Macron a sciemment et volontairement ruiné l’économie française afin de finaliser sa dictature

 

La tentation totalitaire de Macron : il est Minuit Moins Une !

Il est difficile de définir avec précision ce qu’est un état totalitaire. On ne peut que lister un ensemble de caractéristiques communes à ceux qui ont existé :

1- L’émergence d’un parti unique et l’anéantissement de toute opposition.
2- Un monopole des moyens de communication de masse.
3- Une idéologie d’État promettant l’accomplissement de l’humanité.
4- Un appareil policier recourant à la terreur.
5- Une justice aux ordres.
6- Une réécriture de l’histoire.
7- La prise en main totale de l’éducation pour fonder l’idéologie.
8- Mise en opposition des opposants.
9- La mise en place d’un réseau omniprésent de surveillance des individus.
10- Une direction centrale de l’économie.

Plus l’on coche de cases, plus le régime est totalitaire.

Jusqu’à présent, le gouvernement Macron cochait les huit premières cases. La crise du virus va lui permettre de faire carton plein.

Sans développer longuement (Résistance Républicaine le fait à longueur d’articles), il n’échappera à personne que :

►l’avènement du parti unique est un fait.
Certes, légalement, les autres partis peuvent exister.
Cependant, en pratique ce n’est pas le cas. Le harcèlement juridique pour les dirigeants des partis d’opposition, les pressions sur les banques pour qu’ils n’aient pas de financement, le dénigrement par une presse aux ordres sont autant d’éléments caractérisant une dictature « soft » aboutissant à un musèlement de fait.
Pas d’exécutions sommaires, mais le résultat est le même : les autres partis s’effondrent au seul bénéfice des abstentionnistes et de LREM.

►le monopole de la communication est déjà en place.
Les grands médias sont tous propriété de milliardaires proches du pouvoir.
Au-delà de la seule propagande officielle, les grands médias jouent un autre rôle dans l’abrutissement des citoyens.
Les médias alternatifs sont en voie d’être bâillonnés définitivement avec la loi Avia.
Macron avait été franc à cet égard. En février 2019, il avait annoncé la mise de l’information sous tutelle de l’État : « Le bien public, c’est l’information. Et peut-être que c’est ce que l’État doit financer »,
«Le bien public, ce n’est pas le cameraman de France 3. Le bien public, c’est l’information sur BFM, sur LCI, sur TF1, et partout. Il faut s’assurer qu’elle est neutre, financer des structures qui assurent la neutralité. Que pour cette part-là, la vérification de l’information, il y ait une forme de subvention publique assumée, avec des garants qui soient des journalistes. Cette rémunération doit être dénouée de tout intérêt. Mais quelque part, cela doit aussi venir de la profession. »

► Idéologie d’État : un mot d’ordre : « Tuer la Nation. ! ».
L’ultra-libéralisme avec ses corollaires : immigrationniste, mondialisation, réchauffisme.
La doctrine passe en boucle : la mondialisation est source de prospérité, l’immigration une chance pour la France, le réchauffement climatique ne sera jugulé que par un gouvernement mondial etc…

►Appareil policier recourant à la terreur.
La fureur répressive à l’encontre des Gilets Jaunes est un début.
Utiliser les moyens policiers pour harceler les citoyens (contrôle tatillon des Ausweis) est un excellent moyen pour provoquer un clivage entre la population et sa police, permettant ainsi à celle-ci de se victimiser donc de se rapprocher de sa tutelle, l’État.
Bientôt les forces de l’ordre auront à choisir entre soutenir un régime totalitaire ou être le dernier rempart de la démocratie. L’Histoire nous enseigne hélas quel parti elles prendront.

►Justice aux ordres.
Les très récents exemples de « deux poids, deux mesures » dans le domaine de l’immigration révèlent une justice totalement inféodée au pouvoir.
Condamner Éric Zemmour ou Christine Tasin tout en ignorant les appels aux meurtres des rappeurs en est le meilleur exemple.
Le rouleau compresseur de l’idéologie est lui en aussi marche avec le pouvoir judiciaire.

