Il était une fois un certain Bill Gates qui stérilisait des millions de femmes avec un vaccin


Il était une fois un certain Bill Gates qui stérilisait des millions de femmes avec un vaccin

Si vous vivez dans un pays de l’Ouest, le premier important élément que vous verrez dans votre salle de bain est le lavabo.

Pas les toilettes, pas la douche, pas la baignoire… le lavabo. Cette caractéristique de conception intentionnelle est l’une des meilleures méthodes jamais créées pour contrôler les éclosions de maladies infectieuses.

Vous devez passer devant le lavabo après avoir utilisé les toilettes.

Nous savons depuis des décennies que l’eau potable et l’assainissement sont les moyens les plus efficaces de prévenir les épidémies.

Mais pour une raison qui lui appartient, le milliardaire Bill Gattes, devenu maniaque de vaccins bizarres, a un plan particulier pour toute l’humanité.

Il veut enfoncer une aiguille dans le bras de chaque être humain, qu’il le veuille ou non.

Examinons de plus près le pogrome de vaccination mégalomaniaque de Bill Gates qu’il a prévu pour tout le monde, maintenant que des personnes qui veulent s’enrichir grâce à un vaccin contre le Covid-19 nous disent qu’elles veulent forcer tout le monde à se faire vacciner.

L’Inde, aux prises avec des problèmes d’assainissement et des épidémies, a finalement expulsé Bill Gates du pays en 2017.

Pour quelle raison ?

En 2000, la Fondation Bill et Melinda Gates a offert une fortune à l’Inde, en échange de la mise en place de ses propres « spécialistes » triés sur le volet en charge du Groupe consultatif technique national indien sur la vaccination (« National Technical Advisory Group on Immunization » ou NTAGI).

 

Les spécialistes de Bill Gates ont recommandé que les enfants indiens se voient administrer CINQUANTE injections contre la polio avant l’âge de 5 ans.

Le résultat entre 2000 et 2017 a été que 490 000 enfants en Inde se sont trouvés paralysés, victimes d’une paralysie flasque aiguë non poliomyélitique, une horrible maladie qui laisse les enfants paralysés à vie.

 

Quoi qu’il en soit, ce nombre a été sous-estimé.

Il s’agit en fait de très nombreux enfants qui n’auraient jamais eu la polio s’ils n’avaient pas fait l’objet d’une vaccination forcée.

Et ce n’est là qu’une des mésaventures de Bill Gates avec les vaccins dans les pays pauvres.

Dans un autre exemple, toujours en Inde, Bill Gates a financé un vaccin contre le VPH (Virus papillome humain, infection qui se transmet le plus facilement lors des contacts sexuels), qui a été administré à 23 000 jeunes filles dans des régions rurales du pays, loin des regards indiscrets, des journalistes et des experts en science humaine ou en biomédicine (des éthiciens).

Selon une affaire qui est actuellement devant la Cour suprême de l’Inde, les « médecins » de Bill Gates ont intimidé des jeunes filles et leurs familles pour qu’elles soient vaccinées, falsifié des formulaires de consentement puis refusé des soins médicaux à celles rendues malades par ce vaccin. 5 % des jeunes filles ont immédiatement développé des troubles immunitaires et/ou de fertilité, et sept d’entre elles sont décédées après avoir été vaccinées.

Vous avez peut-être entendu parler du Ted Talk (organisation sans but lucratif permettant à des penseurs de s’exprimer) que Bill Gates a donné en 2010, dans lequel il a déclaré que des vaccins « pourraient réduire la population mondiale ».

Il a donné à l’Organisation mondiale de la santé 10 milliards de dollars à peu près au moment où il a fait cette déclaration.

Quatre ans plus tard, la nation du Kenya a découvert ce que ces mots effrayants signifiaient.

L’OMS s’est rendue au Kenya en 2014 et a déclaré que les femmes avaient besoin d’un vaccin contre le tétanos en raison d’une urgence de santé publique.

