L’ancien préfet Michel Aubouin : « la menace d’embrasement dans les zones de non-droit est encore plus forte »


L’ancien préfet  Michel Aubouin : « la menace d’embrasement dans les zones de non-droit est encore plus forte »

.

Minute 16 : « Le grand sujet aujourd’hui, c’est la place de l’islam dans la société, je suis effaré qu’on n’ait pas mis en place dans l’Etat une structure d’étude sur ce sujet (en-dehors du Renseignement), qui étudie comment l’islam évolue et pourquoi certaines de ses branches commencent à être extrêmement inquiétantes .  Est-ce qu’on autorisera l’appel du muezzin si il y a une demande ? C’est ça le vrai sujet. »

Il parle carrément « d’ennemis intérieurs », de gens qui ont manifestement la volonté de faire la guerre… On n’a pas dit, quelque part, qui était l’ennemi, on ne parle que du terrorisme, le terrorisme c’est un peu tout et n’importe quoi. Faire une guerre sans désigner l’ennemi, c’est, quand même, un vrai problème…. Ils ont les mêmes droits que les autres, et la Ministre de la Justice libère des gens qui sont des ennemis. Or, ce sont des ennemis, ils ne vont sortir que pour recommencer la guerre qu’ils ont commencée il y a quelques années. On n’ a pas voulu introduire un droit nouveau, un droit d’exception, qui aurait été celui de la guerre ».

.
C’est l’horreur… Un haut fonctionnaire obligé de quitter ses fonctions pour écrire son livre où il décrit la mise en place des lois de la guerre,  où on s’asseoit sur les lois civiles.

Il avait besoin de témoigner, d’informer nos concitoyens de ce qui se trame. 10% de la population habite dans 1500 quartiers qui sont des enclaves, des territoires perdus. Si on n’habite pas à l’intérieur de ces quartiers, on ne comprend pas ce qui s’y passe. 

Il dénonce en passant le collège unique qui gomme toute sorte de sélection qui mène au renoncement à la sélection. D’où baisse drastique du niveau en France.

Il dénonce les gens qui ne s’intègrent pas alors que tout est gratuit, alors que la compensation de la gratuité est justement de s’intégrer (mais il n’évoque pas le rôle d’Eurabia, de l’UE, de l’ISESCO… les gouvernements successifs ont refusé l’intégration parce que les pays d’origine la refusaient et que Bruxelles leur avait promis qu’ils vivraient chez nous comme là-bas).

Passage très intéressant à partir de la minute 10 où il décrit l’amour du modèle de la société anglo-saxonne qui se satisfait d’avoir des gens qui ne vivent pas ensemble pourvu que le même petit groupe ait le pouvoir en s’appuyant sur certains représentants des minorités.

Il reprend les origines de la crise, de début de la grande immigration familiale en France, avec des chocs terribles civilisationnels, et ça continue. 

Pour lui, la guerre est imminente, CHEZ NOUS. Et sa narration va crescendo. Et il signale en passant que, dans tous les Ministères, toutes les instances de réflexion, formation sur ce qui est en train de se passer ont été supprimées… On gère à la petite semaine, sans réflexion globale…

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

11 thoughts on “L’ancien préfet Michel Aubouin : « la menace d’embrasement dans les zones de non-droit est encore plus forte »

  1. François des GrouxFrançois des Groux

    Bizarre : c’est toujours à la retraite ou après démission que les anciens préfets « parlent »…

    C’est-à-dire que tous les hauts fonctionnaires connaissent l’historique, la situation et les statistiques mais préfèrent se taire pendant leur carrière.

    Pire, cela signifie que l’État sait tout cela et devient complice de l’islamisation et de la partition. Et les électeurs votent pour les mêmes (peut-être pour continuer à croire au « vivre-ensemble »).

    Sinon, comment ne pas être d’accord avec le diagnostic de cet ancien préfet ?

    1. Avatarvieux bidasse.

      A se demander s’il ne faut pas qu’ils entrent en lutte armée, ce qui nous permettrait de riposter.

      Il n’y a pas que les anciens Préfets qui connaissent la situation: Bien des généraux l’ont dit, et le chef d’état major a été limogé, pourtant il n’avait perdu aucune guerre, et la seule bataille qu’il a perdue, c’est contre un « machin » qui n’a appris qu’à faire le tartarin avec un fusil de chiasse.

