Merkel et Macron vont-ils céder au chantage d’Erdogan et à ses migrants corona-infectés ?


Merkel et Macron vont-ils céder au chantage d’Erdogan et à ses migrants corona-infectés ?

.

Que s’est-t-il tramé, hier, au sommet quadripartite Merkel-Macron-Johnson-Erdogan sur la question des migrants coincés à la frontière gréco-turque ? Nul ne le sait et surtout pas les médias français tournés en priorité vers le confinement lié au coronavirus.

D’ailleurs, pour cause de pandémie, cette réunion se déroulait par visioconférence et selon la presse étrangère, les quatre dirigeants ont abordé, en plus, la question de l’aide financière européenne, de l’acheminement de l’aide humanitaire à Idleb, de la crise en Libye et des relations de la Turquie avec l’Union européenne (Agence Anadolu)

Plus inquiétant, il semble que le coronavirus touche également la Turquie et les camps de réfugiés où près de 4 millions d’entre eux s’entassent dans des conditions précaires. La Grèce, de son côté, a commencé à confiner ses camps de Lesbos, Chios et Samos.

Encore plus inquiétant, le Royaume-Uni de Boris Johson, réintégré aux pourparlers, semble prendre la défense d’Erdogan…

.

(traduction personnelle)

« Lors d’une escale d’urgence à Ankara le mois dernier, Dominic Raab, le ministre britannique des Affaires étrangères, n’a pas critiqué la décision de la Turquie d’encourager des dizaines de milliers de réfugiés à se rendre en Europe.

Mardi, à la Chambre des communes, Raab a insisté sur le fait que « nous devons tenir le régime syrien et le gouvernement russe responsables de la brutalité des combats, qui est à l’origine des flux de réfugiés ».

https://www.theguardian.com/world/2020/mar/17/erdogan-in-talks-with-european-leaders-over-refugee-cash-for-turkey

.

Il y a donc fort à parier que l’Union européenne cède une fois de plus au chantage d’Erdogan, mettant la pression sur Athènes et acceptant de transférer en Allemagne et en France une partie des 13 000 migrants bloqués à la frontière gréco-turque. Corona-infectés ou pas.

.

« Les partisans du programme de l’UE de 2016 disent qu’il n’y a pas d’autre alternative que de préparer un deuxième programme de 6 milliards d’euros et de commencer à emmener certains des réfugiés hors des îles grecques et sur le continent avant leur dispersion en Europe.

Les pourparlers ont eu lieu alors que la Grèce subissait de nouvelles pressions pour décongestionner les camps de migrants surpeuplés, considérés comme des environnements particulièrement à risque pour le coronavirus.

La commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Dunja Mijatović, a appelé le gouvernement de centre-droit d’Athènes à prendre des mesures après la mort d’une fillette de six ans à Moria, le centre de rétention de Lesbos…

« Les autorités grecques doivent agir maintenant pour empêcher d’autres tragédies et planifier une décongestion rapide des îles », a tweeté Mijatović mardi.

https://www.theguardian.com/world/2020/mar/17/erdogan-in-talks-with-european-leaders-over-refugee-cash-for-turkey

.

De leur côté, organisations humanitaires et médias français jettent l’anathème sur les Européens et, surtout, les Grecs, accusés de ne pas en faire assez pour les migrants.

Par exemple, l’ONG Human Rights Watch a déclaré que les migrants qui avaient franchi la frontière grecque avaient été « arrêtés, agressés, agressés sexuellement, volés et dépouillés » par les forces de sécurité et des hommes armés non identifiés (The Guardian).

L’ONG a appelé mardi le gouvernement grec à « lever la suspension de la procédure de l’octroi d’asile », décrétée par Athènes le 1er mars après la décision de la Turquie d’ouvrir ses frontières.

 

 

Les sites pro-turcs insistent sur « l’utilisation de canons à eau, de gaz lacrymogène et les interventions impitoyables avec de vraies balles » des méchants garde-frontières grecs sur les gentils migrants musulmans.

Rfi se demande si « l’Union européenne fait tout ce qu’elle peut faire pour les migrants ? » tout en précisant qu’Erdogan joue ici sa survie politique.

.

Le nouveau chantage au coronavirus pourrait-il faire céder les Européens ?

.

« Si M. Erdogan attend davantage d’argent pour gérer les réfugiés syriens, je pense que c’est le plus mauvais moment pour en réclamer, opine Dorothée Schmid. Mais en réalité, ce que souhaite très probablement le président turc, c’est d’obtenir le soutien de l’Union européenne sur la relocalisation des réfugiés syriens dans les zones que l’armée turque occupe aujourd’hui au nord-est de la Syrie. Et là, il faudra un appui logistique de l’UE. Et pour débloquer cet appui, il faudra une décision politique.