Pas les hommes.

Seules les femmes semblaient en danger, vous savez… le fait de marcher sur un clou rouillé et de développer un tétanos.

L’objectif était d’utiliser ce nouveau vaccin Bill Gates contre le tétanos pour le plus grand nombre de femmes possible.

Lorsque des femmes refusaient le vaccin, le gouvernement kenyan intervenait en aidant l’OMS à administrer les vaccinations forcées.

Lorsque des millions de femmes ainsi vaccinées de force se sont rendues compte plus tard qu’elles ne pouvaient plus tomber enceintes, l’Association des médecins catholiques a envoyé des échantillons du vaccin contre le tétanos Bill Gates à des laboratoires indépendants afin de les analyser.

Chaque échantillon examiné par divers laboratoires s’est révélé contenir une formule de stérilité.

L’OMS a initialement nié, puis a finalement admis qu’il travaillait sur un vaccin contre la stérilité depuis 2004.

Ce n’est pas un coup de gueule de conspiration lancé à la légère.

Ce sont des faits que vous pouvez rechercher par vous-même, que les médias du politiquement correct  en Amérique refusent absolument de rapporter.

 

En 2002, la Fondation Bill et Melinda Gates a financé un vaccin expérimental contre la méningite en Afrique, administré à 500 enfants. 10 % des enfants ont été paralysés par le vaccin.

En 2010, Bill Gates a financé un essai expérimental de vaccin contre le paludisme en Afrique, administré à environ 6 000 bébés. Résultat : 151 morts du vaccin et 20 % d’entre eux ont souffert de paralysie, d’attaques ou de convulsions fébriles.

C’est le bilan impressionnant d’un gars qui veut accélérer la production d’un vaccin contre le coronavirus, non testé sur le marché, tout en forçant tout le monde à se faire vacciner.

Bill Gates pourrait financer des projets d’eau potable et d’assainissement dans les pays pauvres s’il le voulait. Cela contribuerait en fait à éradiquer les maladies infectieuses les plus courantes et de nombreuses pandémies dangereuses. Mais il ne le fait pas. Il veut piquer tout le monde (sauf ses propres enfants) avec une aiguille.

 

Rien de tout cela ne semble humanitaire. Cela semble hitlérien. Cela ressemble à de l’expérimentation humaine dans les pays pauvres, où il est beaucoup plus facile de convaincre des familles touchées par la maladie à l’aide d’arguments loufoques, là où vous n’avez pas à vous soucier de poursuites majeures. Maintenant, faites la queue comme de bons petits moutons et allez vous faire vacciner contre le Covid-19 !

https://www.americanlibertyreport.com/articles/that-time-when-bill-gates-allegedly-sterilized-millions-of-women-with-a-vaccine/

Traduit par Jack pour « Résistance Républicaine ».

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jack

Résistance républicaine Etats-Unis “Those who surrender freedom for security will not have, nor do they deserve, either one.” « Ceux qui sacrifient la liberté pour la sécurité n'obtiendront, ni ne méritent, ni l'une ni l'autre » Benjamin Franklin


15 thoughts on “Il était une fois un certain Bill Gates qui stérilisait des millions de femmes avec un vaccin

  1. Avatarrita

    Ils ont aussi essayé chez nous en 2009 avec le vaccin contre le H1N1 (vaccin créé à la va-vite et bourré d’adjuvents entrainant de lourds effets secondaires).

    1. AvatarGloup la grenouille

      Les gogos et les naïfs qui se sont fait vacciner en 2009 contre le H1N1 iront, cette fois encore, se faire vacciner contre le covid-19. Enfin…. Ceux qui sont encore vivants et valides.