►Réécriture de l’histoire.
La négation des hauts faits de l’histoire de France. Repentance à outrance.
Colonisation « crime contre l’humanité » de Macron.
D’une manière générale, minimiser tout ce qui a fait la grandeur de la France. Maximiser les apports allogènes. Le tout en parfaite cohérence avec la destruction de la Nation

►Prise en main de l’éducation :
Le formatage des élèves avec intervention des Associations droidel’hommistes agréées par l’éducation nationale.
L’enseignement d’une histoire niant les valeurs de notre pays (s’appuyant sur la réécriture précédemment évoquée).
L’appauvrissement du contenu des programmes d’enseignement de la philo.
D’une façon générale la déliquescence de l’enseignement est confirmée par le plongeon de notre pays dans les classements internationaux. Cette déliquescence n’est que la matérialisation de cette prise en main.

►Mise en opposition des opposants.
Créer des conflits horizontaux est une des clefs de la survie du régime.
En effet, opposer les Français disperse les énergies contestataires.
Provoquer sur des sujets comme la GPA en est un exemple flagrant.
Opposer ruraux et citadins, fonctionnaires et salariés du privé, retraités et actifs, locataires et propriétaires : tout est fait dans ce sens.

 


Voici donc huit points acquis, ou en passe de l’être.

Restent deux critères sur lesquels travaille frénétiquement le pouvoir macronien :
– La surveillance individuelle.
– La mainmise sur l’économie.
En effet, la crise du virus est une formidable opportunité que nos dirigeants ont aussitôt saisie, comme chacun peut s’en rendre compte.



Les libertés individuelles sont gravement menacées par la surveillance des réseaux sociaux. Celle-ci est déjà avouée par Bercy.
Le projet de traçage des Français « Stop Covid » donnerait en outre un cadre légal à un flicage intégral sous prétexte de « protection ».

La mainmise sur l’économie est aussi des plus préoccupantes.
Macron a sciemment et volontairement ruiné l’économie française grâce à un confinement funeste mais parfaitement réfléchi.
Désormais, la survie de millions de Français ne dépendra en effet que du bon vouloir de l’État. Celui qui voudra survivre devra rester sage.
Macron va distribuer des centaines de milliards (qu’il vole à nos enfants, petits enfants et arrière-petits enfants) pour mieux nous asservir.



Alors devant ce constat, que faire ?



J’en viens à penser que Carl Pincemin a raison. Il préconise l’oubli de toutes les différences afin de mettre à terre ce pouvoir totalitaire.
Il plaide pour une union de tous, y compris avec les musulmans et conclut par :

« Les combats horizontaux nous feront perdre et nous resterons esclaves, la lutte verticale contre CE SYSTÈME est la seule légitime aujourd’hui.
À ma droite, Mamadou, black à capuche, 15 voitures brûlées au compteur, profession vendeur de shit, à ma gauche Marcel, 20 ans au FN, derrière moi Sebastian, Black-bloc étudiant, 18 ans, vétéran du pavé et en face de nous, un pouvoir illégitime qui choisit de tuer sa population… »

J’ai tendance à lui donner raison, sauf en ce qui concerne les musulmans. Même si faire tomber Macron est un impératif, il faut savoir gérer les urgences.
L’urgence première est de repousser l’envahisseur.

S’allier avec l’islam, c’est comme dîner avec Satan. On n’a pas de cuillère avec un manche suffisamment long.









 357 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Quand je pense que certaines de mes connaissances, y compris des proches, qui ont eu peur de sortir de l’Euro et de l’U.E. ou vice-versa, maintenant ils pleurent de se voir ruinés – ou en passe de l’être car aisés mais pas assez pour passer entre les mailles des OPA gouvernementaux sur leurs biens – par la faute « à macron ». (je fais court).

    Ben, oui, quand on accuse MLP* de bête immonde, de n’être pas une économiste avertie comme le monarque de l’Élysée (on en a vu les résultats, même avant la pandémie), et que l’on veaute, il ne faut pas s’étonner.

    * N’étant pas, et de loin, stupide, MLP sachant de fait ses limites à ce niveau, aurait su s’entourer de personnes compétentes pour les missions régaliennes. Même certains contributeurs de sites patriotes l’ont démolie après son débat – et parfois même AVANT celui-ci – avec macron à qui on a dû souffler et/ou qui a appris par cœur certaines répliques à ce propos !

