Le jazz manouche, inventé par Django Reinhardt, porté par Marcel Campion

Publié le 23 mai 2020 - par - 8 commentaires

Le 3 avril 2009, Marcel Campion à la guitare, en ouverture de la Foire du Trône. Marcel Campion lançait cette année-là  son festival de jazz Manouche Paris et reprenait  la brasserie La Chope.

.

 RUBRIQUE MUSIQUE

.

Dès les années 20,  des guitaristes Manouches se sont produits avec des orchestres de brasseries.

Le jazz manouche, appelé aussi jazz gitan ou encore swing manouche est un style de musique apparu dans les années 1930. C’est un mélange de jazz et de culture manouche. Le terme manouche signifie homme en langue tzigane.

Les inventeurs du jazz manouche sont Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Django Reinhardt est né le 23 janvier 1910 à Liberchies en Belgique et mort le 16 mai 1953 à Samois-sur-Seine (77). Son style de jeu et de composition a ensuite été suivi d’adeptes, donnant naissance à un style de jazz à part entière, le jazz manouche.

Les instruments utilisés dans le jazz manouche sont essentiellement la guitare acoustique, le violon, la contrebasse, la clarinette et l’accordéon. Les guitares utilisées sont particulières car elles possèdent des cordes en acier.

 

La Chope, la brasserie manouche de Marcel Campion, le champion !

Marcel Campion, le « Padré », a vu passer toutes les célébrités (Régine, Belmondo…). Si même une Josiane Balasko, communiste, s’y sent à l’aise, c’est  que soit la musique réunit les êtres, soit que Campion n’est finalement pas un bonhomme si antipathique, soit les deux.

 On va à « La Chope des Puces » située 122 rue des Rosiers à St Ouen, pour y déjeuner. Dès la porte poussée, on s’y sent bien. De bons guitaristes manouches mettent une ambiance joyeuse dans la salle.

 

 

Dans la vidéo ci-dessous, Aznavour dit quelques mots qui résument bien les choses sur le plan humain, en parlant de Django Reinhardt, le créateur du jazz manouche qu’il a connu : « c’est en parlant qu’on apprend à se connaître ».

 Marcel Campion reprend à la guitare  “Je me voyais déjà…”. Jamais de partition, même en enregistrement studio pour des morceaux de haute volée. 

 

Marcel Campion a fondé une  école de jazz manouche.

 On y apprend avec les autres, à l’oreille. Dans la vidéo ci-dessous, on croise des élèves, des profs ; et aussi par hasard Claude Lelouch, grand fan, qui évoque la spontanéité, l’instinct de cette musique.

Le jazz manouche est une musique populaire, entraînante, accessible : on peut souvent se raccrocher à une mélodie.

Elle n’est pas prétentieuse, les musiciens ne lisent pas les notes quand ils jouent.

De nombreux petits groupes proposent leurs services dans toute la France  pour animer des événements comme les mariages. C’est une musique pleine de vie qui par définition se joue n’importe où, sur le bord d’un chemin, dans le brouhaha d’un café, dans des festivals  ou en improvisant au milieu des voitures, comme ce célèbre gitan dans cette vidéo.

 

 

Le jazz manouche reprend fort bien les airs des  chansons françaises de Piaf, Montand, Gainsbourg,  Trenet, Brassens…

 

 

 

 Trenet , Ménilmontant  

Aznavour, Emmenez-moi 

Brassens  :

Trio jazz manouche, Les Copains d’Abord

Je me suis fait tout petit par Rodolphe Raffalli  

Chanson  J’attendrai, par deux pointures : Tchavolo SCHMITT & Yorgui LOEFFLER (guitares), au pied de la grande roue de Campion, Festival de jazz manouche des Tuileries (Paris) (autre vidéo  du festival ici).

 

Angelo Debarre,  virtuose de la guitare.

 

Quelques airs de jazz manouche avec accordéon.

 

La relève est là.

Festival des Tuileries 2019, Paris.

Andreas Varady est un guitariste de jazz, descendant de  tziganes hongrois, né le 24 juillet 1997.Considéré comme un enfant prodige se produit à l’international depuis l’âge de treize ans (il joue tous les styles de jazz et compose).

 

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Le jazz manouche, inventé par Django Reinhardt, porté par Marcel Campion”

  1. Avatar clairement dit :

    C’est superbe

  2. Avatar Ava dit :

    Merci pour cet article.
    Quelle belle surprise !

    J’adore le jazz manouche
    Quant à la Chope….. Que de beaux souvenirs, à une époque où les abords étaient moins….. pollués.
    M. Campion est un Mensch comme on dirait dans une autre tradition.
    Bravo et longue vie à lui

  3. Avatar michel hbu de la colo dit :

    excellent article, pour commencer ce dimanche. merci

  4. François des Groux François des Groux dit :

    Très intéressant ! Bel article !

  5. Avatar bm77 dit :

    Le jazz manouche s’est bien exporté à l’image de ce virtuose qu’est Bireli Lagrène.https://fr.wikipedia.org/wiki/Bir%C3%A9li_Lagr%C3%A8ne

  6. Avatar Roger dit :

    De super guitaristes ,merci pour cette publication et les VIDEO 👍👍

  7. Avatar Roger dit :

    Merci pour cet article et ces VIDEO ,c’est génial ,de super guitaristes

  8. Avatar Jean-Paul Bourdin dit :

    Oh, je ne connaissais pas Marcel Campion guitariste. Jolie surprise. Le jazz manouche c’est magnifique. N’oublions pas le trio Winterstein, et les Winterstein musiciens, toute une dynastie.

Lire Aussi