Dans chaque prison parisienne, sur 1500 à 3000 détenus, seuls 70 à 80 acceptent de manger du porc


Dans chaque prison parisienne, sur 1500 à 3000 détenus, seuls 70 à 80 acceptent de manger du porc

J’ai lu le livre de Hugo Micheron consacré au djihadisme.

C’est un livre issu d’une thèse soutenue à l’ENS-Ulm.

Il est paru, il y a quelques mois, et il  complète  sur le sujet du djihadisme, en reprenant ses analyses,  le livre de Rougier dont j’ai déjà parlé sur notre site :

https://resistancerepublicaine.com/2020/04/04/le-livre-les-territoires-conquis-de-lislamisme-demontre-que-islam-et-islamisme-cest-la-meme-chose/

.

Le livre de Micheron sur les djihadistes décrit les prisons comme des bombes nucléaires musulmanes au coeur de la France

.

Une première partie est consacrée à la France, aux « quartiers ».

Ce qui frappe, c’est l’absence totale de réaction de nos élites face à la montée de la peste verte en France.

Voire même leur profonde bêtise …

On y voit, par exemple, comment  une toile d’araignée djihadiste, organisée par Fabien Clain, s’est tissée dans nos prisons, à la barbe de l’Administration : le réseau Sanabil.

On y relit, avec effroi et  haine, le récit de la  tuerie de Merah à l’école juive de Toulouse.

On y lit, oui,  la bêtise des élites, un directeur de la DCRI , repris par les journalistes, parlant à propos du même  Merah de  « loup solitaire ».

Alors qu’il est le produit  d’un réseau salafiste extrêmement dense implanté, patiemment pendant 10 ans,  dans les cités musulmanes de Toulouse.

.

Une seconde partie est consacrée au djihad en Syrie.

Je n’entrerai pas dans les luttes à mort  entre Al-Nosra  et l’Etat Islamique, qui sont décrites dans le livre,  pour  ne retenir qu’un point important défendu par l’auteur.

De notre point de vue, un  « Français » qui part  pour la Syrie, c’est une bonne chose : il débarrasse le plancher avec la perspective d’être transformé en chaleur et lumière par l’aviation russe ou américaine.

Ce n’est pas le point de vue de l’auteur : le foyer cancéreux syrien propulse de très nombreuses métastases en France.

D’où un très important  regain de fanatisme musulman en France même.

Ce qui est frappant aussi, c’est le comportement des djihadistes « français » envers les Syriens autochtones.

Ils établissent un ordre colonial  extrêmement brutal contre  ces Syriens.

Cet ordre colonial brutal  est la simple transposition en Syrie de l’ordre colonial que ces  musulmans d’Afrique du Nord, font subir aux Français, ici en France.

Avec la complicité des Gauchistes à la Plenel.

.

La troisième partie, enfin, est consacrée aux prisons françaises.

Et l’état de ces prisons, totalement passées, en région parisienne entre autres, sous  le contrôle des partisans de l’ « Etat islamique » (Daech))  est effrayant.

Dans les principales  prisons de la région parisienne (1500 à 3000 personnes par prison) seules 70 à 80 personnes acceptent de manger du porc !!

On peut dire, sans exagérer, que chacune des prisons de la région parisienne est une transposition, là aussi, d’un morceau de la Syrie de Daesh, ici en France.

Ces prisons sont de véritables bombes nucléaires musulmanes au cœur de la France.

 

Et que fait-on face à cela ?

On s’inspire des doctrines absurdes de Michel Foucault.

On met en pratique les théories de l’abominable Taubira.

On apprend l’ « altérité » (sic)  aux détenus djihadistes  musulmans en leur faisant caresser  des furets !!!

(On racontait cela sur certains forums  : je croyais que c’était une blague, mais non, là c’est écrit noir sur blanc dans le cadre d’une thèse !).

 

Bien entendu ces criminels musulmans, ces brutes musulmanes rigolent : tout en poursuivant leur  plan méthodique de conquête de la France.

 Oui, de leurs prisons !

A la lecture de ce livre, je pense que le premier problème posé à un pouvoir patriote accédant au pouvoir sera celui des prisons.

