Des PME ont fait ce que Macron a refusé de faire : faire fabriquer des millions de masques !


Des PME ont fait ce que Macron a refusé de faire : faire fabriquer  des millions de masques !

.

Depuis un mois, Veran et Macron nous mentent, prétendant avoir un stock de masques censés être livrés chaque jour… et n’arrivant jamais. Alors les petits patrons se mettent en 4 pour compenser les défaillances du gouvernement.

Ils sont où les masques ? Comment, depuis le 23 février, Véran mène en bateau soignants et policiers

.

Quand on dit qu’il faut préserver la production française ; sans elle pas de salut !

Un exemple, quand on est libre. Libéré, plutôt, des contraintes…

Oui si on voulait, la France pourrait redevenir autosuffisante… Si on voulait. Il faut d’abord sortir de l’UE.

.

On remarque dans l’histoire ci-dessous que ce n’est pas l’Etat, pourtant garant de la santé de ses soignants et policiers qui a passé commande. Que nenni. Ce sont les soignants eux-mêmes, les policiers eux-mêmes, les pompiers eux-mêmes… avec leurs propres sous en plus, je suppose !

Naturellement, l’Etat empêcheur de danser en rond a mis son grain de sel, il fallait bien homologuer le modèle… et l’Etat même pas capable de répondre dans l’urgence… Toujours pas de réponse au bout de 10 jours nous dit l’un des patrons… Combien de morts parce qu’on n’a pas de masques pendant ces 10 jours ? Combien ? 

BRAVO ET MERCI à tous ces Français qui se mettent en 4 pour sauver d’autres Français. 

.

Comment des TPE et PME françaises ont créé en quelques jours toute une filière de production de masques

La France a vu son volume de confection de masques exploser ces derniers jours sur le territoire français. Une filière créée en quelques jours grâce aux initiatives locales de toutes petites entreprises du textile réparties sur tout le territoire.

“Début mars, des médecins et des infirmiers locaux sont venus nous demander de leur fabriquer des masques”, raconte Thomas Huriez, fondateur de 1083. “Quelques jours avant, face à la pénurie, le CHU de Grenoble avait publié sur les réseaux sociaux un modèle à réaliser par ses propres moyens. Nous sommes donc partis de ce patron, et il y a dix jours, on a commencé la production”, continue le dirigeant du fabricant de jean.

1083

1083 –

Mardi dernier, après avoir envoyé leur commande aux soignants, 1083 annonce sur les réseaux sociaux qu’elle s’est mise à confectionner des masques. “En quelques heures, on reçoit une avalanche de commandes, de plus d’une centaine de clients locaux. Des soignants mais aussi des commerçants, des policiers, etc”, rapporte Thomas Huriez. 

Même histoire, différents départements

Ce jour-là, il décide de stopper totalement la production de jean pour ne faire que des masques. Il rappelle des salariés au chômage partiel pour monter une cellule en télétravail qui gère les commandes et l’administratif. Les magasins de tissus du coin lui donnent du coton. Des couturières proposent d’aider bénévolement en faisant des masques sur leur machine personnelle.

Au même moment, dans toute la France, la même histoire. Des micro-productions naissent de la solidarité et de la coopération locale dans plein de départements français. Dans le Rhône par exemple, avec Ouvry, fabricants de vêtements et de masques NRBC, qui s’est mis à confectionner des masques à la demande de ses clients des forces de l’ordre.

Et aussi dans le Nord avec le Slip Français ou les ateliers Vanderschooten, dans les Vosges avec Blanc des Vosges, en Normandie avec Le Parapluie de Cherbourg, dans la Loire avec les Tissages de Charlieu, en Savoie avec Kiplay, dans le Limousin avec Plim. Etc., etc. etc.

Ouvry

La production a commencé ! 🤝 avec le personnel soignant et les patients

Vidéo intégrée

Très vite, il a donc fallu coordonner toutes ces initiatives locales. A la demande du gouvernement, c’est le Comité stratégique de la filière mode et luxe qui a pris le rôle.