  2. MoktarMoktar

    Je ne vois pas en quoi c’est un scoop! Voilà 20 ans, peut-être plus, que nous souhaitons cet « embrasement »; hélas cette étincelle que nous étions quelques uns à attendre ne s’est pas produite.
    Pourquoi? la réponse est fort simple; d’une part si cette étincelle avait éclaté il y a 20 ans, les racailles n’étaient pas certains de vaincre et comme à leur habitude, ils ont opté pour la gangrène progressive qui affaiblissait le peuple de………; ainsi leur progression a pu s’opérer sans que quiconque n’y mettre entrave.
    Il y a 20 ans indiscutablement nous aurions été vainqueurs et par ailleurs la France ne serait sans doute pas au point actuel.
    Aujourd’hui si les banlieues s’enflamment (mais j’ai des doutes car soyons objectifs ils ont gagné sur tous les points) nous ne ferons pas un pli. Car de surcroit les mentalités des Français dans une grande proportion se sont accoutumées à la présence des parasites.
    Pour preuve s’il en fallait: ILS SONT PARTOUT (médias, politiques, police, armée, associations).
    Alors mes chers amis à quoi servirait un soulèvement puisque journellement ils nous laminent.
    Cela étant si soulèvement doit se produire; çà permettra aux Français, enfin, de prouver ce qu’ils sont et ce qu’ils auraient du être depuis fort longtemps.
    Donc messieurs les parasites descendez de vos banlieues, vous aurez face à vous quelques revanchards.

  3. AvatarMarc

    Eh oui, tout le monde ne peux pas aller vivre à Tahiti, un paradis sans mosquées et qui n’est pas subordonné à l’UE!
    L’UE est bien la monstruosité responsable de la dégradation continuelle de nos ressources et détruisant volontairement notre culture en acceptant sans condition celle de peuples envahisseurs. Les responsables n’ont comme seule attitude de jouer à l’autruche…tant que la lâcheté suffira.
    Et ce Micron qui ne songe qu’à ficeler une défense commune quand la défense de chaque état membre est déjà très défaillante. Nous ne disposons plus de l’arme atomique..elle est sous contrôle des USA. Et de toute manière, dans un pays sous influence musulmane, elle devient une option humainement impossible a conserver. Tout ça pour rien, pour nous laisser poignarder impunément par des demeurés…qui n’ont jamais changé de méthode depuis la guerre d’Algérie.

  4. AvatarChristian Jour

    C’est grave de voir autant de salauds qui trahissent leur fonction. Merci à l’ancien préfet Michel Aubouin qui ose dire la vérité, même si ça lui a coûté son poste.
    Oui il faut que ça pète, c’est peut-être la seule façon de remettre les pendules à l’heure. Mais si ça pète j’en connais quelques un qui vont raser les murs, comme l’ignoble l’aplatie, le pourri plenel, la momie jack lag de pute, la tête à claque bhl, la petite chiure cedric herrou et j’en passe et des meilleurs (des traîtres à la France); Comment ces gens là ose t-ils se prétendre encore Français.

  5. AvatarDURADUPIF

    Il connait bien cette problématique de l’immigration arabo-musulmane que notre pays laxiste a laissé faire pendant plus d’un siècle.. On va encore ne pas le croire…

  6. Avatarbm77

    Je constate dans les commentaires la prédominance d’un fatalisme et même d’un certain renoncement . Hors si on ressent le besoin de s’exprimer sur certains sujets qui nous tiennent à cœur, je suppose que c’est parce que l’on nourrit quelque part l’espoir d’un changement même si celui-ci ne représente qu’une lueur. Cette lueur, elle peut l’être sous les traits de cet ex Préfet et de sa prise de conscience, certes un peu tardive, mais tout de même louable et utile par le fait qu’elle donne un peu plus de crédibilité et de légitimité à la raison même d’exister entre autres de RR..
    A quoi cela sert-il de se réunir pour dire qu’il n’y a plus rien à faire ??

  7. AvatarHagdik

    Comment peut-on s’interroger sur « la place de l’isslam dans la société » ? (j’ai des sauts dans mon clavier).
    La seule place de l’isslam c’est hors de France, un point c’est tout !
    HORS DE FRANCE !
    Ce n’est quand même pas difficile à comprendre !

  8. Avatarbertram

    Qui a dit déjà « nous sommes en Guerre » ?
    un premier ministre socialiste non ?
    Bof on va attendre que ça pète comme ça on y verra plus clair !
    Dans le sang c’est peut être plus lisible que dans le marc de café en « terrasses »!
    et pis on fera une marge Blanche pour pleurer avec un Badge « JE SUIS MACHIN » et y aura BFM Antenne 2 FR3 RTL et tout le bazar Médiamensonge

    1. AvatarCoco loco.

      J’adore le journaliste qui interviewe. Quel respect et quelle intelligence. Une personne exemplaire.

Comments are closed.