Faire grève au mois d’avril, c’est la priorité de la CGT !


Faire grève au mois d’avril, c’est la priorité de la CGT !

.

Quel sens des priorités ! Bravo à la CGT !

En plein confinement, la population souffrait déjà d’importantes restrictions pour se déplacer, aller travailler, faire ses courses, bref vivre normalement.

.

Et voilà que Philippe Martinez, le petit père des peuples syndiqués lance un préavis de grève du 1er au 30 avril car « les agents de la Fonction publique et les salariés […] sur l’ensemble du territoire, ne mettent pas en suspens leurs revendications et ne se satisfont pas de la suspension des réformes en cours » (CGT Services publics)

En effet, « la Fédération CGT des Services publics dénonce les choix du gouvernement qui font que ce sont les masques de protection, gel hydroalcoolique et tests médicaux qui manquent alors que jamais les armes de guerre militaire ou anti-manifestant (LBD, gaz…) ne sont en rupture de stock. Terrible traduction des préoccupations et intérêts de l’état et des Capitalistes. »

C’est pas faux pour les LBD et le gaz mais pour les masques, le gel et les tests, tout le monde est à la même enseigne : quel intérêt de faire grève quand il y a pénurie ? Peut-être que les syndiqués CGT et leur patron moustachu se sentent-ils au-dessus du lot des gueux…

Car on se rappelle qu’au début de l’épidémie, la CGT refusait de prêter un de ses châteaux (pardon, ses « centres de vacances ») pour héberger les Français revenus de Chine (Valeurs Actuelles)

.

Et puis, qui a appelé à voter Macron en 2017 en espérant qu’il « fasse le score le plus haut possible » ?

Qui ne voulait pas rejoindre les premiers Gilets jaunes des ronds-points, matraqués, gazés, éborgnés sous prétexte de ne pas « se mélanger avec n’importe qui [confondant] revendications et immigration  » ?

Philippe Martinez et la CGT, non ?

Au royaume de l’hypocrisie, de l’indécence et de l’égoïsme, la très stalinienne centrale syndicale est bien reine.

.

Préavis de grève du 1er au 30 avril 2020

Madame et Messieurs les Ministres,

Profitant de la pandémie COVID19, le gouvernement, au travers de la loi dite d’urgence sanitaire, fait le choix des mesures antisociales au détriment de la solidarité et de la vie des salariés, de ceux qui se battent avec courage contre l’épidémie…

[blablabla blabla… mesures antidémocratiques… blablabla… sacrifices, première ligne… capitaliste… revendications… blablabla… – NDA] 

La Fédération CGT des Services publics reste déterminée dans la période actuelle et avec les agents et salariés du champ fédéral, nous portons les revendications suivantes :

-  L’arrêt de tous les services non-essentiels à la continuité de la nation et la mise en autorisation spéciale d’absence des agents avec maintien intégral de traitement et des primes ;
-  La mise à disposition immédiate de moyens de protection des agents en première ligne dans les collectivités, assurant les services essentiels et indispensables envers la population ;
-  La sauvegarde et le développement de notre système de protection sociale et de retraite, et le retrait du projet de système par points voulu par le gouvernement ;
-  L’abrogation de la loi dite de « transformation de la Fonction publique » ;
-  Le maintien et le développement des libertés syndicales et démocratiques, dont le droit constitutionnel de grève ;
-  Le dégel immédiat du point d’indice de la Fonction publique et l’augmentation des salaires du public et du privé sur la base du SMIC à 1 800 €, des pensions et des minimas sociaux ;
-  L’arrêt des suppressions de postes et fermetures des services publics, la réouverture de services publics et sociaux de proximité pour répondre aux besoins des populations dans une organisation équilibrée et écologiquement responsable des territoires, le réengagement financier de l’État dans le financement des services publics ;
-  Le recrutement massif d’emplois statutaires et l’ouverture des postes nécessaires ;
-  L’arrêt de tout processus d’augmentation du temps de travail et sa réduction à 32h par semaine ;
-  Le rétablissement de l’Impôt Sur la Fortune et une contribution accrue du capital au financement des services publics ;
-  Le respect plein et entier de la démocratie sociale, du syndicalisme, de son rôle de représentation des agents et de ses moyens de fonctionnement et d’intervention (Comité Technique et CHSCT).

[…]

https://www.cgtservicespublics.fr/les-luttes/actualites-des-luttes-2020/preavis-de-greve-2020/article/preavis-de-greve-du-1er-au-30-avril-2020

.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Faire grève au mois d’avril, c’est la priorité de la CGT !