“On a créé un site internet pour recenser toutes les entreprises d’habillement, textile, et fournitures, susceptibles d’être capables de participer à la fabrication de masques. Et surtout, un site où l’on centralise les commandes des clients, pour que les ateliers puissent se les répartir. On a 9 millions de commandes, de groupes comme Veolia, Aldi, Carrefour…”, détaille Marc Pradal, membre du CSF, président de l’Union française des industries mode et habillement, et directeur de Kiplay, marque de vêtements de protection professionnels convertie aux masques. 

Centraliser les demandes d’homologation

Le CSF se charge aussi de rassemble les demandes d’homologation des prototypes réalisés par les ateliers. Il fait passer les demandes à la direction générale de l’Armement, qui fait les tests en urgence. Quand elle rend un avis positif sur un modèle, son patron et sa composition sont mis à la disposition de tous sur le site CSF-masques, pour harmoniser la production.

Le Parapluie de Cherbourg

Pour l’instant, à l’exception de quelques PME qui disposaient de matières ultra-performantes et des bonnes machines pour confectionner des masques aux normes existantes (masque chirurgical, FFP1, FFP2 et au-delà), la majorité des ateliers convertis produit des masques anti-projection. Ces modèles, comme son nom l’indique, empêchent les projections de celui qui le porte d’atteindre les autres.

“Ces masques sont destinés aux commerçants, aux administrations, au quidam, ce qui évite de piocher dans le stock des soignants”, explique Caucine Mercier, la fondatrice de la marque de culotte menstruelledevenue fabricant de masques, Plim. Même si “la pénurie est telle que des médecins nous demandent des masques anti-projections parce que c’est mieux que rien”, se désole-t-elle. “Et que si tout le monde le porte, tout le monde est protégé”.

De son côté, la fondatrice de Plim a fait parvenir 20 prototypes à la direction générale de l’Armement de masques, correspondant à trois niveaux de normes élevées. “Cela fait dix jours, je n’ai toujours pas de réponse, c’est trop long”, regrette Capucine Mercier.

En attendant, tous se félicitent que leur action démontre l’agilité de la filière textile de l’Hexagone. Le CSF a d’ailleurs demandé à Guillaume Gibault du Slip Français de créer une carte de France qui recense toutes les petites entreprises qui participent à la confection de masques. Elle sera mise sur le site pour permettre, selon Marc Pradal “de se rendre compte que l’industrie de l’habillement française, qui a beaucoup souffert dans les années 90, a quand même de beaux restes”.

https://www.bfmtv.com/economie/comment-la-france-a-cree-en-quelques-jours-toute-une-filiere-de-production-de-masques-1883742.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


10 thoughts on “Des PME ont fait ce que Macron a refusé de faire : faire fabriquer des millions de masques !

  1. AvatarCeltillos

    ce qui démontre que l’état n’est pas forcément indispensable, on peut tres bien se débrouiller sans lui, et des fois ca va bien mieux sans l’état qui serait plutôt un fout la merde!

    1. AvatarPhilippe RAI

      Le boulot de l’état dans ce cas est de vérifier la qualité de la production, ce que visiblement il ne fait pas !

  2. AvatarJoël

    A voir en replay le 13h de TF1 ce jour, ils ont lancé un pont aérien avec avions cargo pour aller chercher des masques en Chine. 1ère livraison dans la semaine.
    A mon avis, vu comme ça commence à grincer des dents partout, ils ont peur d’un « gilet jaune » puissance 10, en gros une insurrection.

  3. AvatarJJB

    Dans le privé, il y a bien longtemps que cette équipe de bras cassés auraient été viré ! Surtout ne pas tenir compte de ce qu »ils disent on va bien arriver à s’en passé ! Merci à ces entreprises très réactives.

    1. AvatarCéline

      Bravo et merci! Elle est là la solidarité, pas à faire les otaries aux fenêtres chaque soir à 20h.
      Il y a aussi une entreprise qui fabrique du gel dans la rue faute de local et bien sûr sans avoir attendu l’aval de nos assassins. Et peut-être encore d’autres inconnus. Merci du fond du cœur. Il n’y a que de cette manière qu’on gardera espoir et quon s’en sortira.

      1. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

        C’est la honte pour le gouvernement et c’est sans doute pour çà qu’il s’est décidé à enfin acquérir ces masques, un milliard quand même (ce qui montre que malgré toutes les déclarations ; il laissaient les français abandonnés à leur sort, puisqu’il n’en avait pas un seul tout en disant : « ce soir, demain, l’ordre est passé de répartition des stocks…).

