Retrouvons nos racines gréco-romaines pour nous défendre et exiger la remigration


Retrouvons nos racines gréco-romaines pour nous défendre et exiger la remigration

.

L’invasion est là et bien là et les moutons de Panurge continueront à voter comme avant et à maugréer sur les réseaux sociaux en faisant preuve comme d’habitude du plus grand des courages derrière leurs ordinateurs.

.
Ce pays qui est et reste le mien et ne sera jamais celui de ces hordes barbares, même s’ils y restent 50 ans.
Ce pays est un pays blanc, judéo chrétien de culture et civilisation gréco-latine.
Certains sangs s’y sont trouvés mélangés mais ils ont tous assimilés, intégrés cette civilisation sans broncher (qu’ils aient été de souche germanique, saxonne, ou viking)

.
Mais ce pays n’est pas et ne sera jamais un énième état africain; Nous n’avons rien en commun ni avec l’Afrique du nord ni avec la sub-saharienne. Nous nous sommes séparés de ces peuplades, il y a très très longtemps; si longtemps que nous avons formé une branche distincte qui a construit , bâti, lutté presque sans ressources, changé de couleur de peau (et il y faut beaucoup beaucoup de temps), érigé une immense civilisation et qui grâce à son extraordinaire développement, ses capacités techniques, son intelligence, sa volonté à toute épreuve, son impensable dynamisme a réussi non seulement l’exploit de surmonter tous les obstacles mais d’être la plus performante sur terre. Je parle là de la civilisation judéo chrétienne dont la France fait partie intégrante.

.
A l’inverse, des peuples qui avaient toutes les richesses possibles sous leurs pieds, à leurs pieds, dans leur environnement proche, qui n’avaient qu’à se « baisser  » pour réaliser de grands projets vers le progrès, N’ONT STRICTEMENT RIEN FAIT. Ils sont restés au stade initial de l’humanité et alors que nous avons construit, bâti pour eux, alors que nous avons tenté de les amener vers un progrès qui les délivrerait de la famine récurrente, de l’ignorance, des guerres tribales, de la maladie , de la sécheresse et d’autres calamités qu’il était possible de maîtriser grâce à NOS recherches, notre travail, nos connaissances, ils nous ont rejetés, ils ont détruit ce que nous avions construit par notre travail et un peu du leur (afin qu’ils apprennent) .
Se retrouvant maintenant de nouveau dans le dénuement d’avant notre passage, ils viennent en conquérants chez nous pour piller, détruire, et obtenir sans effort ce qui les intéresse et qu’ils n’ont pas su et ne savent toujours pas  produire par eux-mêmes! C’est le comble du comble !

.
Ils n’ont rien à quémander, rien à obtenir de nous ; ils n’ont aucun droit chez nous ; ils n’ont rien à faire dans notre civilisation; ils doivent retourner chez eux et se retrousser les manches comme nous l’avons fait.

.

Trêve de bêtises avec la colonisation la repentance ! Tous les peuples de la terre ont eu à subir à un moment ou à un autre une colonisation. Certaines ont fait souche, parce qu’elles ont apporté un plus, un avantage à l’évolution des sociétés humaines, parce qu’elles été plus avancées (ex : la colonisation Romaine en GAULLE , la confrontation des Latins avec les Celtes) s’il y eut des massacres, il y eut également l’intégration d’une partie de la civilisation Celtique dans la Romaine : CE FUT LA CIVILISATION GALLO ROMAINE qui a fortement marqué la France dans son évolution ultérieure. D’autres tentatives de colonisation ont échoué,  par exemple celle des peuples des steppes d’Asie venus jusqu’aux portes de Lutèce : ces peuples, des nomades vivant encore sous la tente de feutre, n’apportaient rien qui puisse augmenter le potentiel civilisationnel déjà existant, ils ont été refoulés et sont retournés à leurs steppes en n’ayant laissé une trace que par les destructions qu’ils ont semés sur leur passage.

.

Nous n’avons à nous repentir de rien ! Nous avons au contraire essayé de partager nos progrès lors de la colonisation qui a d’ailleurs peu duré dans le temps car notre civilisation très avancée nous avait porté à respecter l’autre dans sa différence et à le laisser maître de son destin comme nous voulions être maître du nôtre. Ce respect de l’autre poussé à son extrême a été détourné en mépris de soi-même.
C’est là une très grave erreur qu’il nous faut corriger ! On ne peut aider l’autre, le différent que si l’on s’estime soi-même, si l’on s’aime soi-même.
La repentance qui est inscrite dans notre ADN de civilisé Judéo Chrétien ( et non pas de gréco-romain) doit être fermement combattue car elle ne conduit pas à promouvoir la dignité de l’autre mais au contraire à le considérer comme un sous-homme, une sous-espèce incapable jamais de nous rejoindre sur le podium des grandes civilisations du monde.
Le judéo christianisme s’est égaré.

