Confinement : cela ne vaut pas pour les migrants, ni en Italie, ni en France


Confinement : cela ne vaut pas pour les migrants, ni en Italie, ni en France

.

Y aurait-il un confinement à deux vitesses ? Un pour les Italiens et les Français, et un pour les étrangers. À voir certaines dispositions préfectorales françaises et certaines images qui arrivent d’Italie, on peut légitimement se poser la question.

.

Des photographies prises devant le centre d’Astalli, le service jésuite pour les réfugiés en Italie, dans le centre de Rome, montrent des dizaines de migrants en petits groupes en attendant d’entrer, sans respecter les règles contre la propagation du coronavirus, qui imposent au moins un mètre de distance entre les personnes afin d’éviter la contagion. Mêmes scènes également sur la place Venezia. Dans les jardins de la Place d’Aracoeli, à l’ombre de l’Autel de la Paix. Dans une place Venezia déserte et surveillée, les seuls rassemblements de personnes étaient ceux de jeunes étrangers, principalement africains. Assis sur les bancs ou immortalisés en train de discuter en groupe comme si de rien n’était, comme le montrent les photos prises il y a quelques jours, après l’entrée en vigueur du décret de confinement. Depuis lors, la situation est toujours la même devant le centre d’Astalli et sur les places.

Même pour les roms, les interdictions ne semblent pas s’appliquer. Ils sont des dizaines qui, malgré l’urgence sanitaire en cours et l’obligation conséquente de réduire les sorties, continuent de fouiller dans les poubelles dans presque tous les quartiers de la ville de Rome, de Casal Bruciato à Ostie.

Certains membres de la Ligue demandent que soient appliquées « des mesures punitives plus drastiques pour les migrants acceptés qui ne respectent pas les mesures de sécurité pour le coronavirus » et que soit mise en place « une responsabilisation également des structures d’accueil ». Parmi les sanctions à appliquer aux étrangers qui transgressent les dispositions du gouvernement, il faudrait prévoir, soulignent-ils « la suspension du permis humanitaire ou en tout cas le droit de rester sur le territoire national ».

.

En France, malgré le confinement imposé à la majorité des Français qui rentrera en vigueur aujourd’hui à midi, une catégorie semble en être exemptée : les étrangers demandeurs d’asile. Ainsi la préfecture de la Gironde ferme son accueil au public sauf pour les rendez-vous concernant l’enregistrement des demandes d’asiles qui continuera donc à être « assuré ». Même disposition prise par la préfecture Auvergne-Rhône-Alpes : « l’accueil des usagers à la préfecture du Rhône est suspendu, excepté les démarches relatives aux demandeurs d’asile. » Le gouvernement Macron n’a rien perdu, malgré cette crise sanitaire démultipliée à cause de l’absence de frontières, du virus immigrationniste ! 

Damien Rieu : Même dans ce contexte ils sont prioritaires. Je n’en peux plus.

Voir l'image sur Twitter
David dobsky@dobsky33 : 

Préfecture de la Gironde.

L’accès au hall d’accueil du public est restreint jusqu’à nouvel ordre.

Seuls les rendez-vous pour l’enregistrement des demandes d’asile sont actuellement assurés.

Voir l'image sur Twitter
.
Pendant que vous êtes confinés, les migrants peuvent continuer à rôder.
Pour information, tous les permis de séjour des étrangers (notamment demandeurs d’asile qui pour 80% des cas seront déboutés) ont leurs attestations prolongées de 3 mois, c’est-à-dire 3 mois supplémentaires d’allocations indues.
Bien évidemment, ceci est de l’argent de poche, car derrière il y a : l’hébergement gratuit (tout le monde doit avoir un toit pendant cette crise), la nourriture, les travailleurs sociaux, la santé !
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Julien Martel

Auteur chez Résistance républicaine, contribue aussi au blog "L'islam pour les nuls" et à Riposte Laïque.


16 thoughts on “Confinement : cela ne vaut pas pour les migrants, ni en Italie, ni en France

  1. Avatardurandurand

    Le peuple de souche français , va t’il se réveiller ? Va t’il s’unir pour foutre dehors ces hordes d’illégaux , les chasser à coup de bâtons ou à coup d’autre chose si ces illégaux refusent de quitter la France , nous les affreux populistes quant allons-nous cravater tous ces pourris, ces incapables et corrompus de politichiens, du plus haut sommet jusqu’à la base ? les juger pour Haute Trahison et leurs faire payer le prix de cette Trahison envers le peuple souverain ,quand?