Bref, un livre à lire, si on fait abstraction d’une demi-page délirante contre les « colons » d’Israël  et des quelques  mantras obligés : « c’est pas ça le vrai islam !» , « vive le vivre ensemble ! »…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Dans chaque prison parisienne, sur 1500 à 3000 détenus, seuls 70 à 80 acceptent de manger du porc

  1. AvatarChristian Jour

    Les muzzs poursuivent qu’un seul but, islamiser la France et nous soumettre par tous les moyens ou nous tuer si on résiste. Ils ne sortent pas de là. La preuve c’est le nombre de mosquées qui poussent comme des champignons et le nombre d’églises vandalisées ou brûler. Si vous ne comprenez pas ça, vous ne comprendrez jamais rien.
    L’islam et donc les musulmans sont néfastes pour la France et son peuple. Actuellement on le voit bien que la France est ruinée et que l’insécurité est très présente et c’est pas fini.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Dans la partie du livre sur les prisons, les musulmans emprisonnés expliquent qu’il faut cesser les attentats contre la France et laisser les pouvoirs traitres qui nous gouvernent la leur donner comme un fruit mûr.

      Citation du livre d’un détenu musulman:

      « La France est belle. Pourquoi la détruire ? Il faut la prendre construite. »

  2. AvatarFomalo

    Si les prisons sont des « bombes nucléaires musulmanes » en France, j’évalue à dix mille foyers de radioactivité concrète, la dissémination des libérés sur le point de s’atomiser, depuis un mois, du fait de belloubet. Pendant ce temps, le véran nous parle de la possibilité de reculer le déconfinement ad vitam aeternam si les « Français » ne se conduisent pas raisonnablement!!

  3. MaximeMaxime

    Merci Antiislam, chaque ligne de votre compte-rendu est passionnant.
    Cela prospère sur fond d’une dérive des « droits de l’Homme ».
    En théorie, la pauvreté de l’Etat devrait finir par avoir raison de chaque « droit de l’Homme » perverti puisque c’est l’Etat qui trinque en cas de condamnation et que celui-ci n’a plus les moyens d’indemniser continuellement tous ces plaignants abusifs.
    On devrait ainsi en arriver à être réellement obligés de retrouver le sens des priorités, de restaurer des valeurs pour réellement pouvoir bien vivre ensemble.
    Tant que les citoyens respectueux de l’ordre public officiel continueront d’accepter d’être rasés pour que ça tienne, cela continuera à fonctionner…

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Merci Maxime de me remettre en mémoire cet article.

      C’était précurseur en effet car, comme le note le livre, l’Etat n’a rien vu de ce réseau proprement djihadiste.

      La lecture du livre est vraiment effrayante sur la situation des prisons françaises.

      Les pouvoirs (de Droite ou de Gauche; c’est pareil) ont laissé la situation totalement dériver …

  4. AvatarGloup la grenouille

    Concernant les français de papier auteurs de délits, (quelle que soit la gravité du délit) , les premières mesures à appliquer sont les suivantes :
    – Déchéance immédiate de la nationalité.
    – Expulsion immédiate et définitive du condamné ainsi que de ses ascendants et descendants.
    – Si l’expulsion du territoire n’est pas possible : placement pour toujours de tous, sous bonne garde, dans un immense camp à ciel ouvert dans le département le moins peuplé, loin de la population locale.
    Les mêmes mesures doivent bien évidemment s’appliquer à ceux qui n’ont pas la nationalité française.

  5. AvatarBaribal

    Vous n’avez rien compris. Ceux qui ne veulent pas manger du porc sont des végétariens !

    Halte à cette propagande islamophobe !

  6. AvatarMachinchose

    ça alors!!

    je n’ aurais jamais pensé qu il y avait autant de juifs dans nos prisons !!

    ils sont partout ! 😆

  7. AvatarEslafin

    J’ai ouï dire (de bonne source, je crois) que des prisonniers non musulmans refusent le porc, car il pensent que les cuisiniers et les « auxis » (détenus embauchés pour distribuer) musulmans, par mépris, commettent des saletés avec ces repas, comme de cracher, de se moucher ou de pisser dedans.

  8. Avatarmutzig

    Ils n’acceptent pas de manger du porc…
    Déjà, pourquoi leur demander leur avis ? Ils n’ont qu’à bouffer ce qu’on leur donne ; s’ils ne touchent pas à leur gamelle et qu’ils crèvent de faim, tant mieux, ça fera de la place dans nos prisons.

  9. Avatarzipo

    bref rien de neuf sous les tropiques ,donc repas unique a base de porc choucroute pour les légumes et voila il y en aura pour tout le monde !
    des économies en vue!

  10. Avatarpatito

    encore une fois ! il faut arrêter de donner ce genre de chiffre au doigt mouillé mais il doit être possible de dire que dans telle prison il y a 1850 détenus et que seulement 77 mangent du porc soit 0,04% :
    des faits , encore des faits et rien que des faits .

    ceci pour couper l’herbe sous les pieds des lèche- bottes biens connus qui ne pourront pas hurler au racisme puisque qu’il ne s’agit de protéger notre filière porcine

Comments are closed.