Copiant les erreurs de la France, le Portugal offre la nationalité portugaise aux enfants d’étrangers…

Publié le 14 mai 2020 - par - 11 commentaires

.

Le Grand Remplacement, en France, a commencé en 74 par le regroupement familial et a abouti à son acmé avec le droit du sol.

Dans la plupart des pays, depuis le début des nations, un enfant a la nationalité de ses parents. Un enfant dont au moins l’un des parents est français l’est lui aussi. Quel que soit l’endroit où il naît. C’est ce que l’on appelle « le droit du sang ».

Mais cela n’arrangeait pas nos remplacistes, comme le dit l’ami Renaud Camus, qui ont inventé « le droit du sol », à savoir qu’il suffit qu’un enfant naisse sur le sol français, bien que ses parents soient étrangers, pour qu’il soit français. Cela produit la catastrophe de Mayotte où les Comoriennes viennent accoucher, et la catastrophe française qui voit migrantes et immigrées manquant paraît-il du strict nécessaire se faire engrosser sans soucis pour l’enfant  à venir… assurés d’être inexpulsable avec un enfant né en France si elle réussit à y rester un minimum de temps.

En France, pour l’heure, il y a une petite, ridicule… restriction, c’est que l’enfant ne devient (automatiquement) français qu’à ses 18 ans, sauf exceptions.

En 1993, Balladur fait voter une loi accordant la nationalité française aux enfants nés en France de parents étrangers, à condition de manifester, à 18 ans, le désir de devenir français.

En 1998, Jospin fait voter la loi actuelle qui prévoit que tout enfant né en France de parents étrangers a la nationalité française sans avoir besoin de la demander.

Et, en 2016, Hollande-Valls ont fait en sorte que puisse avoir la nationalité française celui qui a juste un frère ou une soeur français…

Admirez en bas de la loi la liste des signataires-traîtres à la nation : Hollande, Valls, Ayrault, Belkacem, Cazeneuve, Touraine, El Khomri, Pau-Langevin, Urvoas,  et… Macron !

Pour les particularités et exceptions voir l’article ci-dessous :

« Tout enfant né en France de parents étrangers acquiert la nationalité française à ses 18 ans », assure l’administration française, à condition qu’il réside en France et qu’il y ait vécu pendant au moins cinq ans depuis ses 11 ans.

La démarche est automatique, mais l’enfant doit demander un certificat pour prouver sa nationalité et prouver qu’il y a droit avec des livrets scolaires par exemple, des certificats de scolarité ou de travail.

[…]

Voir tout l’article ici :

https://www.bfmtv.com/police-justice/comment-fonctionne-le-droit-du-sol-en-france-1422081.html

.

Le résultat est là, catastrophique, avec l’assurance que, en 2050 et peut-être avant la France sera un pays musulman gouverné par des musulmans qui seront majoritaires. Sauf si…

.

Et voilà que le Portugal, faisant jusque-là figure d’Eldorado vierge de toute immigration, voire de repli pour nombre de Français, surtout des retraités, se lance dans la bataille immigrationniste et mondialiste… et se met en demeure de « naturaliser » à tour de bras à son tour.

Antonio Costa, premier ministre socialiste depuis 2015 fait tout, en effet, pour attirer des immigrés, surtout des jeunes, donc des Africains, la démographie portugaise étant insuffisante pour renouveler la population. C’est le même schéma partout en Europe de l’Ouest, on ne me fera pas croire que c’est un hasard.

Reste à savoir si les Portugais qui ont le sang chaud, quoique d’un naturel pacifique, se laisseront faire ou s’ils sortiront les fourches.

.

Ci-dessous la traduction google d’un article en portugais, datant de la fin 2019, montrant la joie des Africains vivant au Portugal devant la nouvelle législation en matière de nationalité.