    1. AvatarPseudo

      Notre gouvernement ne nous autorise pas à sortir,car nous pourrions contaminer les migrants qui occupent désormais nos villes. Ils sont les rois chez nous.

      1. Avatarjonathan

        Notre gouvernement nous protège, les migrants et racaille tant pis pour eux si il son malade du virus vient pas pleurer, comme il son violant avec la police la police a peur de se faire attaqué violemment en groupe, je serais ravi que les migrant crève du virus.

  2. AvatarMarc

    Dans un sens on leur souhaite « bon Covid 19 ». Si nos pseudo-élites ne savent plus nous protéger, au moins que le bon sens l’emporte. En attendant, l’Allemagne nous démontre que la supériorité du système médical français est révolue.
    Qu’est-ce qu’il adviendrait si nous allions demander asile en Afrique? Allons nous cesser de nous « auto-victimiser »?

  3. AvatarChristian Jour

    les migrants sont des musulmans et les musulmans ont rien à foutre de nos lois. Ils obéissent uniquement aux lois du coran. Ce sont eux qui ne comprennent pas ou qu’ils ne veulent pas comprendre pourquoi ce n’est pas nous les kouffars, qui ne nous soumettons pas à leur lois. Bref on peut sortir toutes les lois, tous les décrets, tous les avertissements que l’on veut ils en ont rien a battre. Il faut bien ce mettre à l’esprit que ce ne sont que des envahisseurs, et qu’ils ne peuvent pas nous blairer
    quand à nos dirigeants ils sont trop lâche pour prendre des mesures contre cette faune. Mééééééééé beaucoup vont revoter pour les mêmes;

  4. Avatarpier

    et vous étonnez encore
    les lois ne sont pas pour eux , d ‘ailleurs ils sont illégaux sur le territoire
    seul chose qui me satisferait qu ‘ils crèvent !

    je vais rédiger mon attestation ( les attestations )
    NOM > mohamed
    prénom > Salman
    motif > vait acheter du couscous

  5. AvatarMichel

    A la place de macron, si je devais faire comme lui, j’autoriserais tous les migrants à circuler librement (en douce, bien sûr) afin qu’ils répandent plus vite le virus. Dans les « zones », c’est bel et bien le cas. Pourquoi ? Parce que mon plan étant d’éliminer la majorité du peuple de souche pour le remplacer par des esclaves, je serais trop content que ce soit les migrants qui soient accusés de meurtre à ma place. La Buzyin semble bien confirmer le sénario…Et elle est toujours en vie, ce qui est étonnant.

  6. Avatarbetty

    s’ils n’infectent entre eux, quel grand malheur ce serait. Pensez-vous ma bonne dame, perdre de si belles personnes ! mdr

  7. AvatarAuguste

    De toute façon le peuple français de souche vote mal depuis plus de 60 ans et continue , voire les résultats des listes du RN qui étaient minoritaires avant et qui n’ont pas progressé . La confiance aux kollabos continue de plus belle . Marine représente mal le RN hélas .

    1. AvatarMichel

      @Auguste « Marine représente mal le RN hélas »; Certes, elle traîne des gamelles derrière elle mais (il y a un mais), elle n’a jamais été testée au pouvoir. C’est ce qui me fait penser qu’elle ne pourrait QUE appliquer ce qu’elle préconise, sans quoi, l’inssurection serait alors garantie. Amicalement.

  8. Avatarlucien

    Ce virus est une démonstration par l’absurde qu’on ne peut pas se passer de frontière et des contrôles qui s’y rapportent. Le délire des pro-migrants no-border est mort ce jour.

  9. Avatarmoustache et trotinette.

    Toutefois, ne nous faisons aucun souci: dès le premier symptôme de quoi que ce soit, ils feront tous la queue pour les soins.
    Et notre branleur créera de nouveaux impôts destinés aux gueux qu’il méprise, sauf pour payer.

Comments are closed.