      1. Avatarrita

        Le vaccin de 2009 a eu peu de succès auprès de la population bien que la plupart des gouvernements en aient commandé deux fois plus que nécessaire.
        Aujourd’hui, ils sont capables de rendre obligatoire le vaccin anti covid-19.
        S’ils le font, leur but sera clair Ils veulent nous pucer. Cela ne sert strictement à rien de vacciner pour une maladie non immunisante.

      2. AvatarVieux bidasse

        Aux dernières nouvelles, il se dit que macrotte n’a pas réussi à éliminer tous les retraités, il va devoir trouver autre chose pour finir le boulot.

  2. Avatardurandurand

    vous savez ce qu’il faut faire quand des assassins tel que le salopard ,l’immonde bill gates , c’est de les faire disparaître de la surface de la Terre et tout ceux qui ont travaillés et vacciner de force les personnes , le monde ne s’en porterai que mieux .
    Une chose est sur c’est que leur saloperie de vaccin tueur contre le covid ,ils iront se faire foutre hors de question qu’ils m’injectent cette saloperie , ils n’ont qu’ a se l’injecter à eux-même !

  3. AvatarGabriel

    hitler n’aurait jamais pu techniquement exterminer 6 millions de Juifs sans l’assistance technique d’IBM et de ses machines de mécanographie, ancêtres de l’informatique. (Edwyin Black- IBM et l’Holocauste). Bill Gates, à ses débuts, voulait s’associer à IBM pour développer la micro-informatique. IBM n’y a pas cru.

  4. Laurent PLaurent P

    Cet article pose problème. En effet, il en comporte PAS UN SEUL LIEN vers le moindre article corroborant ce qu’il affirme.
    Ni même ne dit d’où sortent toutes ces affirmations.
    Mais par contre il insiste sur le fait que tout ce qui est affirmé est très facile à vérifier.
    Bon, hé bien, si c’est si facile, POURQUOI n’y-a-t’il AUCUNE source indiquée par des liens, ni même la simple mention d’une seule source.
    Même indiquer que la source est « l’amie d’une amie de la belle soeur du frère du cousin à mon voisin qui aurait entendu quelqu’un travaillant à la fondation Gates », par exemple, serait une source, invérifiable, mais source tout de même.
    Or là, pas même une seule source invérifiable !
    Pourquoi ?
    Probablement parce que les sources en question n’existent pas ou bien existent mais ne comptabilisent pas autant de victimes voire pas du tout de victimes mortes telles que indiquées.
    +++++++++++++++++++++
    Cet article, jusqu’à preuve du contraire, doit être considéré comme mensonger.

    1. AvatarAva

      Pour se documenter sans délirer :
      Der Spiegel : « Inder wollen keine Versuchskaninchen mehr sein »

      PI-News :
      « WENN EIN SOFTWARE-ENTWICKLER ÜBER DIE WELTGESUNDHEIT BESTIMMT

      Bill Gates: „Impfstoff sieben Milliarden Menschen verabreichen“

      PI-News propose des traductions dan plusieurs langues

  5. Avatarcamp11 camp 11

    Pour le coup, le vaccin contre la stérilité donné au kenya et qui a rendu les femmes stériles, il aurait du le fourguer à toute l’ Afrique..

  6. Avatarangoulafre

    Après la destruction des cervelles, la destruction de l’usine de production.
    A refiler gratos à l’Afrique et d’autres coins de la planète, au lieu de leur faire cadeau des dernières inventions.

  7. Avatarzipo

    C’est les progrès de l’hygiène qui ont fait que la plus-part des épidémies en France ont cessées ,la variole le etc etc
    Mais lors des premiers vaccins contre la polio il y a eu 10 fois plus de cas de polio !Donc le vaccin a remis en circulation cette maladie!
    Mais la réponse a été si on les avait vacciné plus tot ils ne ne l’auraient contracté !Tout étre humain en bonne santé lutte éfficecement contre les virus ,si on les vaccine l’on baisse ses défenses immunitaires!
    les Vaccins c’est comme les éoliennes du vent!!!

Comments are closed.