135 € pour l’achat de protections hygiéniques… elle joue à cache-tampon la police de Macron ?

Publié le 11 avril 2020 - par - 22 commentaires

.

Nous vivons dans la période macroniste et, comme cela s’était produit durant la période pétainiste, un certain nombre de flics (beaucoup ?) se montrent capables de faire les pires mesquineries, et parfois aussi les pires saloperies. 

L’exemple que je vais citer n’est qu’une petite mesquinerie, ce qui n’empêche que c’est quand même dégueulasse. 

C’est le Journal des Femmes  qui me l’apprend :

 » Sortir acheter des protections hygiéniques… et être verbalisé : des règles du confinement « 

Ce n’est pas de première nécessité !
135 € !

Exemples à l’appui dans l’article.

Contrôle machiste. Sur les réseaux sociaux, plusieurs femmes ont partagé avoir reçu une amende pour être sorties acheter des protections périodiques. Ces produits n’ont pas été considérés… comme des achats de première nécessité ! Et pourtant, règles (et tampons) s’appliquent aussi en confinement !

Trois semaines après l’instauration du confinement en France, des voix s’élèvent pour dénoncer des amendes injustifiées… voire misogynes. Sur les réseaux sociaux, plusieurs femmes racontent avoir été verbalisées après être sorties pour acheter des serviettes, tampons, coupes menstruelles ou un test de grossesse. Selon les témoignages, les autorités n’ont pas estimé que ces produits étaient des achats de première nécessité. Peut-être qu’une mousse à raser ou une huile à barbe auraient été considérées comme plus essentielles…

Les protections hygiéniques, pas de première nécessité ?

« Une amie à mon copain est allée chercher des tampons et s’est pris une amende, parce que selon le flic, c’est pas vital », s’indigne une internaute sur Twitter. « 135 euros d’amende », évoque une autre. Pour beaucoup de personnes qui ont réagi à ces posts, ces verbalisations dans le cadre des restrictions de sorties sont abusives. Dans le cas d’une des témoins, c’est le compagnon qui a écopé d’une amende pour être allé acheter des protections hygiéniques à sa place.

Même s’il reste nécessaire de réduire ses déplacements, rien n’empêche une femme ou une personne tierce d’aller acheter des protections périodiques ou tests de grossesses dans une pharmacie ou une surface de vente autorisée pendant le confinement, ce n’est pas un motif de verbalisation.

https://www.journaldesfemmes.fr/societe/actu/2629333-regles-confinement-protections-hygieniques-serviette-tampons/ 

Pour se distraire en cette période de confinement, la police de Macron a-t-elle reçu l’ordre de jouer à cache-tampon ? ( à 135 euros la partie )

Et pendant ce temps, dans les quartchiés…

 

Note de Christine Tasin

Le seul problème dans l’article du Journal des Femmes, c’est que ces amendes soient qualifiées de machistes… Elles sont aussi stupides et inacceptables que celles qui frappent ceux qui achètent du coca ou du pastis. Aucun policier n’a le droit de décider de ce qui, pour vous, est de première nécessité. Et ce n’est pas parce que les serviettes hygiéniques sont réservées aux femmes que ce sont des amendes machistes ou anti-femme. Faut arrêter avec le complexe de persécution. Vous avez simplement des autorisations de sortie mal faites, aberrantes, qui ouvrent la voie à tous les excès si les forces de l’ordre les appliquent au pied de la lettre. Rien de plus, rien de moins.

Print Friendly, PDF & Email

22 réponses à “135 € pour l’achat de protections hygiéniques… elle joue à cache-tampon la police de Macron ?”

  1. Avatar Cayssials dit :

    On revient aux années 40/45
    Au temps des relations

  2. Avatar Pascal JUNG LEDOUX dit :

    C’est vrai que la macron ne risque rien.Elle est comme une vieille carte d’électeur…Plus besoin de tampons!!!

    • Avatar Mountain dit :

      Je l’avais déjà signalé dans un de mes précédents messages, vous en voulez encore des exemples, 1 prune de 135e pour être allée acheter des cigarettes, une prune pour promener le chien pendant que le mari faisait les courses et pour avoir oublié son attestation, ça y va, il faut compenser la perte de revenus des radars ,

  3. Avatar Patrice Ducloux dit :

    Il faut que toutes les personnes s’estimant victime d’un abus de pouvoir refusent de payer et conteste le bien fondé de l’amende en contactant un avocat pour la rédaction de sa contestation afin de ne pas faire d’erreurs juridiques.

    Surtout ne pas payer !