    1. AvatarHenri

      Vous savez Vademecum, que personne en Russie, n’avait vu venir, à son époque Staline.
      L’individu s’est révélé par la suite être un dictateur criminel et je pense que vous ne l’ignorez pas, en éliminant tout son entourage dissident ou perçu comme pouvant être une gêne, y compris proches familiaux.
      Tout le monde avait peur de lui.
      Entre Hitler et Staline, lequel des deux fut le plus criminel ?
      Pour ma part, Staline l’emporte très haut la main mais comme il était un allié contre le nazisme, ces crimes sont passés sous silence.
      Puis pour conclure, j’exècre le communisme car c’est une idéologie criminelle.

      1. AvatarVictoire de Tourtour

        Il était bien copain avec Hitler et le nazisme, pourtant: le pacte germano-soviétique, une lune de miel après de longues fiançailles au cours desquelles Staline avait aidé Hitler à se réarmer subrepticement.
        Hélas, la lune de miel fut de courte durée et, quand Hitler envahit la Russie, Staline en fut si surpris qu’il fit fusiller les émissaires venus le prévenir.
        Dés lors, Staline fut considéré comme notre allié contre le nazisme;en fait , comme il était stratège comme moi évêque, et qu’il avait fait fusiller la plupart de ses généraux, ce fut le peuple, mal équipé, qui lutta de manière héroïque contre l’envahisseur nazi, au prix d’un nombre incalculable de morts et des souffrances inouïes.
        Et voilà pourquoi Staline,déjà encensé par les communistes, fut considéré comme un des vainqueurs du nazisme.

        1. AvatarDorylée

          Comme l’islam ne lutte que pour l’islam, les communistes ne se battent que pour le communisme. Il leur arrive de combattre à vos côtés l’ennemi commun du moment et vous les prenez alors pour des amis. Ce n’est qu’une illusion que, par exemple, le pacte germano-soviétique vient dissiper et le communiste vous abandonne à l’ennemi. Le pacte est rompu ? Les communistes reviennent ! Mais pas pour vous ; pour le communisme ! Puis arrive la guerre d’Indochine et ils sont à nouveau contre vous. Le communisme tuait avant le nazisme, pendant le nazisme et continue à tuer depuis l’éradication du nazisme. Il n’y a rien à attendre de cette idéologie ni de Iossif Vissarionovitch Martinezvili

  1. Avatarmarie

    à l abri de tout besoin avec les prélèvements sur les travailleurs , ils peuvent faire et dire ce qu’ils veulent chacun sur leur planète
    mais jusqu’à quand

  2. AvatarGino B

    Ces dégénérés ont toujours vécus sur le dos des salariés , ces sectaires organisations doivent êtres neutralisées en mêmes temps que les traîtres collabos qui on souillés la France.

  3. Avatarxav

    Non il sait très bien ce qu’il dit car il défende que le public ,SNCF ,RATP,EDF et tous les professeurs toujours les meme ,est-ce que vous avez entendu criez au scandale quand le ministre du travail a annoncez que les patrons pourraient supprimer une semaines de congés pendant le confinement ! J’ai toujours travaillé dans le privé très peu de chomage deux fois racheter revendu et c’est quand vous avez vos nouveaux contrat vous voyez que vous vous etes fait encore entubé et jamais un syndicats ne vous a défendu pas le jour J mais signé dans les conventions collectives c’est pour cette raison que les gilets jaunes ne voulaient pas de leurs soutiens aussi pourri que les politiques !

  4. Avatardurandurand

    Le martinez est un gros connard, ce mec est une ordure du même acabit que le freluquet de l’Elysée , ce trou du cul de syndicaliste n’aide que ceux de son syndicat, les autres salariés non syndiqués peuvent aller se faire empapaouter. cgt (cancer généralisé du travail ) .ce trou du cul est un traître un immigrationniste une saloperie comme tant d’autres , à éliminé du paysage français !

  5. AvatarCéline

    Blablabla oui. Tous ces syndicats sont complices des gouvernements pourris qui se succèdent. Peu de fonctionnaires leur font encore confiance hormis les syndiqués qui ont de par ce statut des privilèges. Les gilets jaunes ont bien compris eux et les détestent.
    Ils ne font rien depuis plus de 10 ans que l’Europe dechiquette le service public morceaux par morceaux. Des chiens de garde qui aboient pour prévenir leur maître qu’il y a danger. Les « restructurations, mises en pôles ,budgets mutualisés » (bref toutes les conneries qu’on peut entendre pour justifier la mise à mort du service public) sont alors reculés pour mieux sauter.
    Il s’agit là d’un appel au suicide des moutons récalcitrants au gouvernement. J’espère qu’il sera seul avec sa moustache. Pas besoin de ce gugusse pour accomplir notre devoir de citoyen quand l’heure sera venue.

  6. Avatarjojo ( le plombier )

    Pauvre petit peuple de France livré aux manipulations de deux manipulateurs obscènes . Le maitre incompris et son roquet qui aboie

Comments are closed.