Macron a déclaré la guerre aux Gaulois réfractaires mis au pilori ; pendant ce temps, les racailles…


Macron a déclaré la guerre aux Gaulois réfractaires mis au pilori ; pendant  ce temps, les racailles…

Photo. Une famille gauloise exposée au pilori moderne, dans la presse au service de Macron.

 

Pilori 

Au Moyen-Age et même jusqu’au 19ème siècle en France, les condamnés pouvaient se voir infliger une peine complémentaire d’infamie, sous la forme du pilori. L’article 22 du code pénal napoléonien prévoyait ainsi que « quiconque aura été condamné à l’une des peines des travaux forcés (…) ou de la réclusion, avant de subir sa peine, sera attaché au carcan sur la place publique : il y demeurera exposé aux regards du peuple durant une heure ; au-dessus de sa tête sera placé un écriteau portant, en caractères gros et lisibles, ses noms, sa profession, son domicile, sa peine et la cause de sa condamnation« . La disposition qui n’était plus qu’historique a été supprimée par une ordonnance de 1960.

Le  pilori moderne ? Il est dans les journaux !

Il se trouve dans la presse au service de Macron, qui prend pour cible les Gaulois réfractaires !

En 2020, il  n’est pas comme au Moyen-Age sur la place de la ville, puisque celle-ci est bien souvent tenue par les islamos, protégés par le pouvoir.

 

Macron a déclaré « nous sommes en guerre » !

Mais pas contre le virus !

 

Ce qu’il faut comprendre derrière les mots, c’est que  Macron, sa « « clique » et tous les médias d’Etat,  intensifient la guerre menée contre les « Gaulois réfractaires » !

 

Car qui est ce « NOUS » dans la formule « NOUS sommes en guerre » ?

Les naïfs ont cru que Macron parlait du combat contre le virus.

Mais quand Macron dit « NOUS », ce n’est surtout pas pour parler de lui et du peuple français !

Le peuple français, il le déteste, le méprise, le trompe et l’utilise. Il le matraque dans la rue. Il le regarde de haut dans ses déplacements. Il en parle avec mépris dans ses interventions.

Non, Macron n’a pas changé depuis la répression des gilets jaunes de 2018 !

Le « NOUS » de la formule s’adresse aux siens qu’il a voulu rassurer, aux gens qui l’ont porté aux pouvoir, à ses camarades de caste,   pas au peuple français pour lequel il n’a aucune sympathie.

 

Ce « NOUS » dans la bouche de Macron, est un « NOUS » exclusif dont le Gaulois NE FAIT PAS PARTIE !

Les gens n’ont pas pris conscience de ce qui était en train de se passer :

-quand il dit cela, Macron parle du haut du système, il s’adresse  à sa caste et lui signifie qu’il entre en guerre contre VOUS, les Gaulois !

-le virus magique permet à Macron et sa clique de vraiment prendre le contrôle du pays

-le moindre petit  flicaillon va se croire tout permis, missionné par Macron pour « sauver » la France

– le message des  appels à la prière islamique, la fameuse « nouvelle escalade », selon Marine : attention,  l’islam sera à n’en pas douter un facteur de l’équation dans les temps à venir (islamisation, agitation ou utilisation par le pouvoir ? Plus que jamais, il faudra être vigilant…).

Les sacrifiés dans ce schéma ?

Les Gaulois réfractaires !

La propagande à l’œuvre : illustration avec un article puant.

La cible ? Une famille qui faisait de la moto et du quad (là-dessus, on est d’accord, ce n’est pas très malin).

-Premièrement le secteur d’Egreville (77) est vraiment un coin de campagne loin de tout…

-Deuxièmement, les personnes font partie d’une même famille et habitent sous le même toit…

-Troisièmement, « certains »  Français plus « égaux » que d’autres bénéficient pendant ce temps d’un « confinement allégé » ! A ceux-là, on ne vient rien dire !

Vous ne verrez jamais  le même article avec pour cible la « diversité » !

Vous imaginez si on jetait des Noirs en pâture dans les journaux, la réaction de la LDNA (ligue de défense noire africaine) !

Pourquoi cet article est « puant » ?

-éloge de la dénonciation par des voisins…

-une grande photo des personnes parfaitement reconnaisonnables par le lecteur du coin, pour bien « faire honte »…

-mots  choisis et expressions de la propagande…

Article de La République de Seine-et-Marne

(journal du groupe Ouest-France bien connu pour ses positions islamo-collabos…)

Le beau temps du week-end a donné des idées à certains qui n’avaient visiblement pas en tête les règles du confinement. 

Samedi après-midi, les gendarmes de Lorrez-le-Bocage ont été appelés par des habitants d’Egreville goûtant peu les bruits de quad et de motos à proximité de chez eux.

Arrivés sur place, les gendarmes sont « tombés » sur une famille qui venait de passer une partie de l’après-midi en plein air sur leurs engins à moteur. Pas de tarif groupe pour autant et 135 euros d’amende à chacun.

