Djemila Benhabib: la charte de la laïcité a été une claque à la face du multiculturalisme canadien (2/2)

Publié le 27 mars 2020 - par - 5 commentaires

Deuxième partie  de l’article du  « Figaro » dont  nous avons publié la première partie  :

https://resistancerepublicaine.com/2020/03/26/djemila-benhabib-les-islamistes-considerent-le-multiculturalisme-comme-le-meilleur-systeme-1-2/

Pourquoi avoir quitté la France pour le Québec en 1997?

Je voulais entamer ma vie d’adulte sur un choix.

La France, je ne l’avais pas choisie.

À mon âge, il y avait certainement la curiosité, l’ouverture au monde et le goût du dépassement qui ont motivé ce nouveau départ.

Pour guérir, il fallait partir.

.

Partir le plus loin possible de façon à pouvoir déployer mes ailes. Surtout, loin de l’islamisme que j’avais retrouvé en France.

Alors, j’ai choisi le Québec, pays francophone, ouvert à l’immigration, véritable démocratie où il fait bon vivre pour les femmes.

Puis, il y a eu le 11 Septembre 2001.

J’étais correspondante de presse pour le journal algérien El-Watan, je me suis rendue, tout de suite, à New York avec mon amoureux qui était lui aussi journaliste.

.

Nous sommes revenus de ce voyage bouleversés. En effet, tout avait basculé!

La censure et l’autocensure dans les universités, les médias, le monde culturel sont désormais une réalité qu’il est difficile de déjouer.

.

Vous militez pour le Parti québécois. Vous y avez proposé l’idée d’une charte de la laïcité. Pourquoi?

Pour la simple raison qu’au cœur du dispositif législatif canadien il existe, depuis 1985, une possibilité de se soustraire aux règles communes en faisant valoir ses croyances religieuses.

C’est ce qu’on appelle l’accommodement raisonnable devenu célèbre depuis le début des années 2000.

Une simple demande faite «de bonne foi» suffit à obtenir une dérogation.

Et ça peut aller très loin.

Une enfant de maternelle dont les parents musulmans obligent l’école à lui mettre sur la tête un casque insonorisé pour la prémunir des chants de Noël.

Paraît-il que c’est dans leur religion!

Un jeune adolescent sikh autorisé à porter le kirpan (un poignard) à l’école après une bataille judicaire qui est allée jusqu’en Cour suprême et a duré quatre ans.

Des milliers de dollars pour faire plier une école et renverser deux décisions de justice.

.

Théoriquement, il y a quelques garde-fous. Dans la pratique, les institutions qui refusent les accommodements se font traîner en justice.

Ça coûte un fric fou!

Ce qu’il faut comprendre par là c’est que les lobbies politico-religieux, riches et puissants, ont trouvé dans les accommodements un boulevard pour défaire ce qui a été chèrement acquis avec la Révolution tranquille.

.

Il me paraissait urgent de proposer une charte de la laïcité pour retrouver le sens du commun.

C’est ce que j’ai fait à travers mon engagement au Parti québécois où j’ai obtenu l’appui de deux femmes remarquables, Pauline Marois (ancienne première ministre) et Louise Beaudoin, et de notre ancien premier ministre, le regretté Bernard Landry.

Cette loi qui a été adoptée en juin dernier est l’aboutissement d’un long combat.

Il est, surtout, une claque à la face du multiculturalisme canadien.

.

Vous estimez que votre premier essai «Ma vie à contre-Coran», publié en 2009, ne pourrait plus être édité aujourd’hui?

La censure et l’autocensure dans les universités, les médias, le monde culturel sont désormais une réalité qu’il est difficile de déjouer.

Nous manquons cruellement d’espace pour la confrontation des idées.

Le débat est très mal vu.

La recherche permanente d’un consensus valide l’idée selon laquelle la meilleure posture est une moyenne de toutes les postures.

Nous n’avons pas de service public digne de ce nom.

Nous avons une télévision et une radio d’État, Radio-Canada, au service d’une idéologie: le multiculturalisme qui a expurgé les laïques du débat public.

NDLR: Nous avons un puissant service public de l’audiovisuel en France. Et le résultat est le même : tous les journalistes de ce service public sont acquis au multiculturalisme.

Tout ce qui concerne l’islam et les musulmans relève du tabou.

Alors vous imaginez ce livre avec un tel titre?

Il y a encore des courageux qui osent.

Mais à quel prix? Heureusement que nous avons encore Denise Bombardier et ses collègues du Journal de Montréal pour élargir nos horizons.

.

La politique menée par Justin Trudeau au Canada est regardée en Europe comme un modèle de tolérance ou, au contraire, comme la quintessence du politiquement correct. Qu’en pensez-vous?

 

Justin Trudeau est convaincu de la supériorité morale du Canada sur les États-Unis et sur l’Europe.

.

Pour lui, les attentats terroristes islamistes sont le résultat d’une mauvaise intégration des immigrants. 

Sa devise est simple: il n’y a qu’à être gentil pour susciter les bons sentiments.

Sauf que les premiers réseaux terroristes au Canada sont apparus dans les années 1990. Ils étaient l’œuvre d’anciens militants du FIS.

Il n’y a plus aucun journaliste pour le rappeler.

.

Le multiculturalisme est-il devenu un cheval de Troie pour les islamistes?

Tariq Ramadan le considère comme le meilleur système. En 2012, lorsque je me suis présentée aux élections, il a animé un grand meeting, à Montréal, pour appeler ses partisans à me barrer la route.

À moi, mes collègues, mon parti.

Ceux qui s’étaient faufilés en haut de la liste sont les porte-paroles d’un parti islamo-gauchiste, Québec solidaire, qui n’a plus rien de solidaire.

Vous voyez bien que ce n’est pas très différent de la France.

La trahison de la gauche communautariste permet aux islamistes de gagner du terrain. ■

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/djemila-benhabib-les-islamistes-considerent-le-multiculturalisme-comme-le-meilleur-systeme-20200320

Print Friendly, PDF & Email

5 réponses à “Djemila Benhabib: la charte de la laïcité a été une claque à la face du multiculturalisme canadien (2/2)”

  1. Avatar denise dit :

    en effet c’est comme ici ! c’est comme le virus , ça se propage ! Mais elle a obtenu une charte de la laicité , bravo !

    (double)

  2. Avatar denise dit :

    en effet c’est comme ici ! c’est comme le virus , ça se propage ! Mais elle a obtenu une charte de la laicité , bravo !
    Merci à Antiislam pour cet article

    • Avatar Fomalo dit :

      Oui bravo à Djemila Benhabib! Simplement je pose la question : La laïcité est-elle inscrite dans la constitution canadienne? Parce que les « chartes » on sait ce que ça vaut question durée et modifications…

  3. frejusien frejusien dit :

    Quelqu’un a-t-il des nouvelles de Machinchose ??

  4. Avatar berger dit :

    Etre gentil avec la nazis n’a apporté rien de bon.

Lire Aussi