Paintel : comment l’UE, l’Etat et les délocalisations ont eu la peau de l’usine de masques


Paintel : comment l’UE, l’Etat et les délocalisations ont eu la peau de l’usine de masques

.

Il était une fois une usine bretonne qui fabriquait des masques, des FFP2, des FFP3, des masques chirurgicaux… capable d’en produire 200 millions par an. 

200 millions, ça vous fait pas rêver, en pleine crise du coronavirus, amis lecteurs ? Dans la dèche actuelle que connaissent même nos soignants ? 

L’entreprise tournait bien, et, en 2005,  avait signé avec Xavier Bertrand, alors ministre de la Santé, un accord prévoyant et que l’Etat commanderait chaque année plusieurs millions de masques par an pour renouveler le stock des masques périmés et que l’entreprise s’engageait à produire au moins 180 millions de masques par an, et 4 millions par semaine en cas de crise. 

.

Forts de cet accord, les propriétaires de l’usine, appartenant au groupe Bacou-Dalloz… investissent pour 9 millions de matériel et une extension ! Mais les ratés commencent, commandes en retard, commandes en petit nombre, jusqu’à l’embellie de la grippe H1N1 de 2009. 

Mais dès la fin de la grippe, en septembre 2010, l’Etat français se désengage et déchire le contrat. On commence à vouloir faire des économies là où ça ne se voit pas trop, dans le domaine de la santé, notamment… 

C’est la chute des commandes. L’usine est donc à vendre avec le groupe, racheté par l’américain Honeywell qui promet le beurre et l’argent du beurre  et…  licencie un an après 38 salariés… Ensuite, la triste histoire de nos entreprises, plans sociaux, chômage partiel, et cela se termine par le licenciement des derniers employés en 2018… et la délocalisation de l’usine de production de masques… en Tunisie. 

Les chaînes de production de l’usine de Paintel sont détruites, tout part à la ferraille…

.

Histoire devenue tellement banale que  Macron et ses pareils s’en moquent, considérant que c’est ça l’avenir, ça le progressisme, qu’il faut changer…

Sauf que des hommes, des familles, en ont bavé, ont été obligés de se reconvertir pour ceux qui l’ont pu, vivent de petits boulots ou d’aides pour les autres… Mais ça Macron et ses pareils s’en moque.

Sauf que nous avons perdu notre autonomie, nos moyens de production. Mais ça Macron et ses pareils s’en moquent, vive la concurrence libre et non faussée, vive la production à bas coût, vive la daube qui ne coûte rien et les salaires des ouvriers non plus.

Sauf que nous avons délocalisé et avons créé des millions de chômeurs. Mais ça Macron et ses pareils s’en moquent. Les chômeurs n’ont qu’à traverser la route et se réadapter dans l’informatique.

Sauf que nous faisons partie de l’UE et, circonstance aggravante, nous avons troqué notre franc contre l’euro fait par et pour l’Allemagne… Alors pas de déficit ! Alors on rogne partout et notamment sur l’hôpital… parent pauvre.

Sauf que la même UE trouve normal que nous endettions pour accueillir des millions de clandestins qui vivent à notre charge et nous coûtent fort cher en insécurité, en tribunaux, en prison… pour ne dire que cela.

.

Sauf qu’arrive le coronovirus et que le roi est nu.

La France est nue. Pas de masques, pas (ou si peu) de moyens d’en produire sur notre sol… 2 mois après le début de l’épidémie en France, il manque toujours des millions de masques pour protéger nos soignants, nos policiers, nos intervenants en Ephad, ceux qui livrent, qui travaillent dans les commerces, à la poste… les enseignants qui sont réquisitionnés pour garder les enfants des soignants, les éboueurs, les ouvriers… 

Bref, on a un besoin urgent et vital de ce qu’en 10 ans une classe politique indigne et européiste a jeté aux orties par idéologie, sous la pression de Bruxelles, par idéologie mondialiste (comme c’est drôle et intelligent de faire fabriquer ce qui est vital, médicaments compris, à l’autre bout du monde au XXIème siècle).

 A bas la nation, à bas l’Etat, à bas le repli nationaliste qu’il disait, l’autre. L’assassin en chef.

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Paintel : comment l’UE, l’Etat et les délocalisations ont eu la peau de l’usine de masques

  1. PacoPaco

    Et pendant ce temps…heu « en même temps » voulais je dire, ils mentent, ils mentent ils mentent ! J’ai la rage !

  2. Avatarcachou

    Oui, christine, vous avez 1000 fois raison, et encore plus.
    MAIS :
    Le français demande depuis 45 ans de l’état, de l’état, et toujours plus d’état. De l’assistanat, de l’assistanat, et toujours plus d’assistanat.
    Dès qu’une entreprise gagne un peu d’argent, le bon peuple crie, depuis 45 ans, au « salauds de patrons », au « cadeaux aux patrons ».
    Bon, et j’en passe.
    Alors, tout cela coûte des milliers de milliards qui pourraient être mieux employés.
    Je ne retire strictement rien à votre article que je partage totalement. Macron (élu par les français si j’ai bonne mémoire, mais pas par moi c’est sûr) est un monstre que je compare à Hitler sur de nombreux sites. Macron assassine son peuple par le Grand Remplacement et pas par les suisses ou les australiens, mais par l’islam, religion de paix, d’amour, de partage, d’intégration et de compréhension, comme tout le monde le sait.
    Il assassine aussi son peuple en interdisant un médicament qui soigne.le coronavirus.
    Il assassine son peuple en imposant l’euthanasie dans les EPHAD.
    Si le français avait un peu plus de cervelle, nous n’en serions peut-être pas là.
    Enfin, Macron assassine son peuple par les trois méthodes ci-dessus citées. Vous voyez un seul français dans la rue ? Nous devrions être 5 millions, malgré le confinement ! Organisé par de nombreuses associations qui s’oppose à l’Hitler français.
    Le français est tellement soumis, que ça aussi c’est une part de responsabilité de tout ce qui nous arrive.

