On n’en veut pas de leurs migrantes voilées avec leurs chiards


On n’en veut pas de leurs migrantes voilées avec leurs chiards

J’ai sûrement le coeur dur (et je l’assume, les miens avant les autres), mais je ne vois pas comment on pourrait être émus par les photos de ceux qui se précipitent à nos frontières (essentiellement celles de la Grèce pour le moment mais ça ne saurait tarder). Ces femmes ont toutes le voile, toutes les déguisements pour se rendre laides. Et ces bonnes femmes prétendument en situation difficile procréent hardi tiens bon, histoire de peser sur les bons coeurs des Européens, si cons, si cons…  pas d’état d’âme. C’est pas la faute des gosses, mais c’est pas notre faute à nous si les ventres voilés qui leur servent de mère  refusent la contraception et utilisent leurs ventres pour mieux nous envahir, nous remplacer. Tant pis. Il y a des dégâts collatéraux dans toutes les guerres. Et on est en guerre contre ceux qui nous envahissent. Ils n’ont même pas le respect de l’autre, s’ils l’avaient ils arracheraient voiles et barbes avant de demander à venir chez nous. Même pas, surtout pas. Alors, qu’ils crèvent, tous. 

D’ailleurs leurs compagnons pakistanais, somaliens, marocains… ils font pas envie non plus avec leurs barbes, leur sauvagerie inscrite sur leurs visages.

.

On sait, en plus, qu’il n’y a pratiquement pas, à la frontière, de « réfugié » syrien qui aurait fui guerre ou Bachar… Forcément, Erdogan se les réserve pour coloniser la partie de la Syrie qui est proche de la frontière turque et nous réserve tous ceux qui, chez eux, voulaient à tout prix lyncher Asia Bibi…

Grèce : seuls 4% des migrants arrêtés à la frontière gréco-turque sont syriens, la plupart sont afghans et pakistanais

 

Official announcement for the situation of invasion in Greece by the Greek government:

From 29 Saturday morning to 05 Thursday morning the report is as follows:

– Illegal entry into the country has been prevented in 36,649 cases

– 252 persons have been arrested.

1/2 👇 pic.twitter.com/07OqvQJgHy

— Nic 🇬🇷 (@NicAthens) March 5, 2020

https://www.fdesouche.com/1345303-grece-seuls-4-des-migrants-ayant-franchi-illegalement-la-frontiere-sont-syriens-la-plupart-sont-afghans-et-pakistanais

.

On a aussi la preuve que c’est Erdogan qui les pousse à la frontière

Poussés d’un côté, repoussés de l’autre… Un groupe de Syriens venu d’Istanbul a accusé ce mardi l’armée turque de les avoir poussés en Grèce, en les abandonnant au bord du fleuve Evros qui marque la frontière entre les deux pays.

« Ils nous ont lâchés au bord du fleuve et nous ont juste dit : ‘Partez !’ Ils nous ont laissés seuls. C’était l’armée turque », a témoigné Taisir, 23 ans, un Syrien de Damas réfugié depuis cinq ans à Istanbul, rencontré près du village grec de Lavara, collé à la frontière. « Hier ils [les Turcs] nous ont chassés de nos maisons, ils ont pris notre argent, ils ont pris nos téléphones » avant de nous emmener à la frontière, poursuit Taisir.

Le jeune Syrien, qui ne souhaite pas révéler son nom de famille, fait partie d’un groupe d’une dizaine de personnes, toutes syriennes, interpellées mardi à l’aube par la police grecque qui a confisqué au moins quatre de leurs téléphones portables. Parmi ces réfugiés figurent deux bébés de cinq mois et un an et deux petites filles en bas âge.

Un millier de personnes par jour

Le témoignage de Taisir, recueilli sur la principale route qui longe la frontière entre la Grèce et la Turquie, est impossible à vérifier mais il vient corroborer les récits de migrants massés devant la clôture frontalière côté turc depuis la décision vendredi d’Ankara de ne plus empêcher les migrants de rentrer dans l’Union européenne.

Depuis cette annonce, plusieurs milliers de personnes se sont ruées vers la Grèce en dépit des mesures musclées prises par Athènes, dont les forces tirent des grenades lacrymogènes et utilisent des canons à eau.

Samedi soir, l’ONU avait décompté 13 000 personnes à la frontière gréco-turque, réveillant le souvenir de la crise migratoire majeure qui a secoué l’Europe en 2015. La Turquie a agité lundi la menace de l’arrivée de « millions » de migrants en Europe.

« Actuellement il y a environ un millier de personnes qui tentent chaque jour de franchir la frontière », a indiqué un responsable de la police grecque de Tychero, situé le long de la frontière. « Ce sont essentiellement des Afghans, des Somaliens, des Pakistanais et des Marocains », a assuré ce policier qui a refusé de décliner son identité.

