Nouvelle-Calédonie : les indépendantistes attisent la haine contre les Français


Nouvelle-Calédonie : les indépendantistes attisent la haine contre les Français

..

Il y aura encore un  second referendum en Nouvelle Calédonie le 6 septembre prochain, entaché de monstrueuses irrégularités légales puisque les différents gouvernements français, pour acheter la paix, ont accepté cette règle inique et monstrueuse, à savoir que les Français arrivés sur l’île après 1994 ne sont pas autorisés  voter… Ils sont citoyens français, ils sont chez eux, ils habitent l’île depuis 26 ans et ils n’ont pas le droit de vote à l’heure où Macron naturalise à tour de bras des gens qui ne parlent même pas français et sont chez nous depuis peu ou viennent d’y arriver… 

Le referendum de novembre 2018 avait vu la victoire du non à l’indépendance, à 60%. Mais comme Jospin, l’anti-france, indépendantiste fou (qui avait perdu en Corse sur le statut d’autonomie qu’il voulait lui accorder) voulait absolument faire plaisir aux opprimés, aux pauvres Kanaks… il avait signé en 1998 pour faire voter jusqu’à ce que tout le monde vote pour l’indépendance…. Il est donc prévu que si le premier referendum ne donne pas l’indépendance, il y en aura un deuxième et même un troisième. C’est ça les « libertaires de gauche », tant que le peuple ne vote pas bien, on doit le faire voter. Rappelez-vous Cohn-Bendit qui voulait faire revoter les Suisses après leur refus des minarets… 

https://resistancerepublicaine.com/2018/11/04/les-lepreux-gagnent-en-nouvelle-caledonie-les-kanaks-vont-ils-refaire-une-guerre-dalgerie/

Christine Tasin

 

Petite scène du quotidien à Nouméa à l’approche du second référendum sur l’indépendance.

À la sortie de la ville, un pont routier reliant la zone industrielle de Ducos au quartier crimino-kanakiste de Montravel enjambe la voie express.

À l’entrée de ce pont, une galerie commerciale, Le Plexus. Sébastien, un jeune Réunionnais travaillant dans la restauration, après y avoir pris un petit-déjeuner dans un snack, a été accosté par trois types.

« Eh ! donne des n’cigarettes. »

Sébastien ne fume pas. Peut-être pense-t-il qu’en ce début de matinée, il ne craint rien. Il ne répond pas aux énergumènes et leur tourne le dos pour s’éloigner. Un coup de pied le fauche, lui brisant le tibia gauche. Ses agresseurs s’abattent aussitôt sur lui. Coups de pieds et de poings. Insultes.

« Enculé ! On va n’tuer ! »

Ils tentent de lui arracher son sac à dos.

Un automobiliste s’arrête et vient à son secours.

Les trois valeureux guerriers kanaks foncent en direction de Montravel.

Sébastien est au Médipôle de Koutio, le nouvel hôpital.

Bien évidemment comme en France métropolitaine, pour les autorités ce sera de « la délinquance d’opportunité ».

Comme en France métropolitaine, il n’en est rien. Il s’agit de violences racistes. Les malfaisants sont toujours les mêmes. Ils prétendent agir en paiement de la dette coloniale. Quand ils ne se félicitent pas en affirmant qu’ils font subir aux Français ce que ceux-ci ont fait subir à leurs parents.

En Calédonie, les propos des dirigeants kanakistes comme Daniel Goa, patron d’un des principaux partis indépendantistes, attisent les braises.

Goa se signale souvent par ses déclarations à l’emporte-pièce. À quelques semaines du premier référendum, il avait insulté la population loyaliste en faisant d’elle « l’axe du Mal ». Il y a quelques jours, dans ce territoire qui ose de la part des Kanaks se dire « Terre de partage » en quête d’un « destin commun », Goa, dans une lettre ouverte, s’en est de nouveau pris aux anti-indépendantistes, à la France et son représentant, à la gestion de la crise du virus chinois par le gouvernement local (dix-huit cas, aucun décès).

Il a également éructé que Sonia Backès, la principale dirigeante des Loyalistes, n’avait rien à faire en Calédonie, île sur laquelle elle est née.

Cette dernière lui a répondu d’une manière claire, ce qui nous change des habituels évitements des élus censés défendre la Nouvelle-Calédonie dans l’ensemble français.

