Le CCIF avec son avocat Sefen Guez Guez montre son vrai visage en s’en prenant à Asia Bibi


Le CCIF avec  son avocat Sefen Guez Guez montre son vrai visage en s’en prenant à Asia Bibi

.

Nous avions relayé la demande d’asile à la France faite par Asia Bibi, en expliquant être dubitatifs sur la sécurité que pourrait être pour elle la France de Macron… 

Macron aurait donc décidé de recevoir Asia Bibi… ce qui a déclenché la colère du CCIf via l’un de ses avocats, Sefen Guez Guez.

Pour ce sale individu, il n’y pas pas problème Asia Bibi, il n’y pas de femme condamnée à mort pour blasphème, il n’y a pas de problème musulman, il n’y a pas chrétienne condamnée à mort pour avoir bu dans la tasse d’une musulmane, il n’y aurait que de la discrimination envers les clandestins musulmans qui ne sont pas reçus comme Asia Bibi à l’Elysée… 

 

Un avocat du CCIF s’insurge contre la rencontre entre Emmanuel Macron et Asia Bibi, chrétienne condamnée à mort au Pakistan

Faut-il que je demande à mes clients sans papier de devenir catholiques pour qu’ils soient reçus par le ministre de l’Intérieur ?”, s’est interrogé le juriste.

L’indécence à son maximum. Alors que le président de la République Emmanuel Macron doit recevoir Asia Bibi, chrétienne condamnée à mort au Pakistan et emprisonnée pendant huit ans, Sefen Guez Guez, l’un des avocats de Collectif contre l’islamophobie en France, s’est insurgé sur Twitter de cette rencontre, effectuant un parallèle douteux entre la chrétienne persécutée et les clandestins qu’il défend.

Comparaison et sous-entendu douteux

« Faut-il que je demande à mes clients sans papier de devenir catholiques pour qu’ils soient reçus par le ministre de l’Intérieur », s’est interrogé le juriste sur Twitter. Ce faisant, il compare la situation de migrants clandestins fraîchement arrivés sur le sol français, avec une chrétienne persécutée pour sa foi dans son pays d’origine, qu’elle a dû fuir après avoir évité de justesse la peine capitale. Il sous-entend également que les catholiques en France bénéficient d’un statut privilégié.

Lundi 24 février, Asia Bibi a fait part, sur RTL, de sa volonté d’obtenir l’asile en France. « C’est mon désir […]. J’ai le désir que le président entende ma demande », a-t-elle déclaré, témoignant de son amour pour la France. Et Emmanuel Macron semble avoir entendu son appel, puisqu’il la recevra vendredi à l’Elysée.

https://www.europe-israel.org/2020/02/un-avocat-du-ccif-sinsurge-contre-la-rencontre-entre-emmanuel-macron-et-asia-bibi-chretienne-condamnee-a-mort-au-pakistan/

.

Je ne me souviens pas que le même Guez Guez ait montré une quelconque jalousie quand le grimpeur fou  Massama a été reçu par Macron, naturalisé, a trouvé un emploi parmi les pompiers…  Ah oui, il n’est pas blanc, il n’est pas catholique… Lui a tous les droits.

Il faut dire que l’on n’est pas avocat du CCIF, expert en manipulations diverses et variées et surtout en pseudo-victimisation des musulmans. Sefen Guez Guez est tout à fait sur cette ligne, lui qui affirme sans rire que les premières victimes du radicalisme seraient les musulmans. Les victimes non musulmanes de Charlie Hebdo, Nice ou du Bataclan apprécient sans doute depuis leur tombe.

On n’oubliera pas que Macron travaille main dans la main avec les Frères musulmans proches du CCIF pour lutter « contre le séparatisme ».

.

Qui est Sefen Guez Guez ?  Ci-dessous le récit de quelques-unes de ses basses oeuvres :

.

