier protestant.

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “La distanciation sociale, c’est la logique de mort qui remplace la logique de vie”

  1. Avatar cachou dit :

    Excellent article plein de réflexions humaines et réalistes.
    Bonne analyse de la situation actuelle.
    Du grand Inglese !

  2. Avatar Danielle Moulins dit :

    Ce matin, un charmant bambin de moins de cinq ans, arrière petit-fils d’une de mes voisines, m’a fendu le cœur ; sachant qu’il n’était pas recommandé de lui faire la bise (la mamie est complètement traumatisée par les « règles de distancia…bla bla bla), je lui ai juste touché la joue d’un indexe affectueux et là, le petit a vivement reculé en disant bien fort qu’il ne fallait pas se toucher ! Franchement cela m’a bouleversé, quelle tristesse, quelle manipulation des jeunes cerveaux !
    L’enfant qui rappelle avec véhémence les « règles » à l’adulte, cela m’a fait penser à certaines heures tragiques où l’on enrôlait les gosses pour qu’ils dénoncent les adultes, y compris leurs propres parents…Un totalitarisme pour notre bien, pour nous garder en bonne santé pour mieux nous manipuler ?

  3. Avatar Machinchose dit :

    faut rappeler a tous les pitres aux Galates qu en temps « normal » ildecède en France 1500 pesonnes par jour

  4. Beate Beate dit :

    Basé sur un roman de John Wilder,
    Centennial (1978–1979) Only the Rocks Live Forever
    Avec Robert Conrad.
    https://www.youtube.com/watch?v=CuwxFdH5Mgc
    Un dicton des natifs d’Amérique du Nord, « Only the rocks live for ever. »
    Ce qui veut dire que seuls les rochers vivent à jamais et que nous humains devons mourir, donc ce n’est pas le nombre d’années qui importe mais comment nous vivons le peu de temps que nous avons.

    • Avatar gigobleu dit :

      @ Beate. « ce n’est pas le nombre d’années qui importe mais comment nous vivons le peu de temps que nous avons. » C’est tout-à-fait exact. Et voici la recette que proposait Antoine de Saint-Exupery, disparu à 44 ans seulement:

      « L’amour véritable ne se dépense point, plus tu donnes, plus il te reste ».

  5. Avatar J dit :

    « Tu aimeras ton prochain… » Oui, le prochain, pas le lointain.

  6. Armand Lanlignel Armand Lanlignel dit :

    500 morts par jour et 19000 au total à cause du virus. Ces chiffres sont-ils vrais ou simplement annoncés pour nous rendre dociles ? Les vrais chiffres sont ceux donnés par le nombre total de morts en France métropolitaine par semaine, toutes causes confondues. Là, on ne peut pas tricher. Et la courbe correspondante sur plusieurs années présente quelques pointes vers le haut, au moment des grippes de l’hiver plus une petite pointe à une certaine canicule. La pointe de cette année est semblable à celle des autres années, est-ce dû aux précautions prises ? .

  7. Avatar berger dit :

    Déjà l’expression « distanciation sociale » est très orientée. Macron l’a dit , dans les gares on croise des gens qui ont réussi et des gens qui ne sont rien… »-et que puis- servir à monsieur?( le garçon) – De l’espaace ! ( (l. Jouvet)

Lire Aussi