Le livre « les territoires conquis de l’islamisme » démontre que islam et islamisme c’est la même chose


Le livre « les territoires conquis de l’islamisme » démontre que islam et islamisme c’est la même chose

.

Je viens de terminer le livre de Bernard Rougier et de ses collègues  : « Les territoires conquis de l’islamisme » édité aux PUF.

Passons rapidement sur la préface où l’on exhorte le lecteur à faire la distinction entre « islam » et « islamisme », préface où l’on jette aussi quelques rapides invectives contre l’ « extrême-droite ».

Pratique obligée, comme il est obligé de brandir des gousses d’ail contre les vampires…

.

« Islam » et « islamisme » sans rapport l’un avec l’autre ?

Tout le contenu du livre démontre le contraire !

.

Le livre traite principalement du Salafisme contrairement à la littérature habituelle centrée sur les « Frères musulmans ».

Deux abominations égales d’ailleurs mais qui différent par la méthode.

Les Salafistes espèrent le triomphe de l’islam par la construction d’une contre-société autonome, au sein des sociétés occidentales, fondée sur le refus de la rationalité occidentale.

Les « Frères musulmans » (Tariq Ramadan) prêchent, au contraire, une infiltration active des sociétés occidentales en retournant la rationalité occidentale (démocratie, droits de l’Homme) contre elle-même.

.

Revenons au livre.

Tout le livre, donc, va à l’encontre de sa préface, le Salafisme « français » est profondément ancré dans la tradition de l’islam : les fanatiques Ibn Hanbal (vers 850), Ibn Tamyya (vers 1300), Abd el Wahhab (vers 1750) forment un continuum avec les fanatiques cheiks contemporains.

Donc oui, contrairement à la balançoire des médias : oui, islam =islamisme.

.

Il y a, à ce propos un chapitre, à la fin, qui rassemble les biographies d’une quinzaine de djihadistes « françaises » et sur lequel je vais m’attarder.

Toutes, même celles qui ont une formation scolaire très modeste, manient avec aisance des concepts abscons qui font débat dans la tradition musulmane depuis les origines.

La deuxième balançoire qui veut que les djihadistes n’aient aucune connaissance de l’islam est pulvérisée.

A noter que quasiment toutes ces filles sont issues de couples mixtes : mère musulmane, père français ou mère française, père musulman.

Ces filles emprisonnées, se montrent totalement fanatisées et sont,  tout aussi totalement, irrécupérables par la société française.

.

La troisième balançoire de la « déradicalisation » saute, avec ce livre, comme les deux premières.

A mon avis, la responsabilité des cohortes de  multiculturalistes (Plenel, Fassin, Tévanian etc etc) est immense : ce sont eux (et pas Zemmour !) qui ont créé ces filles totalement monstrueuses, totalement dingues.

Au lieu de la pratique française traditionnelle de l’assimilation « à la schlague » (Elisabeth Lévy), ces islamo-gauchistes ont laissé coexister (coexister est même un bien  trop grand mot) dans la tête de ces filles une tension entre deux modèles de civilisation totalement incompatibles, les rendant, elles, littéralement, folles…

.

Une quatrième balançoire saute aussi : celle qui voudrait que le salafisme soit pacifiste (quiétiste comme disent les médias) sans rapport avec le terrorisme.

Souvenons de ce crétin d’Askolovitch parlant de ses « amis salafs » (sic) !!

Le salafisme, au contraire, est une voie directe vers les actes terroristes.

Le livre le montre.

Je voudrais terminer sur un étonnement profond qui dure depuis des années.

C’est l’impunité totale dont jouit l’Arabie Saoudite : c’est dans ce nid de scorpions que sont formés tous les délirants les plus fanatiques de l’Islam   (« université » de Médine, par exemple) dont dérivent les assassins musulmans qui frappent nos pays.

Le livre de Rougier le montre, aussi, très bien.

Or, rien n’est fait pour briser  ce pays totalitaire : l’amitié  des Etats-Unis, en particulier, lui reste, intégralement,  acquise…

.

Voilà, je n’ai développé, qu’un très petit aspect de ce livre qui est très riche et qui montre, chapitre après chapitre, l’implantation méthodique en France (Mantes-la-Jolie, Toulouse, Argenteuil etc) d’une société totalement étrangère à la France, totalement hostile à la France, totalement haineuse contre la France.

Un livre dont je conseille fortement la lecture.

.

PS : A noter que nombre d’enquêteurs de Rougier pour ce livre  sont ses étudiants originaires d’Afrique du Nord et que les crapules islamo-gauchistes ont fait effort pour percer leur identité afin de les livrer à la racaille musulmane.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Articles du même thême

9 thoughts on “Le livre « les territoires conquis de l’islamisme » démontre que islam et islamisme c’est la même chose

  1. Avatarjojo

    bien sur
    c’est comme modere, radical ou djihadiste
    c’est la meme chose
    ce sont tous des musulmans

  2. AvatarGloup la grenouille

    Il est évident qu’islam et islamisme, c’est la même chose. Marine Le Pen ne peut l’ignorer alors, pourquoi dit-elle inlassablement que l’islam est compatible avec la république ?
    Est-ce par démagogie ? Si oui, c’est aussi grave que désespérant.

    1. MaximeMaxime

      Parce qu’elle est intelligente, pragmatique, ne veut pas mettre le pays à feu et à sang et souhaite réellement prendre le pouvoir…
      Ce n’est pas donné à tout le monde.
      Allez, votez Zemmour ou Renaud Camus, qu’on rentre bien dedans, au moins on sera sûr de perdre !
      De toute façon beaucoup de gens ne veulent pas gagner et trouveront toujours un prétexte pour ne pas voter pour la personne capable de faire passer des mesures permettant d’améliorer les choses.
      LES ACTES comptent plus que les PAROLES en politique !
      Non ?
      Quand vous allez voir un kiné ou un ostéopathe, vous espérez qu’il va vous guérir en une séance en tirant bien sur le membre concerné jusqu’à ce que ça craque bien une bonne fois pour toutes ? Bah non…
      Là c’est pareil……….

  3. Avatargamma

    Preuve que islam = islamisme : islamisme invention absurde qui ne devrait pas exister.
    Islam c’est islam. Demandez à un arabo-musulman de dire islamisme en arabe ? Tout bonnement ça n’existe pas !
    En arabe un musulman est appelé « muslim ». Et l’islam « al islãm ». Mais islamisme ils ne connaissent pas.

  4. AvatarExmusulman

    Ou ils ne comprennent vraiment rien ou ils ont des intérêts inavoués ,car tolérer l’islam est la pire des choses à faire

  5. AvatarGeorges Favier

    Parce que vous aviez encore un doute ??? ça alors ! alors que le livre fondateur de cette secte dit clairement et explicitement, entre autres balivernes, qu’il faut nous égorger…

  6. frejusienfrejusien

    merci pour ce compte rendu, je ne lirais jamais ces enquêtes, ça me ferait trop rager,

    j’adore le passage sur les gousses d’ail et les vampires

  7. AvatarSifaw

    le leader Kabyle Ferhat Mahenni l’avait dit il y a plusieurs années.
     » L’islam c’est l’islamisme au repos.l’islamisme c’est l’islam en action.

Comments are closed.