[…]

Ainsi, à Wissous, le maire UMP, Richard Trinquier, décide-t-il d’interdire, par un arrêté municipal sur le plan d’eau de sa commune, tout signe religieux ostentatoire, dont bien évidemment le voile islamique.

http://ripostelaique.com/wissous-la-justice-impose-le-voile-islamique-a-la-base-nautique.html

Immédiatement, le CCIF, et son avocat niçois, entrent en action, et déposent un recours au tribunal administratif de Versailles. Résultat : les juges ont débouté le maire, et ont condamné la ville à verser 1500 euros aux plaignants, dont il est intéressant par ailleurs de noter le nom…

http://www.mairie-wissous.fr/images/stories/jugement_RI_WP_12_juillet_2014.pdf

Mais le nommé Sefen Guez Guez ne s’est pas contenté de cette plainte. Il s’est également distingué sur d’autres affaires, où, systématiquement, il a soutenu des clients qu menaient ouvertement un combat contre la France, notre République et sa laïcité.

Ainsi, il était du côté d’un agent de sûreté musulman, qui, à l’aéroport de Nice, parlait arabe, pendant ses fonctions. Le préfet avait, suite à cette attitude, peu compatible avec les devoirs d’un salarié de service public, dans un pays où il n’y a qu’une langue officielle, le français, commis un arrêté suspendant l’agent. Les mêmes duettistes, CCIF et Guez Guez, sont à nouveau montés au créneau. Et comme d’habitude, le tribunal administratif, de Nice cette fois, a tranché contre les représentants de la République, en faveur de l’agent de sûreté.

http://www.islamophobie.net/articles/2014/01/28/aeroport-nice-prefet-desavoue-agent-de-surete-rehabilite

On retrouve l’inévitable Guez Guez dans la défense d’un ingénieur musulman. Là encore, l’histoire est cocasse. Cet homme est employé par une association sous-traitante d’EDF. La préfecture de l’Aube remet un rapport défavorable sur cet homme, ce qui entraîne l’interdiction, pour lui, d’accéder à des sites nucléaires. Que croyez-vous qu’il arrivât ? Naturellement, dépôt de plainte de l’inévitable CCIF, et de l’infatigable Guez Guez ! Résultat : le tribunal administratif de Châlons a contesté le texte de la préfecture, et EDF est menacé de devoir permettre de nouveau, avec tous les problèmes de sécurité posés, l’ingénieur musulman, avec tout ce que cela implique ! Comme si, sur des sujets qui impliquent la sécurité de tous nos compatriotes, le principe de précaution, cher aux imposteurs Verts, ne s’imposait pas.

http://www.lepoint.fr/societe/edf-un-ingenieur-musulman-se-bat-pour-regagner-des-sites-nucleaires-13-08-2014-1853662_23.php

Autre exemple, à Nice, le maire UMP, Christian Estrosi, suite aux débordements de supporters algériens, sort un arrêté municipal interdisant les drapeaux étrangers lors de ces manifestations. Bien évidemment, super Guez Guez est encore dans ce combat, et le tribunal administratif de Nice annule l’arrêté du maire, et donne donc tort à la République !

http://www.ouest-france.fr/drapeaux-etrangers-larrete-destrosi-attaque-au-tribunal-de-nice-2665871

Guez Guez, toujours lui, accourt au secours d’une mère de Nice, qui veut remettre en cause la circulaire Chatel interdisant le port du voile pour les mères accompagnatrices, lors des sorties scolaires.

http://www.enfantsdelapatrie.net/actualites/nationale/une-mere-de-nice-saisit-le-tribunal-administratif-contre-la-circulaire-chatel-actu178.html

[…]

https://ripostelaique.com/proteger-la-france-de-la-nuisance-davocats-comme-guez-guez.html

.

Avocat au barreau de Nice, Sefen Guez Guez a pris l’habitude de défendre des musulmans, le plus souvent dans des dossiers impliquant des cas de communautarisme.