À propos de la lutte contre le virus des amis chinois de Goa, Sonia Backès écrit : « D’abord vous indiquez dans votre lettre ouverte que « tous les cas sont exogènes et venus de métropole ». C’est faux, le cas le plus durement touché était une femme kanak de retour du Moyen-Orient.

Ensuite vous parlez de « génocide » de l’État… Quel génocide ? Quels morts ?

Vous feignez la surprise en évoquant, outragé, l’arrivée des 62 militaires avant-hier. Rien de secret dans cette arrivée puisqu’elle est prévue depuis des semaines et validée par le vice-président du gouvernement, membre de votre parti politique, car leur arrivée respecte toutes les normes sanitaires fixées par la DDASS (21jours de quarantaine stricte et test effectué à l’issue).

(…)

Votre courrier est donc un tissu de mensonges mais vous le savez bien. Cette lettre ouverte n’a vocation qu’à une chose, et nous le savons vous et moi : faire paniquer l’État à l’idée que la communauté internationale puisse imaginer qu’il n’est pas neutre dans le processus d’autodétermination. »

(…)

Nous avons gagné le premier référendum. Et nous avons bien l’intention de gagner le deuxième. »

Sonia Backès donne les grandes lignes de la société calédonienne qu’elle désire et elles sont à l’opposé de celles de Kanaky.

« Une société calédonienne où il n’y a pas une ethnie au-dessus des autres. Où nous sommes tous égaux, en droits et en devoirs. Une société où chacun, grâce à l’Éducation, a les mêmes chances de réussir. Une société qui protège les plus fragiles. Une société ouverte sur le monde où le racisme n’a pas sa place. Une société où la justice est la même pour tous. Que l’on soit chef ou sujet. Puissant ou misérable. Une société où chacun se respecte et respecte les autres. »

Goa qui menace d’enclencher une guerre civile reçoit une leçon de démocratie. Enfermé dans son idéologie indépendantiste, il est incapable de la comprendre, mais les choses sont dites : « Ce ne sont pas vos menaces et coups de menton qui nous feront dévier. On ne gouverne pas par la peur. On gouverne en respectant le peuple et sa volonté. C’est le principe même de la démocratie ».

L’actualité fournit de bonnes images de ce que sera Kanaky si Goa et sa bande gagnent le référendum.

À Bélep, une île du Nord du territoire, en pure région Kanaky, des affrontements entre clans. Un mort, des blessés graves, des maisons incendiées.

https://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/province-nord/belep/drame-fait-mort-sept-blesses-belep-833752.html

L’insécurité partout.

Pillages d’hôtels et de maisons, agressions à toute heure du jour et de la nuit.

Goa est une crapule politicarde kanake.

Il ronge son os et dégueule sa haine.

Nous lui souhaitons le pire pour le prochain référendum.

https://ripostelaique.com/nouvelle-caledonie-les-independantistes-attisent-la-haine-contre-les-francais.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Nouvelle-Calédonie : les indépendantistes attisent la haine contre les Français

  1. AvatarAlexcendre62

    Comme dans tous pays accédant ou voulant l’indépendance c’est types sont financés par des puissances étrangères , nous avons vu l’Algérie et les autres et la belle affaire où leurs luttes où elles les a conduite . Mon frère est en nouvelle Calédonie depuis 1966 voila 50 ans que je lui répète j’ai connu l’Algérie et le traitement des pieds noirs par De Gaulle alors fout le camp de là .Malheureusement comme les pieds noirs il croit a la lune et il s’accroche .
    conclusion il va bientôt pleurer sur le pont d’un bateau en laissant la bas toute une vie de travail espérons qu’il n’y laissera pas sa vie . Je suis désolé de dire ces choses nous n’avons pas et on n’a jamais eu des politiques capables de défendre les français où quelqu’ils soient en premier en France .N’oublions pas aussi que la gauchiasse et les pasteurs protestants sont bien implantés en Nouvelle Calédonnie et personne ne joue la France , il y a vraiment trop de boulot pour remettre de l’ordre dans ce territoire et nous n’avons personne de capable pour le faire , c’est mon constat !

