Une musulmane : « le confinement est en accord avec notre religion », nous n’avons pas besoin de mosquées

Publié le 12 avril 2020 - par - 9 commentaires

.

Voici un très intéressant aveu, publié dans les colonnes de « Ouest France », un journal dont le lecteur habitué sait tout le mal qu’il faut penser…

https://resistancerepublicaine.com/2020/02/08/caen-les-antifas-attaquent-generation-identitaire-pour-ouest-france-cest-une-rixe-entre-extremistes/

Souvent prompt à donner une bonne image de l’islam et une mauvaise de ce qui s’y appelle « l’extrême-droite », « Ouest France » vient de donner de l’eau au moulin des anti-islamisation de la France. Tel est pris qui croyait prendre, l’arroseur arrosé, l’ironie du sort, cela fait du bien de temps en temps !

Il semble bien en effet qu’on ait voulu faire passer les musulmans pour des gens « bien » dans l’article suivant, qui s’adaptent au confinement voulu par le pouvoir macronien, dont la religion serait en phase avec la loi française puisque selon une musulmane dont les dires sont relayés dans cet article, accompagné d’une photo de la voilée en bonne et due forme, le confinement serait halal !

https://www.ouest-france.fr/bretagne/morlaix-29600/morlaix-islam-le-confinement-est-en-accord-avec-notre-religion-6786451

Et cela mériterait un article dans la presse bretonne, histoire que tout le monde en soi informé…

Il n’est pas très étonnant quand même de voir une musulmane déclarer que le confinement est conforme à son statut dans l’islam, notamment quand on songe aux harems des sultans où les femmes étaient confinées.

« Harem » étant apparenté à « haram », le contraire de « halal » pour désigner un interdit, le « harem » était interdit aux autres hommes.

Pas très étonnant donc de voir une femme musulmane proclamer que le confinement lui convient bien, spécialement si elle est voilée puisque le voile est un harem ambulant matérialisant un interdit dans l’espace public.

Plus intéressant encore, cette musulmane aumônière reconnaît que l’islam ne nécessite pas pour sa pratique de bâtiment public, l’islam peut être pratiqué sans mosquée, ce qui va au rebours des nombreuses réclamations qu’on a vu naître, souvent moyennant des prières de rue en guise de contestation, pour obtenir des mosquées.

Le conseil régional du culte musulman a donc rappelé dans le contexte du Coronavirus que les mosquées n’étaient pas indispensables en islam, ce qui est une déclaration très précieuse puisque c’est un aveu.

Il s’agit en effet de reconnaître que la liberté de culte n’est pas en cause quand est réclamée une mosquée et donc qu’il n’existe aucune raison de mettre à contribution les collectivités publiques pour participer à leur édification, d’une manière ou d’une autre. Les procédés sont bien connus, bail emphytéotique administratif cultuel, financement de la partie soi-disant « culturelle » d’un « centre islamique »…

Voilà en tous cas une déclaration importante, un aveu que le confinement aura permis d’obtenir et qui met en pièce toute une argumentation islamogauchiste qui voudrait faire de la construction des mosquées un aspect de la liberté de culte (qui n’est au demeurant pas absolue mais doit composer avec les impératifs de la sauvegarde de l’intérêt général).

Terra Nova, sur Médiapart, appelait ainsi la « laïcité républicaine au secours des mosquées »… ! en voilà de la « laïcité dévoyée », comme ils aiment dire !

https://blogs.mediapart.fr/edition/terra-nova/article/050411/la-laicite-republicaine-au-secours-des-mosquees

Un article de « société, droit et religion » osait encore en appeler à la liberté de culte à propos du refus d’ouverture d’une mosquée à Fréjus…

https://www.cairn.info/revue-societe-droit-et-religion-2016-1-page-191.htm#

On ne cesse depuis des années de dire à tous ces gens qu’ils ont tort puisqu’ils partent du principe qu’une mosquée serait nécessaire pour se livrer au culte musulman, sans jamais le montrer du point de vue théologique, et d’autre part et surtout qu’ils devraient mettre dans la balance les principes fondamentaux de notre Constitution et notamment la laïcité.

