Trump ferme ses frontières pendant que Merkel et Macron les ouvrent

Publié le 12 mars 2020 - par - 10 commentaires

.

Mémé semblait attendrie devant ce bel homme parlant si bien tandis que papi se mouchait d’émotion.

En effet, Choupinet avait concédé, vendredi dernier, une visite à la France d’en-bas, rance et moisie. Plus précisément dans un Ehpad, un établissement où l’on range les vieux gaulois usagés ne votant plus.

.

Certes, cela fait toujours bien de montrer que l’on aime le peuple, même si le lieu manquait cruellement de beaux noirs torse nu et en sueur.

En plus, dans un Ehpad, on n’écoute pas DJ Kiddy Smile. C’est nul.

Donc, interdire les visites aux personnes âgées ne coûtera rien à Choupinet même si le ministre de la Santé, Olivier Véran, a «conscience de l’isolement que cela représente» (Le Figaro)

En revanche, pendant que l’on confine les Ehpad, Merkel et Macron tenteront, mardi 17 mars, de négocier avec Erdogan la question du million de migrants en attente à frontière gréco-turque.

Et là, forcément, pour calmer provisoirement le rusé néosultan, l’Europe devra passer par les génuflexions, les salamalecs et… le tiroir-caisse.

Toujours en position de force, Erdogan entend bien obliger les Européens à ouvrir leurs frontières aux pauvres et malheureux réfugiés musulmans atteints ou non par le coronavirus.

Et notamment celles de la Grèce, sommée d’obéir à son éternel et mortel ennemi.

.

Macron et Merkel à Istanbul le 17 mars pour parler migrants et Syrie avec Erdogan

La chancelière allemande Angela Merkel et le chef de l’Etat français Emmanuel Macron se rendront le 17 mars à Istanbul pour des discussions sur les migrants et la Syrie avec le président Recep Tayyip Erdogan…

Peu avant la publication des propos de M. Erdogan, le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu avait dit qu’Ankara espérait ébaucher un nouvel accord avec l’UE pour régler la question migratoire d’ici le 26 mars, date où se tiendra un sommet du Conseil européen.

D’ici là, des responsables turcs et européens vont mener des négociations qui s’annoncent difficiles sur plusieurs points, notamment la question des financements.

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/macron-et-merkel-a-istanbul-le-17-mars-pour-parler-migrants-et-syrie-avec-erdogan-20200310

.

«Eh, la Grèce» : Erdogan appelle Athènes à ouvrir ses portes et se libérer du «fardeau» migratoire

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé, le 8 mars, la Grèce à «ouvrir ses portes» aux migrants, pour se libérer du «fardeau» migratoire, après avoir lui-même pris la décision d’ouvrir ses frontières vers l’Europe.

«Eh, la Grèce! Je te lance un appel… Ouvre tes portes également et libère-toi de ce fardeau», a lancé, le 8 mars, le chef d’Etat turc lors d’un discours télévisé à Istanbul, dont les propos ont été repris par l’AFP.

Et d’ajouter : «Laisse-les aller dans d’autres pays européens.»

1 500 migrants mineurs accueillis par des pays «volontaires»

De son côté, le gouvernement allemand a annoncé le 9 mars au matin que plusieurs pays «volontaires» de l’Union européenne pourraient prendre en charge jusqu’à 1 500 enfants migrants actuellement bloqués sur des îles grecques, par mesure de soutien humanitaire.

Dans le cadre de l’afflux massif de migrants vers l’Europe en 2015, Berlin avait décidé d’accueillir plus d’un million d’entre eux, fragilisant dès lors l’assise et la position d’Angela Merkel tout en gonflant les scores de l’opposition, notamment ceux de la droite nationaliste opposée à l’immigration (AfD).

https://francais.rt.com/international/72130-he-la-grece-erdogan-appelle-athenes-a-ouvrir-ses-portes-liberer-fardeau-migrants

.

