Des Marocains payent 5000 euros pour retourner au Maroc… Le flouze du blues…


Des Marocains payent 5000 euros pour retourner au Maroc… Le flouze du blues…

.

Le flouze du blues…

 

Mais où ont ils trouvé un tel amas de flouze ?

Pour retourner au bled, car ils ont trop le blues…

Rame momo, souque rachid,

au pays on retourne à vide !

Le covid, de l’Europe, expulse des ventouses…

 

PACO. Les ennuis de Chine !

07/04/2020.

Des Marocains payent jusqu’à 60 000 dirhams pour retourner au Maroc

Dans le souci de fuir la propagation à grande échelle du coronavirus en Espagne, une centaine de jeunes marocains ont payé chacun 60 000 dirhams, à bord de deux bateaux pneumatiques pour rejoindre le Maroc.

L’immigration semble avoir changé de sens avec la pandémie de coronavirus. Les clandestins marocains qui avaient émigré de façon périlleuse en Espagne, font le chemin inverse, dans les mêmes conditions, pour fuir le covid-19 et rejoindre le Maroc. L’important pour eux est d’atteindre les côtes marocaines, peu importe le prix à payer.

L’état d’alerte maximale a été décrété dans la région de Larache par la gendarmerie et les autorités locales. Si la peur de la pandémie est la première raison de cette immigration à toute épreuve, il faut dire que l’instauration de l’état d’urgence en Espagne, le chômage et la pression faite sur les trafiquants de drogue, ont contraint ces Marocains à retourner dans leur pays.

Ces Marocains qui ont quitté l’Espagne à bord de bateaux pneumatiques, ont été surpris par d’énormes vagues et sont restés bloqués dans les eaux une journée entière, rapportent les autorités de Larache. Ils ont eu la vie sauve grâce à un passeur originaire de Kénitra qui a pu les conduire jusqu’à une plage située près du douar Akla, contre la somme de 300 000 dirhams, rapporte Al Ahdath Al Maghribia .

Mais craignant d’être poursuivis par les autorités, ces jeunes « se sont volatilisés dans la nature dès leur arrivée ». Et même si les éléments de la gendarmerie royale de la commune de Laouamra ont diligenté une enquête, impossible de les localiser. C’est finalement la gendarmerie de Moulay Bousselham, qui a retrouvé la trace de certains d’entre eux, cachés dans des endroits qualifiés « d’insolites comme cet homme qui a été surpris recroquevillé dans un four traditionnel en argile », dans le douar Chaoufaa.

Les recherches continuent dans des douars situés dans les communes de Moulay Bousselham et Sidi Boubker Haj, relevant de la province de Kénitra. L’objectif est surtout de s’assurer que ces immigrants ne constituent pas un foyer de contamination au coronavirus.

https://www.bladi.net/mre-retour-maroc,66927.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Paco

C'est jamais que des mots tournés en écheveaux, des embrouillaminis parcourant le cerveau ! Mais c'est vrai ça vaut pas tripette, ces mots tirés à l'escopette, ce n'est pas du Verlaine et pas du Marivaux... PACO 2016.


14 thoughts on “Des Marocains payent 5000 euros pour retourner au Maroc… Le flouze du blues…

  1. Avatarpalimola

    Bonjour pour eux le fric coule a flots , je me souviens d’un jour ou j’ai dû patienter 20 minutes au guichet de la caisse d’épargne car l’un d’eux était en train d’effectuer une multitude de virements sur plusieurs comptes !

    1. Avatardurandurand

      Bonjour ,on peut se poser la question : que fait la caisse d’épargne,pourquoi n’alerte t’elle pas Tracfin ?

      1. Avatarpier

        l ‘été dernier je me suis fait 1 chèque sur mon cpte LCL vers mon compte Cr. Agr
        et ben la prochaine fois , il faudra …..

  2. Avatarpier

    En Thailande,  » nique la police  » ca marche pas

    https://www.thephuketnews.com/french-to … -75590.php

    il faut bien recycler le flouse

    Ca ne va pas redorer l’image des « français » sur place
    (ni celle des français de manière générale dans les médias locaux).

    J’espère que ceux ne sont pas des allocataires du généreux assistanat français,
    sinon, ça va se voir qu’ils n’étaient pas là (et qu’ils ont largement les moyens de faire sans).

  3. AvatarBaribal

    Encore bravo Paco pour ces vers agiles et merci pour « Les canotiers » de Gustave Caillebotte, un immense peintre trop peu connu.

    1. PacoPaco Post author

      Oui ce tableau est une merveille. Sa pureté, en fait, pour compenser, la laideur, la lourdeur de ce fait divers que j’ai vidé de son jus…

  4. AvatarMachinchose

    racailles !! pourritures !

    je déconne!!

    braves garçons! puissieez vous etre trés vite des millions a dégager de chez nous ou vous n’ avez apporté que malheur et desolation!!

    TOUT absolument TOUT nous sépare!

    et le « multiculturel » proné par des traitres NOUS LE VOMISSONS !!!!!!

    j’ espère vivre assez longtemps pour assister a l’ écroulement de cette société de merde qu on nous aforcés a accepter

    et assister a la vindicte populaire quand elle se dechainera contre tous ces criminels assassins de la France

  5. MaximeMaxime

    Toujours en forme Paco ! car non seulement ses vers sont spirituels et drôles, mais les infos qu’il dégote ne sont pas forcément les mieux connues !
    J’espère que quelques vers seront bientôt consacrés à l’éloge de Boris Johnson, un souhait de guérison sous une forme poétique, avant que ce soit – peut-être – une triste oraison funèbre ou une épitaphe…

Comments are closed.