Depuis des années, on nous serine le même refrain, par exemple dans la « Gazette des communes » relayant le soi-disant « Observatoire de la laïcité » dont on a souvent démontré d’ailleurs les errements…

https://www.lagazettedescommunes.com/482772/les-maires-face-au-dilemme-de-la-construction-des-lieux-de-culte/

On nous assure alors que les maires seraient face à un « dilemme » sur le plan juridique… Foutaises!

C’est encore en 2016 Obama qui prêche dans une mosquée au nom de la « liberté de culte »…

https://www.europe1.fr/international/obama-se-rend-dans-une-mosquee-pour-defendre-la-liberte-de-culte-2662277

En conclusion, le confinement aura au moins eu ce mérite de mettre en évidence quelques éléments importants du débat sur l’islam et la manipulation éhontée par certains des notions de laïcité et de liberté de culte.

Une manipulation d’autant plus scandaleuse que les mêmes en général osent toute honte bue prétendre que ce seraient leurs adversaires qui pervertiraient la laïcité, lui feraient jouer un rôle qui n’est pas le sien…

Print Friendly, PDF & Email

9 réponses à “Une musulmane : « le confinement est en accord avec notre religion », nous n’avons pas besoin de mosquées”

  1. Avatar Gloup la grenouille dit :

    Bien évidemment, il n’est pas nécessaire de se rendre dans un lieu précis pour s’adresser à un dieu imaginaire alors, puisque ces mosquées qui enlaidissent le paysage sont inutiles, il faut toutes les raser.
    Sur les emplacements devenus libres, souvent situés en ville, on construira alors des logements HLM réservés aux seuls Français de souche.

    • Avatar Mountain dit :

      Tout a fait d’accord avec vous gloup la grenouille ,et si ca leur plaît d’être confinées grand bien leur fasse ,de toutes façons la plupart sont déjà confinées par leur mari ,alors ca ne les changent pas beaucoup,mais ici nous on est libres et on entend bien le rester et vivement que ce cauchemar s’arrête et que la vie reprenne comme avant .

  2. Claude Laurent Claude Laurent dit :

    pas besoin de mosquées ?
    En effet la plupart ont moitié moins de places pour les femmes que pour les hommes.
    La prière des femmes est-elle donc moins nécessaire ou moins valable ?
    Ma question pour justifier ce fait, souvent posée dans des commentaires sur YouTube est toujours restée sans réponse.

  3. Lavéritétriomphera Lavéritétriomphera dit :

    De la poudre aux yeux, l’islam a été conçu pour souder les liens sociaux grâce à des rituels à n’en plus finir. Je pense au sacrifice du mouton et au pèlerinage à la Mecque notamment. De plus le musulman est fortement encouragé à se rendre à la mosquée, car c’est ainsi qu’il obtient (ou obtiendrait) une énorme récompense https://www.sunnisme.com/est-il-obligatoire-de-prier-a-la-mosquee.html/.

    • Avatar Gloup la grenouille dit :

      Ils espèrent une récompense de la part d’un dieu qui n’existe que dans leur cerveau malade > M D R .

  4. Avatar DURADUPIF dit :

    Tj la même stratégie, Is utilisent la même dissimulation pour contourner nos valeurs humanistes et républicaines et les esprits libres et respectueux des autres et de soi-même continuent à céder de nos patrimoines civilisationnel gréco-romain et culturel judéo-chrétien.

  5. Avatar palimola dit :

    Dans l’article de ouest France ….les musulmans bretons !! celle là je l’avais jamais entendue ! ah fallait la trouver celle la …les musulmans bretons ! on s’enfonce chaque jours un peu plus dans la folie !!

    • Avatar Eric dit :

      Je me suis toujours demandé si en Bretagne il y avait des pêcheurs musulmans bretons ou des musulmams pêcheurs bretons ou des bretons musulmans pêcheurs ou des bretons pêcheurs musulmans, en fin bref vous voyez ce que je veux dire. Sinon à part ça j’espère que le confinement n’est pas trop pénible pour vous, bon allez bon courage à tous.

  6. Avatar palimola dit :

    Et ces musulmans Bretons ils écoutent ça ?

    https://www.youtube.com/watch?v=Z593IhlhR4s

Lire Aussi