C’est dans ce contexte biaisé de « négociation » que Donald Trump décide, lui, unilatéralement, de fermer les États-Unis aux voyageurs européens, provoquant la chute des bourses de Paris, Londres ou Francfort et faisant craindre la menace d’un prochain krach boursier.

Étrangement, le Royaume-Uni du Brexit n’étaient pas concernés par les mesures américaines.

.

Coronavirus : Donald Trump ferme les États-Unis aux étrangers venant d’Europe pour trente jours

Le président américain, Donald Trump, a annoncé, mercredi 11 mars dans la soirée, la suspension pour trente jours à partir de vendredi de tous les voyages d’étrangers depuis l’Europe vers les Etats-Unis pour endiguer l’épidémie due au coronavirus, qui a fait 38 morts et plus de 1 200 cas de contaminations dans le pays.

« J’ai décidé de prendre des actions fortes mais nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de tous les Américains », a annoncé M. Trump lors d’une allocution solennelle depuis le Bureau ovale de la Maison Blanche.

« Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d’Europe vers les États-Unis pour les 30 prochains jours », a-t-il ajouté, déplorant que l’Union européenne n’ait pas pris « les mêmes précautions » que les États-Unis face à la propagation du virus.

Cette nouvelle mesure entrera en vigueur vendredi à minuit (5 heures en France). Elle s’applique à l’espace Schengen et ne concerne pas le Royaume-Uni, a précisé le milliardaire républicain.

« Virus étranger »

Au cours de son allocution de dix minutes, le président de la première puissance mondiale a qualifié le Covid-19 de « virus étranger ». Il y a quelques jours, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, avait provoqué une polémique, et l’ire de Pékin, en parlant de « virus de Wuhan ».

Le 45président des Etats-Unis a achevé son discours en martelant sa conviction que l’avenir des Etats-Unis restait « plus radieux que personne ne peut l’imaginer ».

Il est accusé par nombre d’élus démocrates de vouloir minimiser à tout prix l’ampleur de la crise sanitaire à venir et d’envoyer des messages confus, parfois en contradiction avec ceux des autorités sanitaires. « Cela va disparaître, restez calme », avait-il encore déclaré mardi. « Tout se déroule bien. Beaucoup de bonnes choses vont avoir lieu »

Wall Street a connu une nouvelle séance noire mercredi : le Dow Jones Industrial Average s’est effondré de 5,87 %, à 23 550,74 points, et le Nasdaq a perdu 4,70 %, à 7 952,05 points.

« L’Europe est la nouvelle Chine »

Quelques heures avant l’allocution présidentielle, le directeur des Centres de détection et de prévention des maladies (CDC), Robert Redfield, avait estimé que le principal risque de propagation de l’épidémie pour les Etats-Unis venait d’Europe : « C’est de là qu’arrivent les cas. Pour dire les choses clairement, l’Europe est la nouvelle Chine. »

https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/03/12/coronavirus-trump-suspend-tous-les-voyages-depuis-l-europe-vers-les-etats-unis-pour-30-jours_6032708_3244.html

 

.

Trump et la pandémie font s’écraser les marchés

Une chute sans fin, ou presque: les marchés européens s’écrasaient jeudi après l’annonce par Donald Trump de la suspension de tous les vols d’Europe vers les États-Unis pour 30 jours en raison du coronavirus, devenu pandémique selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Paris, Francfort, Londres, Milan et Madrid lâchaient tous plus de 5 % dans les premiers échanges. Par rapport au début de l’année, les principaux indices européens ont tous dévissé d’environ 25 %: un véritable krach…

https://www.lepoint.fr/monde/trump-et-la-pandemie-font-s-ecraser-les-marches-12-03-2020-2366891_24.php

 

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Trump ferme ses frontières pendant que Merkel et Macron les ouvrent”

  1. Avatar Robin des pois dit :

    Un tel niveau de débilité ne s’invente pas ! Cet ahuri Tata 1 er s’imagine avoir enfanté la terre ! ça me rappelle cette abrutie de ministre ( Edith Cresson je crois ) qui pour lutter activement contre la violence dans la rue encourageait les d’jeun’z de cités à pratiquer la boxe thaï !?!?!? La dégénérescence intellectuelle poussée à son comble !