  3. Avatardurandurand

    L’heure des comptes a sonner , nous allons leurs rendent la monnaie de leurs pièces à tous ces assassins de politichiens !

    1. Avatarcachou

      Ah ?
      Où, quand et comment ?
      Tu le sais ? Moi pas.
      Ça fait 45 ans qu’on dit la même chose pour tous les présidents. On attend toujours.
      T’as des idées pour mettre en pratique tes belles paroles ? Si oui, j’arrive tout de suite.
      Sinon, bon dimanche.
      On pense la même chose,t’inquiète…..

  4. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Sur la même ligne (UE ultra-libérale oblige)?

    Le stock de masques belge détruit «pour faire de la place» aux réfugiés
    :::: https://www.fdesouche.com/1359127-le-stock-de-masques-belges-detruit-pour-faire-de-la-place-aux-refugies
    04/04/2020

    L’adjudant qui avait la mission de veiller sur le fameux stock stratégique de masque partis en fumées réfute les explications de notre ministre de la Santé, Maggie De Block, et ça vaut vraiment le détour… « Deux hangars de 30 mètres sur 50, remplis à ras bord avec environ 1.200 palettes contenant des dizaines de […]
    …./….

  5. Avatarrevel29

    Ben ouais … je suis d’accord avec cachou , la mondialisation ne date pas de Macron , certes il en est le chantre parfait , mais bon les predecesseurs etaient dans la meme veine , tous … et pi ‘faut dire qu’apres la pantalonnade de la grippe Bachelot , le delire vaccinal et les masques FFP2 , tres bon d’ailleurs mais qui ne servirent à rien qu’à faire du bricolage , poncer les portes , faire de la peinture .. mon fils jouait à Darkvador avec … le caractere strategique de ces masques en a pris un coup … çà n’excuse rien , gouverner c’est prevoir certes , mais la responsabilité est collective , est ce que les français avant de s’apercevoir dans leur chair des conséquences terribles de la mondialisation etaient si hostiles que çà, pas sur … les bagnoles Hyundai et l’agneau de nouvelle zelande , c’est bon marché !, Macron a eté elu à 62% dans le canton de Lampaul Guimilliau apres avoir traité les ouvrieres de chez Gad d’illetrées ….si il y a bien une terre qui a eté impacté par la delocalisation , c’est la Bretagne … qui a voté à plus de 60 % pour Macron au second tour …

  6. AvatarEridan

    Dans les années 2000, après la fin des quotas chinois dans le textile, toute la profession s’est ruée à délocaliser la production en Chine et en Asie.
    J’ai lu une phrase, quelque part, qui définit bien : « la libre concurrence »
    Free trade is not fair trade
    En Français: la libre concurrence ce n’est pas une concurrence loyale.
    Tous les gouvernements on continués à promouvoir « la libre concurrence » mettant de côté tous les problèmes que cela pose.
    Sauf Trump, qui a dit au chinois et aux compagnies américaines : HALT ! No more (Halte, c’est terminé)

  7. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Manque pas d’air ! Et en plus, remarquez bien ce cas d’école :

    – Flatterie, adulation
    – Pommade
    – Caresse
    et….. CAISSE

    C’est le moment en plus ! Ils font la quête en ces moments qui sont déjà pénibles, qui vont l’être encore plus ; ils n’assurent pas les services publics correctement à la hauteur de tout l’argent qu’ils nous prennent et en plus ils n’ont aucune honte à mendier autant de fois que ça leur passe par la tête de faire appel à la « charité ».

    Est-ce qu’ils se souviennent qu’ils jettent l’argent par les fenêtres ; qu’ils distribuent l’argent à l’étranger, aux immigrés et aux migrants, aux banlieues, au culte musulman…

    Ils nous prennent pour des boeufs, (des bêtes de somme, c’est le cas de le dire), des abrutis c’est certains. Comment n’ont-ils pas honte non seulement de nous saigner comme cela mais en plus avec l’art et la manière de nous prendre pour des demeurés.

    «Trop longtemps, la France a demandé des efforts aux mêmes : les travailleurs. Face à la rente et l’assistanat, jamais la France du travail n’a autant mérité d’être récompensée», a estimé le député, qui a salué dans la foulée l’«héroïsme des humbles : soignants, caissiers, chauffeurs, éboueurs, livreurs…», et souhaité jusqu’à 5 000 euros de prime défiscalisée.
    :::: https://francais.rt.com/france/73669-vice-president-lr-propose-don-rtt-sanctuariser-sante-agriculture

  8. AvatarJoël

    Hôpital de la Timone à Marseille où siège le professeur Raoult, voici les blouses qui sont livrées :

    https://www.facebook.com/lepeupleunifr/videos/1282061791993491/

    Si ce n’est pas du sabotage ou une basse vengeance, je ne sais pas ce que c’est.

    Et voici l’urgence de l’ARS Grand Est :

    Suppression de 598 postes et 174 lits au CHRU de Nancy ? Véran tente de calmer le jeu.
    En pleine pandémie de Covid-19, le directeur de l’ARS Grand Est a confirmé le projet visant à supprimer des postes et des lits d’ici à 2025 au CHRU à Nancy.

    https://francais.rt.com/france/73660-suppression-598-postes-174-lits-chru-nancy-veran-tente-calmer-jeu

  9. AvatarR.E.D.

    Pour les bouteilles d’oxygène: réquisitionner celles des clubs de plongée, maintenant obligatoires. En attendant de redémarrer l’usine la seule en Europe.

Comments are closed.