Il fut l’avocat du burkini, d’un employé soupçonné de radicalisation et prend ouvertement position contre une « présomption de culpabilité contre les musulmans ». Sefen Guez Guez, qui défend le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), s’est publiquement exprimé, mardi 25 février, sur la réception de la chrétienne pakistanaise Asia Bibi par Emmanuel Macron. Un positionnement idéologique dont il est désormais coutumier.

[…]

Ce qui pourrait surprendre dans la bouche d’un avocat devient bien plus anodin lorsqu’on connaît le personnage. S’il défend donc le CCIF, Sefen Guez Guez s’est déjà emparé d’autres dossiers. On peut citer par exemple une affaire remontant à août 2016 lorsque la Ligue des droits de l’homme (LDH) et le Comité contre l’islamophobie en France (CCIF) avaient formulé des appels contre un arrêté anti-burkini pris par Lionnel Luca, le maire de Villeneuve-Loubet, dans les Alpes-Maritimes. L’avocat avait défendu la seconde entité.

En mars 2016, le tribunal administratif de Nice avait rejeté la requête du conseiller municipal FN, Michel Thooris, qui souhaitait faire interdire une conférence de Tariq Ramadan dans une salle privée, à Carros, là encore dans les Alpes-Maritimes. Sefen Guez Guez avait alors défendu la Fédération des Musulmans du Sud, qui louait la salle en question. Deux ans plus tôt, en 2016, l’avocat avait défendu un agent de sûreté aéroportuaire de l’aéroport de Nice soupçonné de « radicalisation religieuse ». L’habilitation de ce dernier avait été suspendue par le préfet des Alpes-Maritimes, mais le tribunal administratif de Nice avait invalidé cette décision.

Et quand LCI lui demandait, en 2015, s’il ne « défendait que les musulmans », Sefen Guez Guez avait répondu ne pas « être l’avocat d’une communauté, même si j’ai effectivement de bonnes relations avec la communauté musulmane locale ». « J’ai défendu l’association cultuelle qui gère la mosquée de Nice centre, ce qui m’a ensuite attiré une clientèle qui fréquente ce lieu. J’ai dernièrement défendu une femme voilée qui voulait pouvoir continuer à le porter, comme je pourrais défendre une femme qui se battrait pour qu’on ne lui impose pas le voile ! Je considère que l’avocat doit être du côté des opprimés », avait-il poursuivi. Questionné sur une éventuelle « oppression des musulmans » en France, l’avocat avait aussi jugé qu’« on est en train de fracturer la société en créant une présomption de culpabilité contre les musulmans, alors que ce sont eux les premières victimes du radicalisme ! »

https://www.valeursactuelles.com/politique/qui-est-lavocat-du-ccif-qui-sinsurge-contre-laccueil-de-la-chretienne-asia-bibi-116535

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


18 thoughts on “Le CCIF avec son avocat Sefen Guez Guez montre son vrai visage en s’en prenant à Asia Bibi

  1. AvatarHollender

    Une belle petite tronche à déglinguer !!

    De quoi se mêle t il cet étron sur pattes ? Quel tort Asia Bibi à t elle causé aux mahometans ?

    A Nice, il doit bien y avoir des couillus pour lui faire avalés ses dents….

    1. AvatarHellen

      @Hollender

      «  » »A Nice, il doit bien y avoir des couillus pour lui faire avaler ses dents…. » » » »
      Actuellement les seuls couillus sont les muzz,et pour cause…
      Ils ont tous les droits…
      Dès qu’un Français ose s’insurger, et à juste raison contre des faits causés par les musulmans…!!!
      Rien ne se passe… pas de vagues… et tout le monde semble détourner le regard…
      En fait, les seuls que l’on entend sans cesse, sont les collabos qui devraient la fermer, parce que c’est agaçant, énervant, qui plus est ces gens-là sont complètement en tort, mais font comme s’ils avaient entièrement raison…

      Quand donc sortirons-nous de ce cercle infernal…
      La France n’est plus la France, elle ne nous appartient plus, puisque ces infâmes Hommes Politiques qui ont passé leur temps à la vendre… ont réussi leur sale coup de traîtres…
      I have a dream…. oui…!!!! et j’aimerai me réveiller un matin très rapidement, et me dire que tout ce que j’ai vécu, n’était qu’un cauchemar…
      La France sera toujours la France, et elle sera toujours aux Français…!!!!

