Le bankster Macron a commencé le hold-up du siècle


Le bankster Macron a commencé le hold-up du siècle

Le hold-up du siècle est en route.

Emmanuel Macron est doté d’une personnalité qui fascine les psychanalystes. Pour qui collectionne les cas graves, c’est un morceau de choix.

Bien des articles ont été écrits sur le sujet, dont un par Roland Gori, professeur émérite de psychopathologie à l’Université d’Aix Marseille.

Décrit comme narcissique par le professeur, il est ainsi résumé  :

« Emmanuel Macron ne gouverne pas les Français, il les soumet »

L’actualité récente avec la crise du Covid-19 met une telle pression sur notre président que les travers de sa personnalité vont s’aggraver.

En effet, Macron sait désormais que la stratégie mise en place dans la panique pour limiter la pandémie n’a été qu’une succession de mauvais choix.

Malgré les efforts désespérés de sa garde rapprochée pour le camoufler, la stratégie médiévale de confinement n’est qu’un pis-aller pour pallier l’incurie des services de l’État. Les décisions tardives, le manque de masques (découvert au dernier moment), et l’absence de tests de dépistage a acculé le pouvoir à la seule stratégie restant :  confiner les Français.

Mais Macron sait rebondir et contre-attaque en bon opportuniste. Pour lui, cette pandémie est une aubaine : il serait vraiment stupide de l’endiguer trop vite car elle lui offre finalement de très intéressantes perspectives. 

Analysons ce qui s’est passé et essayons de deviner ce qui va se produire.

.

Ce qui s’est passé :

 

Étape 1 : S’ériger en chef de guerre, et contraindre les Français.

Son discours pompeux et ridicule n’avait que ces buts :

-S’imposer comme l’égal d’un Clemenceau, image complaisamment relayée par le service de communication de l’Élysée (Sur le plateau de CNews, un journaliste de la chaîne a rapporté une petite phrase qu’il a entendue dans l’entourage du président de la République. « Il va falloir vous habituer, nous dit l’Elysée, à voir le président de la République sur le terrain, je cite : ‘c’est Clemenceau dans les tranchées»).

-Étouffer toute velléité de rébellion. En incarcérant les Français chez eux, il a trouvé la parade absolue. Quelle magnifique revanche sur le peuple qui l’a « giletjaunisé » et lui a fait perdre la face aux yeux du monde entier.

.

Étape 2 : Laisser penser que les Français sont seuls responsables de la situation.  Castaner a donné le coup d’envoi en qualifiant d’« imbéciles » ceux qui prenaient le confinement à la légère. Toute la Macronie a renchéri en les qualifiants d’« irresponsables », voire de « criminels ».

La ficelle est grosse : c’est vous qui êtes responsables de tous ces morts en refusant d’obéir à un gouvernement qui fait tout son possible pour vous protéger.

C’est énorme : il s’agit rien de moins que d’inverser la responsabilité d’un gouvernement qui est à l’origine du désastre.

.

Étape 3 : Serrer la vis.

C’est la suite logique de la précédente : il faut bien punir ces mauvais Français.

Il s’agit de dramatiser outre toute mesure. La presse des oligarques relaie à qui mieux mieux les messages alarmistes (après avoir pendant des semaines fait exactement le contraire en minimisant la gravité des événements).

Pourquoi ce revirement à 180 degrés dicté par l’Élysée ?

Tout simplement pour exagérer les enjeux. Ceci confère encore plus d’importance à notre Clemenceau en culottes courtes et justifie le durcissement des mesures de confinement.

Déjà les Français paniquent. Comme à l’époque où les Kommandanturs recevaient des dénonciations anonymes, nos gendarmeries reçoivent des appels pour signaler les mauvais citoyens qui sortiraient sans leur Ausweis.

Gageons également que le confinement renforcé sera prolongé bien au-delà du raisonnable afin de justifier les étapes 5 et 6.

Ce qui va se passer:

.

Étape 4 : Tout mettre en oeuvre pour éviter de juguler trop vite la pandémie.

Ceci a été fait avec un brio certain jusqu’à présent (non-fermeture des frontières, pas de dépistage, classement de la chloroquine en substance dangereuse, torrent de calomnies pour discréditer le Pr. Raoult).