Le Portugal se prépare à modifier la loi sur la nationalité et à éliminer les citoyens « apatrides »
 Par João Carlos (Lisbonne) |  12.22.2019
  Les modifications proposées à la loi sur la nationalité au Portugal par les partis PAN et PCP ouvrent la voie à la naturalisation des enfants de citoyens africains nés au Portugal.  La loi n’a pas d’effet rétroactif.
 Argentina Lopes est originaire de São Tomé Príncipe et possède un permis de séjour au Portugal, un pays qui l’a accueillie il y a 10 ans.  Sa fille de cinq ans est née au Portugal, mais n’avait pas droit à la nationalité portugaise.  Le cas de cette immigrée de Sao Tomé, qui a refusé d’enregistrer son témoignage pour DW Africa, n’est pas le seul dans ce pays d’Europe occidentale, bien que ces données ne soient pas rendues publiques et formelles.
Íris Vieira est également originaire du Cap-Vert, mais a été plus « chanceuse ».  Son fils né au Portugal a la nationalité portugaise, car un de ses parents est portugais.  «Je suis venue étudier. A l’époque des visas, nous avons commencé à avoir un [permis de séjour]. Ensuite, j’étais en dernière année de collège, j’ai épousé son père et automatiquement aussi eu droit à la nationalité. Et lui, comme son  père est né ici, il avait automatiquement [nationalité portugaise] « , résume-t-il.
 Que défendent les nouvelles propositions de loi?
 Conformément aux amendements proposés à la loi sur la nationalité, qui ont été discutés et approuvés en général le 12 décembre, les enfants d’immigrés nés sur le sol portugais peuvent être portugais.
 Parmi les projets de quatre partis présentés au Parlement à Lisbonne, les amendements du Parti des personnes, des animaux et de la nature (PAN) et du Parti communiste portugais (PCP), qui ont été renvoyés pour débat dans la spécialité, sont les plus consensuels.  Ces changements considèrent que les enfants d’immigrés nés au Portugal pourront obtenir la nationalité tant que l’un des parents réside sur le territoire portugais.
 Pour l’avocat Adriano Malalane, la proposition du PCP est la plus équilibrée car elle inclut le temps passé au Portugal.  « C’est la proposition qui établit un ensemble d’exigences nécessaires pour que cela se produise. Parce qu’en ce moment, en fait, il y a des enfants étrangers qui sont nés au Portugal et qui restent avec la nationalité portugaise d’origine, lorsque l’un des parents a déjà résidé au Portugal avec un permis de séjour pour  au moins deux ans « , commente-t-il.
 L’avocat portugais-mozambicain est contre la facilitation excessive de l’octroi de la nationalité, le Portugal faisant partie de l’espace Schengen.  Adriano Malalane précise, d’autre part, que les nouveaux amendements à la loi ne couvriront que les enfants nés après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi.  En d’autres termes, cela ne profite pas aux enfants de citoyens étrangers nés avant cela.
 « Lorsque la loi est votée, elle est en vigueur pour l’avenir. Elle n’a généralement pas d’effets rétroactifs, à moins que le législateur n’ait l’intention d’accorder cet avantage et de conférer des effets rétroactifs. Mais, cela ne se produit généralement pas de cette façon », explique l’avocat.
 Cet examen législatif, selon les termes d’Eurico Monteiro, ambassadeur du Cap-Vert au Portugal, est « une étape importante » et « bénéficie clairement à la population immigrée ».
 « En ce sens, il garantit un droit important, qui est le droit d’avoir la nationalité et, par conséquent, le rejet d’une forme globale du statut d’apatride et la facilité qui est donnée aujourd’hui, en fait, d’avoir la nationalité », défend le  diplomate.
 « Il est évident que toute cette réforme va aussi dans le sens du rapprochement des pays qui adoptent le système appelé jus soli, c’est-à-dire que le lieu de naissance est celui qui doit déterminer le lieu de nationalité et non exactement le sang
Print Friendly, PDF & Email

11 réponses à “Copiant les erreurs de la France, le Portugal offre la nationalité portugaise aux enfants d’étrangers…”

  1. Avatar durandurand dit :

    Encore une fois cela nous démontre dans les pays ou sont élus des socialopes et autres saloperies apparentés , c’est la destruction de la Nation ,de sa culture , de son mode de vie etc.etc. qui est mise en oeuvre par ces destructeurs de nations l’excuse que le peuple de souche ne fait plus assez d’enfants c’est du bidon , c’est de l’enfumage de première , salop de socialiste ,de gauchiottes tout azimut !

  2. Avatar Cayssials dit :

    C’est toujours les mêmes,qui nous emmerdent avec leurs conneries d’humanisme, d’immigration tous des connards de socialos,écolos,radicaux, cocos et d’autres dont ceux qui nous emmerdent tous les jours ces pires Africaines et musulmanes qui exigent des lois contre nous surtout les bons français et patriotes.
    Mais qu’ils s’occupent de leurs cul
    Et ces cons de Français et d’européens qui votent a chaques élections pour eux.

  3. Richard Richard dit :

    Il y a d’autres soucis pour les identitaires méditerranéens salvinistes. À Pozzallo, sud de la Sicile, les habitants ne sont majoritairement pas récalcitrants à l’afflux des migrants débarquant sur leurs côtes. Ils sont quasi tous cathos et ont intégré la tradition de l’aide humanitaire de transit. Le Christ est personne charitable offrant son aide à tous.

  4. Avatar Alexcendre62 dit :

    Mon opinion est que les politiques de tous pays ont peur , si on n’obéit pas au gouvernement mondial on se retrouve avec les pires emmerdes ,face aux souhaits de leurs banques tout l’occident s’est couché , que peut faire le Portugal ? Nous sommes dans un vrai système de mafias mondialisée ne l’oublions pas , la démocratie n’est plus qu’une illusion que l’on agite au moment des votes et que les résultats sont a mi-mot courus et connus d’avance . En France que constatons nous ? que leur poulain a franchi tous obstacles dans un minimum de temps et sans aucun problème au niveau des moyens, ensuite que toutes les oppositions se sont éteintes ne gardons que les deux extrêmes pour le folklore . Pour parfaire la chose tous les médias se sont rallier pour servir le petit prince , dans ces conditions que vaut un bulletin de vote dans un pays chloroformé où les gens sont quasiment ligotés ! je me le demande .