Alors, retrouvons momentanément notre fierté d’être également de souche gréco-romaine sans oublier que ces deux philosophies sont à la source même de ce qui a construit notre magnifique pays la France.
La France qui n’aura jamais rien à voir avec le monde islamique.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Retrouvons nos racines gréco-romaines pour nous défendre et exiger la remigration

  1. Laurent PLaurent P

    > les moutons de Panurge continueront à voter comme avant et à maugréer sur les réseaux sociaux
    > en faisant preuve comme d’habitude du plus grand des courages derrière leurs ordinateurs.
    Faites preuve du minimum syndical de courage concret derrière votre ordinateur (et votre imprimante) :
    IMPRIMER l’article et L’ENVOYER par La Poste à l’ADRESSE POSTALE PUBLIQUE d’une ambassade ou d’un consulat d’un pays musulman de votre choix que vous trouverez sur la page
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/le-ministere-et-son-reseau/representations-etrangeres-en-france/
    Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :
    Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche du présent article.
    (ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/hvjFUm )
    Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 130% et la taille d’image 100 %.
    Ceci fait, cliquer sur l’icône PDF.
    Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.
    Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version PDF de 4 pages, en deux feuilles : la première feuille imprimée recto-verso avec les pages 1 & 2 et la deuxième feuille imprimée recto-verso avec les pages 3 & 4.
    Dans le grand espace vierge au bas de la page 4, écrivez en ENORME et en rouge :
    ISLAM
    HORS
    D’EUROPE !
    Signer au bas de cette dernière page, avec votre prénom et ville (inutile de bêtement donner vos coordonnées complètes aux envahisseurs…) et poster.
    Voilà, faire acte concret de résistance face à la coalition mahométane ça commence en investissant un timbre (ou plusieurs selon votre temps et votre budget)

  2. Avatarjacotte

    Je suis heureuse lorsque j’entends ces discours, il y a tant de personne qui vous disent « c’est trop tard  » ou encore il y a ceux qui fuient ou bien encore pire, les traitres qui pactisent pour prendre le pouvoir . Merci pour vos propos et comme je suppose que vous êtes vendéenne cela me fait encore plus chaud au coeur..

  3. AvatarKarnyx

    D’accord sur l’essentiel.
    J’ajoute que la colonisation romaine a été une domination militaire et économique mais n’a jamais été une invasion humaine.
    Les romains ont imposé « leur » modernité et « leur » commerce mais les réseaux commerciaux à travers l’Europe celtique et avec les Grecs existaient déjà.
    Nous sommes Gaulois, nous sommes Celtes, nous sommes un même peuple européen.

    1. Avatarvendéenne

      Tout à fait d’accord. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’en ce qui concerne la Gaulle , il n’a pas été question de civilisation romaine mais de la civilisation GALLO ROMAINE. Cela dit les celtes ont été largement influencés par Rome et en ont pris entre autre chose, la langue . Notre Langue nationale es en effet plus latine que celte. C’est un élément déterminant de notre civilisation mais ce n’est pas la seul apport de Rome, loin de là.

  4. AvatarJim

    La repentance chrétienne ne doit pas être confondue avec la « repentance » gauchiste.
    La 1re, dans le secret de la confession, fait travailler le seul fidèle sur ses paroles et actes personnels ; il recherche le pardon de Dieu qu’il a offensé.
    La 2e, dans les salons de la société, fait briller les pékins aux intérêts égoïstes par un effet de mode ; ils recherchent les louanges du monde qu’ils encensent.
    Par ailleurs, le christianisme ne s’oppose pas au monde grec puisque, tout au contraire, il en est très fortement imprégné (langue, raison, philosophie).
    Enfin, l’expression de « judéo-chrétien » est certes dans l’air du temps mais ne correspond pas à grand-chose.

  5. pikachupikachu

    « On ne peut aider l’autre, le différent que si l’on s’estime soi-même, si l’on s’aime soi-même. »

    Lévitique ch. 19, v. 18 : « mais aime ton prochain comme toi-même: je suis l’Éternel. » (http://sefarim.fr/Pentateuque_L%E9vitique_19_18.aspx).

    C’est un des sens de ce verset : non pas « aime ton prochain », mais « aime ton prochain comme toi même ». C’est-à-dire qu’on ne peut aimer autrui si on ne s’aime pas soi-même.
    Et effectivement, ceux qui prétendent aimer l’Autre tout en se haissant eux-même n’ont ni l’amour d’eux-même, ni l’amour de l’autre. Tout au plus ils peuvent se le faire croire seulement, et c’est peut-être en définitive tout ce dont ils ont besoin.

      1. pikachupikachu

        @Antiislam

        si vous cliquez sur le lien donné (le voici de nouveau : http://sefarim.fr/Pentateuque_L%E9vitique_19_18.aspx ), vous trouverez un onglet « avec Rachi ». Cliquez dessus et vous tomberez sur un énigmatique commentaire de Rachi, on se demande (et c’est la méthodologie classique avec Rachi) pourquoi il a jugé nécessaire d’inclure cette remarque. A quelle question légitime venait-il, ce faisant, apporter une réponse ?
        Travail de reverse engineering qui consiste à essayer de retrouver la difficulté, pas apparente, mais que Rachi aura discernée et auquel il fournit une réponse.

        Pour ma part, je n’ai pas la réponse à cette question

        mais je vous invite à lire cette section qui décrit l’approche de Rachi :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Peshat#D%C3%A9finition

Comments are closed.