 

Photo prise le même jour (dimanche 5 avril) par Jules Ferry

(excusez la qualité, en territoire musulman, il vaut mieux photographier de loin…), dans une localité populeuse du même département que l’histoire du quad.

Au fond à droite (rectangle), la queue interminable devant la boucherie hallal du quartier.

A gauche (ovale), des racailles agglutinées qui tiennent la place, parlant fort avec de la « musique ».

Pas un flicaillon zélé à l’horizon.

 Pas touche, nous sommes en territoire musulman.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…


15 thoughts on “Macron a déclaré la guerre aux Gaulois réfractaires mis au pilori ; pendant ce temps, les racailles…

  1. pikachupikachu

    La culture de l’excuse dans un cas (photo du bas),
    la culture de l’in-excuse dans l’autre.

    Et la Rokaya qui nous parle de white privilege et de racisme systémique. Peut-être bien qu’elle a raison, mais pas dans le sens qu’elle prétend.

  2. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    C’est pas vraiiiii !

    Qu’ils disent ! On est xénophobes….

    Démoralisant on a envie de prendre chacun de la collabo-sphère et d’aller faire un lâcher en banlieue pour voir s’ils admettent enfin qu’il y a un sérieux problème qui est entrain de saper le pays et la société française.

    Que croient-ils ces abrutis ; qu’ils vont être épargnés ? non ! qu’ils se le disent, ils pourront juste en profiter des avantages de leur condition encore quelques temps, mais très peu !

  3. AvatarGAVIVA

    HA!! la fameuse gendarmerie de Seine et Marne, ils ont fait des étincelles lors des meurtres du printemps 87, les gendarmes de l’époque étaient les potes de RAYMOND GOUARDO, violeur, pédophile et probable ASSASSIN.

  4. AvatarAdalbert le Grand

    Vous n’avez rien compris. La police applique simplement les consignes données par Castaner et Nunez, soutenu par de grands intellectuels comme Pascal Praud : elle fait comme on lui a demandé preuve de « discernement »
    (terme qui suscite l’ironie de Rioufol, celui que Praud invite, à l’instar d’Elisabeth Levy, pour lui interdire de parler sur son plateau dès qu’il fait mine d’ouvrir la bouche).

    « Discernement » : mot récemment entré dans le dictionnaire de la Novlangue des propagandistes et agents du Remplacement immigro-islamiste.
    En « vieux » français : double standard, deux poids deux mesure. Favoritisme anti blancs et anti « Gaulois ». Synonyme en novlangue : discrimination « positive » (idem anti blancs et anti gaulois).

    ___

    Je cite Praud en particulier parce que sa façon de censurer les propos indésirables, comme signaler le genre de situations décrites dans l’article, devient de plus en plus caricaturale et insupportable. Praud se comporte de plus en plus en flicaillon de la pensée unique politiquement correcte. Et il a le culot de répéter « qu’on peut tout dire dans son émission ». Tout sauf ce qui est interdit.

    Ce matin il a carrément refusé de parler de la trouzemillième attaque islamiste de Romans. C’est vrai que la bibliothèque à excuses étant à force épuisée, il ne reste plus qu’à passer les agressions et violences, els actes de terreur continuels des envahisseurs musulmans sous silence.

    L’effet de la trouille à la suite des menaces qu’il a reçues de « rappeurs » (racailles prises de diarrhées verbales inextinguibles) islamistes ? Praud est tombé en dhimmitude.

    En tout cas, il est de venu l’illustration parfaite de ce double standard praud-musulman.

  5. AvatarJeanne78

    Nous savions d’avance que dans les quartiers islamisés, le confinement ne serait pas respecté et que ce serait en tout impunité. La macronerie le sait parfaitement bien et ne prend pas le risque de faire de l’autoritarisme, au risque de mettre le feu aux poudres et de voir les émeutes se déclencher. Cette situation est absolument révoltante et incompréhensible pour les FDS qui respectent le confinement.

  6. AvatarMountain

    Toujours pareil l’impunité pour les racailles et pour les autres fds la répression ,les voisins qui les ont dénoncés ,de beaux salopards aussi digne de ceux qui dénonçaient les juifs pendant la guerre,et les flics aurait pu leurs faire un simple rappel à la loi ,ECOEURANT.

    1. Avatarrosset

      vous pensez que les voisins que ont dénoncé ces racailles sont des salopards…..quand vous avez des racailles muzs qui font du rodéo toute la journée sous vos fenêtres et que les flics ne font rien……..ou sont les salopards

    1. Avatardenise

      ah oui énorme ! « ils  » montrent leur grande efficacité , leurs gros moyens, c’est un peu de la publicité pour montrer leur présence ;
      Dans ma ville un couple a été arrêté car ils faisaient des courses ensemble !
      Ailleurs une amie se promenait avec mari et 3 enfants,ils se sont fait arrêter car ils étaient « ensemble  » et la police leur ont demandé de repartir chacun avec un mètre de distance !! Comment voulez vous que les citoyens obéissent, avec de telles absurdités !

Comments are closed.