Témoignage : en classant la chloroquine comme substance vénéneuse, Agnès Buzyn a perpétré un assassinat


Témoignage : en classant la chloroquine comme substance vénéneuse, Agnès Buzyn a perpétré un assassinat

.

Je viens de lire l’article de Christine sur la chloroquine.

Toute la vérité sur la chloroquine, administrée depuis toujours aux bien portants partant en Afrique

.

Jusqu’à présent je n’avais rien dit mais maintenant il faut que je parle :

Durant mes 15 ans passés dans l’aéronautique navale, j’ai effectué de nombreuses mission en Afrique, en Guyane, à Djibouti, etc.

A chaque fois, avant de partir, nous devions prendre des cachets de « NIVAQUINE », (le pendant de la chloroquine) pendant 15 jours avant notre départ (afin que notre organisme soit protéger) dans les pays à paludisme.

Durant notre séjour nous prenions tous les jours des cachets de nivaquine pour entretenir notre protection contre les piqûres du moustique anophèle qui transmet le paludisme (malaria).

Nous prenions également des cachets de sel pour éviter la déshydratation.

De retour « au pays », nous devions prendre de la nivaquine durant encore 45 jours pour éviter (si nous avions été contaminés avant de partir) de voir la maladie se déclarer de retour en France.

.

Je n’ai jamais eu d’effets secondaires durant ces 15 ans de prise de nivaquine (ou quinine auparavant).

.

J’ajoute que bien évidemment tout l’équipage (et les équipages qui nous succédaient) prenait également de la nivaquine de même que le personnel français sur place à l’étranger ou en Guyane !

.

C’est un assassinat du peuple français que Agnès Buzin a perpétré en classant la chloroquine en substance vénéneuse.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Avatar

Secrétaire de Résistance républicaine, membre du Directoire et Responsable de la Corse


21 thoughts on “Témoignage : en classant la chloroquine comme substance vénéneuse, Agnès Buzyn a perpétré un assassinat

  1. AvatarHenri

    L’aveu!
    Titre d’un film des années 70 mais qui trouve sa justesse d’emploi aujourd’hui.

    Il m’ a été relaté qu’un médecin intervenant dans l’heure Morandini d’hier, a avoué que toute ces tergiversations faites autour de la chloroquine, faut-il ou non la prescrire pour le covid19 dans sa phase initiale d’infection pour qu’elle soit efficace, ne sont que conflit d’intérêts comme l’on s’accorde, pour bon nombre d’entre nous, à le constater.
    Et toutes les mesures prises par ce gouvernement avec la complicité de ces experts cupides, démontrent que ces comportements sont d’autant criminels.
    Il conviendrait de les dénoncer avec virulence tous les soirs, à l’instar des applaudissements pour le personnel médical, afin qu’ils soient jugés non seulement pour: non assistance à personne en danger mais plus fort encore, pour s’opposer au traitement du professeur Raoult, vu que c’est la population mondiale qui est menacée, pour: crime contre l’humanité.

    Et pour rester en conclusion dans la filmographie, je reprendrai le titre d’un autre film: Voici le temps des assassins.

  2. AvatarTzel

    Exactement, trop d’intérêt financiers, la triple buse et son jule
    comptait s’en mettre plein les fouilles. Manque de bol , un prof
    chevelu a causer trop tôt au lieu d’attendre 3 ou 4 mois comme
    d’hab pour découvrir une molécule qui existe depuis 100 ans..
    Si sa trahison pouvait nettoyer nos prisons des détenus d’importation.

  3. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Sans doute un peu de paranoïa saupoudrée de complotisme de ma part… La Buzyn croyait peut-être que le vaccin serait opérationnel plus tôt et n’a pas pris la pleine mesure du désastre… Quoiqu’il en soit, cela reste un acte irréfléchi et criminel par esprit vénal.

    1. Avatarangora

      si! parfaitement réfléchi au contraire; elle fait partie de clan macron dont le but est de nous éliminer physiquement.ce virus arrive à point nommé.