  2. Avatar corleone dit :

    Conclusion : au Etats-Unis ils ont un président, en France on a « Choupinet » !
    cherchez l’erreur.

  3. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Regardez la photo du nouvel empereur ottoman, le Berger Kangal ou d’Anatolie, tenant par les pattes les Pinscher nain Merkel et le chie-ouah ! ouaf ! papillon Macron.

    C’est bien la pattasse du molosse qui tien celles des toutounets.

    Cette photo est humiliante ; ils doivent se poiler en Turquie, parce que ça reflète tellement la réalité.

    Celui qui domine, qui en impose sur la photo, par sa taille et par son comportement, c’est le molosse turc.
    _________________________
    Chihuahua : https://tinyurl.com/chihuahua-papillon
    Pinscher nu : https://preview.tinyurl.com/pinscher-nain
    – pour la remplaçante de Merckel le chien à peau nue : https://tinyurl.com/chien-peau-nue
    Et pour la grande gueule turque : Kangal le molosse : https://preview.tinyurl.com/berger-kangal

  4. Charles Martel 02 Charles Martel 02 dit :

    Trump est un président qui aime et défend son pays et son peuple, un patriote quoi. Merkel et Macron sont deux salopards, immigrationnistes et mondialistes vendus à la finance mondiale et qui n’ont aucun respect pour leur pays. Seul leur propre intérêt compte et ils sont prêts à vendre jusqu’à leurs culs si ça peut leur rapporter. Les notions de Patrie, de République, de peuple et autres valeurs de ce genre leur sont totalement étrangères, ils n’en ont rien à foutre

    • Avatar dmarie dit :

      En regardant la photo de ces trois pourris main dans la main, il me vient des envies de meurtre…
      Mettons tous un cierge et prions très fort ! Un miracle est possible !

  5. Jack Jack dit :

    « America First » reste la direction à suivre pour Trump, un Président qui aime son pays.
    1- On ferme les frontières pour éviter toute entrée possible de personnes atteintes du virus.
    2- On soigne les personnes vivant aux États-Unis qui en sont atteintes, négociant, au passage, avec les compagnies d’assurance pour que les plus démunis puissent se faire soigner.
    3- On apporte une aide financière aux entreprises touchées par la crise (par exemple, les compagnies aériennes et maritimes)
    4- On en reparle dans un mois en fonction des résultats atteints.
    Plan on ne peut plus simple présenté par le Président en une dizsaine de minutes au peuple américain depuis la Maison blanche.

  6. Avatar PUGNACITE dit :

    En nous référant au simple bon sens et aux propos d un scientifique reconnu,soit, le Professeur Caumes de la Pitié Salpêtrière, la France n est qu au début de l épidémie pandémie…
    Les transats du pouvoir n ont rien fait d efficace et nous mettent indéniablement en danger.
    Pour qui et pourquoi ?
    La question mérite d etre posée

  7. Avatar reuri dit :

    Les rosbifs sont épargnés pour avoir voté le brexit, une forme d’encouragement pour Boris Johnson peut être.
    Le plus drôle c’est la face déconfite des journaputes franchouilles de la pravda, ces collabos ne savent que baver sur Donald Trump mais pleurnichent en couinant à l’aide les us dès que la bourse de Paris s’effondre.

  8. Avatar dmarie dit :

    Pourquoi n’avons-nous pas un Trump ou un Poutine à la tête de notre pays ?
    Pourquoi n’avons-nous que des raclures de cuvette à la tête de laid tas ?

  9. Avatar dmarie dit :

    Saint coronavirus, emmène avec toi tous les pourris qui nous gouvernent ! Tu n’auras pas de mal car ils sont déjà atteints par le connarovirus ainsi que par le coranovirus.
    Il ne te reste qu’à les achever et ainsi nous rendre notre liberté et notre joie de vivre dans un pays assaini.
    Ainsi soit-il !

Lire Aussi