La crise sanitaire étendue aux réfugiés ? « Catastrophe d’une ampleur terrible »

Ces discussions se déroulent en pleine pandémie de coronavirus. Angela Merkel et Emmanuel Macron devaient se rendre à Istanbul, mais ils ont annulé le déplacement justement pour causes sanitaires.

« Si la crise sanitaire s’étend aux réfugiés, ce sera une catastrophe humanitaire d’une ampleur terrible, explique Dorothée Schmid.

Et il est possible que M. Erdogan joue aussi là-dessus.

Mais je ne vois pas très bien comment une crise sanitaire pourrait être maîtrisée à partir du moment où on précarise les migrants et on les installe dans des zones de non-droit. »

Des dizaines de milliers de migrants sont actuellement pris en étau dans un no man’s land aux portes de la Grèce et plusieurs millions de civils syriens sont piégés à Idleb, en Syrie.

http://www.rfi.fr/fr/europe/20200317-focus-erdogan-turquie-migrants-soutien-ue-refugies-merkel-macron-survie-politique

.

Pour certains médias tel Slate, il est impératif d’ouvrir les frontières européennes aux migrants (constitués de femmes et d’ingénieurs lecteurs de Victor Hugo bien sûr !)

.

Complément de François des Groux

Pendant que les dirigeants européens palabrent avec Erdogan, l’invasion migratoire continue.

 

Un navire passeur échoue, 190 migrants sauvés

Un pétrolier passeur a échoué lundi matin près du port de l’île de Kea en mer Egée avec à bord 190 migrants dont 38 mineurs, qui ont tous réussi à débarquer sains et saufs, ont indiqué les gardes-côtes grecs…

Les raisons de l’échouement du navire en provenance «probablement» de la Turquie selon les autorités grecques, n’ont pas encore été identifiées…

Les gardes-côtes grecs n’étaient pas pour le moment en mesure d’identifier le propriétaire et le pavillon de ce pétrolier…

Au total, 1020 migrants et réfugiés sont arrivés à Lesbos, Samos et Chios depuis le 1er mars et seront prochainement transférés dans des camps fermés au continent, selon cette source. (afp/nxp)

https://www.24heures.ch/monde/navire-passeur-echoue-190-migrants-sauves/story/28113562

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Merkel et Macron vont-ils céder au chantage d’Erdogan et à ses migrants corona-infectés ?

  1. AvatarMichel

    Essayons de modifier les noms de merkel et macron. Ca commence par « M » comme mortel. Même nombre de lettres et même objectifs. macron devient « mortel » en changeant 3 lettres et merkel devient « mortel » en changeant 2 lettres. L’un comme l’autre ne peuvent évoquer que la mort.

  2. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Vu sur BFM tv aujourd’hui, pour cause du coronavid-19, merkel serait arrivée à un consensus avec erdogan, à savoir la suspension de l’entrée des réfugiés (sic). La horde des clandestins-envahisseurs économiques pour l’heure est contenue sous je ne sais quelles conditions.

    Jusqu’où ira la dhimmitude de la puissante UE face au roquet ? Nul ne le sait.

    1. François des GrouxFrançois des Groux Post author

      Bonjour,

      Je viens d’apprendre, en effet, que la Turquie refermait la frontière avec la Grèce (pendant que l’Allemagne suspendait son programme d’accueil des réfugiés).

      Mais je vous laisse deviner en échange de quoi…

      1. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

        Bonjour @ François des Groux
        Hélas, je crois bien deviner, ce qui explique ma dernière phrase au second degré.😉

  3. AvatarAuguste

    Si nos poilus avaient fuient les tranchées comme ces clandestins la France serait devenu allemande . Ces clandestins ne sont pas foutus de défendre et de travailler pour leur pays d’origine . Ces merdes viennent chez nous pour se faire entretenir et nous imposer leurs violences barbares et leur dieu tueur de chrétiens , de juifs , d’athées d’homosexuels etc . Ils se servent de leurs enfants comme boucliers . Nous n’avons rien à faire avec des salauds qui trahissent leur pays en fuyant.

  4. AvatarJEAN

    Ces gens qui défendent les migrants ne sont que des remplacistes aux ordres de Soros, pour eux nos vies ne valent pas une queue de cerise, la première guerre que nous devons mener est contre ces pourris, le coronavirus est à leurs yeux qu’un moyen supplémentaire d’accélérer notre disparition, les migrants porteurs infecteront encore plus de blancs c’est formidable, avec les agressions,
    les meurtres,les vols, les viols, ce virus est pour eux un allié supplémentaire envoyé par Satan.

