Les écolos voudraient un covid 19 chaque année

.

Les écolos contemporains ont une caractéristique commune, ils détestent l’être humain, et ils n’auront de cesse que lorsqu’ils l’auront réduit à quia, transformé en ces bêtes tremblantes et hallucinées comme celles que Lang montrait dans Metropolis, il y a un siècle (1927).

Début du synopsis

Le film se décompose en trois actes, Auftakt (commencement) (66 min), Zwischenspiel (interlude) (28 min) et Furioso (52 min).

En 2026, Metropolis est une mégapole dans une société dystopique divisée en une ville haute, où vivent les familles intellectuelles dirigeantes, dans l’oisiveté, le luxe et le divertissement, et une ville basse, où les travailleurs font fonctionner la ville et sont opprimés par la classe dirigeante. Un savant fou, l’hybride Rotwang (Rudolf Klein-Rogge), met au point un androïde à l’apparence féminine, qui exhortera les ouvriers à se rebeller contre le maître de la cité Joh Fredersen (Alfred Abel).

suite sur wikipedia.

Extrait 

 

Ce n’est pas de la science-fiction, c’est vraiment le monde de demain si on laisse le pouvoir aux écolos-gauchos-dingos.

Si on résume les propositions et Jean-Marc Jancovici, grand gourou de Ségolène Royal pour la Cop21, de Hulot et à présent conseiller du Ministère de la Transition écologique et solidaire (ouf!) :

-décroissance et récession économique obligatoires, avec leur corollaire, chômage, baisse du niveau de vie

-limitation voire interdiction des déplacements en voiture

-limitation voire interdiction des déplacements en automobile (fermez donc les aéroports, sauf pour les huiles et autres politiques)

-Fin des énergies fossiles, interdites purement et simplement pour les déplacements et pour le chauffage des logements.

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/il-nous-faudrait-un-covid-tous-les-ans-pour-respecter-laccord-de-paris-sur-le-climat/ar-BB14d7Uy

.

Le type préside un laboratoire d’idées (un de plus), appelé, bien entendu, d’un nom anglais – on est macronien ou pas- « shift project », qui a préparé un vrai projet de société d’une cinquantaine de pages à télécharger / lire ici :

https://theshiftproject.org/wp-content/uploads/2020/05/Crises-climat_chantier-du-Plan_Shift-Project.pdf

.

Sa fiche wikipedia fait peur...  Taxe carbone énorme pour obliger les gens à arrêter de « polluer », appauvrissement obligatoire de tous, moins de pouvoir d’achat, moins ou plus du tout de retraites, 

Globalement, il faut baisser de 4% par an nos émissions de CO2. Alors là-dedans, ni les énergies renouvelables, ni le nucléaire ne permettront de compenser cette baisse pour conserver le confort moderne. Il faut bien comprendre que lutter contre le changement climatique, c’est se mettre au régime. […] Le non-dit politique majeur aujourd’hui, c’est que cela n’est pas compatible avec la croissance économique. Ce n’est même pas compatible avec le maintien de la production économique actuelle. Donc, cela veut dire perte de pouvoir d’achat, pour être très clair, pour tout le monde, pas juste pour les riches1

En septembre 2017, lors du salon automobile de Francfort, il affirme que la voiture électrique n’est propre que si l’électricité l’est aussi18.

Selon le think tank The Shift Project qu’il préside, la voiture électrique n’est pas la panacée : il faut restreindre l’usage de la voiture19, fût-elle électrique.

 

Sauf deux  points, importants et singuliers dans le monde des dégénérés écolos (c’est un pléonasme).

-Il a compris que le nucléaire était indispensable, que c’était la seule énergie et propre et d’avenir et la seule en situation de nous éviter le retour à l’âge de pierre vu la pénurie d’énergie fossile qui se profile à l’horizon.

-Il est lucide sur l’impasse et des éoliennes et du photovotaïque.

