Où nous mène donc la « stratégie » de confinement de Macron ?

Publié le 14 avril 2020 - par - 12 commentaires

.

Bilan de 4 semaines de confinement : quelles suites ?

Nous avons été saoulés chaque soir pendant 4 semaines par des tombereaux de chiffres concernant les victimes du cod-19. Récités précipitamment et en vrac par le sinistre Salomon, il était difficile pour les auditeurs d’y apporter une attention suffisante pour en tirer des conclusions claires et utiles.

Macron, hier soir, nous a également saoulés, avec sa fausse empathie et sa fausse gravité, en voulant nous faire croire que son gouvernement et lui-même allaient faire de leur mieux pour mettre fin, vite et bien, à cette crise sanitaire.

Je n’insisterai pas sur ses mensonges, ses « oublis », sur sa non reconnaissance de la mauvaise stratégie mise en oeuvre depuis trois mois. Pierre, Christine et de nombreux contributeurs de RR et de RL ont parfaitement (et ce n’est sans doute pas fini), dénoncé son incapacité crasse (en refusant mordicus de passer, vite, vite, à la vitesse supérieure au sujet des masques et des tests généralisés) ainsi que sa volonté de ne pas changer de cap.

Alors, on peut raisonnablement se poser la question : sa stratégie, condamnée à rester globalement la même, pourra-t-elle conduire, de manière optimisée, à une fin de la crise sanitaire rapide et totale ? Et surtout à quel moment ?

Certes, il est à constater depuis quelques jours (entre le 7 et le 9 avril), un indéniable début de changement du rythme de la progression de la maladie. De sorte que l’on est en droit d’espérer une amélioration continue nous conduisant dans un avenir plus ou moins proche (ou lointain) à la fin de ce cauchemar.

J’ai pensé que l’on pouvait avoir une assez bonne prise de conscience de la situation (même si elle est basée sur une méthodologie simplifiée -ou simpliste comme pourront le dire certains – que je ne blâmerai pas ici-) en établissant des représentations graphiques de l’évolution de la pandémie. Deux critères pouvant être retenus : les entrées en réanimation, ou plus prosaïquement, les décès en hôpital. C’est, modestement, et en toute conscience des limites et des approximations de mon choix, que j’ai établi quelques diagrammes, sur la base du nombre de décès par jour en hôpital et que je les soumets à RR .

A quoi cela va-t-il servir pourra-t-on me dire, puisque l’on sait que la « décrue » est dès à présent amorcée ?

Réponse : à servir de base aux amateurs de la pensée raisonnée et de chose mathématique, dans la mesure, où, il me paraît que le confinement tel qu’il a été appliqué depuis 4 semaines, va, dès l’annonce de sa prolongation jusqu’au 11 mai, très probablement changer (plus ou moins), de nature et de degré, dans le comportement des Français et qu’il serait alors bon d’en déceler, à temps, les conséquences.

Sans m’étendre sur les raisons (bien incertaines) d’un tel changement (lassitude, décompression mentale, attitudes bravaches, rébellions accrues dans les zones de non-droit, …), il vous serait possible, lecteurs,  de vous en assurer en poursuivant la mise en diagramme à compter de ce mardi 14 avril (je ne doute pas que nombre d’entre vous, peuvent le faire).

Et la moindre « anomalie » dans l’allure des courbes pourrait servir alors de « signal d’alarme » et permettre (pourquoi pas) d’en tirer des conclusions utiles pour exiger que la barre soit « redressée ».

——

Explications des diagrammes :

Diagramme1 :  histogramme avec courbe-enveloppe, du nombre de décès par jour depuis le 15 mars jusqu’au 13 avril

.

Diagramme2 : nombre de décès en cumulé. Jusqu’aux environs du 8 avril la courbe enveloppe a une allure de type légèrement parabolique (courbure « vers le haut »). Après le point d’inflexion constaté vers le 8 avril, la courbe présente une courbure « vers le bas ». Au soir du 12 avril, trois tendances-scénarios possibles ont été tracées : scénario 1 : tendance haute. Scénario 2 à tendance moyenne et scénario 3 : tendance basse.  Les résultats du 13 avril semblent indiquer que l’on irait vers la tendance haute. Mais, prudence : il faudra davantage de résultats pour voir se dessiner une tendance plus fiable.

