Les émeutes de 2005, c’était à cause d’une grenade lacrymo jetée par des policiers dans une mosquée


Les émeutes de 2005, c’était à cause d’une grenade lacrymo jetée par des policiers dans une mosquée

 

Merci à Nation qui nous a signalé le passage ci-dessous dans le livre de Patrick Buisson dont il nous a fait un remarquable compte-rendu :

https://resistancerepublicaine.com/2020/05/06/patrick-buisson-ereintes-par-islam-et-finance-globalisee-les-francais-veulent-redevenir-un-peuple-souverain/

.

Ainsi, Buisson qui était de tous les secrets, petits et grands, affirme que les émeutes de 2005 auraient relativement peu à  voir avec la mort de 2 adolescents qui s’étaient cachés dans un transformateur pour échapper à la police mais auraient été une réponse à l’intervention de policiers dans la mosquée Bilal de Saint-Denis...

 

C’est ce qu’affirme Buisson dans son livre…

Relisant Buisson hier sur les émeutes de 2005 :

 » Le ministre de l’Intérieur, lui, avait, d’autres informations, dont il se garda bien, sur le coup, de faire état. En réalité, le véritable déclencheur des émeutes n’était pas la mort des deux adolescents, si traumatique fût-elle, mais les rumeurs selon lesquelles des policiers avaient jeté une grenade lacrymogène dans la mosquée Bilal de Saint-Denis. Le premier sinon sinon principal ressort des émeutes était bel et bien la solidarité religieuse. Tout comme était patent le schéma culturel d’inspiration islamique auquel obéissaient les auteurs de ces violences. Etrange mouvement social, en effet, que celui où la non-mixité avait force de loi au point que les jeunes hommes étaient seuls à tenir le haut du pavé à l’exclusion de toute participation féminine. Imaginerait-on, même dans la société patriarcale française du XIXe siècle, Louise Michel empêchée de descendre dans la rue pour donner l’assaut à la butte Montmartre et assignée à domicile pour y préparer le thé ? » (p.60,61).

Salaud de Buisson..

NATION

On ne voit pas pourquoi Buisson aurait inventé cela, ce qui nous incite à le croire…

Et cela dit bien la prégnance-suprématie du religieux sur la République pour les musulmans. 

Cela a arrangé tout le monde de faire croire que les émeutes étaient dues à la mort des 2 ados, de la faute des policiers, bien sûr. Le Ministre de l’Intérieur de l’époque était Sarkozy, le Premier Ministre De Villepin…

.

Il suffit de voir ci-dessous le compte-rendu qui est fait des fameuses émeutes sur wkipedia, qui évoque également l’histoire de la grenade, précisant bien que c’est cette grenade qui a étendu les émeutes à  toute la Seine-Saint-Denis puis à l’ensemble de la France. Or, depuis 2005, jamais journaleux ni politiques n’évoquent ce fait quand il est question des émeutes et de l’islam… Et pourtant, cela montre ô combien l’incompatibilité de la France et de l’islam… 

Les émeutes de 2005 dans les banlieues françaises sont des émeutes qui ont commencé à Clichy-sous-Bois à la suite de la mort de deux adolescents, Zyed Benna et Bouna Traoré, le , électrocutés dans l’enceinte d’un poste électrique alors qu’ils cherchent à échapper à un contrôle de police et de l’envoi involontaire, trois jours plus tard, d’une grenade lacrymogène à l’entrée de la mosquée Bilal par des forces de l’ordre caillassées.

Le , ce second événement étend les émeutes de Clichy-sous-Bois et Montfermeil à l’ensemble de la Seine-Saint-Denis, puis deux jours plus tard à des communes partout en France. L’état d’urgence est déclaré le , puis prolongé pour une durée de trois mois. Le 17 novembre, la situation est revenue à la normale. Au total, on compte 2 921 personnes interpellées et 3 morts parmi la population, ainsi que des importantes dégradations d’infrastructures et de matériel, en particulier des voitures brûlées.

Ces trois semaines se démarquent des autres émeutes urbaines en France par leur longueur, leur extension à des nombreuses banlieues, l’ampleur des destructions matérielles et l’ampleur de leur couverture médiatique. Elles sont les plus importantes en France depuis Mai 68, et sans équivalent en Europe avant les émeutes de 2011 en Angleterre.

Wikipedia

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


10 thoughts on “Les émeutes de 2005, c’était à cause d’une grenade lacrymo jetée par des policiers dans une mosquée

  1. AvatarAva

    Le vrai danger c’est Génération identitaire dont la Licra demande à nouveau la dissolution.

    1. AvatarD.L.

      Bonjour le grand remplacement est en cours le dernier acte ignoble de notre pourri justice, celle ci a condamné a 4 ans de réclusion deux policiers a Marseille pour avoir soit disant interpeler abusivement deux minables parasites migrants, on ne peut continuer a subir ces outrages , profitons du deconfinement pour déclancher le bienfaisant chaos civil qui libérera notre pays de cette nuisible invasion et qui permettra de neutraliser toutes les institutions et traitres de cette nation.

