Pour Marlène Schiappa, face au virus, il n’y a que des femmes en première ligne

.

Avec son nom à dormir debout, le « Secrétariat d’Etat chargé de l’Egalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations » aurait dû se nommer « Ministère de la Femme et de sa Promotion exclusive ».

Car, malgré le COVID-19 et la crise sanitaire, les néoféministes n’oublient pas de nous pomper l’air : en plus des reportages quotidiens dans les médias sur « l’explosion des violences conjugales » (ha les mecs confinés, les salauds, ils en profitent !) ou le coup de l’amende sexiste à 135€ sur les serviettes hygiéniques, on doit, en sus, se payer les pubs démagos de Marlène Schiappa.

Des vidéos à la gloire exclusive des femmes et un énorme bras d’honneur aux hommes et à la « parité ».

Source : compte Twitter Marlène Schiappa

.

.

Quelques-unes applaudissent ou revendiquent leur haine du mâle…

.

Quelques « sans-papiers » et néoféministes intersectionnelles protestent…

.

Et la grande majorité, hommes ou femmes, fait part de sa colère…

 

 165 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. vous avez soulevé le point faible, l’obsession de schiappine la coquine,
    c’est la deuxième obsédée du groupe macron, le premier étant Jupiter lui-même,

    on pourrait peut-être chercher les sujets qui obsèdent les autres, en les côtoyant qq temps, on trouverait de jolies choses que ces messieurs-dames cachent soigneusement

  2. Une telle sottise monomaniaque est juste consternante. Ce biais de pensée obsessionnel relève de la pathologie mentale, du TOC.

    ____

    L’intellect de Skippy, ou Schippie, est formaté au mode de « raisonnement » gauchiste, celui qui privilégie les sophismes et le « discernement », c’est-à-dire le double standard, le deux poids deux mesures et la double pensée.

    Avec les gauchistes il faut toujours se rappeler les leçons d’Orwell et de Kafka. Quand ils parlent d’égalité, ne jamais perdre de vue que si dans la pensée gauchiste, tout le monde est égal, certains (eux) le sont plus que d’autres.

    Ainsi, pour les viragos m-b des organisations féministes ultra-gauchistes, « l’égalité homme-femme » signifie la dictature des femmes et l’oppression et la persécution des « mâles blancs de plus de 50 ans ». En bonne logique, puisque les gauchistes ne conçoivent jamais le pouvoir que sous la forme d’une dictature (prolétariat ou autre), comme le prouve l’Histoire.

  3. Le jour ou schiappa ouvrira sa bouche sans dire une connerie elle va se retourner pour chercher qui a parlé !

    • @palimola Merci à vous. En lisant les commentaires, je me suis fait suprendre par le vôtre qui m’a fait piquer un fou rire, je ne m’y attendais vraiment pas et çà fait du bien. Permettez que je replace cette réplique qui peut s’appliquer à un paquet de monde, notamment dans ce gvt de bons à rien.

  4. Dans le rond rouge moi je vois les pires virus qui contaminent la France.

  5. C’est vrai,que les femmes se donnent énormément,et on l’a trop souvent ignoré,par le passé. Maintenant qu’elles ont enfin la possibilité d’exprimer toutes leurs capacités,une petite mise au point,ne pourra donc pas nous faire de mal..!

Les commentaires sont fermés.