Des pièges dans les forêts pour tuer les cyclistes : une nouvelle forme de djihad !

.

Le confinement nous prive des bienfaits du retour du printemps, dont les promenades en forêt pour ceux qui ont la chance d’habiter non loin d’une zone boisée et de pouvoir s’évader ainsi dans la Nature, loin de cet Enfer sur Terre qu’est devenue la civilisation sous Macron…

Pourtant, même dans la forêt, ils vous poursuivront. Ils ?

Très probablement des djihadistes.

Puisqu’ils tuent dans les supermarchés, dans les rues, dans les salles de concert, dans les lieux de travail, dans les préfectures, les églises… pourquoi s’arrêteraient-ils à l’orée du bois ?

L’épaisseur des feuillages, la densité des arbres, permettent de réaliser des crimes soit directement, soit en tendant des pièges.

Il se commet régulièrement des meurtres en forêt, par exemple la forêt de Bouconne près de Toulouse est devenu un coupe-gorge.

https://www.ladepeche.fr/2019/10/31/cadavre-retrouve-dans-la-foret-de-bouconne-lhomme-na-pas-ete-tue-par-balles,8515455.php

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/le-corps-d-un-homme-retrouve-dans-la-foret-de-bouconne-pres-de-toulouse-1583380372

.

Mais il y a encore plus insidieux que les meurtres sauvages. Des pièges ont par exemple été identifiés dans le Lot, installés dans un but manifestement malveillant afin de provoquer des accidents potentiellement mortels.

Les deux roues sont visés, qu’ils soient ou non à moteur. Barbelés, grosses pierres dissimulées sous des feuilles, on voit mal qui pourrait avoir intérêt à semer ainsi la terreur et vouloir tuer gratuitement si ce n’est le même genre d’individus que ceux qui s’y livrent depuis des années sur notre territoire.

Alors bien sûr, dans les colonnes de « la Dépêche », on n’y pense pas une seule seconde, on est très politiquement correct… on  préfère ne rien y comprendre !

Et l’on apprend même qu’aucune plainte n’aurait été déposée !

Le maire d’Espagnac envisage seulement, éventuellement, de déposer une main courante SI ça devait continuer…

Donc c’est vraiment l’enfer sur Terre, confinement ou pas, coronavirus ou pas. On en est rendu à devoir être toujours sur nos gardes, même dans des circonstances normalement réservées à la détente.

Peut-on espérer voir tout cela cesser un jour ?

 233 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. en dordogne même soucis , mais j’irais plutôt voir du côté des propriétaires terriens qui ne supportent pas la présence ( d’étrangers) sur leurs parcelles , attention toutefois au mot étranger qui ici signifie ( n’habitant pas la commune) donc le gus du village voisin est un étranger , ici vendre un morceau de terrain à un étranger , leur arrache le coeur , tout est pareil , chasse , pêche et ne parlons surtout pas du champignon , quel horreur un champignon ramasser par un parisien en vacance , quel scandale , toutefois il serait souhaitable que les rats des villes respectent un peu plus le bien des rats des champs et tout le monde ne s’en porterais que mieux , mais bon un hêtre humain reste un hêtre humain !!

  2. A certains endroits d’un chemin menant à des endroits magnifiques sur la côte, au nord d’Ajaccio, étaient disposés des planches à clous camouflées sous l’herbe ….
    Rien à voir avec le djihad qui préfère le spectaculaire pour faire parler de lui…
    Des cons, il y en a partout, hélas !!….

