Le mauvais plan… Bayrou voulait-il faire croire que les masques chinois avaient été tricotés en Béarn ?


Le mauvais plan… Bayrou voulait-il faire croire que les masques chinois avaient été tricotés en Béarn ?

.

Le mauvais plan…

 

Maître bayrou, à Pau est en manque de voix…

Il se trouve, dès lors, tout à fait aux abois…

Du Béarn, viendrait tout le stock,

de sa camelote chinetoque…

Là, je crois que dans l’œil, il s’est bien mis le doigt…

 

PACO. Mékilékon, mékilékon !

15/05/2020.

 

Selon Le Canard enchaîné, des masques en provenance de Chine ont été réétiquetés «tricotés en Béarn» à Pau. Une manœuvre que l’hebdomadaire attribue à François Bayrou, dans l’optique du second tour des élections municipales.

Une opération visant à faire passer des masques chinois pour des masques fabriqués dans le Béarn a eu lieu à Pau, affirme Le Canard enchaîné.

Les événements se sont déroulés les 8 et 9 mai au Parc des expositions de la ville, où une centaine d’employés municipaux avaient été requis, selon l’hebdomadaire.

Leur mission consistait à déballer les masques arrivant de Chine et à enlever les étiquettes écrites en mandarin. À la place, les agents municipaux devaient placer un petit mot signé de la main de François Bayrou, avec la mention «tricoté en Béarn», relate Le Canard enchaîné. Les masques ainsi modifiés devaient ensuite être distribués à la population.

Opération de communication en vue des municipales?

L’hebdomadaire satirique impute la responsabilité de ce tour de passe-passe à François Bayrou. Une manœuvre destinée à séduire les électeurs dans l’optique du second tour des élections municipales, selon l’hebdomadaire.

Le maire sortant de Pau, crédité de 45,8% des voix au premier tour, est en effet en lice pour un second mandat à la tête de la municipalité.

Ce réétiquetage pourrait néanmoins lui valoir des ennuis auprès de la Commission nationale des comptes de campagne, rappelle Le Canard enchaîné.

Ce mardi 12 mai, François Bayrou se félicitait sur Twitter de la distribution de 82.000 masques par les équipes de la municipalité. Il n’a pour l’instant pas réagi à ces nouvelles révélations.

https://fr.sputniknews.com/france/202005141043783012-francois-bayrou-a-t-il-fait-remplacer-les-etiquettes-des-masques-chinois-par-des-etiquettes/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


8 thoughts on “Le mauvais plan… Bayrou voulait-il faire croire que les masques chinois avaient été tricotés en Béarn ?

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci pour la franche rigolade.

    Bayrou, sous ses airs de sainte nitouche, le pire politicard qui soit …

  2. Avatardurandurand

    Une ordure comme les autres le bayrou , ce tocard bouffe à tous les râteliers, un sale traître !

  3. AvatarBaribal

    Si les faits sont avérés, cette opération est d’une rare bassesse politique. Une belle représentation du politicard véreux et sans états d’âme.

    De plus, réétiqueter des articles importés est soumis à certaines règles très précises. Logiquement, le ministère des Finances, via la Douane et les administrations de la répression des fraudes et de la concurrence déloyale, devrait y mettre le nez. Est-ce que le fait que ces masques devaient, potentiellement, être distribués gratuitement protègera Bayrou de toute infraction ? No sé.

    Bon, tout ceci n’est que littérature mais s’il existe encore une justice en France, Bayrou devrait morfler électoralement et judiciairement.

  4. AvatarDorylée

    Ne serait-ce pas cela, le délit de tromperie sur l’origine, la qualité substantielle d’une marchandise ? Ça peut vous conduire directement devant le tribunal correctionnel et vous frapper d’inéligibilité, non ?

Comments are closed.