      Si seulement ça pouvait devenir la réalité…!!!!

  2. JackJack

    Bien difficile de comprendre le pourquoi de la décision de Asia Bibi… Si sa demande est acceptée et qu’elle aménage en France avec sa famille, tout ce petit monde devra vivre sous protection policière. Je ne sais pas si et comment sa famille est protégée au Canada, mais je doute qu’elle et sa petite famille puissent se promener sans danger en France… Incompréhensible en ce qui me concerne.

  3. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    Au cas où cela échapperait à cet avocaillon et sauf preuve du contraire, un sans-papier selon (encore) nos lois définit un clandestin, c’est-à-dire un mec entré illégalement dans un pays sans être invité… ce qui n’est pas le cas de Asia Bibi invitée par la France.

    Il est c.. ou il le fait exprès ce type ? Voire les deux, puisque non incompatible selon Audiard ?…

  4. ConanConan

    Il a raison : tous les demandeurs d’asile devraient être invités à passer un moment avec le Président Macron….

  5. AvatarAdalbert le Grand

    La triste réflexion qui me vient en lisant votre article, et le compte-rendu des affaires plaidées malheureusement avec succès par cet islamiste, c’est que la mal-nomée « Justice » « française », et plus préciséément ses juges idéologisés, est tout simplement devenue l’ennmie déclarée de la République et de ses principes, lui opposant le « droit » de tous les rastaquouères de la Terre à la bafouer et lui cracher dessus impunément.

    Et par là elle se fait l’ennemie du peuple français, du moins du peu qu’il en reste. C’est un euphémisme de dire que les plateaux de sa balance ne sont plus équilibrés : l’un d’eux a carrément disparu.

    A ce stade, je ne vois plus comme solution qu’une purge massive. Il faut remettre la Justice dans le droit chemin par la force en éliminant les juges acquis à la subversion et à la destruction de notre civilisation, et à l’idéologie remplaciste.

    Certains s’inquièteront du risque de créer une Justice arbitraire : mais c’est déjà le cas! On a un totalitarisme sournois qui s’est mis en place dans les secteurs clés : Justice, éducation, information, et de plus en plus politique (voir le cas caricatural et extrême des élus LFI – honte à leurs électeurs en passant).

    Hélas, on ne peut lutter contre le feu que par le feu, contre la violence que par la force.

    Assez de ce prétendu « droit supérieur » des « droits de l’homme » à géométrie variable, toujours en faveur des malfaisants contre les honnêtes gens et les hommes de bonne volonté, pour les destructeurs contre les constructeurs.

    Cette semaine, Zemmour a débattu avec le juge Bilger : même ce dernier – malgré ses pénibles réflexes corporatistes récurrents dont il ne peut se départir dès qu’on met en cause les juges – admettait que la Justice actuelle déraille et est devenue folle.

  6. AvatarAdalbert le Grand

    La triste réflexion qui me vient en lisant votre article, et le compte-rendu des affaires plaidées malheureusement avec succès par cet islamiste, c’est que la mal-nommée « Justice » « française », et plus précisément ses juges idéologisés, est tout simplement devenue l’ennemie déclarée de la République et de ses principes, lui opposant le « droit » de tous les rastaquouères de la Terre à la bafouer et lui cracher dessus impunément.