  4. AvatarJoël

    Même situation pour moi, qui était dans l’Armée de l’Air.
    Jamais eu aucun effet secondaire.
    Ce qui tue, c’est le non-respect des prescriptions. Aussi sûrement que le diagnostic des « experts » de la télé.

    D’ailleurs je l’ai dit sur RL : c’est quand même étrange que l’on n’interroge pas les premiers utilisateurs de la Nivaquine en France : les militaires.
    C’est sûr que ça foutrait en l’air leurs belles théories.

    1. Avatarangora

      si! parfaitement réfléchi au contraire; elle fait partie de clan macron dont le but est de nous éliminer physiquement.ce virus arrive à point nommé.

    2. Avatarangora

      quand le mensonge ne tient plus qu’à ça! soit les Français sont très cons, soit c’est la fin du macron et de buze

      1. AvatarJancart

        Désolé pour mon commentaire pas très sympa, mais je pense que le français moyen est très con. Des mougeons (moutons et pigeons en même temps).
        Sinon votre Maqueron serait dégommé depuis longtemps.

    3. Avatarvieux bidasse.

      Moi aussi, militaire de carrière ayant fait plusieurs séjours O.M. j’ai suivi les prescriptions des médecins militaires. J’ai commencé par la Quinine et fini par la Nivaquine.
      Même si certains toubibs civils affirmaient que cela ne servait qu’à dissimuler le Palu.

  5. AvatarRODRIGUE

    Je vous avoue que les bras m’en tombent !
    Je viens de discuter avec é personnes ayant voté pour Macron !
    Pour elles, hormis les masques, pas de PB !
    L’argument ? Ils sont victimes d’une situation léguée par les prédécesseurs ! Est-ce qu’un autre gouvernement aurait fait mieux ? Oui, c’est sûr que pour les masques, mais bon, la solidarité fonctionne, la Chine nous en envoie et d’autres pays européens accueillent nos malades !
    Bref, en un mot comme en mille, rien ne les fera changer d’avis sur leur champion !

    1. AvatarCéline

      Oui sauf que macron était aussi au gouvernement sous hollande donc ça prouve au contraire que ce sont tous des pourris qui changent de parti ou de nom de parti politique pour tromper le petit mouton d’électeur.
      Et oui il y a des indécrottables lèche boules de macron qui osent traiter les soignants de menteurs pour les masques. Bah oui on va jusqu’au bout on fait même semblant de mourir bande de cons! Pour ceux là j’espère secrètement au moins qu’ils chopent ce virus et qu’ils aient la trouille de leur vie.

  6. Avatarsacaram

    je confirme également prise perso de nivaquine tous les jours sauf le Dimanche ( coutume local) jamais rien de contre indication, même quand nous avions une mission dans un camps de famine ( vous dires pourquoi ils existent est une autre histoire demander a ce connard d’ex journaliste du matin wl )
    nous nous servions des cachets dans un saladier d’une contenance énorme à volonté aux messes par poignées pour les distribuer aux locaux.
    coucou a ceux qui me reconnaisse, par mon commentaire, qui ose gagne

  7. Avatarpier

    il y a longtemps nous avions fait Saïgon _- Hanoî à vélo
    j ‘avais pris du LARIAM sur ordonnance du Dr
    et bien au retour , j ‘ai  » vachement  » été mal ..
    affalé la tête dans les bras sur le bureau

    un couple de cyclo dans d ‘ autres voyages en ont pris
    elle >>> pas d ‘effet
    lui >> malade aussi

    les voyages suivants j ‘ ai pris du doxycicline 100
    RAS

  8. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Mon père avait eu le paludisme au VN. À l’époque – lointaine – il avait pris de la quinine. Il a été guéri et, d’après lui, comme effet secondaire – perte d’une partie de l’audition d’une de ses oreilles. Mais comme il le disait, grâce à la quinine il est vivant et c’était cela le plus important !

  9. AvatarJ'ycroisplus

    Enseignant j’ai Travaillé 10 ans en Afrique , 10 ans sous nivaquine, flavoquine sans jamais d’effets secondaires. Une vérité qui ne peut pas être cachée tellement de français ont étés soigné par ces médicaments!

Comments are closed.