  3. Il y des pièges et barricades faits par des riverains ou marcheurs en forêt qui visent les pratiquants de moto cross. Pas certain que ça soit l’œuvre des barbus…et puis il y a mille et une façon de causer de graves dommages à de nombreuses personnes ou équipement public avec peu de moyens (et je parle pas de voiture) que s’ils ne l’ont jamais fait c’est tout simplement qu’ils ont un QI d’huître et sont d’une idiotie sans aucune mesure.
    30 ans qu’ils terrorisent les français…. Mais aux français il ne leur faudrait que 30jours pour instaurer la peur et la confusion en eux…

  4. Cette histoire de câble tendu en travers ses sentiers, ne date pas d’hier. Ce phénomène est apparu lorsque la pratique de moto cross s’est répandue tous azimuth. Des jugements ont été me semble t il prononcés. Il y eut même mort d’homme… Selon la région, cela peut avoir été repris par les adeptes de la greuligion d’amour et d’épée, mais ça reste à prouver !

  5. Je pense que , les coupables de ces pièges ne sont pas les muss, mais plutôt des proprios , chasseurs ou écolos, spécialistes du piégeage , ils sont tous contre la pratique du sport dans les bois, en 2017 j’en ai fait expérience en Savoie, en vacances avec 3 potes on pratiquaient du VTT , dans un domaine forestier proche a Aix les bains , nous avons été blessés par des barbelés tendu a auteur d’homme, un pote a été grièvement blessé ,a la gorge 34 points de sutures , moi j’en eu 25 dans le dos m’étant allongé au passage des barbelés , …le coupable avait été identifié c’était le proprio du domaine forestier il n’a pas été condamné il est mort en 2018 avant son procès , la foucheuse ayant sanctionné..les muss sont des lâches qui assassinent les faibles par traîtrise dans les attentats ou assassinat de masse,. Le piégeage forestier est trop modeste pour eux.

  6. Les momos seraient ils les supplétifs des gendarmes traquant le céfran baladeur ou l’inverse ( les forces de l’ôôôrdre supplétifs du momo )? Les flics et les momos contre l’affreux français en vadrouille, c’est l’impression que ça donne.

  7. Toutes les hypothèses sont envisageables, mais j’imagine mal des coupeurs de gorge s’embringuer dans la fabrication de tels pièges au beau milieu de la nature. Les terroristes « de proximité » préfèrent agir en ville avec un couteau ou un véhicule, c’est plus simple, efficace et médiatique.

    Par contre, je sais qu’il y a des tarés qui piègent les allées forestières ou les chemins de campagne pour dissuader les motards (dont je suis), cavaliers et autres de passer. Ce sont souvent des propriétaires terriens du coin ou des chasseurs ou des écolos extrèmistes qui tendent des câbles à hauteur de gorge en travers du passage. Il y a quelques années, dans le Sud-Ouest, un motard qui pratiquait l’enduro a été tué ainsi.

    • C’est probablement ce genre de taré,rien à voir avec l’islamisme suggéré ,d’autant que le même phénomène s’est produit ,ici,en forêt de verrières,mais avec des clous de tapisserie et des punaises…!bonjour les semelles des marcheurs! La connerie est bien partagée,islam ou pas..

  8. C’est peut-être un groupe séparatiste Tibétain qui attaquent les promeneurs. Vous savez ils sont pénible les moines Tibétain.

  9. Les motards pratiquant le tout terrain connaissent ce phénomène depuis longtemps. Les chasseurs et autres « écolos » n’ont pas attendu l’islam pour tendre des fils de fer en travers des chemins.
    Mais il y a peut-être les islamistes en plus maintenant.
    De toutes façons, même si la police les attrappent, les juges ne leur feront rien, donc … vous je ne sais pas, mais moi j’évite les chemins en forêt à donf à vélo ou à moto.
    En 2022, vous savez pour qui les français vont voter ?

  10. Ils tendent des pièges ? Faisons pareil. Une grenade dégoupillée
    sous un caillou et boum une embuscade avec quelques armes de chasse etc..

  11. Vous vous egarez Maxime.La relation avec l’islamisme n’a pas lieu d’être dans cette affaire ! C’est du délire obsessionnel ou quoi? Allez plutôt chercher du côté d’un déséquilibré qui aurait horreur des types qui saccagent chemins et sous bois forestiers… voire un obsédé sexuel…Les forêts proches des métropoles regorgeant de ce genre de personnes,  »sportives » ou pas ,car étant sur fréquentées…C’est aussi une hypothèse car il me semble que le cadavre découvert était dénudé….Lorsque l’on sort en forêt ,mieux vaut être sur ses gardes ,particulièrement en zones péri urbaines.

