Chers amis français, le déconfinement, ça fait des décennies que vous auriez dû y penser


Chers amis français, le déconfinement, ça fait des décennies que vous auriez dû y penser

.Grandes sont les familles des coronavirus et certaines ne s’en prennent pas uniquement au système respiratoire.

Que se passe-t-il en France ?

Après avoir été anéanti par un premier virus aux consonances pratiquement identiques, le virus « corano », voilà le « corona » qui débarque, mais ne vous inquiétez pas, le second ne fait que tuer, il ne s’en prend en principe pas directement aux cathédrales ni aux églises, ni même, semble-t-il, aux membres du gouvernement français.

.

La France était déjà en grande partie confinée grâce au premier virus, celui provenant en ligne directe du führer et ayant déjà largement confiné la France 80 ans plus tôt. Puis recommença, cette fois, de l’autre côté de la grande Bleue où des Français avaient également été confinés dès 1961 pour être cette fois jetés à la mer et comme cela ne suffisait pas, un certain Giscard organisa enfin le grand confinement des Français pour aboutir dès le début 2020 à une immobilisation quasi parfaite du pays, il faut dire qu’un an plus tôt, certains autochtones avaient tentés de percer une brèche dans la garnison ; qu’importe, ils furent très vite envahis par les alliés de la macronie, tous vêtus de noir, précisément comme leurs pères de la ss komandantur.

.

80 ans après, à nouveau le jaune et le noir redeviennent des symboles on ne peut plus évidents et distincts.

Chers amis français, (je ne suis pas français, mais c’est un autre sujet), le déconfinement, ça fait des décennies que vous auriez dû y penser, cela fait bien plus que trois mois que des mécanismes surréalistes vous confinent et vous menacent d’écrasement, d’une disparition, voire d’un massacre programmé. Déjà en mai 1945, c’est la France et son célèbre général qui avait permis à Amin al-Husseini d’échapper à la condamnation à mort annoncée par le tribunal de Nuremberg, plus tard la France confirma sa détermination en faisant de même avec un certain Khomeiny et c’est ainsi que la France a construit ses relations amicales et fraternelles avec ses actuels et indéfectibles alliés de circonstance.

.

Mais comment et de quoi sauver la France ?

Est-ce possible ou depuis quand est-ce devenu impossible ? Qu’il y a-t-il de si autodestructeur dans cette France,  d’où ça vient et comment un peuple entier peut-il se laisser faire ? Je parle de ces mythiques villages gaulois, en vérité, d’un seul mythique village gaulois.

.

Ne voyez pas cet actuel virus, si minuscule soit-il, uniquement sous son aspect extérieur, regardez ce virus comme un révélateur, comme un accélérateur, voire comme un premier signe de guérison !

Enfin ce gouvernement peut incriminer un ennemi d’apparence plus meurtrier que ses alliances avec d’autres formes de soumission bien plus radicales ! Quel soulagement, quel miracle, inespéré pour ce gouvernement en guerre contre la France, il s’agit donc de faire tout ce qui est possible pour que cette plaie devienne infiniment plus assassine, utiliser ce nouveau virus comme un levier afin que l’autre virus beaucoup plus patient, qui, lui, n’épargnera personne, n’apparaisse pas trop clairement aux yeux de tous.

Malheureusement, une grande majorité de Français, ou n’ont pas compris ou sont encore sous hypnose, mais leur pays traverse une époque charnière.  Ne vous pressez pas, il y a encore du temps avant que les stocks chinois débarquent pour confiner les chaines d’assemblages françaises et qu’elles vous clouent dans vos casiers du cac40 et des mamelles du socialisme rampant. Mais de grâce, ne loupez pas cette occasion en or !

