URGENT – La Pitié Salpêtrière à Paris passe ses patients sous Chloroquine !


URGENT – La Pitié Salpêtrière à Paris passe ses patients sous Chloroquine !

.

Nous en parlions ce matin, nous révoltant contre le fait que les travaux du docteur Raoult ne soient pas étendus à toute la France… On avance, on avance !

.

Depuis fin février, on a lu tout et son contraire sur la chloroquine, un médicament antipaludique, et son efficacité sur le Covid-19. D’abord que c’était un traitement «miracle», puis que l’étude chinoise vantant son efficacité n’était pas assez probante.

Comme CheckNews l’expliquait dans un précédent article, le débat est parti en France de l’annonce du professeur Didier Raoult, de l’IHU Méditerranée Infection à Marseille. Celui-ci, dans de nombreux médias, s’est enthousiasmé après la publication de travaux chinois, avant que le ministère de la Santé ne prévienne contre cette utilisation.

Trois semaines plus tard, Didier Raoult a pourtant annoncé que son projet de recherche avait été accepté : 24 malades seront traités à l’hydroxychloroquine à l’hôpital de la Timone à Marseille. En revanche, la chloroquine ne figure pas parmi les quatre traitements étudiés dans le cadre de l’essai clinique européen qui vient d’être lancé, comprenant 3 200 patients, dont 800 en France.

L’épidémiologue de la Pitié Salpêtrière Alexandre Bleibtreu expliquait à CheckNews fin février : «Ce que l’on peut dire à l’heure actuelle, c’est que la molécule est active sur le virus in vitro. Mais il n’y a aucune donnée scientifiquement prouvée soutenant l’usage de la chloroquine chez les malades et entraînant un bénéfice chez les malades. Peut-être que des données valables vont être publiées, mais aujourd’hui, on ne peut absolument pas recommander l’usage de la chloroquine si ce n’est en s’appuyant sur des positions non documentées.»

.

Sur Twitter, il est revenu sur sa position en fin de semaine dernière, annonçant que de nouvelles données montraient une efficacité, et que la molécule allait être utilisée sur des patients atteints du nouveau coronavirus à la Pitié Salpêtrière : “Nous allons débuter le traitement par plaquenil chez nos COVID+ à la Pitié. J’adore l’humour et critiquer les dogmes. Je me l’applique donc à moi-même. Je pense avoir eu suffisamment tort pour devenir Chloroquiniste ascendant Raoultien.”

Source : https://www.urgence-france.com


> Sanofi offre de l’anti-paludique Plaquenil (= chloroquine) pour traiter 300.000 malades.

Le laboratoire français Sanofi s’est dit prêt à offrir aux autorités françaises des millions de doses de l’anti-paludique Plaquenil, pouvant traiter potentiellement 300.000 malades, après des essais jugés «prometteurs» auprès de patients atteints du Covid-19 (les essais du Pr Raoult à Marseille).


La chloroquine ne sert à rien sur les cas graves, du fait des effets secondaires que les personnes âgées ou les immunodéprimés ne peuvent supporter.

En revanche, sur les sujets « sains » de base, c’est très utile car ça réduit la durée de la maladie certes mais donc surtout ça réduit la durée pendant laquelle le sujet est contagieux.

Donc la chloroquine n’est utile que lorsqu’elle se combine à une vaste campagne de dépistage type Corée du Sud. Autrement dit, pour la France arriérée et sous équipée, la chloroquine ne sera d’aucun secours si le gouvernement n’adopte pas d’urgence les préconisations du Docteur Raoult que nous avons également publiées ce matin :

Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection : il faut tester et ne confiner que les malades !

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


8 thoughts on “URGENT – La Pitié Salpêtrière à Paris passe ses patients sous Chloroquine !

  1. Avatarjojo

    en resume
    on en est encore nulle part
    De tous cotes – allemagne, belgique, coree, etats unis…..- des chercheurs dissent avoir trouve des remedes !!!!!!!

  2. AvatarMichel

    Si on lit bien, Sanofi va donc aider le gouvernement à tuer le plus de vieux possible. Curieuse façon de régler le problème des retraites. Quand je disais que Hitler n’était rien comparé à macron et ses complices…

    1. AvatarDorylée

      OUI mais il faut faire infuser dedans un fer à cheval, un trèfle à quatre feuilles et une patte de lapin et le prendre en lavement dans la position du prieur tourné vers Moelenbeck…

  3. Avatardurandurand

    Tiens aux infos sur tf1 lèche-cul , il en on parlé du traitement à la chloroquine que l’hôpital la Timone à Marseille à donné en essai aux patients atteints du covid 19 .

  4. AvatarAuguste

    Nous devons admettre la possibilité de deux traitements . Un pour ceux qui viennent seulement d’être atteint .

  5. Avatar@D.P.

    Appariement notre médecine bureaucratisée n’est pas capable que d’utiliser ces fameux protocoles, inutile et dangereux pour le traitement de cette nouvelle maladie COVID-19. Il faut arrêter de réinventer la roue ! Et il faut enfin demander des conseils à des chinois, avec leur expérience énorme, à des coréens, lesquels ont les résultats excellents ou à des russes, qui n’ont pas, pour le moment, aucun mort de coronavirus à déplorer. Et nos médecins pourront élaborer leurs propres méthodes de traitement après, quand la première crise passera.

  6. Avatarvieux bidasse.

    Il suffit de se dire que ne pas utiliser tout médicament susceptible d’agir permet d’avoir beaucoup plus de décès, et donc, moins de retraités et plus de champagne de luxe.

Comments are closed.