Les énergies renouvelables (notamment photovoltaïque diffus et éolien) auront beaucoup de mal à pallier quantitativement14 une baisse de la consommation (voulue ou forcée) des énergies fossiles afin de garantir le niveau de vie actuel. Elles sont gérées en France par des méthodes sentimentales[Quoi ?] et engendrent un effet d’éviction, en univers sans croissance, sur des solutions plus porteuses de résultats mais tout autant capitalistiques[pas clair] (rénovations massives, développement filière bois-énergie et pompes à chaleur, révolution dans les transports, séquestration du CO2 dans les centrales à charbon…).[réf. nécessaire]

  Dans un tel contexte le recours à l’énergie nucléaire est un mal nécessaire en ce que cette filière, décriée par le mouvement antinucléaire, permet de faire face à une demande importante en approvisionnement électrique en induisant des émissions très faibles de gaz à effet de serre. source wikipedia.

Tout ceci explique pourquoi Jancovici et ses copains rêvent de pandémies annuelles, qui obligeraient le monde entier à arrêter de travailler, de polluer, de respirer… 

 

 

 279 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. La décroissance passe par la baisse de la population et on e prend pas le chemin !!

  2. Bonjours, je. Pense que leur rêve se réalisera non pas pour un nouveau covid ,mais le même qui continuera à décimer humanité .ce virus ne disparaîtra pas , il est le descendant d’autres redoutables tueurs silencieux , comme la variole, la peste, et il faudra des décennies pour qu’ils disparaisse. A terme La population mondiale devrat être vaccinée pour pouvoir survivre.

  3. Je suis d’accord, il faut faire des bombes pour les en asperger…

  4. Jancovici et ses copains sont des fous dangereux , dont il faut s’occuper à démonter ses théories ,pour l’instant , il y a d’autres méthodes concernant ces psychopathes écolos dictateurs ,si voyez ce que je veux dire !

    • J’ai ainsi un voisin bobo-écolo-je-mange-bio je-roule-à-vélo-je pense-socialo-bien-comme-il-faut. Un emmerdeur, de la graine de dictateur. Quand je lui ai dit que le problème numéro 1 de la planète était la surpopulation, il a failli s’étouffer d’indignation. Il m’énerve, mais il m’énerve !

        • Peut-être.J’en serais ravie.Mais comme il n’a guère d’arguments, sauf à rabâcher des poncifs ,des expressions en prêt-à-penser, et des mots usés jusqu’à la trame, ce n’est même pas amusant.

      • Les écolos de gauche sont complètement aveuglés et lobotomisés par l’idéologie gauchiste; chaque fois que j’ai l’occasion de discuter un peu avec l’un d’eux, je commence par abonder dans le sens écolo à proprement parler, respect de la nature, préservation des espèces, préservation de la vie, etc, puis j’appuie sur l’aspect génétique de tout ça, les caractéristiques des races d’animaux, des différentes variétés de plantes etc … ça glisse vers une écologie de « droite », qui existe, mais qui a été chassée par les gauchistes. Autrement dit « le tout génétique », bon je sais bien qu’il faut nuancer, mais je préfère y aller à la massue. Et quand c’est possible (quand mon interlocuteur ne m’a pas encore traité de facho) je porte la discussion sur l’histoire de l’Afrique, sur son incapacité ‘génétique’ à se gérer, sur la dégradation rapide de la nature, sur la pollution, et bien sûr, sur sa démographie effrénée et les 2 milliards d’africains qui s’annoncent à l’horizon 2050. J’aime bien aussi mettre en parallèle les grandes civilisations chinoise et indienne, et l’espoir qu’on peut quand même avoir de ce côté (malgré le covid …) pour ce qui est de l’intelligence (génétique) et de la maîtrise progressive de la pollution et de la population. Pas certain de convaincre, mais au moins ça soulage …

Les commentaires sont fermés.