Municipales 2020 : Bella, chien dalmatien en campagne, candidat en interview-fiction


Municipales 2020 : Bella, chien dalmatien en campagne, candidat en interview-fiction

 

Bella, chienne dalmatien de trois ans est tête de liste de la SPA. Fausse candidate mais véritable programme : elle veut défendre la cause animale lors de l’élection.

Elle est habituée aux caméras, aux flashs et aux demandes d’autographe, mais sur les marchés, Bella Lemaire préfère ronger un os que serrer des mains. Pour cause, la candidate aux municipales de la Société protectrice des animaux (SPA) n’est autre qu’un… dalmatien.

La chienne de 3 ans, qui a déjà tourné dans des pubs pour des croquettes, des banques et des clips de rap, est désormais la tête de liste d’une campagne de la SPA pour défendre le bien-être des animaux.

« Notre candidate est un personnage de fiction, un clin d’œil ! Parce que nous voulons parler de la condition animale en présentant un joli visage », explique au Parisien Jacques-Charles Fombonne, directeur de campagne et président de la SPA.

Malgré tout, vous ne pourrez pas voter pour la chienne : aucun bulletin ne sera distribué dans les bureaux de votes. Mais le dalmatien dispose d’un véritable programme comme la présence d’animaux dans les EHPAD pour lutter contre l’isolement des seniors, des journées de sensibilisation des enfants à la cause animale, des mesures pour la prise en charge des animaux errants… L’été dernier, plus de 8.000 compagnons ont été abandonnés.

Déclaration de Bella en exclusivité pour nous !

Engagement N°1 : promis,  je ne serai pas une islamo-collabo !

Par rapport à toute une clique d’élus en place, je ferai donc bien mieux !

Aucune intention de me rendre dans une mosquée, par exemple !

Pas envie de revivre le cauchemar de ce chien entré dans une mosquée et que l’imam aurait bien brulé vif avec sa maîtresse pour blasphème !

Une femme chrétienne a été accusée de blasphème en Indonésie, après avoir fait irruption dans une mosquée avec son chien. Elle échappe de peu à la prison, parce que souffrant d’une maladie mentale sévère.

L’acte de l’accusée est considéré comme un blasphème en Indonésie, pays d’Asie du Sud-est qui compte le plus grand nombre de musulmans au monde. Il n’en fallait pas plus pour que la vidéo, devenue virale, montrant Suzethe Margareth, 52 ans, sortant d’une mosquée avec ses chaussures aux pieds et son chien, ne déclenche un tollé dans tout le pays.

En islam, les chiens sont considérés comme impurs et il est interdit de garder ses chaussures dans une mosquée. Interpellée, l’accusée avait expliqué qu’elle était entrée dans la mosquée parce qu’elle se pensait poursuivie et qu’elle avait entendu des voix lui disant que son mari convolait en justes noces à l’intérieur, rapportent les médias locaux.

L’imam,  furieux du jugement, a dénoncé cette défense en arguant que les gens qui ont des troubles mentaux vont généralement nus dans les rues. « Cette femme avait des vêtements propres », s’est-il indigné.

https://www.bladi.net/indonesie-femme-chien-mosquee,64519.html

Engagement N°2 : je remettrai au goût du jour les fables et les histoires d’animaux !

Dans le contexte tendu que nous connaissons, cela ne pourra que détendre l’atmosphère et instruire certains. Je vais me hisser au rang des humains et leur en lire quelques-unes : je ne doute pas alors  que certains hauts personnages découvriront qu’ils ressemblent finalement bien plus à un serpent ou à une vache qu’à un être humain.

On a bien eu la vache qui rit. On aura la vache qui mord (les chauffeurs).

Rappel du contexte, voir article RR: Pour Libé, traiter Taubira de guenon c’est raciste, traiter Messiha de chameau c’est juste du mauvais goût

2021 : l’année prochaine, nous célébrerons les 400 ans de Jean de La Fontaine ! Des festivités sont en vue !

Engagement N°3 : je ne ferai pas pire que les macronistes !

Rappelez-vous la chanson de Charles Trenet (vidéo ici) où l’ours faisait un très bon maire !

Dans notre village autrefois

(…)

Depuis ce jour, apprivoisé

L’ours pas méchant joyeux et bien rasé

Se charge d’un tas de travaux

À la fontaine il va quérir de l’eau

Il sait conduire le tracteur

Au nouvel an il aide le facteur

Pour la distribution des prix

C’est son discours qui fut le mieux compris

Depuis qu’il siège au tribunal

On s’aperçoit que ça ne va pas plus mal

Tout marche mieux à la mairie

Ah, s’ils avaient le même ours à Paris…

Engagement n° 3 : la cause animale.

Macron = zéro pointé !

Même pour les animaux sauvages en cage (girafes, tigres, éléphants…), Macron est nul !

https://www.fondationbrigittebardot.fr/la-fondation/nos-combats/spectacles-captivite-animaux/cirque-sans-animaux/

Animaux en cages : l’inaction coupable du gouvernement avec les cirques indignes etc…

En dépit d’un objectif initial ambitieux avec l’annonce de la création d’un groupe de travail sur le bien-être animal en avril 2019, les mesures ministérielles promises se font toujours attendre, au grand désespoir des associations qui pointent de nombreuses situations d’urgence.

Photo Fondation B. Bardot

Depuis plus de sept mois, les annonces ministérielles en faveur de la faune sauvage captive ne cessent d’être repoussées. Au grand dam des associations qui avaient été consultées. L’objectif paraissait ambitieux : réunir ONG, experts et acteurs du secteur afin d’améliorer les conditions de vie des animaux détenus en France dans les parcs zoologiques, les delphinariums, les cirques et les élevages de visons (exploités pour leur fourrure).

Le chantier avait été lancé par François de Rugy, alors ministre de la Transition écologique et solidaire. En avril 2019, il annonçait la création de ce groupe de travail sur le «bien-être de la faune sauvage captive dans l’objectif d’adopter une vingtaine de mesures prioritaires à l’été 2019». Las : après moult réunions et 250 propositions issues de ces travaux il ne s’est rien passé. Source

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Jules Ferry

n’est pas prêt à renoncer à son mode de vie occidental. En un mot ou avec un dessin, Jules Ferry dit NON à ceux qui veulent reléguer les femmes au foyer, couvrir leur tête, rallonger leurs jupes, jeter les homosexuels du haut des tours, interdire l’alcool, limiter la liberté d’expression, bannir les caricatures religieuses, censurer les livres, codifier la tolérance…

Articles du même thême

4 thoughts on “Municipales 2020 : Bella, chien dalmatien en campagne, candidat en interview-fiction

  1. Avatarkarr

    Une très belle chienne dalmatien!
    En ce qui concerne l’islam, il me semble que cette religion déteste tout ce que le bon Dieu a créé.
    A propos de cette pauvre femme entrée dans une mosquée avec son petit chien, l’imam n’accepte pas la clémence du tribunal, alors que chez nous les tueurs mahométans sont tous considérés comme de pauvres handicapés mentaux.

    1. Avatarbm77

      Oui Kar , a mettr en parrallèle cet iomam intransigeat avec ce qu’aurait dit en pareille ciconstance un de nos Curés de campagne . Il parait que c’est la religion de paix et d’amour dixit l’inénarable Jack Lang!!!

    2. AvatarWar gear

      Ils sont incapable de faire le moindre discernement alors la moindre remise en question impossible de l’imaginer chez les plus totalitaires des totalitaires.

Comments are closed.