  5. Avatar 2050 ... dit :

    Ça va leur faire un sacré empire en 2050 : Afrique du Nord + une grande partie du reste de l Afrique, Europe de l ouest, proche orient et moyen orient, implantation grandissante en Asie et même en Russie qui en compte plusieurs millions rien qu à Moscou Quand à L Inde on estime que ce sera réglé pour la fin du siècle et même dans les endroits où il n y étaient quasiment pas le nombre ne cesse d augmenter ex : États Unis, Australie…. Concernant l Europe de l ouest je vous trouve toujours optimiste Christine quand vous dites sauf si … c est marrant vous y croyez encore mais je sais d où ça vient (j ai mis longtemps moi aussi à le comprendre mais maintenant ça y est) : en fait comme autour de vous vous voyez des légions de personnes qui pensent comme vous et que vos amis disent la même choses de leurs amis vous vous dites que c est pareil ailleurs et qu une majorité pense comme vous ! Terrible erreur la majorité des français en ont absolument rien à cirer de tout ça, tant qu ils ont une semaine ou deux de vacances au ski et/ou à la mer et qu ils arrivent à payer leur crédit tout va très bien et ils continueront à voter pour la continuité du système (donc surtout pas de MLP) de peur de voir leur rêve américain s effondrer mais par contre ils continueront à râler et se plaindre du gouvernement pour lequel ils vont voter mais ils n empêchent qu ils ne voteront jamais MLP car trop à perdre …..

  6. Avatar Gian Carlo Depaoli (Milano) dit :

    Bonjour toute Europe est désormais souillées par cette vermine colorée ,en dernier mon pays Italie notre bâtards gouvernement viens de décider la naturalisation de milliers africains clandestins qui travaillent dans agriculture, pendant que nous ont est au chômage , de plus ces sauvages seraient biens plus résistants au virus que nous, il nous reste qu’une solution libérer notre pays par les armes aux chants de guerre du glorieux Duce , je vous compati chers amis français, votre dicture pro islam, vous neutralisera avant toutes action de libération. Pour nous ici en Italie de nombreuses FDO sont pour la libération du pays, le contraire de chez vous qui n’est que la milice du régime…courage soyons solidaires Europe entière va connaître embrasement est seuls les pays forts survivront.

  7. Hoplite Hoplite dit :

    Les retraités français qui ont investi au Portugal pour bénéficier de dix ans de non imposition n’ont plus qu’à revendre et retourner au Maroc 🤣🤣🤣

    • Richard Richard dit :

      Mais ils peuvent y rester ! Leurs enfants hériteront d’une seconde résidence au Portugalistan.

  8. Avatar Boronlub dit :

    En Irlande, droit du sol, les enfants nés en Irlande sont automatiquement irlandais. Les africaines viennent y pondre. Et on trouve ça normal. Quelle époque débile !

  9. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    =====================
    LA BLAGUE ?!

    Covid-19 : « A Paris, nous prolongeons la trêve hivernale dans les logements sociaux jusqu’en octobre »
    :::: http://www.fdesouche.com/1375361-covid-19-a-paris-nous-prolongeons-la-treve-hivernale-dans-les-logements-sociaux-jusquen-octobre
    Eric le MitouardLe 15 mai 2020 à 12h12, modifié le 15 mai 2020 à 12h18

    Ian Brossat, élu communiste de Paris et adjoint au logement de la maire de Paris, a mis en place une palette d’aides aux locataires en difficulté à cause de la crise du Covid-19. Des mesures prises en accord avec les bailleurs sociaux.

    A Paris, pour les 550 000 habitants qui vivent dans le parc social, il n’y aura pas de risque d’expulsion cette année pour des difficultés de paiement des loyers, annonce-t-il au Parisien. La décision a été prise par les bailleurs et sera évoquée lundi lors du Conseil de Paris.

    Deux mois après le début de la crise sanitaire et le confinement, la crise des loyers dans le parc social parisien se confirme ?

    IAN BROSSAT. La crise est là. Elle se confirme et elle va très certainement durer. On voit un certain nombre de personnes ayant de petits revenus qui finissent par basculer dans la précarité, soit parce que leur revenu a baissé du fait du chômage partiel, soit par qu’elles ont subi une perte d’emploi ou sont en arrêt d’activité, parce qu’elles étaient en intérim ou que leur CDD n’a pas été renouvelé.

    Quel est alors le bilan de l’aide apportée par les bailleurs sociaux ?

    Depuis le 15 mars, 7 500 familles (sur 200 000 logements sociaux de la ville de Paris) se sont retrouvées pour la première fois en situation d’impayé. C’est une augmentation notable par rapport à une période normale. Et c’est évidemment un bilan provisoire.

  10. Avatar Machinchose dit :

    Gian Carlo Depaoli (Milano)
    14 mai 2020 at 21 h 50 min

    entièrement d’accord

    Salve o popolo d’eroi
    Salve o patria immortale
    Son rinati i figli tuoi
    Con la fede e l’ideale
    Il valor dei tuoi guerrieri,
    La virtù dei pionieri
    La vision dell’Alighieri
    Oggi brilla in tutti i cuor

    mais, le hic c’est notre giovinezza, complètement anihilée et hors jeu

Lire Aussi