Coiffure africaine et corona : Matt Pokora a beau être en couple avec une Africaine, il serait « raciste » !


Coiffure africaine et corona :  Matt Pokora a beau être en couple avec une Africaine, il serait « raciste » !

.

Ce n’est pas assez de s’être métissé et d’avoir eu un enfant avec une femme d’origine africaine.

Le chanteur pour jeunes M. Pokora s’est attiré les foudres de la bien-pensance pour avoir fait une plaisanterie sur la coiffure de sa belle-fille, de type africaine…

Cette coiffure ressemble en effet étrangement au symbole du coronavirus.

Sur son compte Instagram, Matt Pokora a comparé les bantu knot de sa belle-fille à un

Le chanteur se trouve ainsi accusé de « racisme » alors même qu’il a pour femme une personne d’une autre couleur de peau que lui…

On pouvait penser que cette union lui permettait pourtant de montrer patte blanche…

Hélas il n’en faut pas davantage à la bien-pensance pour s’offusquer et s’en prendre à des gens manifestement gentils et bien élevés.

https://www.huffingtonpost.fr/entry/matt-pokora-cheveux-polemique_fr_5e86e392c5b6a94918343b16

.

Certains voudraient donc interdire l’humour dès lors qu’il s’agit de l’apparence d’une personne de couleur. On n’aurait finalement le droit que de se moquer de la tête des Blancs, alors même que l’initiative était bon enfant.

 

La comparaison ne passe pas. Sur Twitter, les internautes dénoncent le caractère raciste de la “blague” du chanteur. “Si vous êtes dans un couple mixte avec une personne noire, éduquez-vous s’il vous plaît, écrit l’utilisateur ci-dessous. Il y a un tas de choses qui semblent n’être que de l’humour à vos yeux, mais qui sont des micro agressions qui font écho à un vécu que vous n’avez pas.”

 

Un point de vue que partage Kahm Piankhy, auteur d’un essai sur l’idéologie de la distance raciale. “Le dénigrement du cheveu crépu et de ses coiffures est inhérent au racisme et relève du même procédé dépréciatif que de se moquer des autres traits physiques des Noirs pour les rabaisser”, précise ce dernier.

 

D’autres se remémorent le jour où ils ont dû faire face à une situation similaire. “La première fois où j’ai porté mes bantu knot en public, j’ai eu le droit à des ‘Fais gaffe, t’as des boulettes de shit sur le crâne’, se souvient la jeune femme ci-dessous. […] Même si je me trouvais mimi, j’ai tout enlevé le lendemain.”

 

Elle n’est pas la seule. “Quand j’étais petit, ma mère kiffait me faire des bantu knot, mais je ne voulais pas sortir avec parce que je savais qu’il y avait des Matt Pokora qui allaient me tomber dessus”, explique l’internaute suivant.

 

Il n’y a pas si longtemps que cela, on pouvait aller au cinéma voir « les Visiteurs » et rire aux éclats devant l’apparence grotesque de « Jacquouille la fripouille » sans que ce soit perçu comme du racisme contre les Français de souche, et l’on pouvait aussi rire de la séquence dans ce film où le facteur noir était perçu comme « un Sarrasin » par le même homme revenu du Moyen-âge…

.

Si l’on peut encore revoir parfois à la télévision ce film et cette séquence, c’est sans doute parce qu’il est devenu « culte » et qu’il serait choquant de l’amputer de cette scène si connue.

Mais insidieusement, les choses changent. Si le film devait être refait en 2020, 27 ans après sa sortie, cette scène serait sans doute inenvisageable et censurée pour « racisme » à l’égard du facteur, tandis qu’on pourrait encore continuer à rire du grotesque Jacquouille…

En effet, entre temps, il est devenu de facto interdit de se grimer en Noir.

https://resistancerepublicaine.com/2019/09/21/berenice-level-black-face-la-france-est-plus-menacee-par-le-politiquement-correct-que-par-le-racisme/

Nous avons alors découvert l’expression « black face ». On ne dit pas en français tout simplement parce que cette nouvelle « pudeur » nous vient des Etats-Unis et de leurs problèmes historiques avec la coexistence entre Noirs et Blancs, une problématique qui n’était pas celle de la France initialement…

Désormais, ce sont les « bantu knot », inconnus à notre bataillon là encore, qui deviennent sacrés, échappant au domaine de l’humour et donc de la liberté d’expression.

Un cap a été encore franchi puisque Matt Pokora était hier la tendance n°1 sur Twitter, alors que tant de choses graves arrivent en ce moment en France. C’était cette plaisanterie insignifiante qui était considérée comme l’actualité la plus importante du jour. Difficile de ne pas y voir un signe de décadence !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.

Articles du même thême

16 thoughts on “Coiffure africaine et corona : Matt Pokora a beau être en couple avec une Africaine, il serait « raciste » !

    1. Avatarclaude

      bin oui vu que comme beaucoup « d’artistes » il fait partie de la bien-pensance, le tatoué!

  1. AvatarJC arrive

    Un boulanger-pâtissier je ne sais plus où, a fait des gâteaux en forme de coronavirus ( chacun ses goûts ), ses clients vont-ils devoir le bannir parce qu’un de leurs proches auraient été atteint par ce virus et que par conséquent, ce pâtissier serai considéré comme un complice du covid-19 ?