    • C’est la même philosophie qui inspire les uns et les autres donc il n’y a là nul égarement. L’idée est d’attenter à la vie de l’autre, quoiqu’il ne fasse d’illicite, parce que sa seule présence, sa seule activité, sa seule existence est perçue comme une nuisance méritant la mort.
      C’est une intolérance qui pousse à tuer alors même que la victime vit « more gallico », souhaitant juste faire un tour en vélo dans une forêt ouverte au public.

        • La vraie question, c’est de savoir si la personne plus ou moins écolo-vert qui met ça en sachant que des motards ou cyclistes risquent de se blesser gravement voire de décéder en roulant dessus désapprouve le terrorisme islamique…
          Cette personne portant atteinte à la vie d’autrui parce qu’elle est hostile à une liberté fondamentale, celle d’aller et venir sur des voies publiques forestières, elle est dans le même état d’esprit que ceux qui tuent quiconque utilise sa liberté individuelle (dont la liberté d’expression) dans un sens qui leur déplaît.
          On sait que le vert-écolo et le vert-islamo s’assortissent très bien en politique d’ailleurs.
          On peut parler de djihad au sens large, une personne choisissant d’attenter à la vie d’autrui au nom de ses convictions et en violation de nos libertés constitutionnellement garanties.
          Si vous ne voyez pas qu’à côté du djihad stricto sensu existe un djihad lato sensu, vous ne percevez qu’une partie du phénomène qui mine notre société.

  12. Ceux qui ne connaissent pas bien l’islam diront : ‘ Cela ne peut pas être le fait de musulmans puisque, au moment où ils installent le piège, ils ne savent pas qui sera la victime ‘ .
    C’est une erreur car il n’existe que deux possibilités :
    – Si la victime est un mécréant, l’objectif est atteint.
    – Si la victime est un musulman, ce n’est pas un problème puisque dans cette maudite secte, on enseigne qu’un musulman qui trouve la mort lors d’une attaque djihadiste, même s’il n’en est pas l’auteur, ira directement au paradis d’allah poubelle.
    C’est pour cette raison que, lors de la tuerie de Nice, bien qu’il y eut de nombreux musulmans parmi les victimes, les adeptes de la dite secte n’ont pas réagi.

    • Je vois pas beaucoup de musulmans faire du vélo dans les bois. Et en plus dans le lot que je connais beaucoup vue la densité des forêts d’où il n’y a pas beaucoup de pistes cyclables il y a que des chemins de terre et de cailloux.
      Vue la feignantise des Arabes en général et des musulmans en particulier.
      Mais dans ce département et cette région d’Occitanie où ils ont voter en grande partie pour MACRON.

      • Les arabes sont des pros du triathlon : ils viennent à la piscine à pied, nagent un peu, puis repartent à vélo 🙂 .

        • Gloup on m’a aussi raconté qu’ils aimaient beauoucp le sport « Ypiquent ».

  13. C’est quoi ces deux couilles molles d’élus qui ne portent pas plainte ? Ils ne le font pas parce qu’ils ne veulent pas  » stigmatiser  » leurs allogènes , si allogènes il y a ! Vu leurs attitudes à ces deux édiles , cela me conforte dans mon hypothèse.
    Et que font les administrés ? Rien à part alerter leur édile qui a peur de porter plainte ,qui a le trouillométre à zéro , et bien la France est sauvée avec des mairdeux et des conseillers aussi lâches que trouillards !

  14. Ils nous ont déclarer la guerre et les bobos ne voient rien, n’entendent rien mais disent encore « c’est pas ça l’islam, vous n’aurez pas ma haine » mais putain ouvrez les yeux, parce que moi j’ai la haine et la rage aussi.

Les commentaires sont fermés.