    Et par là elle se fait l’ennemie du peuple français, du moins du peu qu’il en reste. C’est un euphémisme de dire que les plateaux de sa balance ne sont plus équilibrés : l’un d’eux a carrément disparu.

    A ce stade, je ne vois plus comme solution qu’une purge massive. Il faut remettre la Justice dans le droit chemin par la force en éliminant les juges acquis à la subversion et à la destruction de notre civilisation, et à l’idéologie remplaciste.

    Certains s’inquièteront du risque de créer une Justice arbitraire : mais c’est déjà le cas! On a un totalitarisme sournois qui s’est mis en place dans les secteurs clés : Justice, éducation, information, et de plus en plus politique (voir le cas caricatural et extrême des élus LFI – honte à leurs électeurs en passant).

    Hélas, on ne peut lutter contre le feu que par le feu, contre la violence que par la force.

    Assez de ce prétendu « droit supérieur » des « droits de l’homme » à géométrie variable, toujours en faveur des malfaisants contre les honnêtes gens et les hommes de bonne volonté, pour les destructeurs contre les constructeurs.

    Cette semaine, Zemmour a débattu avec le juge Bilger : même ce dernier – malgré ses pénibles réflexes corporatistes récurrents dont il ne peut se départir dès qu’on met en cause les juges – admettait que la Justice actuelle déraille et est devenue folle.

  7. AvatarAdalbert le Grand

    (Poursuite de ma réflexion sur cette justice folle qui m’est venue après mon premier commentaire)

    Pour nous enfumer et nous réduire à l’impuissance, les sectateurs de cette Justice idéologique ne cesse de hurler contre toute atteinte à « l’indépendance » de la Justice, arguant de la séparation des pouvoirs. « Oubliant » opportunément que cette séparation marche dans les deux sens, et que le juge n’a pas à dicter au politique ce qu’il doit faire, ni dicter la loi – SA loi selon ses lubies personnelles – au législateur.

    Le juge doit appliquer la loi votée par le Parlement, pas la faire et la défaire. Nous sommes tombés insidieusement dans un authentique gouvernement des juges – le pire de tous, car sans aucun contrôle démocratique, le fait d’une caste auto-cooptée qui pratique l’entre-soi.

    L’argument de « ‘l’indépendance » de la Justice est devenue un sophisme qui sert à justifier l’arbitraire des juges, ainsi qu’à masquer leur impunité et leur irresponsabilité, à justifier qu’ils ne rendent compte à personne de leurs jugements et de leurs fautes.

    A cet égard, l’affaire Balkany est révélatrice de ce coup d’Etat. On ne va pas tarder à s’en apercevoir, surtout ceux qui s’en réjouissent. Quelque sentiment que suscite le personnage (que la petite coterie des journalistes de gauche nous intime de détester et vilipender), le traitement inique qu’il a subi se veut en réalité une démonstration de toute-puissance d’une Justice devenue folle (dixit Bilger). La suite avec Fillon et Sarkozy…

    On se rappellera en passant l’indulgence dont a bénéficié Jérôme Cahuzac dans des circonstances bien plus graves (parjure devant l’Assemblée Nationale). « Curieusement », les mêmes arguments qui dans la bouche des censeurs et moralisateurs gauchos valent pour amoindrir sa faute ne valent pas pour Balkany, et inversement ceux qui ne valent pas pour charger Cahuzac sont brandis contre le maire de Levallois avec la dernière sévérité.

    Je vous renvoie pour illustration aux comptes-rendus et « éclairages » (jugements personnels) totalement partiaux de la « journaliste » (clairement gauchiste) Noémie Schultz de Cnews. Un modèle du double standard et du sectarisme gaucho.

    La Justice deux poids deux mesures, ce n’est pas la justice. C’est le bras armé d’un parti.