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/afflux-de-migrants-des-syriens-racontent-etre-pousses-vers-la-grece-par-l-armee-turque_2119919.html

.

Complément de Laveritetriomphera 

Je n’ai pu trouver de confirmation sur un site français, mais j’ai lu sur Jihad Watch : 
« The Greek government has released a video appearing to confirm that Turkish authorities are ferrying illegal migrants to Europe’s land borders and arming them with tear gas, as well as using its coast guard to escort illegals travelling by sea »
Traduction: 
Le gouvernement grec a publié une vidéo qui semble confirmer que les autorités turques poussent des migrants illégaux vers les frontières terrestres de l’Europe et les arment de gaz lacrymogènes, et qu’elles demandent à leurs garde-côtes d’escorter les clandestins qui voyagent par mer.
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “On n’en veut pas de leurs migrantes voilées avec leurs chiards

  1. AvatarChristian Jour

    Et ils viennent pour nous islamiser, pour vivre chez nous comme là-bas. C’est une invasion et tant que l’on ne les repoussera pas en tirant à balles réelle, ils continueront de passer.
    Quand ils seront assez nombreux , nous ne pourrons plus rien faire, sauf mourir en combattant les armes à la main ou nous soumettre à l’islam.

  2. Avatarlerdung

    bravo refugié depuis 5 ans avec des gosses de 5 mois et deux ans …meme sous tente ça se reproduis …rien a bouffer , pas de toit sur la tete mais on se reproduis ?

  3. Avatarpier

    ils ont portables , ils baisent et autres joies
    en 40 ma grand mère n ‘avait ni portable et autres pour fuir les verts de gris
    en 14 aussi quand les casques à pointes arrivèrent sur la Marne et la Somme
    ce fut les seuls grands voyages de la grand mère , mais à pieds
    En FRANCE la natalité fut bien faible entre 40 & 45

    mitrailleuses lourdes à la frontière
    il y a eu des  » français  » djiadis
    il faut des FRANCAIS dans les brigades internationales Grecques
    la patrie est en danger

    retour de tous les turcs installés en €urop

  4. AvatarBetty

    Ils ne font que compter sur les autres. Quand on a pas d’argent, pas d’avenir, on ne met pas d’enfants au monde car il faut être totalement inconscients, mais ces gens là ne sont gouvernés que par leur queue et rien dans la tête.

  5. AvatarWilhelmine

    Oui ,ils se reproduisent vitesse grand V.
    Eux on ne leur vante pas l’avortement …. !!!!!!!

    Mere et grand mère je sais que ça pousse vite et leurs chiards comme vous dites deviendront des « horribles , sales types!

  6. Avatarcrocodelamacta

    Echo d’Oran de ce jour : « Une opération de rapatriement de Subsahariens en
    séjour irrégulier dans la wilaya d’Oran a été effectuée en cette fin de semaine »
    Moralité : Il ne leur reste plus qu’à venir chez nous : ils sont sûrs d’y rester !

  7. AvatarCaughnawaga

    Moi, non plus, je n’ai plus de compassion. J’ai vu que la mienne avait des limites. Et c atteint. Dieu reconnaîtra les siens.

  8. Avatarbm77

    Je suis bien d’accord , ma femme et moi avons hésité longtemps dans les années 70 ,avant d’avoir un enfant, car pour nous c’était une grand responsabilité de faire un enfant et l’expérience que nous avions de notre enfances ne nous incitaient pas non plus à procréer à outrance .
    Quand nous décidâmes ce fut parce que nous pensions que les conditions étaient réunies pour pouvoir assumer de façon satisfaisante l’être à venir. .
    Je suis effaré de constater que des gens qui vivent ce qu’ils disent être une tragédie, peuvent faire nombre d’ enfants dans de telles conditions de dénuement. A moins qu’ils soient eux mêmes acteurs de leur tragédie et même les initiateurs conscient de celle ci , ces procréations rentrant dans la stratégie du combat pour le djihad et la conquête islamique!

    1. Avatardmarie

      Ils ne font pas des enfants pour les élever et en faire des adultes bien dans leur peau et dans leur tête mais uniquement pour s’en servir comme d’un outil ou d’une arme comme c’est ici le cas.
      Ils connaissent les faiblesses de notre mode de vie concernant les enfants. Ils savent que chez nous les enfants sont protégés et choyés pour la plupart (hélas pas tous….) et que nous avons des scrupules à faire du mal à un enfant quel qu’il soit. Sachant cela, ils jouent en conséquence.
      Mais nous aussi, sachant cela; changeons nos mentalités : les nôtres avant les leurs !

  9. AvatarCELTE 56

    Soutien total au peuple Grec et à son gouvernement qui défend la frontière contre l’invasion islamique.

Comments are closed.