  2. AvatarMachinchose

    gambarota

    cesse de parler d’ un pays qui n’ existe pas, sauf dans l’ imaginaire des lécheurs de babouches, ou chez Grossale et son pote l’ exilé le Laid

    et les dernières « colonies » au monde sont ces poussières d’ empire que la France entretient a coups de milliards a fonds perdus

    PS: bellagamba, içi c’est RR, pas la Stampa 😆

    1. Avatarbm77

      La France pays de dingue Machin Chose qui entretient ces pires ennemis .Un pays qui préfère garder Mayotte qui ne produit rien sinon ses nombreux allocataires et qui serait capable de se débarrasser de la Nouvelle Calédonie!!!
      Si on doit laisser la Calédonie et bien que les Australiens rendent leur pays aux aborigènes!!!

  3. AvatarAnge L Mariani ( Bastia )

    Bonjour désolé si cela va choquer certains de vos adhérents mais quand on est citoyen du pays colonisateur ,on doit malheureusement s’attendre à de la haine par une partie de son peuple, je suis Corse et solidaire avec les Calédoniens si durement persécutés et sanctionnés par la France,
    Nous Corses nous savons ce que c’est d’être colonisés et être occupés par un pays étranger où toutes nos valeurs et traditions sont souillées par des lois et directives imposées par l’occupant . notre but restera toujours le même: obtenir notre indépendance. Salute.

  4. AvatarAnge L M (Bastia)

    Bonjour je constate que vous avez censuré mon avis, cela peut être dû à mon soutien au peuple kanak, colonisé par la france ,dont je précisait que nous aussi les Corses nous subissons cette même colonisation. Rassurez vous je ne viendrais plus vous déranger sur votre site , Salute.

  5. Avatargambarota

    la Corse est Italienne et le restera.
    Napoleone Buonaparte est né Italien et le reste.

  6. AvatarR.E.D.

    Samedi, dernier un homme de 59 ans tué coups de pierre et de coups de bottes par une dizaine de racailles encagoulées. un transport de minerai sur bande brûle sur 250 mètres,faits divers communs a Nouméa ou des bandes déscolarisées et ne voulant surtout pas travailler écument certains quartiers, alcoolisés et sous l’emprise de la fumette. Les crétins qui pensent parler de la Nouvelle Calédonie sans jamais y avoir résidé feraient mieux de fermer leur grandes gueules. Il n’y a pas un pays au monde ou les gens sont aussi libres que sur notre caillou. médical ,éducation, logements, trajets avions, largement subventionnés. Evidement pour une certaine ethnie. Notre assemblée nationale sous Chirac s’est déshonorée en votant un texte discriminatoire sur les listes électorales. Depuis 1970 je vis, travail, paie toutes mes redevances au territoire sans jamais avoir touché une aide quelle quelle soit. technicien dans les télécoms je ne gagnais pas plus que mes collègues zoreilles. Alors les clichés imbéciles doivent être revus.

  7. AvatarJacques

    Je tiens à rappeler que la priorité à l’emploi accordé aux kanaks depuis 1988 , à commencer par le haut-commissariat, sorte d’ambassade française, avec la nomination à sa tête comme secrétaire général du Kanak Jacques IEKAWE, a permis d’extraire du territoire des Néo-caledoniens de naissance non kanaks pour les empêcher de voter au premier référendum depuis donc 32 ans

  8. Avatarbm77

    La France a colonisé de nombreux pays dont la Bretagne la Savoie le pays Basque l’IDF le Berry , etc etc ..Je crois que c’est plutôt le contraire tout le monde vient coloniser la France pour mieux la critiquer ensuite une fois bien enrichi par elle!!! On la traite de raciste et colonisatrice . Eux seuls s’arrogent le droit d’être nationalistes ou d’avoir une indépendance
    Alors si on se dit aussi indépendant que faisaient tous ces Corses dans ma banlieue parisienne ??? Se servir???
    Moi j’ai travaillé toute ma vie et ne me suis jamais enrichi, dois-je pour cela me dire que c’est à cause de toutes ces provinces Françaises que nous entretenons ???
    La France c’est toutes les provinces pour un projet commun qui est la République, on ne colonise personne puisque l’on paye ses impôts pour tous et on suit les même règles et il est vrai que cette UE fait naitre chez certains opportunistes des idées de pouvoirs très rétributeurs !!

Comments are closed.