Sachez, chers Français, que ce président n’est rien d’autre qu’une image imprimée des milliards de fois par quelques spécialistes goebeliens de la communication et des groupes d’intérêts corrompus par de l’argent pas toujours très propre et très facile, que ce président en papier n’est rien d’autre qu’un crétin sans culture ni même éducation, il a été jeté de l’une des branches des Rothschild comme un clébard après avoir fréquenté l’inspection des finances, le berceau de toutes les crevures qui règnent sur le pays. Comme tous ses collègues de l’ENA, ils se partagent les fonctions dans tous les domaines, mais le petit Macron n’était pas bien vu au sein de sa volée dont certains sont déjà passés par la case prison. Bref, que personne ne se laisse encore impressionner par ces cadors de supérettes et particulièrement de ce freluquet accroché au jupon de sa Brigitte et de Mimi Marchand.

Cependant, comme toute bonne chose, ce virus, cette fois biologique, trimbale avec lui quelques inconvénients, comme celui de bloquer plus de 80% des industries françaises, les quelques rares exceptions encore existantes sur le territoire, non pas à cause de la propagation de la maladie puisque la porte-parole à déclaré d’office que les masques ne sont pas nécessaires, du coup les tests non-plus et pendant qu’on y est, pourquoi ne pas enfermer tous ces potentiels fauteurs de troubles ayant, il y a peu défié le pouvoir !

Oui, le vrai problème de ce virus, est qu’il a forcé la fermeture de presque toutes les usines à esclaves chinois et de fait, la France se trouve sans la moindre pièce détachée importée et indispensable au fonctionnement de ses industries, pratiquement toutes dépendantes à 200% de la Chine de Xi-Ping-pong.

Soudain, il va falloir parquer sans délai ailleurs que dans leurs cases à sueur des millions de ces travailleurs si méprisables  payés au smic !

Que faire de ces millions de travailleurs, une fois qu’ils sont détachés de leurs boulets séculaires ?

 

Ouvrières et ouvriers de France, agriculteurs, personnels sous-estimés et méprisés, je ne suis pas de gauche, mais pitié, ne vous laissez plus traiter avec autant de morgue, vous faites mal même à ceux qui vous insultent, tellement les limites de la bienséance sont piétinées.

 

Les Français vont-ils profiter de l’occasion pour remettre des couches de jaune sur leurs gilets usagés ? Comment ces quelques voyous pourraient-ils neutraliser cette masse de plus en plus retranchée dans ce quotidien miséreux et insalubre ?

Il suffirait qu’un petit pourcentage des Français, de l’ordre de 2 millions par exemple se rassemble. Qu’ils mettent le siège autour des médias, radios et télévision, ensuite  autour de l’Elysée, sans violence,  et vous  verriez comme en 68, votre président s’envoler en hélicoptère vers l’Allemagne où il deviendrait réellement un réfugié politique.

Ce sont des lâches, ils ne résisteraient pas, ils iraient tous  se planquer comme mulots dans les herbes lointaines. Le système actuel est tellement corrompu qu’il est impossible d’en sortir par le haut, Macron et ses sbires tremblent dans leurs frocs, leur unique arme et de continuer dans la voie de la peur et de l’arrogance, mais il est évident qu’il n’est pas sain d’en arriver à ce stade, c’est un échec total de ce gouvernement proche de la terreur et des terroristes.

Ce ne serait peut-être pas très compliqué de reprendre les manettes, avec l’aide inestimable de ce virus issu d’un laboratoire français en Chine et celle des médias, pourtant dirigés par les mêmes. 

PS. Grandes sont les familles des coronavirus et certains ne s’en prennent pas uniquement au système respiratoire.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




2 thoughts on “Chers amis français, le déconfinement, ça fait des décennies que vous auriez dû y penser

    1. Avatardurandurand

      Exact suffit de regarder les désinfos sur les merdias nationaux pour voir ce qui préoccupe la grande majorité des français, acheter ou avoir des masques pour sortir et aller bosser , après le reste ils s’en tapent le coquillard , voilà l’état d’esprit de la grande majorité des Français le freluquet et son équipe de sinistres mentent comme des arracheurs de dents , cramon les entubent, il à fait mourir combien de Français dans les ehpad , dans les hôpitaux , et chez eux ? Tout ça la grande majorité la déjà oublié , alors vous pensez bien que pour aller destituer freluquet et toute sa bande de sinistres pourris , il y aura encore de l’eau qui va couler sous les ponts avant qu’il se passe quoi que ce soit !

Comments are closed.