  4. Avatar Céline dit :

    Pourtant on parle bien de précarité menstruelle dans cet article. Si ce n’est pas 1 produit de 1ere nécessité pourquoi en distribuer gratuitement aux femmes en difficulté
    https://www.20minutes.fr/societe/2717623-20200213-gouvernement-va-distribuer-gratuitement-protections-hygieniques-femmes-precaires

    Excusez-moi s’il y a des policiers qui lisent mon commentaire mais je trouve qu’ils sont bêtes à bouffer du foin de nos jours, appliquant les directives au pied de la lettre, ce sont des robots qui ne réfléchissent plus par eux mêmes, préférant se suicider que de désobéir à des ordres encore plus débiles qu’eux. Il n’y a qu’à observer la différence de traitement entre des gilets jaunes et des émeutiers dans les quartiers sensibles. Jai beaucoup plus de respect pour les gendarmes et militaires qui semblent avoir encore leur libre arbitre. Ce n’est que mon avis et bien-sûr il y a heureusement des exceptions.

    • Avatar Pseudo dit :

      Vous avez raison,la police ferait mieux de se préoccuper de protéger les femmes,dans les quartiers où elles se font agresser et violer,parce qu’elles sont Françaises,plutôt que de sen prendre à elles,lorsqu’elles vont faire leurs courses. Et combien de ces voyous;violeurs et vendeurs de drogue,traînent dans ces quartiers,sans être contrôlés;et pour quelle raison.? En ont ils peur.?

    • Avatar Martel dit :

      Oui les gendarmes, mais …. aujourd’hui je crois qu’ils essaient de rivaliser avec les flics ! prune 135€ pour être aller donner à boire à son cheval !!!!!

  5. Avatar Karnyx dit :

    « Faut arrêter avec le complexe de persécution. »
    100% d’accord avec Christine.
    Soyez des femmes, nom de Dieu !
    Arrêtez de vous regarder à travers le filtre victimaire du féminisme.

  6. Avatar ALEX 28 dit :

    Très juste commentaire de C. Tasin

  7. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Ils sont devenus fous !

    Est-ce que tant de zèle qui vire à l’excès jusqu’à l’absurde ne cacherait pas quelque chose d’autre ?

  8. Avatar Christian Jour dit :

    Oui mais tout est bon pour nous coller des prunes. Qu’ils aillent coller la prune à une muzz pour voir et après on en reparlera. Comme disait un cousin flic, plus con qu’un flic, deux flic, je le sais je suis de la maison.

  9. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Macron a besoin de fric, c’est tout, alors ses flics, ou plutôt ses percepteurs, sont lâchés dans la nature avec ordre de rentrer le soir avec un nombre minimum de PV. du coup les PV pleuvent pour des motifs débiles, le fric rentre, le racket des français tourne à fond et Macron est content. Pensez vous que les flics iront verbaliser des femmes arabes ou africaines qui iront acheter des protections périodiques? Moi j’en doute

  10. Avatar Roberto K. dit :

    J’attends que cette bâtarde milice, essaye de me verbaliser pour une infraction bidon, et je crèverai en défendant ma liberté et mes valeurs, le minable dictateur islamisé l’a dit, on est en guerre , faites-vous respecter et défendez vous, dans notre pays il n’y a plus de place pour les faibles sans testicules.

  11. Avatar Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    « (…) Et pourtant, règles (et tampons) s’appliquent aussi en confinement ! ».

    Cela s’appelle des achats d’hygiène, au même titre que l’achat de savon, shampoing, savon de lessive…, et les tests de grossesse font partie de la parapharmacie.

    Si ces capos de flics et autres gendarmes sanctionnent pour cela, ils devraient sanctionner aussi leurs femmes, concubines, et autres proches pour de tels achats, une fois chez eux en constatant ces faits. À sanctionner pour abus de pouvoir !

    Allô schiappa ?

  12. Avatar Aardvark dit :

    De telles conneries annoncent clairement la fin d’un régime… Avec notre mini-roi, tout est possible !

  13. Avatar Tzel dit :

    Patience, il faut jouer leur jeu. Dans quelques semaines il suffira
    de coché la case ⬛✔ sortie pour l’aïd (le moton) et vous ne risquerez plus rien. Même plus besoin de noter l’heure, les consignes seront données.
    N’oubliez pas : »C’est pour le moton » et ça passe.

  14. Avatar Joël dit :

    Y a plus d’excès de vitesse en ce moment, alors on crée l’excès d’hygiène.
    Ça rapporte autant sinon plus.
    Excès de vitesse < à 20km/h = 68 €
    Excès d'hygiène = le double.

    Rassurez-vous, l'excès de PQ n'est pas encore un délit.

  15. Avatar Jean Marc v. dit :

    Je pense que sa sera le dernier ramadan,de France , sa sera la nuit de la st barthelemy française, laissons les se réunir,, et le Corona les neutralisera. Contemplons la fin de envahisseur. La bienfaisante sélection naturelle est en marche….

  16. Avatar patito dit :

    par contre une de mes voisines contrôlée ( à Cannes ) me disait que les policières municipales étaient encore plus connes et détestables que les hommes …. c’est dire !

  17. Avatar palimola dit :

    Elle avait qu’a dire qu’elle allait acheter du shit ça serait passé !

Lire Aussi