L’autorisation très tardive des essais cliniques sous la pression de l’opinion publique a certes été accordée. Heureusement, le protocole décidé par le ministre de la Santé était aux antipodes de celui proposé par le professeur. L’idée était d’administrer le traitement trop tard uniquement aux patients subclaquants afin de prouver que Raoult était un  dangereux charlatan.

.

Étape 5 : Communiquer à outrance sur le fait que Macron est l’homme providentiel qui jugulera le fléau, limitera les bilans humain et économique.

Il ira sur tous les fronts, tel Clemenceau visitant les tranchées. Il prendra des mesures fortes, promettra des milliards et des milliards qu’il n’a pas.

Il se gonflera de sa propre importance, deviendra l’hyperprésident, le Sauveur. Peut-être même ressuscitera-t-il le 3ème jour ?

Voici ce que disait le Pr Gori :

« Il croit à ce qu’il dit, il croit à ce qu’il fait, avec l’acharnement de l’évangéliste, avec l’audace de l’aventurier, avec le courage du centurion, il construit avec le sable français les châteaux de son Empire. Emmanuel Macron n’a pas fait don de sa personne à la France, il lui a fait don de sa croyance, (…). Plus que de Jupiter, c’est de Pygmalion qu’il suit l’exemple. Il burine la France et le peuple français pour sculpter sa statue. Il l’aime cette statue, c’est son œuvre, sa création, le fruit de ses croyances. »

Le but on s’en doute est de réduire les prochaines présidentielles à une simple formalité lui garantissant le score d’un président d’une république démocratique africaine.

.

Étape 6 : Tondre les Français pour réduire drastiquement le déficit budgétaire.

C’est effectivement le but ultime qui ferait de lui un président ayant marqué son époque.

Il baptisera son action d’une formule bien ciselée, du style « New deal » ou bien « I have a dream » ou « We will win » pour frapper les esprits et rester dans l’Histoire. Il saura rémunérer grassement un Séguéla de service pour lui mitonner ça.

En effet, puisque nous sommes en guerre, l’occasion est unique et inespérée : il faudra bien demander aux Français un « effort de guerre ». Traduction : « On ira piquer dans vos bas de laine et ratisser votre épargne ».

Déjà la guerre de 14 avait donné naissance à un impôt supplémentaire (l’impôt sur le revenu).

Souvenons-nous aussi de 1976, où une simple sécheresse avait donné lieu à l’impôt éponyme pour indemniser les agriculteurs. Le prélèvement (6 milliards de francs avait d’ailleurs été supérieur aux miettes distribuées aux paysans : 2,2 milliards). Le fisc s’est toujours comporté en voyou de bas étage.

Là, on est dans un tout autre ordre de grandeur, surtout si l’on tient compte de l’érosion monétaire. Il s’agirait de 1.000 fois plus !

Ceci justifie pleinement de faire main basse sur les bas de laine des Français.

C’est de toute façon ce qui arrivera un jour. Tous les économistes disent que les taux d’intérêt  très bas consentis à notre pays sont justifiés par l’épargne des particuliers qui sert indirectement de garantie. Quelle plus belle occasion pour la confisquer en douceur ?

Tous ceux qui s’y opposeraient seraient évidemment de mauvais patriotes et des profiteurs de guerre. Comment pourraient-ils refuser de mettre la main à la poche à notre nouveau Clemenceau, sauveur de la Patrie?

Techniquement, c’est facile.

Les comptes sont garantis par le FGDR (Fonds de Garantie des Dépôts et Résolution) à hauteur de 100.000 euros, rien n’interdirait de confisquer les montants au-delà.

Et il faut être bien naïf pour se croire à l’abri en-deçà ! En effet, on aurait pu légitimement croire que le FDGR s’adossait sur des valeurs solides (or, pierre). Que nenni : 99.6% des fonds sont placés en banque…

Incroyable mais vrai : si les banques sont défaillantes, c’est chez elles que le FDGR devrait aller chercher de quoi indemniser les épargnants… On est réellement dans du foutage de gueule de haute volée !