  5. ConanConan

    Et pendant ce temps là, black-out complet de nozélites et des meRdias à leur botte, sur ce qui se passe actuellement en nombre d’arrivées de demandeurs d’AME, de regroupement familial, de touristes bidon etc…
    Ah oui bwanna ! Y’a bon vozimpôts !

  6. AvatarFavier Georges

    ‘Vont-ils’ ? ah bon ? ce n’est pas déjà fait ? et depuis longtemps encore !!! Mais bon, que voulez vous, outre qu’ils sont leur complices, les émirs qui poussent à la roue sont si généreux…

  7. AvatarMarc

    Quel jeu compliqué entre le chantage du nabot turc, la Russie et l’UE!! Sans doute le plus décevant est l’attitude de la Russie qui a les moyens de pulvériser sur l’heure Erdogan et ses prétentions mais continue à le flatter…pour quoi? Pour éviter le conflit avec l’OTAN que les américains recherchent à tout prix?
    De quoi se mêle cet abruti de Johnson sur ce sujet? Faut-il l’aider à acheminer les réfugiés en question sur son territoire britannique? Et ce navrant Micron est-il bien a sa place dans ce jeu qui réclamerait un peu de dignité? Micron dont résonne encore dans mes oreilles les prétendues preuves d’armes chimiques employées par le président syrien…Un Micron qui ne recule devant rien…et comme disait Paul Eluard…ça ose tout ces individus là, ce qui les rends d’autant plus redoutables à l’échelle mondiale. Les Rafales envoyés la-bas pou décorer, pour servir de vitrine de salle des ventes pour baboins argentés du désert…Rafales qui devaient mendier au américains quelques missiles pour justifier leur présence!
    Le génocide syrien après le génocide arménien, c’est la conséquence de ceux qui refusent de regarder la réalité en face et leurs complices.

  8. AvatarHenri

    Vu aussi la même information selon laquelle, Merkel avait obtenu la suspension de l’arrivée d’envahisseurs sur son territoire en échange, et l’on s’en doute, de quelques milliards supplémentaires.

    Etrangement, nous n’avons aucune information de l’échange de Micron Le Grand.
    Nul doute, vu le silence sur ce point très délicat de cette immigration invasive, que des conditions secrètes ont été négociées sur le dos des français.

    Par ailleurs, je note, que cette rencontre n’a pas eu lieu avec tous les dirigeants des pays de l’UE mais seulement ceux de la France et l’Allemagne.
    J’ai trouvé juste, la métaphore Merkel/Micron avec Chamberlain/Daladier.
    Et je pense, à l’instar de Daladier revenu sous les applaudissements de la foule, de cette rencontre avec Adolf, croyant qu’il sauva la paix, Micron peut avoir dit aussi:  » Ah les cons ! S’ils savaient !

    Enfin, je me souviens qu’à l’époque du mandat présidentiel du Petit (Sarko), ce dernier s’était prononcé en faveur de l’intégration de la Turquie à l’UE.
    Cela avait soulevé de la contestation de frayeur à voir débarquer sur le territoire, une population considérable de musulmans.

    Puis finalement, des conditions spécifiques à la candidature d’intégration à l’UE furent avancés, auxquelles la Turquie ne répondrait pas pour l’heure, pour rejeter sa demande.

    Et c’est ainsi, que par vengeance, le dictateur turc, commença son chantage à l’immigration.

    Toutefois, si le déferlement de musulmans turcs, aurait pu être la cause entendue par l’UE pour réfréner cette candidature au prétexte que trop de musulmans d’un coup, aurait exacerbé les peurs, une invasion progressive par vagues de quelques milliers à la fois, prépare les esprits des peuples européens à se soumettre par résignation à leurs présences en Europe et ainsi voir, un jour prochain, dans ce contexte préparé, l’adhésion de la Turquie.
    Un peu plus ne changeant, désormais plus grand’ chose !

  9. AvatarJoël

    Ben…ils vont pas céder puisqu’ils sont partie prenante dans tous les sens du terme.
    Des traîtres qui s’associent avec un dictateur pour la solution finale des peuples occidentaux.

  10. Avatarzipo

    Rien de neuf sous les tropiques avec nos lois laxistes nous sommes envahis ,mais c’est bizarre ils ne vont pas en Russie pourtant c’est grand la Russie ils ne vont pas vers le Quatar pourtant il est riche le Quatar !!La ils seront accueillis avec de grands coup de pieds dans le cul avec pour consigne de ne pas revenir sous risque de mort immédiate et relachés pour transmettre le message ,et voyez vous cela fonctionne !Ils se connaissent si bien !Voir comment poutine a calmé les imams en Tchétchénie au grand dan des capitales Européennes « des droits de l’homme », il les a rasés tout simplement ,Eh oui Poutine lui vit en danger tout le temps alors plutot que de disparaitre il défend son territoire e,son message est clair !

Comments are closed.