  2. BFM lci fr3 A2 France info(aux ordres) ceneews (sauf entre 19h00 et 20h zemmmour) à boycotter de toute urgencefi

  3. Un appel de Vincent Lindon: «Comment ce pays si riche…»
    :::: https://www.mediapart.fr/journal/france/060520/un-appel-de-vincent-lindon-comment-ce-pays-si-riche?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67
    6 mai 2020 Par Fabrice Arfi

    Le comédien a confié à Mediapart une longue réflexion, lue face caméra chez lui, sur ce que la pandémie révèle du pays qui est le nôtre, la France, sixième puissance mondiale empêtrée dans le dénuement (sanitaire), puis le mensonge (gouvernemental) et désormais la colère (citoyenne). Un texte puissamment politique, avec un objectif: ne pas en rester là.

    […}
    Pour écrire son texte, Vincent Lindon s’est fait un peu journaliste – il a interrogé des spécialistes de médecine ou d’économie avant de prendre la plume. Il est aussi un peu politique – il ne fait pas que s’indigner, il propose.

    C’est, en d’autres termes, un citoyen total, qui veut apprendre pour comprendre, comprendre pour juger, juger pour proposer, avec un objectif : ne pas en rester là. Afin que le monde d’après ne soit pas celui des idées d’avant qui ont concouru à cette perte que la pandémie fait ressentir à chacun de nous, bien sûr à des degrés divers, jusque dans son intimité confinée.

    VIDEO : Un appel de Vincent Lindon : « Comment ce pays si riche… »
    :::: https://www.youtube.com/watch?v=EdZBZUN2t-4
    DURÉE : 19mn 35s

    • En effet, j’ai apprécié son appel et l’ai fait passé à Christine pour info !
      Pour une fois qu’un membre du show-bizz dit autre chose que des conneries qui lèchent le cul de M…..

  4. il faut que vous sachiez que pendant deux nuits et deux jours,deux cent mille foyers du val de marne et des arrondissements du sud est parisiens ont été privé de leur internet, leur télé et leurs téléphones

    sans aucune explication d’ orange
    aprés une nuit et une journée entiers Orange a daigné communiquer a ses abonnés que leur poste de distribustion de Vitry avait été victime d’ « un acte de malveillance »

    dont acte

    rompez

    quasiment aucun média ne s’ est fait l’ écho de cet  » incident  » qualifié de « regrettable

    SALAUDS !!

    PSça a duré de mardi 5 mai au matin jusqu a ce matin Jeudi 7 mai
    une de mes amies de passage m’ a proposé de prévenir Christine pour éviter de s’ inquiéter

    la bande ce foutriquets qui nous dirigent ont embauché Mademoiselle Anastasie dés le début

    tu me diras quand on voit des Avia et autres Siconne …

  5. ==================
    Comment aller récupérer sa nouvelle carte, sans dépasser les 100 km de son domicile, comme stipulé dans le cadre du déconfinement ?
    :::: https://www.infomigrants.net/fr/post/24572/france-l-ofii-change-l-ensemble-des-cartes-ada
    Didier Leschi, joint par InfoMigrants, assure que des consignes ont été passées aux services de police afin de ne pas mettre d’amendes aux demandeurs d’asile venus récupérer leur carte ADA, munis de leur convocation (motif impérieux).

    ________________

    France : l’Ofii change l’ensemble des cartes ADA
    L’Office français de l’immigration et de l’intégration a jusqu’à fin août pour changer les cartes permettant de recevoir l’allocation pour demandeurs d’asile. InfoMigrants vous indique la marche à suivre.

    La carte qui permet de recevoir l’allocation pour demandeur d’asile (ADA) doit être changée d’ici fin août.

    En effet, cette carte, qui avait une durée de vie de cinq ans, va cesser de fonctionner le 27 août et sa puce deviendra obsolète.

    Selon l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii), il reste environ 70 000 cartes à changer d’ici à la fin de l’été (sur 110 000 bénéficiaires), les nouveaux demandeurs d’asile utilisant déjà la nouvelle.
    Comment récupérer votre nouvelle carte ADA ?

    Si vous êtes hébergé dans un centre, les travailleurs sociaux iront récupérer votre nouvelle carte dans les bureaux des directions territoriales de l’Ofii, après vous avoir fait signer une procuration.

    Si vous n’êtes pas hébergé dans un centre, l’Ofii va prendre contact avec vous (par appel ou texto) afin de vous donner une convocation pour récupérer la carte dans un de ses bureaux des directions territoriales.
    Que faire de l’ancienne carte ADA ?

