Les énergies renouvelables (notamment photovoltaïque diffus et éolien) auront beaucoup de mal à pallier quantitativement14 une baisse de la consommation (voulue ou forcée) des énergies fossiles afin de garantir le niveau de vie actuel. Elles sont gérées en France par des méthodes sentimentales[Quoi ?] et engendrent un effet d’éviction, en univers sans croissance, sur des solutions plus porteuses de résultats mais tout autant capitalistiques[pas clair] (rénovations massives, développement filière bois-énergie et pompes à chaleur, révolution dans les transports, séquestration du CO2 dans les centrales à charbon…).[réf. nécessaire]

  Dans un tel contexte le recours à l’énergie nucléaire est un mal nécessaire en ce que cette filière, décriée par le mouvement antinucléaire, permet de faire face à une demande importante en approvisionnement électrique en induisant des émissions très faibles de gaz à effet de serre. source wikipedia.

Tout ceci explique pourquoi Jancovici et ses copains rêvent de pandémies annuelles, qui obligeraient le monde entier à arrêter de travailler, de polluer, de respirer…