    Il est plus que temps de réfléchir à une Justice de la Justice, un juge des juges, de créer un tribunal spécial (populaire?) qui les mette devant leurs responsabilités. Ils doivent rendre des comptes, l’impunité et l’immunité doivent cesser. Et surtout ils doivent déjà pouvoir être révoqués, démis de leurs fonctions si leurs jugements sont partiaux ou marqués d’incompétence manifeste.

    Pourquoi d’ailleurs ne pas donner ce pouvoir d sanction à la Cour de Cassation, ou à une Cour Suprême sur signalement de la précédente si la Cassation voit trop de jugements ineptes ou partiaux qu’elle perd son temps à casser, venant de certains juges bien précis ?

  8. AvatarJoël

    Déjà, il ne devrait pas avoir de « clients » sans papiers. Ils sont hors-la-loi, donc il l’est aussi. Rien que pour ça il devrait être rayé du barreau.

  9. AvatarDorylée

    « …“Faut-il que je demande à mes clients sans papier de devenir catholiques pour qu’ils soient reçus par le ministre de l’Intérieur ?…” Tu es un crétin, Guez Guez ! Tu sais bien que tes  » clients  » sont musulmans et qu’en devenant chrétiens, ils se condamnent à mort puisque leur RATP commande de tuer tous ceux qui renient leur religion. Tu connais peut être un peu le droit mais en islam, tu es une quiche !

  10. AvatarVent d'Est, Vent d'Ouest

    @ Dorylée
    « (…) Tu connais peut être un peu le droit (…) » : même ça, j’en doute ! Rejoindre le commentaire de @ Joël à qui je réponds « Très juste ! »

    Ceci étant, il est à noter que comme ses « clients » il aime victimiser ceux qui nous envahissent.

  11. AvatarAch !

    Bonjour,

    J’ai copié deux intéressants commentaires relatifs aux dérives de la justice française et de la justice européenne, qui répondent en partie à vos interrogations.

    L’un est sous l’article relatif à Fillon, avec l’article Sputnik du 27 février 2020, l’autre est sous l’article sur l’U.E., de Sputnik en ligne du 29 février 2020.

    Il y a des citations d’articles de lois bien explicatives de la situation de la justice, qui apparaît dès lors comme enfreignant carrément le code pénal pour ses intérêts exclusifs !

    Je crois que c’est vérifiable sur Légifrance.fr et qu’en cas de validation, ces informations seraient une bonne base de recherches et d’approfondissement de ce qui y figure.

    En résumé, ce qui justifierait les agissements amoraux et répréhensibles de nos bons juges, c’est qu’ils peuvent prendre autant de décisions à fondements politiques qu’ils veulent, étant ensuite assurés de l’impunité disciplinaire et judiciaire pour eux-mêmes !

    À bon entendeurs … Salutations !

  12. AvatarAnne-Marie G

    Pourquoi Asia Bibi a-t-elle voulu émigrer en France alors que le Canada a été le premier pays à lui tendre la main. Et elle a accepté. Puis à présent, elle décide de choisir la France. Pour quelle raison ? A moins que le Canada ne se soit pas bien occupé d’elle, ce dont je doute puisque c’est ce pays qui l’a tirée du péril , est-ce correct de sa part de réclamer l’asile à un autre pays qui ne s’est pas empressé de la secourir ? Le soupçon me prend qu’elle est peut-être attirée par la France pour ses avantages à l’égard de la diversité. Elle a certes beaucoup souffert, mais ce n’est pas une raison de se conduire avec une telle ingratitude si ingratitude il y a envers le Canada, « son » nouveau pays qu’elle a été bien contente de rejoindre pour échapper à ses ennemis. Et voilà que la même histoire se profile en France pour elle. A moins qu’au Canada, c’était la même chose ? Pour ce qui concerne l’avocat au patronyme bègue, l’ingratitude, la haine sont son fonds de commerce. Et avec la bénédiction de la justice bien franchouillarde de gauche. La France est devenue un cloaque.

Comments are closed.