    Il faut vraiment avoir l’esprit tordu pour assimiler une coiffure à du racisme. J’ai eu maintes fois l’occasion dans ma vie, comme d’autres individus, de me moquer de certaines coiffures, y compris des miennes, mais jamais il ne me serai venu en tête que la moquerie pouvait s’assimiler à une race.
    Les ravages causés par les gauchiasses dans les cerveaux des prétendues minorités est inestimable. Les tweets cités en exemple sont ahurissants de bêtise et de pauvreté intellectuelle.
    Pour ces gens, même un noir qui a fait de brillantes études, réussira sa carrière, aura une belle famille (noire, cela va de soi ), enverra ses enfants ( qui ne seront pas des racailles ) dans les meilleures écoles pour à leur tour réussir leur vie, sera considéré comme un traître à la race, un raciste-colonialiste.
    Il est temps pour les personnes noires d’ouvrir les yeux pour constater qu’elles ne sont que le jouet des ultra-gaucho qui ne cherchent surtout pas à les élever mais bien au contraire, qu’il est dans leur intérêt de les confiner au rôle de la victime, sous peine de disparaître n’ayant plus de « faibles  » à défendre.

  2. Avatardurandurand

    La gauchiasserie et les soi-disant anti-racistes sont les pires fléaux de la planète , et je les emmerdes tous ces donneurs de leçons à la mord moi le nœud !

  3. AvatarGloup la grenouille

    Les réactions stupides à cette photo toute mignonne et pleine de bonne humeur vont conduire à encore plus d’autocensure. C’est d’autant plus grave que le terrorisme intellectuel croissant (islamique) précède le terrorisme physique.

  4. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    En réalité, ceux qui ne savent pas faire de différence entre une blague et un propos raciste ont de sérieux problèmes d’identité. À mon humble avis, il serait bon qu’ils consultent un psychologue, sinon ils risqueraient de contracter des ulcères à l’estomac, voire des maux de tête qui leur calcineraient le peu de neurones qui leur restent.

    1. MaximeMaxime

      tout à fait, et quelle traduction proposeriez-vous pour « bantu knot » ? ça va être plus compliqué :p

  5. pikachupikachu

    A un moment, il faudra bien hausser le ton et dire stop à cette hystérie antiraciste.
    mais quel est le fond du problème ? Que reproche-t-on vraiment à M. Pokora ?
    A mon avis, on lui reproche d’avoir, involontairement, touché du doigt une différence physique entre blancs et noirs : la nature de cheveux différentes.
    Si quelqu’un venait à faire remarquer que les noirs ont leur nez plus aplatis que ceux des blanc, alors ce serait condamnable. Toute différence doit disparaître. Tout comme les transgenres sont clairement du sexe d’origine, mais qu’ils portent seulement une robe et du rouge à lèvre, il est interdit, de dire qu’ils sont des hommes, et on a la stricte obligation de les appeler madame. La différence propre à chaque individu: celle de sa couleur, de son sexe ne doit pas être mentionnée. C’est formellement interdit.

    1. Avatarbm77

      Les différences font le beauté du monde . La standardisation des populations, l’indifférenciation réduit l’homme à rien. Ce dont je suis sûr c’est que tout ceci est voulu pour rationnnaliser à des fins de consommation. Faire de l’homme un machin à unique vocation consommatrice.
      Tout cela s’entrechoque quand dans le même temps certains par doctrines veulent une chose et son contraire et démontre à cette occasion toute leur inconséquence .
      Ils veulent en même temps racialiser et métisser , ils veulent les genres à la place des catégories sexuelles et en même temps veulent instaurer des quotas de femmes!
      Ils glorifient ce qu’ils veulent éliminer!!
      Si dans la tête de certains les races et les genres n’existent plus , dans cette logique les communauté non plus ne devraient plus exister et donc fini le clientèlisme politique et fini les commerces destinés aux gays et les rayons homme ou femme et les salons de coiffure africains . Toute la difficulté pour certains tout à la fois gaucho , bobos , et libéraux mondialistes est de faire conjuguer leur obsessions raciales , tout en gommant les différences . Exercice de haute voltige très périlleurs pour eux mais pour nous aussi parce ce sont ces olibrius qui malheureusement dirigent la France avec les résultats que l’on sait !
      Les résultats c’est que même si les gens se la racontent chacun se confine dans son ghetto, racial religieux ou social . Parce que tout ce que la France avait réussi à réaliser sociétalement grâce à son modèle nous sommes en cours de le détruire . Tout ce que ces gens ont réussi c’est exacerber le pire de chacun , le plus bestial , l’instint reptilien . Le paraitre supplantant l’être.
      Tous ces mondialistes sont racistes comme l’étaient les esclavagistes mais la différence c’est que ce sont les gauchistes qui jouent à ce jeu dangereux en ramassant les miettes que lui laissent les capitalistes , tout en exploitant à fond le racialisme qui est en réalite une résurgence du racisme . Et ne parlons pas du GAN qui n’existe que par la race et ne s’affirme qu’ à travers ça . Et les bonne âmes de nous parler de vivre ensemble dans cette cacophonie schizophréne..
      Ce qui est incroyable c’est que celle qui est communément présentée comme raciste est la seule dans le paysage politique à ne pas s’appuyer sur une conception raciale et religieux de la société . Hors la RF c’est cela ; Pour elle ce qui compte c’est la France et le reste doit être mis sous l’éteignoir . Sauf que dans cette mondialisation notre système apparait bien fragile et pour affirmer nos valeurs communes il faut tout sauf les mous du c…ltels que l’on a eu jusque là , l’archétype en a été Hollande dont on à l’impression qu’il est venu faire du tourisme à l’élysée et si il n’y avait eu les attentats que resterait il de son mandat. L’affaire Théo?

  6. Avatarkatastrov

    Un pro diversité immigrationiste épourseur d’africaine,qui se prend une baffe par ceux-là même qu’il préfère à ses frères, en quoi ça pourrait intéresser un patriote ? Qu’il aille renifler le luc des banlieues !

  7. Avatarberger

    Par contre faire danser des Blancs au son du tam ram , çà, ce n’est pas injurieux pour les Blancs…

Comments are closed.