2009, 2020… à chaque fois, 2 pandémies viennent au secours des banques…


2009, 2020… à chaque fois, 2 pandémies viennent au secours des banques…

.

Une émission fort intéressante avec Pierre Jovanovic. Je ne sais s’il a raison sur tout mais il pose de bonnes questions et il soulève des coïncidences étranges…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


7 thoughts on “2009, 2020… à chaque fois, 2 pandémies viennent au secours des banques…

  1. Avatarclairement

    Eh oui il a raison …

    Rappel :

    En 1971, Richard NIXON, président des USA, a acquièscé à toutes les requêtes du multimilliardaire ROKEFELLER avec notamment la séparation de l’étalon or de la monnaie fiduciaire ( les pièces et les billets ) consécutivement aux accords de BRETTON WOODS à la suite de quoi furent institués le FMI, la Banque Mondiale afin d’aboutir à un environnement financier international soit disant plus ordonné et coopératif.

    Par la suite, le 23 décembre 1913, Woldrow WILSON, président démocrate des USA, signait la loi de la Réserve Fédérale Bank, la FED ( idée du Banquier Paul Moritz WARBOURG ) qui n’est pas fédérale puisque cette banque est possédée par des actionnaires privés, et qui n’est pas une réserve de l’état puisqu’elle donne le pouvoir de créer l’argent américain qui n’existe pas, avec un ratio pouvant aller jusqu’à 40, à un cartel de banques internationales dominées notamment par les groupes ROTHSCHILD et ROKEFELLER qui perçoivent les intérêts ( Laurence Douglas Fink dit Larry Fink PDG de BlackRock )

    Le 3 janvier 73, c’est le tour du président POMPIDOU, ancien employé chez ROTHSCHILD et son ministre GISCARD qui édictaient une loi qui privait l’état Français du droit de créer sa monnaie, en empruntant sans intérêt à la Banque Nationale, la BANQUE DE FRANCE, pour obliger à emprunter avec intérêts à la banque ROTHSCHILD, et c’est la raison pour laquelle nous nous trouvons toujours en dette et qu’on nous rebat les oreilles régulièrement qu’il faut rembourser la « dette sociale » ! ? ( Jusqu’en 1972, la Banque de France pouvait prêter à l’État sans intérêt 10,5 milliards de francs équivalant à 10 milliards d’euros de 2015, puis 10 autres milliards de francs à taux très faible. Au-delà, l’État devait emprunter sur le marché privé )

    En d’autres termes, les représentants de l’Etat ont condamné l’Etat à renoncer à mettre à disposition du pays la monnaie nécessaire au bon fonctionnement de notre économie pour confier cette tache à des banquiers privés qui s’arrogent le pouvoir de battre monnaie pour l’Etat qui doit leur emprunter l’argent nécessaire au bon fonctionnement de notre pays avec des intérêts payés par les taxes et autres impôts et impôts sur les impôts, ce qui fait que les bulles spéculatives financières ne sont pas une erreur mais constituent bien la clef de voûte du système qui le fait fonctionner.

    Ce sont donc l’ensemble des concitoyens qui ont été emprisonné dans cette nasse dans laquelle ceux qui avaient la charge de gérer les affaires publiques les ont aliéné et qui remboursent les dettes ?

    Mayer Amselm ROTHSCHILD, banquier et homme politique, beau père du premier ministre Anglais, Archibald PRIMROSE, n’affirmait il pas :

     » donnez moi le droit d’émettre et de contrôler l’argent d’une nation et alors peu importe qui fait ses lois  »

    Y a t il un rapport entre le choix du gouvernement de traiter l’infection sans utilisation de tests PCR et d’imposer un confinement général qui a des conséquences économiques et sanitaires catastrophiques précédant la proposition d’offre généreuse de prêt des banques pour aider les entreprises à éviter la faillite, dans un système hors réalité, que les banques ont contribué à créer puisque, depuis les accords de BRETTON WOODS, plus aucun lestage par une valeur matérielle telle que l’or par exemple ( ou les plumes ) ne s’accorde à la valeur monétaire, et qui ne survit finalement qu’à la condition de sa multiplication sans limite et délirante et dont les prêts lui garantissent sa perpétuation.

    Des solutions ? :

    Face à la saisonnalité des virus dont nous connaissons à présent les techniques de traitement efficace ( la diminution de la charge virale selon le procédé intelligent du Professeur RAOULT) est ce que l’urgence ne se trouve pas dans le traitement de cette épidémie monétaire ou il est encore question de choix de méthodes :
    D’une part, entre emprunter ( en activant la planche à billet ) pour créer encore de la dette dans le but de réinitialiser régulièrement le système afin que des intérêts soient payés indéfiniment par l’ensemble de nos compatriotes, c’est ce que nous propose le gouvernement,
    et
    D’autre part, ce qui est le plus important, interdire aux banques de créer la monnaie par l’utilisation du multiplicateur qui les pousse à prêter plus d’argent que l’argent qu’elles détiennent pour n’autoriser cette prérogative de création monétaire qu’à la Banque Centrale du Pays ( Maurice ALLAIS prix nobel d’économie )
    et, pour ce faire, pratiquement, concernant notre pays la France, exiger la rupture des accords POMPIDOU GISCARD avec la banque ROTHSCHILD qui prive l’état Français du droit de créer sa propre monnaie, par exemple en créant un EuroFranc ou en reprenant notre propre monnaie le Franc (?), pour emprunter à Notre Banque Nationale, la BANQUE DE FRANCE, l’argent nécessaire au bon fonctionnement de notre pays.