 

.

Diagramme 3 : c’est une variante améliorée du diagramme 1, lequel présente des fluctuations en « dents de scie » entre les chiffres « au jour le jour » (probablement dues aux disparités des conditions de contamination, de soins et de traitements entre régions ?). Pour « lisser » la courbe du diagramme 1 et la rendre un peu plus « explicite », le diagramme 3 a pris en compte les chiffres de décès par paires de jours.      

Print Friendly, PDF & Email

12 réponses à “Où nous mène donc la « stratégie » de confinement de Macron ?”

  1. Paco Paco dit :

    De toute façon, l’amélioration, demain ou après demain, ne sera pas de son fait. C’est sur et certain. mais puisqu’il nous a dit qu’il allait à nouveau tchatcher dans le poste, tu vas voir qu’il va s’approprier l’affaire… Il parait qu’en cours de récré il était « déjà » un sale con ! Des coups de boule se perdent crédieu…

  2. Avatar Céline dit :

    Difficile de faire des estimations sur des bases erronées. Une collègue hospitalière me disait ce matin que seule la moitié des cas de l’hôpital de notre commune avait été officiellement déclarée. Les décès en ehpad sont comptés quand ça arrange et ceux au domicile jamais.

  3. Avatar Gladius dit :

    Bonsoir Céline
    Je précise que je me suis basé sur des données assurées fiables car provenant uniquement des hôpitaux. Je n’ose croire qu’ils puissent manipuler les chiffres Je n’aurais par ailleurs jamais effectué cette petite étude sur des bases que j’aurais pu penser être erronées;

    Ceci dit: PATATRAC !!!

    Les données de ce jour (en hôpital donc) sont très mauvais : 541 décès soit 206 de plus qu’hier.

    Si vous complétez la courbe du diagramme 2, vous constaterez que l’on se retrouve dans le pire des scénarios que j’avais « imaginés » (le n°1)

    On n’est pas sortis de l’auberge, mes amis!!!!!

  4. Antiislam Antiislam dit :

    Bonjour,

    Un grand merci pour cette étude !

  5. Avatar Céline dit :

    Ok, merci pour votre réponse.
    Oui le scénario n°1 semble malheureusement bien engagé. D’ailleurs en admettant que tous les chiffres déclarés soient divisés par 2 la courbe suivrait malgré tout le même tracé, non? Tout ce qu’il faut voir est qu’on n’a pas encore atteint le pic.

  6. Avatar pier dit :

    Classement
    pas honorable pour la FRANCE

    https://www.dkv.global/eurozone-ranking

  7. Avatar pier dit :

    Padirac semblera un nid de poule
    comparé au gouffre économique qui arrive !

  8. Avatar sly dit :

    ce qu’il m’étonne dans tout ça, on ne meurt plus que du coronavirus, ou sont les morts de la grippe qui en fait 8 000 à 10 000 par an ?
    et des morts  » naturels  » , des cancers ou autre maladie ?

    de tte façon depuis tjrs on nous ment alors la …puis on voit tellement de truc, conspiration ou pas, ordre mondial ou pas … on s’y perd et c’est peut-être ce qu ‘ « ils  » veulent … j’arrive à ne plus faire confiance à personne …

    • Avatar Jean rené de la Corbière dit :

      Bonjour , leurs projets nous amènera à la neutralisation de tous opposants et a la mort de nos parents , une chose est sûre , le deconfinement sera a haut risque, dans ma famille nous sommes tous chasseurs mon père et mes oncles âgés de 70 a 75 ans chassent toujours comme de nombreux autres francais du même âge. et aucun dictateur ou milices leurs interdiront de sortir, sous peine d’être confronté a une riposte sanglante , dans un pays guerre ,et un régime totalitaire ils n’ont plus rien à perdre personne leur interdira le seul plaisir qui leur reste, ils n’hésiteront pas a tirer si ont leurs interdit de sortir. .ce régime n’échappera pas au conflit civil imminent, d’un côté il aura immonde faune qui peuple les citees et de autre le patriote peuple qui se battra pour ces valeurs de liberté historiques , sans oublier au milieu les traîtres , lâches et collabos qui seront les premiers a succomber. Vive la France libre . Courage a vous tous ,

Lire Aussi