    2. AvatarAdalbert le Grand

      Moi j’exige la dissolution de la LICRA, et de toutes ces officines gauchistes islamocompatibles et anti-Français, LDH, SOS-racistes,mouvements pseudo-féministes, etc, mais tous crypto-trotskystes-maoïstes.
      Organisations qui ne sont que des machines à cash pour faire tomber les subventions directo dans les poches de parasites « militants », emmerdeurs professionnels (au sens propre), modernes Tartuffes n’ayant jamais fourni un vrai travail, qui ne voient là qu’un moyen de glander toute leur vie.

      Rappelons que le fondateur de la LICRA avant-guerre (alors dénommée LICA, contre l’antisémitisme), a fini dans la Collaboration. Comme tous les « pacifistes » de gauche, c’est-à-dire lâches et traîtres de l’époque. Rien n’a changé, la tradition est maintenue.

  2. AvatarAlexcendre 62

    Buisson : Pourquoi mentirait -il sur un tel sujet ! nous voyons encore une fois le pourrissement des réalités de l’information que l’on donne aux citoyens de ce pays ainsi que le type de relation que l’état entretien avec les tenants de cette religion . Oui comment en est-on arrivé là ? je crois que nous sommes chaque jour de plus en plus nombreux a nous dire quant allons nous nous ressaisir, afin de sauver ce pays du gouffre qui se dessine devant lui . Ainsi éviter que les générations futures ne viennent cracher sur nos tombes ,châtiment que nous mériterions sans exception pour n’avoir rien tenté ,écoutons Vincent Lindon !

  3. Avatardenise

    j’avais entendu , dans les médias – je ne sais plus le sujet ,quand et pourquoi , – toutes ces manipulations orchestrées par nos hommes politiques : Sarkozy aurait donné l’ordre de tabasser des FDS , ce qui était relativement grave, pour quel résultat ??

  4. AvatarChristian Jour

    De toute façon, grenade ou pas, tout est prétexte pour nous pourrir la vie. Si dés le départ on leur avait foutu une bonne branlée, voir même tirer dessus à balles réelles, on en serait pas là. Si les banlieues sont comme ça, c’est que les racailles se sentent impunis. Si dés le départ on leur avait dit cou-couche panier ou tu dérouille, ont aurait la paix. Mais avec un gouvernement vendu et lâche et des juges plus que complaisant pour cette faune nauséabonde, faut pas s’étonner……………a voir.

  5. AvatarAdalbert le Grand

    Je me souviens très bien de cette histoire de grenade. Elle n’a pas été cachée à l’époque mais plutôt « effacée » depuis de la mémoire au fil du temps en omettant d’en reparler et en ne parlant plus que de ces Zied et Bounna, cause plus motivante, mobilisatrice et « fédératrice » (pour employer le jargon des crétins journalistes) pour les gauchistes.

    Et puis il fallait éviter aussi de mettre le problème de l’islam sur le tapis d’autant qu’il est plus clivant et moins apte à l’apitoiement.

    Bref il s’agit plutôt d’une réécriture de l’histoire, d’une falsification a posteriori de la part des journalistes de la bien-pensance totalitaire, ou Ministère de la Vérité (1984).

    La terrible « offense » de la soi-disant « grenade lacrymo dans une mosquée »* fait bien rire quand on voit depuis les destructions systématiques de mosquées en Syrie par Daech et les différentes factions. La mosquée « lieu sacré entre tous pour les musulmans », c’est une vaste blague pour entuber les kouffars. Comme toujours ils prennent n’importe quel prétexte pour susciter une émeute et une action insurrectionnelle pour intimider.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Destruction_du_patrimoine_culturel_par_l%27%C3%89tat_islamique#Mosqu%C3%A9es_et_sanctuaires_islamiques
    J’avais notamment vu l’année dernière un reportage sur la destruction de la mosquée al-Nouri de Mossoul, et de son célèbre minaret penché.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_mosqu%C3%A9e_al-Nouri

    * en fait de « mosquée » il s’agissait d’un entrepôt, un trou à rats utilisé comme lieu de prière. Et la grenade avait semble-t-il explosé à l’entrée, pas dedans. Bref une manipulation et une provocation à la sauce musulmane habituelle, et comme toujours nos zozos de politichiens tombent dedans à pieds joints quand ils n’accompagnent pas (pour les salop.es de gauche).

  6. AvatarMachinchose

    peut on lacher une caisse dans la salle de prières de la mosquée, lors des prosternations ?

    que se passe t il si le mec derrière le parfumeur prend une forte dose de H2S plus méthane dans la tronche et, saici d’ une nausée irrepressible lui degobille sur les pieds nus ………

    j’ avoue n’ avoir aucune réponse ………..

  7. Avatarbm77

    Je constate qu’en 2011 en Angleterre comme en 2005 en France ce ne sont pas des émeutes de gens, femmes ou hommes qui n’en peuvent plus des discriminations raciales ou économiques, mais bien au contraires des types qui prennent le premier prétexte pour affirmer leur main mise sur des secteurs qu’ils ont conquis par le deal de drogue ou l’islam
    L’avertissement du racketteur au racketté : « tu payes et la fermes, sinon  » !!!
    C’est ce que se sont empressés de faire nos « courageux » politiques, avec nos taxes et impôts ,et leurs fameuses politiques de la ville qui étaient autant de prétexte pour arroser de fric la banlieue, sans aucun retour sur investissement!

Comments are closed.