    Attention, ne jetez pas votre ancienne carte ADA lors de la réception de la nouvelle.

    La nouvelle carte sera activée après le prochain versement de vos allocations.

    Par exemple : si vous recevez votre nouvelle carte le 10 juin et que vous percevez d’ordinaire vos allocations le 2 juillet, vous devez continuer à utiliser votre ancienne carte jusqu’au 2 juillet. C’est à partir de cette date que la nouvelle carte prendra le relais.
    Comment aller récupérer sa nouvelle carte, sans dépasser les 100 km de son domicile, comme stipulé dans le cadre du déconfinement ?

    Didier Leschi, joint par InfoMigrants, assure que des consignes ont été passées aux services de police afin de ne pas mettre d’amendes aux demandeurs d’asile venus récupérer leur carte ADA, munis de leur convocation (motif impérieux).
    Pourquoi les associations s’inquiètent ?

    La Cimade estime que le dispositif mis en place n’est pas satisfaisant pour plusieurs raisons.

    La première concerne la distance à parcourir : « Un demandeur d’asile qui vit à Lorient va devoir récupérer sa nouvelle carte dans le bureaux de l’Ofii à Rennes, soit à 150 km de son domicile. Comment va-t-il pouvoir y aller alors que le service ferroviaire est extrêmement limité », s’interroge Gerard Sadik, responsable de l’asile à la Cimade.

    #CarteADA : @OFII_France convoque tous les demandeurs d’asile pour la remplacer. En pleine période de #confinement #coronavirus des milliers de personnes doivent se déplacer loin pour récupérer leur nouvelle carte ADA et percevoir leur allocation…https://t.co/bj0RWUfJo0
    — La Cimade (@lacimade) May 4, 2020

    L’association s’inquiète également des personnes hébergées dans des centres qui se présentent sous la forme d’appartements. « Il y a parfois pour un CADA plusieurs lieux d’hébergements », précise Gérard Sadik. Certains demandeurs d’asile sont en effet hébergés dans des appartements.

    « Les travailleurs sociaux vont devoir faire le tour des hébergements pour récupérer les procurations individuelles et distribuer les nouvelles cartes. Or, leurs journées sont déjà bien chargées », ajoute le militant.

    Ainsi, plusieurs associations, dont la Cimade et le Secours catholique, proposent notamment de délivrer les nouvelles cartes dans les Spada (structures pour demandeurs d’asile) afin d’éviter les convocations à l’Ofii. Elles demandent également que l’Ofii organise les déplacements dans leurs bureaux en petits groupes de demandeurs d’asile, ou que l’allocation soit directement versée sur le compte bancaire des personnes en possédant un.

  6. le triste traitre mohamed macron n’a qu’un seul but, la destruction de la France.
    Méééé il y a encore des cons qui vont voter pour lui. Si, Si j’en connais.

    • Et moi donc, quand j’ai signalé que dans le cadre de la lutte contre le COVID, ils allaient nous ficher et trahir le secret médical à des fins directes ou indirectes mercantilles, on m’a répondu, « Ben non, c’est très Français ça, je ne vois qu’une mesure de prévention et traitement du COVID ! Plus cons, tu meures ! Tous ceux qui ont voté Macron, ne peuvent ouvrir les yeux et admettre qu’ils ont voté pour un assassin criminel !

      • C’est pour ça qu’ils voteront encore et encore pareil. Pour fuir leur responsabilité.

    • Article veaucoup trop long.

      TOUT CELA EST UNE GIGANTESQUE MASCARADE, PANTALONNADE organisée pour effrayer, affamer, terroriser, mettre sous cloche, anéantir, tous ces veaux / beaufs de français

    • Quand on est débile, ça ne peut pas s’améliorer: il n’a pas encore compris que ceux qu’il fait crever sont justement ceux qui l’ont installé près de la sainte table.

  7. HS : bien que
    La destruction de notre stock de masque a continué pendant le confinement.

    ttps://www.lemonde.fr/sante/article/2020/05/07/la-france-et-les-epidemies-2017-2020-l-heure-des-comptes_6038973_1651302.html

    Je ne suis pas abonné donc il n’y a que le début mais de là à penser que nous sommes face à un génocide organisé il n’y a qu’un pas. (petit)

    • Il est urgent de faire de la place: il y a les bateaux des coquins qui attendent.

Les commentaires sont fermés.