Donc ami lecteur, si tu disposes de quelques économies, empresse-toi de les faire disparaître des tes comptes bancaires.

Tu ne pourras certes pas les retirer en liquide, car les retraits sont plafonnés et il faut effectuer préalablement sa demande de retrait 72 heures auparavant et présenter un justificatif de l’usage de la somme (et transmission à Tracfin au-delà de 10.000 €). Inutile de dire que cette somme te serait confisquée rétroactivement.

Donc en clair : ton argent ne t’appartient déjà plus vraiment.

Désolé!

 

Alors, quel sera le débouclage de cette situation?

 

-Soit Macron, s’appuyant sur ses talents de communicant et sur les médias complices, arrive à faire passer les messages suivants :

► Certes, je suis beaucoup critiqué, mais seuls ceux qui font rien ne commettent pas d’erreur. Tous ceux qui se sont opposés à moi ne sont que des partisans du yakafokon. Ils ont en fait aggravé la crise en entravant l’action du gouvernement qui supposait au contraire une unité nationale devant le danger.

► En vérité, je suis le Sauveur.

.

Le mensonge est énorme, mais plus c’est gros, plus ça passe… À y bien songer, ce n’est pas impossible, les Français étant alors victimes du syndrome de Stockholm. Pris comme otages avec leur confinement, ils développeraient une forme d’empathie pour leur geôlier, empathie d’autant plus forte que leur détention aura été longue et que les conditions auront été éprouvantes.

À la lumière de cette analyse, on comprend donc parfaitement pourquoi Macron tient tant à prolonger et à durcir le confinement.

Enfin, Macron n’aura plus qu’à distribuer des milliards jusqu’à la prochaine présidentielle où il triomphera.

Le hold-up est évidemment programmé juste après cette élection.

-Soit ce beau plan ne marche pas et la vérité éclate au grand jour. Là, c’est la Révolution. Le mouvement des Gilets Jaunes n’aura été qu’une fade répétition de ce qui serait la plus belle insurrection qu’aura connu notre pays. Macron entrerait effectivement dans l’Histoire, mais pas comme il l’avait pensé.

 Sa tête finira sur une pique aux côtés de celles de Buzyn et Philippe.

Je crois deviner le scénario retenant votre préférence, mais je crains qu’il ne soit pas le plus probable…

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Raoul Girodet

Auteur de "Objectif La Mecque". Il y a 14 ans, Raoul Girodet a fui la France à laquelle il est pourtant profondément attaché, selon la formule d'Edgar Quinet : "le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays, c'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer". Lassé de voir nos dirigeants adopter une ligne politique totalement opposée aux aspirations des citoyens, il a fui la dictature du politiquement correct et s'est réfugié sur une petite île dans des contrées lointaines, où il continue à suivre de loin l'inexorable déclin de notre société. Et contrairement au dogme en vigueur, le niveau de la mer ne monte pas sur son île !


12 thoughts on “Le bankster Macron a commencé le hold-up du siècle

  1. Avatarcelasepassenfrance

    Cerise supplémentaire sur le gâteau : «  »Alors que l’on pensait la France libérée du joug budgétaire de la Commission européenne à la suite de l’annonce récente de la présidente Ursula von der Leyen de l’activation de “la clause de souplesse budgétaire”, notre pays s’apprête à passer sous tutelle budgétaire totale du funeste Mécanisme européen de stabilité (MES). » »
    https://www.valeursactuelles.com/politique/mecanisme-europeen-de-stabilite-la-france-ne-doit-pas-accepter-le-pacte-faustien-de-lunion-europeenne-117545

  2. MaximeMaxime

    Merci, ça fait du bien de voir écrit noir sur blanc ce que l’on ressent, ce que l’on perçoit de la situation.
    J’ajouterais que si la loi de 1881 modifiée dans les années 1990 incrimine la minoration d’un crime contre l’humanité, la réaction du gouvernement et de Macron face au Coronavirus participe d’une minoration des crimes des djihadistes.
    En osant parler d’état d’urgence sanitaire et en confinant chez eux des millions de Français qui ne sont pas porteurs du virus, alors que l’état d’urgence sécuritaire a été aboli et ne comportait de toute façon aucune mesure aussi musclée, les « radicalisés » concentrant sur leur personne de nombreux indices de dangerosité étant simplement assignés à résidence sur une commune et disposant d’une plus grande liberté de circulation que les millions de Français confinés actuels, ils font passer les attentats qui ont eu lieu pour des événements insignifiants en comparaison avec le coronavirus.
    Les victimes et leurs familles apprécieront, ainsi que l’ensemble des Français blessés dans leur âme à défaut de l’être dans leur chair par les attentats islamistes…

