Le mécompte est bon ! Il y a moins de morts en 2020 qu’en 2019 et 2018…

 

Le mécompte est bon !

 

Un service spécial fait il le tri des morts ??…

Ceux de la mort normale, ceux de la malemort ?!

A bon compte, le compte est bon !

MaKron nous prend pour des jambons…

La France avance en marche, derrière un croque-mort…

 

PACO. Amen !

03/05/2020.

 

https://www.larevuedudigital.com/paradoxe-le-nombre-de-morts-en-france-reste-encore-inferieur-a-celui-de-2019-et-2018/

 239 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Désolée Monsieur Macron,
    Vous êtes au plus bas de votre forme!
    Les patriotes lisent en vous, comme dans un livre ouvert .
    Pour protéger vos petits musulmans chéris,vous avez besoin des Le Pen.
    Pour être au sommet vous les agitez comme un épouvantail à moineaux.
    Certains agitent leur orangina et vous ce sont les Le Pen.
    Certes, vous avez encore quelques idiots utiles qui tombent dans le panneau: les individus souffrant de cécité ,les décérébrés et les PEUREUX!
    Il vous a fallu notre Dame pour plaire à vos maîtres à penser.
    Ce n’est pas passé inaperçu ! en effet ,votre larme s’est figée de suite.Eh!oui .Le diable se cache dans les détails.
    Alors vos amis mondialistes adorateurs de l’islam et du califat mondial,ont eu cette idée d’une crise sanitaire ,aidés en cela par vos petits besogneux,envieux…les poudrés de la cour.
    Certes ce virus initialement réel, devint à coups de slogans,d’intrigues,à coups d’injonctions paradoxales,l’ennemi numéro un , devançant ainsi l’islam ou complétant celui-ci.
    Toute votre politique,basée sur la double contrainte pour le peuple,rend le problème insoluble et engendre la PEUR ET UNE SOUFFRANCE MENTALE.
    Virus dangereux /virus non dangereux.
    Nécessité des masques puis non puis oui .
    Virus n’atteint pas les enfants puis si atteint les enfants .
    C’est le principe de la domination .
    LES PATRIOTES LE SAVENT .
    ..POUR DOMINER UN PEUPLE IL FAUT EN PERMANENCE LA PEUR.

Les commentaires sont fermés.