    La création monétaire serait uniquement indexé sur la création de richesse du pays.

    Mais à ce niveau, il est question d’explication claire à la population suivie de volonté et de courage politique pour retrouver notre souveraineté ( car la souveraineté européenne n’existe pas) et notre économie dans le concert des nations.

  2. Avatardurandurand

    CORRUPTION: UN COLLABORATEUR D’OLIVIER VERAN DÉMASQUE LORS D’UN ACHAT DE MASQUES
    Comme un scandale n’arrive jamais seul à propos des masques, sachez qu’un collaborateur du ministre de la Santé Olivier Véran a voulu forcer un fournisseur de masques chinois à lui verser une commission, comme révélé par Médiapart:
    Mi-mars, en pleine pénurie de masques de protection, Tewfik Derbal, qui était encore le collaborateur d’Olivier Véran quelques semaines plus tôt, a cherché à monnayer son entregent auprès du nouveau ministre de la santé pour toucher une commission sur l’achat de masques FFP2. Devenu le collaborateur d’une députée LREM, il a démissionné à la suite de nos questions.
    https://www.mediapart.fr/journal/france/090520/masques-un-ex-collaborateur-de-veran-cherche-toucher-une-commission
    https://www.jovanovic.com/blog.htm

  3. AvatarUN GAULOIS

     » en créant un EuroFranc ……………………, l’argent nécessaire au bon fonctionnement de notre pays. »

    C’est une dévaluation immédiate et un renchérissement de la dette libellée en euros de 30%, couplé à la hausse des taux d’intérêts(2,3,4%) par rapport à un taux près de zéro. Tous les produits importés augmentent de 30%.
    L’état est asphyxié, les ressources manquent car les prêteurs prendront peur, la redistribution sociale est amputé en pouvoir d’achat au minimum d’un tiers. De quoi faire sauter n’importe quel gouvernement par les désordres sociaux engendrés.
    On ne parle plus des pétro-dollars. Un cours à 20/30dollars de baril ne laisse plus de latitude aux pays du golfe.

    Ps : Evaluation à la louche

  4. Avatarclairement

    C’EST UN CALCUL A LA DENTELLE QU’IL FAUT FAIRE .
    Certaines banques qui ont contribué à entretenir la dette, ils se la gardent et ils ferment leur commerce comme par exemple la SOCIETE GENERALE ou les banksters tels que ROTHSCHILD and co
    On fait de la pédagogie, on explique comme à l’école.
    Fini les AME, les Allocs braguettes etc
    On assure le minimum pour les gens et on s’adapte
    Il y a surement des solutions créatives mais IL FAUT ARRIVER A ROMPRE AVEC CE SYSTEME POURRI sinon on n’y arrivera jamais

    1. AvatarUN GAULOIS

      « Il y a surement des solutions créatives »

      Oui. Remettre les gens au travail mais il faudra changer de mode de gouvernance. Fini la France, club med.

  5. AvatarAnne Lauwaert

    C’est ce que nous avons dit dès le début: « quand c’est flou c’est qu’il y a un loup » Depuis 2008 on nous annonce de toute part qu’un effroyable crash banco-écononimo- etc. « pire que la deuxième guerre mondiale » va nous tomber dessus – voir Marc Rousset sur BV, Pierre Jovanovic, bien sûr mais aussi une avalanche de livres « sérieux » comme James Richards, qui sont effrayants… « ça y est, ça nous tombe dessus et ça va être apocalyptique… ». Et puis soudain « Virus / terminus tout le monde descend »… et on arrête tout, même les bistrots ! On arrête l’économie mondiale comme ça en claquant des doigts… Et soudain, à nouveau, tout le monde ensemble : le 11 mai… c’est fini, circulez y a plus rien à voir… Nous avons tous parmi nos proches des personnes qui ont été malades, qui sont décédées, qui sont soignants en hôpital, etc. Il y a « quelque chose » mais quoi ? La comédie des masques ? En salle d’opération, bien sûr il faut du matériel hautement technique, mais pour empêcher vous et mois d’éternuer sur les passants votre écharpe ne suffit-elle pas ? Depuis quand plus personne n’est-il capable de coudre trois bouts de tissus ? Toutes cette affaire est louche ! Depuis quand « l’informaticien et entrepreneur Bill Gates » (wiki) devient-il préposé à notre santé ? et quid d’un vaccin pour un virus qui continue à muter et quid des puces, traçages et autres 5G ? … Tout ça pue ! Tiens, pour le coup écoutez les élucubrations de David Icke, c’est un super complotiste, mais au point où on en est il ne faut plus s’étonner de rien ! et surtout nous devons nous préparer pour la suite.
    Partie 1
    https://archive.org/…/entrevueexplosivededavidickesurlacris…
    Partie 2
    https://archive.org/…/entrevue-explosive-de-david-icke-sur-…
    Partie 3
    https://archive.org/…/entrevue-explosive-de-david-icke-sur-…
    Sous titre en Français

Comments are closed.