A l’école, pourquoi se casser les pieds avec livres et cahiers ? Selon Blanquer, ils ne servent à rien


A l’école, pourquoi se casser les pieds avec livres et cahiers ? Selon Blanquer, ils ne servent à rien

Sans commentaire, n’est-ce pas, cette déclaration de Blanquer ci-dessus…

 

A mettre en rapport avec les remarques très pertinentes de Zemmour dans l’une de ses émissions quotidiennes sur CNews

Macron a imposé la réouverture le 11 car il y aurait des inégalités entre ceux qui ont des parents pour aider et ceux qui ont des ordinateurs et les autres. Cela signifie clairement que l’Ecole, pour le gouvernement est soit une garderie soit une machine à réparer inégalité. Personne ne dit que l’école est un lieu instruction, de science… personne ne parle de ça, le grand projet humaniste de l’école  a disparu. 

C’est pour cela qu’ils n’ont aucun d’état d’âme à faire enseigner l’arabe, à faire perdre leur temps aux gosses avec des associations droidel’hommistes, des militants écolos leur apprenant à trier, quand il ne s’agit pas de gauchos venus faire de la propagande pour l’immigration…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “A l’école, pourquoi se casser les pieds avec livres et cahiers ? Selon Blanquer, ils ne servent à rien

  1. AvatarMachinchose

    Gai gai l’ecolier
    C’est demain les vacances
    Gai, gai l’ecolier c’est demain que nous partirons!
    Adieu les analyses,
    Les problèmes et les dictees,
    Ce ne sont que des betises,
    Allons nous amuser!………………………..

    certains « vieux » içi se souviennent de cette chanson

    et si on noyait Blanquette ?

  2. Avatarexocet

    j’ai comparé deux livres de calculs de niveau cm1, un très vieux que j’ai connu quand j’allais à l’école dans les années 60, et l’autre plus récent, et bien avec mon vieux livre de calcul qui a été édité dans les années 50 j’aurais été capable d’apprendre à compté sans l’aide de mon instituteurs, par contre avec l’autre moi qui adore les mathématiques même avec l’aide d’un instituteur je serai un nul à chié en calcul, ce n’est pas croyable, il faut bientôt un décodeur pour déchiffrer ce bouquin, pas étonnant que les jeunes d’aujourd’hui n’aime pas le calcul, ils ont transformé une chose de simple en compliqué.

    1. AvatarVictoire de Tourtour

      Et c’est hélas, dans tous les domaines, et ce , depuis une cinquantaine d’années.

  3. AvatarChristian Jour

    Ils détruisent tout, notre école, notre culture, nos emplois, tout, sauf le pire fléau que la terre a porté, l’islam.

  4. AvatarFomalo

    Oui Christine, « plus besoin de quoi que ce soit » dans les écoles…
    N’oublions pas quand même, que l’on parle là d’une génération (c’est pas un gros mot j’espère?) dont les parents, parfois même les grands-parents issus du « regroupement familial », ont déjà bénéficié de ce gavage privé d’ instruments de connaissance, sinon l’idéologie en vigueur: plus de bourses au mérite ( mépris bourgeois divisant les plus défavorisés) , plus d’Histoire (discrimination coloniale) plus de notes(sévices menant aux troubles mentaux ou narcissiques durables), plus de « manuels » (cadres d’autoritaires vieilleries pour rentrer dans le moule français).
    Comme [email protected] j’ai gardé un livre de mon CM1 mais de grammaire : »Analyse grammaticale et logique » de Grammont et Hamon (édition 1951). Tellement clair que je l’ai parfois utilisé pour des élèves adultes de FLE (scandinaves) qui ont compris certaines règles en une seule fois!.
    Supprimer les livres, c’est supprimer la lecture, l’imagination, les comparaisons , tordre le cou à la mémoire qui pourrait avoir valeur d’exemple et finalement empêcher de parler…sauf en arabo musulman

  5. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    =======================
    Ooh la la la la !!!!

    Elle va se faire sauter dessus par les « frangins » des racailles ; elle a dit des choses qu’il ne fallait pas ; vont tous ui tomber dessus ceux qui érige constamment le mur des cons, sans comprendre que les cons c’est eux.

    Ça se passe en Italie, mais ils ont les mêmes sinon l’Italie ne serait pas dévastée comme elle l’est.
    ______________________
    « Ce n’était pas un homme, c’était une bête ! »

    Italie : une infirmière, engagée de première ligne pour la lutte contre le coronavirus, violée par un migrant sénégalais
    :::: http://www.fdesouche.com/1372185-italie-une-infirmiere-engagee-de-premiere-ligne-pour-la-lutte-contre-le-coronavirus-violee-par-un-migrant-senegalais
    07/05/2020

    Une histoire dramatique nous vient de Naples, où une infirmière, engagée de première ligne pour la lutte contre le coronavirus, Francesca (prénom modifié), a été agressée à son retour de travail par un citoyen sénégalais en situation irrégulière.

    Il n’arrêtait pas de dire: Laisse-moi faire ce que je veux ou je te tue. Ne bouge pas et ne crie pas. Ce n’était pas un homme, c’était une bête qui pendant 45 minutes était sur moi, précise la victime ) la Repubblica. Il faisant le double de moi et tout son poids était sur mon dos. Il s’est mis en colère parce que mon jean était trop serré et qu’il ne pouvait pas l’enlever. 45 minutes au cours desquelles j’ai compris que ma plus grande peur était celle de mourir « .

    […]

    Un drame a provoqué la colère de Matteo Salvini aussi : « Alors que le gouvernement prévoit une maxi-amnistie pour 600 000 immigrants irréguliers, cela se produit… Honte. Les Italiens d’abord »

    Traduction FDeSouche d’un article du Libero Quotidiano
    :::: https://www.liberoquotidiano.it/news/italia/22501631/napoli_infermiera_covid_violentata_senegalese_salvini_governo_maxi_sanatoria_irregolari.html#.XrQ5Ea44RAU.twitter

  6. MichèleMichèle

    Mais, non, ils n’ont pas besoin de gauchos, ils le sont tous, et en tête !

    Dieu voulait faire une croix dans le dos aux instits.
    Saint Pierre, qui connait bien les humains, lui dit:

    Mais non, Seigneur, les instits, on les reconnaitra toujours !

    Je présente mes excuses aux enseignants qui ne sont pas gauchos, mon épouse Michèle, en premier !!!!

    DELENDA CARTHAGO

    Gérard

  7. Avatarclaude t.a.l

    En apprenant la réouverture des grandes sections des écoles maternelles, Cohn Bendit a immédiatement proposé ses services pour remplacer les enseignants
    qui seraient absents.

  8. AvatarDorylée

    D’ailleurs Blanquer est à l’image de l’école qu’il préconise : pas de livre, pas de cahier, pas d’idée, rien dans la tête ni dans le slip. Nous aurons des élèves  » désinstruits  » qui feront du  » street-art  » entendez par là qu’ils viendront barbouiller les murs de vos maisons de leur graffiti stupides avec des marqueurs de chantier, bien loin donc des gravures rupestres préhistoriques. Au lieu de relancer la fabrication de masques il vaudrait mieux s’orienter vers les bonnets d’âne, on va en avoir besoin. Blanquer servira de modèle… Toutes mes excuses à ces charmants animaux qui ne méritent pas d’être assimilés à des ministres.

Comments are closed.