  3. Julien MartelJulien Martel

    C’est ce que je pense aussi après avoir vu les vidéos de Jovanovic, Gave, Delamarche.
    L’épargne des Français va être ponctionnée pour pouvoir rembourser les dettes de l’Etat français qui imprime des milliers de milliards d’euros via la BCE pour sauver les grands groupes financiers au bord de la faillite.
    Il faut sortir au plus vite de son assurance-vie au bord de la faillite et aussi sortir l’argent de sa banque.
    Voir les vidéos de Charles Sannat pour les modalités pratiques.

  4. AvatarBaribal

    Très belle démonstration que je partage à 100 %. De l’art de retourner une situation catastrophique en victoire politique, tout en réglant, au passage, ses comptes avec les GJ qu’il emprisonne chez eux. Pour résumer, nous avons à faire à un sociopathe mégalomane prêt à sacrifier son peuple sur l’autel de sa grandeur.

  5. AvatarAva

    Emmanuel Macron twitter : « Réunion aujourd’hui avec les dirigeants du G20. Pour combattre l’épidémie du COVID-19 qui s’étend dans le monde entier, nous agissons avec coordination et solidarité. Nous allons lancer une initiative forte en soutien à l’Afrique face au virus. »

    L’UE, Schengen et l’Afrique.

  6. AvatarJean-Francois Morf

    Si vous achetez des actions, elles ne font plus partie de la « masse en faillite » de la banque: elles restent votre propriété en cas de faillite de la banque…

  7. Avatardurandurand

    Quant un gouvernement met sciemment en danger la vie du peuple , c’est de la Haute Trahison , et comme nous sommes en guerre ,le freluquet de l’Élysée l’a bien dit , donc en temps de guerre la Haute Trahison c’est le peloton d’exécution 12 balles dans leurs carcasses de pourris et de corrompus , je n’ai aucun respect pour tous ces chiens de politicards !

  8. Avatarpalimola

    Ben oui ! mais les français ont voté pour lui du moins ceux qui ont voté et voila le résultat ! Ne jamais élire un banquier un avocat ou un socialiste vous l’aurez dans le ……https://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Sarkozy#Carri%C3%A8re_professionnelle

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Emmanuel_Macron#Carri%C3%A8re_professionnelle

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Hollande#Carri%C3%A8re_professionnelle

    Turlututu on l’a dans le …..https://www.google.com/search?q=hollande+et+sarkozy+doigt+d%27honneur+on+vous+a+bien+bais%C3%A9s&client=firefox-b-d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjyx7_R2rvoAhWizYUKHS5oAosQ_AUoAXoECAgQAw&biw=1067&bih=524#imgrc=g3lW9QuECmDVaM

  9. Avatar@D.P.

    Tout à fait d’accord avec cette présentation.
    Dans une gestion d’épidémie nous avons très efficace scenario coréen. Donc, le contrôle massif de la population par les tests, l’identification des contacts des contaminés et la protection de toute population par les masques dans les endroits publics. Le confinement touche seulement les gens contaminés. En résultats, les dégâts économiques sont presque zéro. Mais pour ça il faut avoir des centaines de millions de masques et des millions de tests.
    La France a été redirigée vers le scenario avec le confinement strict et long et avec les dégâts économiques énormes. La majorité des petits commerçants et PME sera mis en faillite (donc le base sociale des Gilets Jeunes). Les secteurs touristique et du transport font pareille. On parle déjà à propos des nationalisations possibles des fleurons d’industrie française (avec ensuite leur vente aux pays de Golfe et aux US). Avec l’inflation ou directement on va dépouiller l’épargne des français. Et tout ça sera fait sous un prétexte d’allègement des dettes de l’Etat français.

Comments are closed.