        Et mossieû, « Narcisse Gargouille de l’Elysée », de brailler des leçons à l’Italie en se donnant pour exempes la « grosse fake » de la gestion de la crise par le gouvernement Français.

        Au passage, Conte, le premier ministre Italien CONTE, sur les dents, se rend enfin compte de ce qu’est vraiment l’Europe et la mondialisation. Lui toujours très calme, réservé, faux jeton quand même ; il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour balancer es mots d’amoureux éconduit : « La brutta Europa ; Une Europe “laide”, “morte” et “lâche”: l’Italie en colère contre l’inaction de l’Union européenne ».

        A-t-il vraiment compris tout ce que cette foutue mondialisation gobaliste implique au point de retourner définitivement sa veste ? Espérons-le, ce serait magnifique et la confirmation de la fin de l’UE ; nous on emboîte le pas et ne resterons que l’Allemagne, les pays du nord et les petits derniers du sud (qui sait, avec la Turquie en plus -aïe ! aïe ! aïe de nous pris en tenaille).

        Et le fait qu’il explose comme cela confirme bien ce que « pleurent » Macron et Raffarins : « c’est la fin e l’Europe, l’Europe se meurt. Qu’ils la laissent mourir : vivent la France et les tats nations. On n’en voulait pas de cette Europe ; on nous a trahis et forcé la main, et elle n’a fait que notre malheur qui n’est pas fini.

        Mais, j’entends déjà la ritournelle accusatrice envers les peuples : la crise économique qui s’ensuit et que les partisans de l’UE vont mettre sur de dos du Coronavirus et de certaines mesures que le gouvernement contraint
        a pris. En fait, une accusation mensongère parce que la crise, l’effondrement économique catastrophique est déjà là et il était déjà à l’ouvre avant le coronavrus. Cette pandémie n’a été, probablement que le cache misère.

        Mais comme beaucoup l’affirment, IL VA FALLOIR RENDRE DES COMPTES ; et je l’espère, ne rien lâcher et sortir les vers du nez de Macron.

        – CONTE : « Une Europe “laide”, “morte” et “lâche”: l’Italie en colère contre l’inaction de l’Union européenne »
        :::: https://www.fdesouche.com/1355563-italie-conte-dit-a-une-europe-morte-daller-se-faire-foutre

  4. Avatarclaude t.a.l

    Il paraît que 1 milliard de masques auraient été commandés à la Chine.

    Est-ce vrai cette fois ?

     » Coronavirus : des soignants réclament la publication des commandes de masques et tests du gouvernement …
    … un collectif de soignants a réclamé vendredi au gouvernement la publication des contrats de commande de masques et tests de dépistage du coronavirus des trois derniers mois.  »

    https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/coronavirus-des-soignants-reclament-la-publication-des-commandes-de-masques-et-tests-du-gouvernement-1585382953

  5. Avatarvendéenne

    France Info vient d’indiquer que le gouvernement Français à commander 1 milliard de masques à la Chine .
    Eh oui, la production Française , le gouvernement il s’en tape (ça pourrait , il faut croire casser le bel équilibre économique Européens et surtout , je pense , enquiquiner Merkel ).
    Donc produire en France: nein; mais acheter aux Chinois qui nous ont balancé le virus :jawohl
    Ca a été un peu long à venir mais fallait juste attendre que la G.. Berta ait été rassurée sur son petit covid19 qui l’a méchamment harcelé : tebuis,elle barle afec un trôle t’aczent !!

    https://www.youtube.com/watch?v=Q-pOUMKu7TE

  6. AvatarAardvark

    Mais méfiance, les fameux « bras cassés » sont bien fichus de mettre en taule ces formidables acteurs de notre sécurité, pour ne pas avoir respecté telle norme ou tel règlement absurde !… Tout est possible en macronie, même la prison pour 4 sorties sans Ausweiss.. la REM est gestapiste…

  7. AvatarDorylée

    C’est dans le Télégramme de ce matin : un avion cargo arrive de Chine chargé de masques jusqu’au plafond. Il n’est pas précisé si un nouveau Covid19,5 made in Wuhan fait partie du voyage…

Comments are closed.